Gaz de schiste

Facebook Twitter

Josh Fox, réalisateur anti-gaz de schiste classé “terroriste” » Article » OWNI, Digital Journalism. En réalisant Gasland, documentaire sur l’exploitation destructrice des gaz de schistes aux Etats-Unis, Josh Fox est devenu l’empêcheur de forer en rond d’une industrie gazière sans scrupules.

Josh Fox, réalisateur anti-gaz de schiste classé “terroriste” » Article » OWNI, Digital Journalism

Billet initalement publié sur OWNIpolitics. fff Metteur en scène de théâtre et réalisateur de fiction, Josh Fox n’avait rien d’autre que sa caméra qui le prédestinait au documentaire. Le "WikiLeaks" des gaz de schiste sur la radioactivité. La gigantesque enquête sur les gaz de schiste publiée par le New York Times est une nouvelle bombe lancée sur cette technique d’extraction contre laquelle la mobilisation grandit en France.

Le "WikiLeaks" des gaz de schiste sur la radioactivité

Non seulement les preuves d’effets sur la santé se multiplient, mais l’enquête révèle que l’eau rejetée par les puits est radioactive. Le quotidien américain a consacré de gros moyens au déchiffrage des quelque 30 000 pages de documents confidentiels provenant de l’agence américaine de protection de l’environnement, l’EPA, et de différentes sources internes à l’industrie, qu’il s’est procurés. Une méthode « à la manière de WikiLeaks », mais avec le professionnalisme des équipes du journal, qui ont ajouté aux données brutes : MANIFESTE GAZ DE SCHISTE. Gaz de schiste: et en plus, c'est radioactif ! Près de 500.000 puits de gaz non conventionnels sont en service aux USA.

Gaz de schiste: et en plus, c'est radioactif !

Dans un dossier très documenté, le New York Times révèle les dangers sanitaires que fait peser sur la population américaine l’extraction des gaz non conventionnels. Pour le secteur gazier, c’est une affaire digne de Wikileaks qui commence. Dans son édition du 26 février, The New York Times publie un très sévère réquisitoire contre l’exploitation des gaz non conventionnels (GNC) aux Etats-Unis. Des manifestants au rendez-vous. Sébastien Bois, porte-parole des Centriquois et Mauriciens pour le déclassement nucléaire, a expliqué que les manifestants réclamaient l'arrêt immédiat des activités à la centrale Gentilly-2, une politique énergétique viable et acceptable et un moratoire sur l'exploitation du gaz de schiste.

Des manifestants au rendez-vous

«Le Parti libéral parle de création de richesse alors que dans les faits, il dilapide nos fonds publics, comme les 2 milliards nécessaires à la réfection de Gentilly-2.» M. Gaz de schiste et pollution de l'eau. Les gaz de schiste, dans le trou noir de l'info ? Gaz de schiste : Un mouvement pour appuyer l'industrie. Mario Lévesque, porte-parole du Mouvement d'appui au gaz de shale L'exploration pour trouver du gaz de schiste et l'exploitation de ce gaz n'ont pas que des détracteurs.

Gaz de schiste : Un mouvement pour appuyer l'industrie

Le Mouvement d'appui au gaz de shale a été lancé officiellement jeudi matin à Bécancour. Une vingtaine d'entreprises et près de 225 personnes qui sont liées de près ou de loin à l'industrie font partie du regroupement. Le groupe est formé en grande partie d'entrepreneurs qui obtiennent des contrats des entreprises gazières, mais aussi de ceux qui pourraient profiter des retombées de l'industrie, comme les hôteliers. Pennsylvania Gas Explosion Leaves 3 Dead, 2 Unaccounted For In Allentown. Gaz de schiste : Un professeur de HEC Montréal renvoie Québec à ses devoirs comptables. Un professeur en sciences comptables de HEC Montréal, Jacques Fortin, ajoute sa voix à celles qui s'élèvent contre l'exploitation et l'exploration du gaz de schiste au Québec.

Gaz de schiste : Un professeur de HEC Montréal renvoie Québec à ses devoirs comptables

Il y voit un « projet de société mal ficelé financièrement ». Selon lui, cette activité pourrait entraîner un transfert de richesses des citoyens québécois « vers un petit groupe d'actionnaires de sociétés gazières et pétrolières, pour la plupart étrangères ». M. Fortin, fellow de l'Institut canadien des comptables agréés, a publié sur le site web de HEC Montréal une analyse avantages-coûts du projet d'exploitation des gaz de schiste au Québec. Gaz de schiste : Un plan d'action militant pour un moratoire. Réunion du Comité de citoyens interrégional de la vallée du Saint-Laurent, à Drummondville Le Comité de citoyens interrégional de la vallée du Saint-Laurent prévoit tenir une importante manifestation à Montréal, au printemps, pour réclamer l'imposition par le gouvernement du Québec d'un moratoire sur le développement de l'industrie du gaz de schiste.

Gaz de schiste : Un plan d'action militant pour un moratoire

Réunis à Drummondville, au Centre-du-Québec, une cinquantaine de membres du comité ont élaboré leur plan d'action. En plus des manifestations, dont les dates ne sont pas encore connues, d'autres démarches sont prévues. « Il va y avoir de la sensibilisation auprès des municipalités. Nos élus municipaux, pour l'instant, pour la plupart, ne réagissent pas plus que ça. Ils sont comme en attente », déplore Serge Fortier, membre du comité. Gaz de schiste : des fuites repérées dans les argumentaires des industriels » Article » Ownipolitics, Bilan, débats et enjeux. Ressources naturelles : Arrêt des forages de gaz de schiste en France. La ministre de l'Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, discute avec des manifestants à Vassieux-en-Vercors jeudi.

Ressources naturelles : Arrêt des forages de gaz de schiste en France

Photo : Jean-Pierre Clatot Le gouvernement français interrompt l'exploration du gaz de schiste au moins jusqu'à l'été. Mercredi, la ministre de l'Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a annoncé la création d'un groupe dont le mandat est « d'évaluer les enjeux environnementaux » du gaz de schiste. « Aucune autorisation de travaux sur le gaz de schiste ne sera donnée ni même instruite avant le résultat de cette mission », a-t-elle assuré. De nombreux élus et des groupes écologistes français s'inquiètent des impacts sur l'environnement d'une éventuelle exploitation du gaz de schiste. Gaz de schiste - Des millions de litres de diesel injectés dans le sol aux États-Unis. Les présidents de trois comités de la Chambre des représentants du Congrès des États-Unis ont avisé lundi l'Environmental Protection Agency (EPA) que 14 compagnies spécialisées dans l'exploration des gaz de schiste avaient injecté 128 millions de litres de diesel et de ses dérivés après que le Congrès eut, en 2005, interdit cette pratique sans autorisation par un amendement à la Loi sur la sécurité de l'eau potable.

Gaz de schiste - Des millions de litres de diesel injectés dans le sol aux États-Unis

Cher lecteur, le reste de cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez également acheter cet article. Gaz de schiste : un industriel suspend toutes ses extractions après un incident » Article. Des millions de litres d’eau, un puits de quelques centimètres de diamètre, quelques centaines de bar de pression et… boum !

Gaz de schiste : un industriel suspend toutes ses extractions après un incident » Article

La société Talisman qui exploite 300 puits de le gaz de schiste au Canada et aux Etats-Unis, a décidé de stopper toutes ses opérations de fracturation hydraulique suite à un incident spectaculaire qui aurait pu avoir des conséquences graves. Pendant une opération de fracturation hydraulique dans l’Etat américain de Pennsylvanie le 14 janvier, les « liquides de fracturations » (mélange de produits chimiques) et le sable censés aider à écarter les failles de la roche et pousser à la surface le gaz emprisonné dedans ont été « projetés dans les airs », selon la formule du département de protection environnementale (DEP) du centre-Nord américain. Les dégâts auraient été évités par la fermeture du puits quelques heures plus tard, suivie par un arrêt de toutes les opérations du même type en Amérique du Nord.

Retour sur Talisman & M. Bouchard - Voix publique. Leclercville : Émanations de gaz de schiste. Puits de Leclercville La fuite décelée dans un puits de gaz de schiste dans Lotbinière donne de nouvelles munitions aux groupes qui demandent un moratoire dans le dossier. La compagnie Talisman Énergie travaille depuis plusieurs semaines à réduire les émanations de gaz dans un puits de Leclercville. Lors d'une inspection réalisée l'automne dernier, le ministère des Ressources naturelles a détecté des émanations de gaz supérieures aux normes. Pierre Bluteau, du Comité de vigilance sur les gaz de schiste de Lotbinière-Bécancour, n'est pas rassuré. « Nous, on perçoit ça comme la première gaffe majeure d'une compagnie gazière sur le territoire du Québec finalement. Quand la compagnie nous dit qu'elle doit même aller fouiller dans leur propre puits horizontal, aller corriger, "refracturer" le béton qui est là et ensuite réinjecter du béton, il y a un problème majeur » , soutient M.

Bonheur: nouveau principe de précaution. On a appris cette semaine que, sur une trentaine de puits d'exploration de gaz de schiste, dix-neuf présentaient des irrégularités sous la forme soit d'émanations, soit de ruissellements. Aucune de ces anomalies n'a cependant été jugée suffisamment problématique pour que soit ordonné la suspension ou l'arrêt des activités sur ces sites fautifs, mais les révélations ont fait la manchette, alimentant les arguments de ceux qui réclament un moratoire immédiat. Fuites = danger. Le rapport du ministère a donné lieu, à Radio-Canada, à un débat entre Stéphane Gosselin, de l'Association pétrolière et gazière, et le metteur en scène Dominic Champagne, un «affrontement» qui a illustré remarquablement les pièges mais aussi les nouvelles lignes de force des conflits entre industrie et citoyen. Le représentant de l'industrie avait peut-être raison de dire qu'aucun danger n'existait, que les émanations étaient des phénomènes naturels et que tous les correctifs avaient été mis en place.

Talisman Energy Inc. s'occupera de la rémunération de Lucien Bouchard - Voix publique. Gaz de schiste : Six avis d'infraction en quelques semaines. Le ministre de l'Environnement du Québec, Pierre Arcand, a sommé vendredi quatre compagnies impliquées dans l'exploration de gaz de schiste et ayant reçu des avis d'infraction environnementale de rectifier le tir. En marge d'une allocution devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le ministre a fait part de ses préoccupations.

Il a indiqué que des inspecteurs du ministère s'occupaient des dossiers en question, et qu'il s'assurerait que le travail soit fait le plus rapidement possible. Émissions des vaches et des puits de gaz - La ministre serait dans le champ. La ministre des Richesses naturelles et de la Faune, Nathalie Normandeau, serait dans le champ quand elle affirme qu'une vache émet plus de CO2 qu'un puits de gaz de schiste. C'est ce qu'a soutenu hier Nature Québec, qui a demandé à deux agronomes, Jeanne Camirand et Jérémie Vallée, de vérifier si la ministre disait vrai quand elle affirmait: «Écoutez, une vache émet plus de CO2 dans l'atmosphère qu'un puits.

Je veux dire que c'est factuellement prouvé.» Nature Québec a donc utilisé l'analyse de trois puits sur les 31 inspectés par le ministère de Mme Normandeau et pour lesquels il existe des données assez complètes pour être vérifiées par les agronomes de Nature Québec. Selon les calculs de ces trois professionnels, les émissions fugitives de ces trois puits correspondent, non pas aux «pets» de trois vaches, mais à ceux de 107 vaches sur une base annuelle. L'industrie assure qu'elle a la situation en main. Il ne faut pas y voir un signe que l'industrie «perd le contrôle», au contraire. «Une perte de contrôle, c'est une explosion, c'est ce qu'on a vu malheureusement dans le golfe du Mexique, dit M. Binnion. Gaz de schiste: six avis d'infraction.