background preloader

Machine de Turing

Machine de Turing
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Turing. Vue d’artiste d’une Machine de Turing (sans la table de transition). Une machine de Turing est un modèle abstrait du fonctionnement des appareils mécaniques de calcul, tel un ordinateur et sa mémoire. Ce modèle a été imaginé par Alan Turing en 1936, en vue de donner une définition précise au concept d’algorithme ou de « procédure mécanique ». Il est toujours largement utilisé en informatique théorique, en particulier dans les domaines de la complexité algorithmique et de la calculabilité. La thèse de Church postule que tout problème de calcul fondé sur une procédure algorithmique peut être résolu par une machine de Turing. À l'origine, le concept de machine de Turing, inventé avant l'ordinateur, était censé représenter une personne virtuelle exécutant une procédure bien définie, en changeant le contenu des cases d'un tableau infini, en choisissant ce contenu parmi un ensemble fini de symboles. où

http://fr.wikipedia.org/wiki/Machine_de_Turing

Related:  VALENTINA de NADA

Grâce à cette écocapsule, vous pourrez vivre pendant un an en totale autonomie dans les endroits les plus isolés Qui n’a jamais rêvé de partir loin, isolé du monde, sans ne jamais avoir besoin du monde extérieur ? L’entreprise Nice Architects a voulu faire de ce rêve une réalité en concevant l’écocapsule. Une ingénieuse petite maison qui consomme très peu d’énergie tout en assurant un confort incroyable à son utilisateur. Pensée pour accueillir deux adultes, la capsule contient tout le nécessaire pour satisfaire vos besoins : une cuisine munie de l’eau courante, des toilettes, un lit, et même de l’eau chaude pour se doucher.

Problèmes de Hilbert Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Lors du deuxième congrès international des mathématiciens, tenu à Paris en 1900, David Hilbert présenta une liste de problèmes qui tenaient jusqu'alors les mathématiciens en échec. Ces problèmes devaient, selon Hilbert, marquer le cours des mathématiques du XXe siècle, et l'on peut dire aujourd'hui que cela a été grandement le cas. Publiée après la tenue du congrès, la liste définitive comprenait 23 problèmes, aujourd'hui appelés les problèmes de Hilbert.

Théorie de la complexité des algorithmes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La théorie de la complexité est un domaine des mathématiques, et plus précisément de l'informatique théorique, qui étudie formellement la quantité de ressources (temps et/ou espace mémoire) nécessaire pour résoudre un problème algorithmique au moyen de l'exécution d'un algorithme. Il s'agit donc d'étudier la difficulté intrinsèque de problèmes. Les problèmes sont organisés par classes de complexité. Récursivement énumérable Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les ensembles récursifs, on dit aussi décidables, sont tous récursivement énumérables mais la réciproque est fausse, comme le montre l'indécidabilité du problème de l'arrêt, ou celle du problème de la décision. On montre que les ensembles récursivement énumérables d'entiers sont exactement les projetés des ensembles récursifs de couples d'entiers. En arithmétique, on montre que les ensembles récursivement énumérables sont les ensembles définissables par divers types de formules n'utilisant essentiellement que des quantificateurs existentiels en tête, l'exemple le plus fin de ce genre de résultat étant la caractérisation de ces ensembles comme ensembles diophantiens, caractérisation qui conduit directement au théorème de Matiiassevitch.

Calculateur quantique // ORDIVINATORIO Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un calculateur quantique ou ordinateur[1] quantique repose sur des propriétés quantiques de la matière : superposition et intrication d'états quantiques. De petits calculateurs quantiques ont déjà été construits dès les années 1990 et la recherche progresse, bien que lentement, depuis.

Complexité de Kolmogorov Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Présentation informelle[modifier | modifier le code] Considérons une machine informatique pouvant exécuter des programmes. On dit que cette machine est universelle lorsqu’elle peut émuler n'importe quelle autre machine informatique. Algorithme d'Euclide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'algorithme d'Euclide est un algorithme permettant de déterminer le plus grand commun diviseur (P.G.C.D.) de deux entiers dont on ne connaît pas la factorisation. Il est déjà décrit dans le livre VII des Éléments d'Euclide. Description[modifier | modifier le code] Explications géométriques[modifier | modifier le code] Dans la tradition grecque, en comprenant un nombre entier comme une longueur, un couple d'entiers comme un rectangle, leur PGCD est la longueur du côté du plus grand carré permettant de carreler entièrement ce rectangle.

Mécanique quantique relativiste Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En physique théorique, la mécanique quantique relativiste est une théorie qui tente de marier les postulats de la mécanique quantique non-relativiste et le principe de relativité restreinte afin de décrire la dynamique quantique d'une particule relativiste, i.e. dont la vitesse classique n'est pas très petite devant la vitesse de la lumière dans le vide. Les équations d'ondes relativistes qui généralisent l'équation de Schrödinger sont : l'équation de Klein-Gordon, qui décrit une particule massive de spin 0 ;l'équation de Dirac, qui décrit une particule massive de spin 1/2.

Hello world ! Ouh la la, une semaine sans billet ! Rien ne va plus ! Rassurez-vous, je ne suis pas mort, mais juste en train d’approfondir ma connaissance de l’algorithmique et des automates cellulaires… Parlons donc informatique pour une fois. Comme vous le savez sûrement, il existe des problèmes insolubles informatiquement (indécidables). L’exemple canonique de premier programme que tout un chacun étudie est le fameux “printf(“hello, world\n”);”.

Calculabilité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Qu'est-ce qu'une fonction calculable ?[modifier | modifier le code] Système dynamique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En mathématiques, en physique théorique et en ingénierie, un système dynamique est un système classique[1] qui évolue au cours du temps de façon à la fois : On exclut donc ici conventionnellement les systèmes « bruités » intrinsèquement stochastiques, qui relèvent de la théorie des probabilités. L'évolution déterministe du système dynamique peut alors se modéliser de deux façons distinctes : une évolution continue dans le temps, représentée par une équation différentielle ordinaire. C'est a priori la plus naturelle physiquement, puisque le paramètre temps nous semble continu.une évolution discontinue dans le temps.

Mécanique quantique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mécanique quantique est la branche de la physique qui a pour objet d'étudier et de décrire les phénomènes fondamentaux à l'œuvre dans les systèmes physiques, plus particulièrement à l'échelle atomique et subatomique. Elle fut développée au début du XXe siècle par une dizaine de physiciens américains et européens, afin de résoudre différents problèmes que la physique classique échouait à expliquer, comme le rayonnement du corps noir, l'effet photo-électrique, ou l'existence des raies spectrales. Au cours de ce développement, la mécanique quantique se révéla être très féconde en résultats et en applications diverses.

Related: