background preloader

Discriminations

Facebook Twitter

Stop discrimination, lutter contre les aprioris. STOP-DISCRIMINATION.gouv.fr vous propose de faire le point sur toutes les discriminations en apportant de nombreuses réponses aux questions que vous pouvez vous poser, mieux connaître les actions du ministère, être aidé et accompagné mais aussi à participer.

Stop discrimination, lutter contre les aprioris

Afin de lutter contre les aprioris et vaincre les discriminations quatre infographies sont à votre disposition à consulter ou/télécharger sur le site ou ci-dessous : Alors que vous soyez collégien, lycéen, étudiant, associatif, syndicaliste ou citoyen engagé dans la lutte contre les discriminations et pour l’égalité, n’hésitez pas à proposer votre projet, une action à mettre en oeuvre, faire connaître un évènement ou encore valoriser une initiative à l’aide du formulaire de la rubrique Boîte à projets !

De plus près de 400 structures d’accès aux droits et d’aide aux victimes sont réparties sur tout le territoire, consultez la carte interactive pour trouver celle qui est la plus proche de chez vous. La discrimination directe - Discrimination au travail. De quoi s’agit-il?

La discrimination directe - Discrimination au travail

La loi définit la « discrimination directe » comme étant la situation dans laquelle une personne est traitée de manière moins favorable qu’une autre ne l’est, ne l’a été, ou ne le serait, dans une situation comparable, sur base d’un des motifs de discrimination énoncés ci-dessus. Les éléments sous 1.) à 3.) doivent être réunis cumulativement pour que l’on puisse parler de discrimination directe. Comment détecter une discrimination directe? Pour détecter une discrimination directe il faut procéder par comparaison, la loi visant des situations comparables. Le traitement que subit la victime de discrimination doit donc être un traitement différent, défavorable, basé sur un des motifs interdits par la loi, le tout comparé à la situation d’autres personnes réelles ou hypothétiques.

Par contre on ne cherchera pas s’il y a eu intention de la part de l’auteur de la discrimination quant à faire subir un tel traitement injuste à la victime. Formation discrimination entreprise : Discrimination directe et indirecte - SRI Solutions. Discrimination La discrimination directe est définie comme la situation dans laquelle une personne est traitée de manière moins favorable, en raison d'un des 18 motifs prohibés, qu'une autre ne l'est, ne l'a été ou ne le serait dans une situation comparable.

Formation discrimination entreprise : Discrimination directe et indirecte - SRI Solutions

Reposant sur la notion de comparaison, elle ne prend certes tout son sens que si l'on peut mettre en balance des personnes ou des groupes de personnes qui se situent dans des situations comparables, en termes de qualification, de compétences, d'expérience, par exemple en matière d'emploi. Il convient cependant de souligner que le texte élargit le champ temporel des comparaisons possibles puisqu'il permet de comparer entre elles des situations présentes, des situations passées et même des situations hypothétiques. Discrimination directe, indirecte et systémique. En matière de lutte contre les discriminations racistes plus que dans n’importe quel autre domaine, les mots employés ne sont ni neutres ni anodins.

Discrimination directe, indirecte et systémique

Au contraire, ils sont surchargés de sens et sont révélateurs des discours et des postures contradictoires qui s’affrontent les unes les autres : les mécanismes et les logiques qui les animent doivent pouvoir être repérées. Extraites du fort utile Dictionnaire des dominations, qui vient de paraître aux Editions Syllepse, les remarques qui suivent se proposent de définir la notion de discrimination, en distinguant les différentes formes qu’elle peut prendre : directe, indirecte, systémique.

On appelle discrimination « l’application d’un traitement à la fois différent et inégal à un groupe ou à une collectivité, en fonction d’un trait ou d’un ensemble de traits, réels ou imaginaires, socialement construits comme « marques négatives » ou « stigmates ». « est considéré comme discriminatoire ce qui est considéré comme discriminant ». Lutte contre les discriminations.

Les différentes formes de discrimination : directe et indirecte La discrimination est directe lorsqu’elle est délibérée et qu’elle correspond à un ou plusieurs critères prohibés par la loi et selon le cas passible d’une sanction pénale.

Lutte contre les discriminations

La discrimination est indirecte lorsqu’une disposition, un critère, une pratique apparemment neutre, est susceptible d’avoir le même impact qu’une discrimination directe et d’entraîner un effet défavorable pour une personne ou un groupe de personnes en raison d’un critère. Les 20 critères de discriminations prohibés par la loi Le Défenseur des droits est chargé de lutter contre les discriminations dans le domaine de l’emploi, du logement, de l’éducation et de l’accès aux biens et services, sur la base de 20 critères prohibés par la loi : Le Défenseur des droits Tous les citoyens peuvent saisir le Défenseur des droits.

Lutte contre les discriminations. Lutter contre les discriminations Le Défenseur des droits lutte contre les discriminations, et favorise un égal accès de tous et toutes aux droits.

Lutte contre les discriminations

Une discrimination est une inégalité de traitement fondée sur un critère interdit par la loi (sexe, âge, état de santé…) et dans un domaine cité par la loi (accès à un service, embauche…). A ce jour, 20 critères de discrimination (« critères prohibés ») sont fixés par la loi.