background preloader

L'accueil numérique et les offices de tourisme

L'accueil numérique et les offices de tourisme
Aujourd’hui se tient au grand auditorium de la Bibliothèque Nationale de France une journée sur le numérique au service de l’attractivité des destinations. Cette nouvelle journée d’échange sur le numérique au service de l’accueil dans les offices de tourisme est à l’initiative de la Direction Générale des Entreprises (DGE), d’Atout France et Offices de tourisme de France – Fédération nationale. L’objectif est de proposer des retours d’expériences et d’échanges de bonnes pratiques sur l’accueil numérique. Dans le cadre de cet événement, j’ai le plaisir de présenter les travaux menés conjointement par les trois organisateurs depuis 2010. Outre la DGE, Atout France, et Offices de Tourisme de France, 7 FROTSI ont participé aux travaux (Aquitaine, Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Limousin, Midi-Pyrénées et Pays de la Loire). Phase I des travaux – Disposer d’un panorama des solutions existantes et proposer des recommandations de mises en oeuvres des stratégie d’accueil Dans le murs

http://www.etourisme.info/laccueil-numerique-les-offices-tourisme/

Related:  Nouvel accueil des touristespauline02cindy6

Le dispositif i-mobile : des services d'accueil signés Offices de Tourisme de France pour les Offices de Tourisme de France ! Dans cet article du 15 janvier, je vous présentais les tenants et aboutissants du projet i-mobile lancé par Offices de Tourisme de France dans le cadre de l’étude « accueil numérique » poursuivie depuis 2011 en partenariat avec la DGCIS et Atout-France. Pour la première fois dans le domaine du numérique et dans une logique de recherche-développement, Offices de Tourisme de France a imaginé, mis au point et développé des solutions innovantes, répondant à des besoins avérés des touriste, simples d’utilisation, et économiques pour les Offices de Tourisme. Aujourd’hui s’engage le déploiement des 2 services formant le dispositif : le Point I-mobile et le Guide I-mobile. Plusieurs offices ont mis en place des Points i-mobile, comme par exemple Saint-Guilhem-le-Désert, le Pouliguen, Dinan ou encore la Vallée de la Dordogne.

L’accueil numérique sur un territoire touristique Il suffit de suivre un peu les statistiques et les comportements sociologiques des habitants de ses principaux bassins de clientèles touristiques pour tomber sur l’évidence que le numérique fait de plus en plus partie intégrante de leur vie de tous les jours… il sera sans doute aussi très présent pendant leurs vacances ! Alors que faire à l’échelle d’un territoire (qui peut être aussi divers qu’un parc naturel, une grande métropole hyper-urbanisée, un ensemble de petites communes rurales), d’un office de tourisme ou d’une entreprise touristique pour répondre à ce besoin universel de connexion numérique ? Le débat est vaste et nous allons simplement établir quelques constats et quelques pistes. Territoire es-tu connecté ? A l’échelle d’un territoire il faut bien positionner le curseur de l’accueil numérique, et comme bien souvent regarder ce qui marche ailleurs avant d’essayer de réinventer l’eau tiède ou de prendre le problème par le petit bout de la lorgnette. Vivian VIDAL – Cabinet 4V.

Des boîtes à livres pour attirer les touristes - Veilletourisme.ca De plus en plus de quartiers résidentiels des grandes villes nord-américaines se dotent de boîtes à livres de type « je prends un livre, je laisse un livre ». À l’occasion du mois national de l’alphabétisation, Visit Seattle pousse le concept un peu plus loin et installe des boîtes à livres en libre-service à Boston, Chicago et Austin sur le thème de Seattle. Ces structures empruntent la forme d’un traversier, d’un kayak ou du Sasquatch (Bigfoot) et contiennent des romans dont l’histoire se déroule à Seattle ou dont l’auteur en est originaire et des livres de chefs de restaurants, en plus de guides touristiques et de livres historiques sur la ville. Les passants sont invités à se servir. Des représentants de Visit Seattle se chargent de réapprovisionner les boîtes durant tout le mois avec des livres et des signets à l’effigie de Seattle.

Community management : l'exemple réussi de l'Office de Tourisme de Rennes Le community manager type est une femme de 26 à 35 ans, en région, diplômée d’un Bac+5 en communication. Notre étude sur les community managers en France place l’animation des communautés, la veille et la rédaction des contenus sur le podium des tâches effectuées par les CM. Mais dans les faits, le rôle du community manager diffère grandement selon l’institution pour laquelle il travaille. Les particularités du community management dans le secteur du tourisme sont très nombreuses.

5 exemples de « Social Media Wall » dans le Tourisme Twitter, Facebook, Google+, Instagram, Tumblr, Vine, Pinterest : l’ensemble de ces réseaux sociaux propose depuis plus ou moins longtemps la possibilité d’associer un ou plusieurs hashtags lors de la publication de contenus. S’emparant à bon escient de cette fonctionnalité, de plus en plus d’organismes de promotion touristique intègrent désormais systématiquement dans leurs divers posts sur les réseaux sociaux (photos, textes ou vidéo) un hashtag personnalisé à l’image de leur destination et de leur stratégie de communication. La création et l’utilisation d’un hashtag « charté » pertinent, court, facilement mémorisable et surtout l’incitation par une destination touristique à l’appropriation de ce dernier par le plus grand nombre a généralement pour effet la création d’un volume conséquent de contenus générés par les utilisateurs eux-mêmes.

Le numérique au service de la stratégie d’accueil des offices de tourisme Vendredi 12 décembre, la Direction générale des entreprises (DGE), Atout France et Offices de tourisme de France ont organisé une journée de conférences intitulée « Le numérique au service de l’attractivité des destinations ; Comment améliorer l’accueil et l’expérience de séjour ? ». La journée a débuté avec une introduction des trois partenaires, suivie d’une table ronde sur le numérique au cœur de la stratégie d’accueil. « Il ne faut pas utiliser le terme d’e-tourisme, car cela voudrait dire qu’il y a le Tourisme puis l’e-tourisme.

Lège Cap ferret, oasis numérique... Avez-vous déjà vu une « oasis numérique »? La première que j’ai rencontrée, et ce n’était pas un mirage, se trouve sur le bassin d’Arcachon, à Lège Cap Ferret. Sous ce joli nom, se cache un espace en plein air, joliment aménagé avec des fauteuils, des prises USB, du wifi et même des brises-soleil pour avoir de l’ombre (pratique pour consulter son écran..). Collectivités territoriales : Offices de tourisme & syndicats d'initiatives XEnvoyer cet article par e-mail Collectivités territoriales : Offices de tourisme XEnvoyer cet article par e-mailCollectivités territoriales : Offices de tourisme Encore un service public bouleversé par le web

Une box à la française En ce début d’année 2017, beaucoup ont choisi de se réfugier au soleil ou dans des endroits un peu moins glacials qu’en France. Tout cet engouement m’a moi aussi donné envie de partir à la découverte de nouvelles destinations et c’est quelque peu nostalgique que je me suis replongée dans mes photos de voyages. Tout ceci m’a rappelé le fait que souvent, lorsqu’on est à l’étranger, les français sont perçus de deux manières différentes : soit adulés soit détestés. Ce qui prédomine c’est tout de même notre art de vivre à la française.

Fiche 70 – Les nouveaux métiers des Offices de tourisme Ce qu’il faut savoir Le numérique, les évolutions du marketing, les nouvelles tendances conduisent l’Office de tourisme vers de nouveaux rôles et donc vers de nouveaux métiers. Ces nouveaux métiers se concentrent aujourd’hui autour de thèmes spécifiques (numérique, qualité, développement durable, mise en scène) et de nouvelles interventions (conseil, réalisation, gestion de projet).

Happy bnb Happy Culture Collection est un label lancé au près du grand public en 2016 par le groupe Honotel. L’idée est cependant mise en place dans deux hôtels pilotes au cours de l’été 2014 puis généralisée en 2015. Afin de se positionner sur le marché, leur ambition a été de séduire une clientèle plutôt nomade et connectée. Ce label repose sur des valeurs, et principalement celle de l’engagement et de l’implication de ses équipes. Happy Culture a donc décidé de porter un regard nouveau sur les ressources humaines. Cette nouvelle culture d’entreprise se base essentiellement sur un savoir-faire, un savoir-être et savoir-vivre.

⭐Evolution du projet Le pas à pas 2 Evolution du projet Le pas à pas CONTEXTE En mai 2007 le siège administratif est excentré par rapport aux antennes d accueil du territoire. Rapidement des difficultés d organisation et de gestion de la structure apparaissent en raison de cet éloignement géographique. Il devient indispensable d avoir un lieu central sur Villeneuve sur Lot, ville centre du territoire. Un nouveau local, bien situé en centre ville, facilement accessible et visible permettrait d améliorer l accueil et de faciliter l organisation interne et ainsi devenir l outil moteur dans le développement économique du territoire. Ce local serait ainsi la vitrine du Villeneuvois, du Lot-et-Garonne et de la Vallée du Lot dans son ensemble.

Pokemon Go, ils sont de retour chez vous ! Chasseurs de Pokemon, réjouissez-vous ! Bulbizarre, Salamèche, Carapuce, Papilusion… sont de retour ! Si votre mémoire vous fait défaut, sachez que l’été dernier, le phénomène Pokemon Go a été lancé et a rencontré un vif succès auprès des joueurs… mais aussi auprès des destinations touristiques, voire des prestataires.

Related: