background preloader

Les Premiers Francs Saliens

Facebook Twitter

Royaume-des Francs 481-814. Empire romain et grandes invasions 395. Les francs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

les francs

Pour les articles homonymes, voir Franc. Les Francs constituent un peuple germanique apparaissant sous la forme d'une confédération de tribus au moment des grandes invasions. Une partie d'entre eux joue un rôle central dans l'histoire de France, des Pays-Bas, de Belgique et d'Allemagne à compter de leur sédentarisation en Gaule romaine. Ils ont donné leur nom à la France et aux Français. Histoire[modifier | modifier le code] Légendes et théories sur les origines des Francs[modifier | modifier le code] Plusieurs légendes et théories ont été proposées pour expliquer l'origine des Francs.

Vers 580, le chroniqueur Grégoire de Tours parle d'un peuple de Pannonie qui aurait remonté le Danube puis se serait installé sur les bords du Rhin, pour ensuite envahir la Gaule[1],[2].Vers 660, La chronique de Frédégaire, suivie par le Liber Historiae Francorum vers 725, affirme que les Francs sont issus de rescapés de la ville de Troie, prise par les Grecs[2]. Royaumes francs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Royaumes francs

Ve siècle – 768/987 L'expansion des Francs Les royaumes francs sont les différents royaumes barbares qui se sont succédé ou ont cohabité en Europe occidentale (France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne) après le déclin de l'Empire romain d'Occident et la conquête de ces territoires par les Francs au cours du Ve siècle.

Ces royaumes, formant ensemble une entité appelée le Royaume des Francs (Regnum Francorum en latin), perdurent pendant tout le Haut Moyen Âge, du Ve au IXe siècle[1]. À partir de 911, sous Charles III le Simple, le plus occidental des royaumes francs, issu du partage de Verdun en 843 et que certains historiens qualifient de Francie occidentale, revendique seul de façon continue l'héritage du royaume des Francs de Clovis et Charlemagne par la titulature permanente de ses rois se proclamant tous rois des Francs. Francs en latin Franci. Peuple germanique, originaire peut-être des pays de la Baltique, qui a donné son nom à la Gaule romaine après l'avoir conquise, aux ve-vie siècles. 1.

Francs en latin Franci

Origines 1.1. Une fusion de plusieurs peuplades. Les Francs. Les Francs sont une confédération de peuples germains installés sur la rive droite du Rhin.

les Francs

Les francs apparaissent dans les chroniques latines dès le début de notre ère, au moment où ils deviennent des voisins de l'empire romain suite à la conquête de la Gaule. Ils n'entrent dans l'histoire de la Gaule que lors des premiers raids germains dans l'Empire au IIIième siècle. D'abord repoussés et contenus, ils finissent par être installés dans le nord de la Gaule en tant que fédérés.

Fédérés francs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fédérés francs

Les Francs ne sont pas une nation unie avant le VIe siècle. Ce sont en fait un ensemble de ligues guerrières germaniques, dont les deux principales sont les Ripuaires, sur la rive droite du Rhin, et les Saliens, d'où est issue la dynastie mérovingienne. Alors que les premiers éviteront les contacts avec l'empire romain, les seconds y sont intimement associés. Les Saliens, Lètes de l'empire[modifier | modifier le code] On a pu l’expliquer notamment par le fait que les sociétés germaniques étant fondées sur la guerre, la possibilité d’être intégré — comme troupe de choc qui plus est — dans l’armée la plus puissante du monde connu, qui n’avait jamais perdu une bataille depuis la catastrophe d’Arminius, était extrêmement valorisant, ce qui expliquerait l’attachement des Francs au decorum impérial. Une intégration exemplaire[modifier | modifier le code] Liste des rois des Francs saliens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des rois des Francs saliens

Francs saliens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Francs saliens

Pour les articles homonymes, voir Saliens. Ce paysage contemporain composé d'un marais saumâtre entouré d'une épaisse ripisylve pourrait peut-être donner une idée de l'aspect du territoire des premiers saliens des littoraux. Liste des rois des Francs rhénans. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des rois des Francs rhénans

Les royaumes francs et alamans vers 480. Les territoires gris signalent les anciennes provinces romaines[1],[2]. Cet article dresse la liste des rois des Francs rhénans. Histoire[modifier | modifier le code] Après la migration des Francs saliens, puis la constitution par Aetius d'un foedus en faveur de Clodion le Chevelu, les différents peuples francs situé sur la rive droite du cours du Rhin se sont trouvés isolés des saliens et face aux Burgondes, aux Alamans et à la pression des autres peuples germains. la seule solution pour assurer leur survie a été de s'unir en un seul royaume vers le milieu du Ve siècle.

Ce nouveau royaume est alors isolé des territoires romains, et la documentation, particulièrement fragmentaire, ne permet qu'une reconstitution fragmentaire de son histoire. Francs rhénans. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Francs rhénans

Les Francs rhénans désigne une partie du peuple franc au Ve siècle et installée sur le cours moyen du Rhin, autour de Cologne, dans l'actuelle Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne). Auparavant, ils étaient parfois désignés sous le nom de Francs transrhénans. Ces Francs se sont regroupés au cours de la seconde moitié du Ve siècle pour fonder un royaume à Cologne, qui est intégré dans le royaume franc de Clovis. À partir du VIIe siècle, ils sont désignés sous le nom de Francs ripuaires (latin Ripuarii, v.h.all. Rīfera)[1]. Histoire[modifier | modifier le code] Liste des chefs francs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des chefs francs

Avant l'unification de la Gaule entreprise par Clovis et ses fils[N 1], il existait plusieurs royaumes francs et les écrits romains ont livré le nom de plusieurs chefs et rois francs au cours des âges. Une littérature peu rationnelle a multiplié les surenchères de princes francs et de généalogies douteuses[N 2]. Le présent article a pour but de faire le point sur la connaissance des chefs francs antérieurs à Clovis. Les francs. Les Francs et l’Empire romain Les Francs apparaissent au début du Ier millénaire dans les sources latines. Le terme désigne probablement une ligue – ou confédération – de peuples germaniques installés sur la rive droite du Rhin inférieur, au-delà des frontières de l’Empire romain, et qui n’étaient pas assujettis à l’Empire ou à un autre peuple plus important.

Le latin francus, franci tend à prouver qu’ils se nommaient ainsi, puisque frank signifie libre en langue germanique. (L’on peut aussi retrouver l’origine du mot Franc dans le mot Frekkr (signifiant hardi, vaillant) issu de la langue Germanique.) Ces peuples avaient pour point commun de rivaliser avec les Alamans (germ. La langue – ou les dialectes – originellement parlés par les Francs ainsi que leur faciès culturel sont rattachés au groupe ethno-linguistique indo-européen germain occidental, comme les Angles, les Frisons et les Saxons par opposition au groupe germain oriental auquel appartiennent notamment les Goths. Les francs.

Origine des francs Les Francs sont un peuple germanique apparaissant sous la forme d'une confédération de tribus au moment des Grandes invasions. Une partie d'entre eux joue un rôle central dans l'Histoire de France, des Pays-Bas, de Belgique et d'Allemagne à compter de leur sédentarisation en Gaule romaine. Les Francs apparaissent au début du Ier millénaire dans les sources latines. Le terme désigne probablement une ligue - ou confédération - de peuples germaniques installés sur la rive droite du Rhin inférieur, au-delà des frontières de l'Empire romain, et qui n'étaient pas assujettis à l'Empire ou à un autre peuple plus important. Le latin francus, franci tend à prouver qu'ils se nommaient ainsi, puisque frank signifie libre en langue germanique (on peut aussi retrouver l'origine du mot Franc dans le mot Frekkr (signifiant hardi, vaillant) issu de la langue Germanique).