background preloader

Gaz de schiste, la grande escroquerie, par Nafeez Mosaddeq Ahmed (Le Monde diplomatique, mars 2013)

Gaz de schiste, la grande escroquerie, par Nafeez Mosaddeq Ahmed (Le Monde diplomatique, mars 2013)
A en croire les titres de la presse américaine prédisant un essor économique dû à la « révolution » des gaz et pétrole de schiste, le pays baignera bientôt dans l’or noir. Le rapport « Perspectives énergétiques mondiales 2012 » de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) annonce en effet qu’à l’horizon 2017 les Etats-Unis raviront à l’Arabie saoudite la place de premier producteur mondial de pétrole et accéderont à une « quasi autosuffisance » en matière énergétique. Selon l’AIE, la hausse programmée de la production d’hydrocarbures, qui passerait de quatre-vingt-quatre millions de barils par jour en 2011 à quatre-vingt-dix-sept en 2035, proviendrait « entièrement des gaz naturels liquides et des ressources non conventionnelles » (essentiellement le gaz et l’huile de schiste), tandis que la production conventionnelle amorcerait son déclin à partir de… 2013. Une chute aussi brutale rend évidemment illusoire tout objectif de rentabilité. De la panacée à la panique

http://www.monde-diplomatique.fr/2013/03/AHMED/48823

Related:  Gaz de Schiste

« L’énergie va devenir gratuite, comme l’est déjà l’information » XEnvoyer cet article par e-mail « L’énergie va devenir gratuite, comme l’est déjà l’information » Nouveau ! Pas le temps de lire cet article ? Classez le dans vos favoris en cliquant sur l’étoile. Vous pourrez le lire ultérieurement (ordinateur, tablette, mobile) en cliquant sur « votre compte » "Le modèle économique des gaz de schiste n'est pas viable" Les réparations en fin d'activité, les dommages sur la santé et l'environnement, et la pollution des eaux et des sols ne sont pas pris en compte dans les coûts, souligne un rapport de l'ONG Green Cross. Nicolas Imbert est le directeur de Green Cross France. Le rapport publié par Green Cross répertorie un certain nombre d'idées, que vous jugez fausses, sur les gaz de schiste. Tout d'abord, l'exploration de ces gaz ne fera pas baisser les prix. Pourquoi?

Le gaz de schiste réveille l'industrie américaine Au grand désespoir des lobbies de l'énergie, la Californie se dirige vers l'instauration d'un moratoire sur la fracturation hydraulique, qui permet d'extraire du pétrole et du gaz de schiste. Les parlementaires de l'Etat, à majorité démocrate, ont fait un pas dans ce sens fin avril, justifiant leur décision par les dangers environnementaux. Pourtant, le Golden State est potentiellement assis sur une nouvelle mine d'or. A deux heures au sud de San Francisco, le domaine de Monterey abriterait plus de 15 milliards de barils de pétrole. Entretien avec Pierre Larrouturou – Des solutions à la crise "À la fin de l’année, il y aura 800 000 chômeurs supplémentaires, il faut arrêter les conneries !", P.Larrouturou tire la sonnette d’alarme à propos de la situation sociale du pays. "Il faut se mettre autour d’une table, deux ou trois mois, discuter et proposer", il expose notamment des pistes pour sortir de l’ornière libérale, et prendre de vitesse la barbarie qui vient.

Quel avenir pour le gaz de schiste en France? Site de forage à Bakken dans le nord des Etats-Unis Alors que les productions américaines de gaz de schiste ont atteint des sommets en 2013 (près de 9 Milliards de mètres cubes par jour), renforçant ainsi l’objectif d’indépendance énergétique du pays, la France demeure assez timide quant au développement de cette économie. Des voix commencent cependant à s’élever, évoquant l’idée de forages prospectifs et demandant un moratoire, bien que l’opinion publique demeure majoritairement opposée à de tels projets. Comment expliquer cette tendance et quelle est la position de nos voisins européens ?

Negatep La concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère de notre planète atteint aujourd’hui un niveau supérieur à tout ce qu’elle a connu depuis plus d’un demi million d’années. Démarrée au début de l’ère industrielle, vers les années 1880, cette hausse est essentiellement due à l’accumulation des émissions croissantes de gaz carbonique et de méthane résultant de l’activité humaine. Si nous ne faisons rien, cette hausse va se poursuivre. En très grande majorité les experts qui observent et étudient ces phénomènes sont formels : sauf à réduire les émissions, notamment celles de gaz carbonique, d’un facteur au moins égal à 2, notre globe verra sa température moyenne augmenter de plusieurs degrés au cours du présent siècle. Une telle augmentation de température, comparable en ordre de grandeur à celles qui ont suivi les périodes glaciaires, mais qui se produira de façon beaucoup plus rapide, aura des conséquences majeures sur le climat... lire la suite...

Tpe Gaz de schiste 1S4 Cette expérience a pour but de démontrer que la fracturation hydraulique peut avoir des conséquences néfastes sur les nappes phréatiques. Dans cette expérience on recrée l’environnement géologique du gaz de schiste. Pour réaliser notre expérience nous avons utilisé les éléments suivants : Une seringue : Représentant le dispositif de fracturation sous pression.Une paille : Elle représente le forage.Du sable blanc : représentant le schisteUn buvard : représentant la nappe phréatiqueDe la terre : représentant les couches au dessus de la nappe phréatique.Un aquarium : Pour constater par transparence les effets Seconde étape : Fracturation Grâce à la seringue nous injectons à une pression suffisante 100 ML d’eau colorée dans la paille afin de simuler la fracturation du schiste représenté par le sable blanc.Dernière étape : Constatation Nous retirons le buvard et constatons que la pression a été suffisante pour colorer légèrement le papier buvard.

André Gorz et les Tiers-Lieux Open Source Un article bien intéressant sur André Gorz me fait repenser à la notion de « Tiers-Lieux Open Source » utilisée pour caractériser notre mouvement autour de ces espaces. Ce qui est intéressant avec ce penseur, c’est qu’il expliquait cela 5 ans avant la crise, et sans connaître l’arrivée de cette économie collaborative et le renouveau des logiques de « tiers-lieux ». Première citation, qui parle des solutions à mettre en place pour éviter la catastrophe : Pour éviter un tel scénario, il nous faut élaborer une vision d’un avenir qui soit désirable par le plus grand nombre. Ce patient travail consiste avant tout à reconstruire ce que Gorz appelait «une culture du quotidien», c’est-à-dire des relations sociales et un milieu social qui favorisent le respect et l’entretien du bien commun. Car les évolutions des dernières décennies font que nos concitoyens ne se sentent nulle part chez eux.

Related: