background preloader

Palestine : Un nouvel apartheid ??

Facebook Twitter

Qui occupe qui en Israël-Palestine? Ne le demandez pas à un Américain. Les hauts responsables palestiniens corrompus : trop bien installés pour résister à l’occupation – Pour la Palestine. Les Palestiniens n’ont nul besoin des Panama Papers pour dénoncer ce qu’ils perçoivent comme de la corruption dans les rangs de leurs dirigeants – ils en trouvent des preuves flagrantes partout.

Les hauts responsables palestiniens corrompus : trop bien installés pour résister à l’occupation – Pour la Palestine

Deux hommes qui s’accusent mutuellement de corruption : le président de l’AP Mahmoud Abbas, à gauche, et Mohammed Dahlan (Photo : AP). Les Palestiniens sont les derniers à avoir été surpris des récentes révélations des Panama Papers qui font état d’une connexion entre l’argent et le pouvoir au sein même de leur dirigeants ou de ce que le langage populaire taxe généralement de « corruption ». Cause palestinienne en France : une nouvelle voie extrapartisane possible ? - Lina KENNOUCHE. L'élimination froide du Palestinien Abed al-Fattah Yusri al-Sharif, blessé et gisant au sol, par un soldat franco-israélien, a récemment soulevé une vague de condamnations par les associations de défense des droits du peuple palestinien, qui ont qualifié cet acte de « terroriste » et réclamé la déchéance de la nationalité française de son auteur.

Cause palestinienne en France : une nouvelle voie extrapartisane possible ? - Lina KENNOUCHE

Comme à chaque nouvel événement tragique, les mouvances propalestiniennes sont promptes à condamner les atrocités commises et rappeler leur ferme attachement aux droits historiques, légitimes et internationalement reconnus du peuple palestinien.Mais au-delà d'une posture morale unanimiste, et bien que ce soutien reste largement rhétorique chez certains, le problème de fond réside essentiellement dans le cadre idéologique et politique qui éclaire la démarche de ces acteurs non étatiques.

‫חייל מוציא להורג פלסטיני השרוע פצוע על הרצפה לאחר שזה דקר חייל‬‎ Le test ultime pour la société israélienne. Par Yoav Litvin – Le 1er avril 2016 – CounterPunch Jeudi dernier, le 24 mars, un soldat de Tsahal, les forces de défense israéliennes, a été filmé en train d’exécuter un Palestinien blessé soupçonné d’avoir mené une attaque à l’arme blanche contre des soldats de Tsahal dans le quartier Tel Rumeida d’Hébron.

Le test ultime pour la société israélienne

Le vidéaste ayant filmé la scène est Imad Abu Shamsiya, un cordonnier palestinien qui a depuis reçu des menaces de mort et d’intimidation de la part de colons israéliens d’extrême-droite, avec la menace d’une éventuelle poursuite judiciaire. Bien que l’incident fasse partie d’une vague de meurtres extrajudiciaires de Palestiniens de la part des soldats israéliens, ce cas précis est différent. Ici, la vidéo montre sans ambiguïtés que l’homme palestinien blessé ne présentait aucun danger. Jouer est dangereux en Palestine: les enfants abattus par des soldats israéliens. Les parents de la Cisjordanie occupée expliquent qu’ils ne peuvent plus laisser leurs enfants jour dehors de peur qu’ils ne soient tués par les forces israéliennes.

Jouer est dangereux en Palestine: les enfants abattus par des soldats israéliens

Selon un rapport publié ce mois par un groupe représentant les droits des enfants, 41 enfants ont été tués au cours des six derniers mois de révoltes et d’attaques palestiniennes auxquelles les forces israéliennes ont répondu de manière meurtrière. Nasreen al-Baw, la mère d’Haitham, tué à 14 ans par les soldats israéliens le 5 février, a expliqué Middle East Eye que son fils était mort sur le coup d’une balle tirée dans le dos alors qu’il jouait sur une colline avec son cousin, un autre adolescent et ses deux chiens.

Selon les forces israéliennes, Haitham aurait jeté des pierres sur les voitures circulant dans les environs d’Halhul, un village près d’Hébron, ce que Nasreen dément. « Mon fils était le plus âgé de quatre enfants, et notre seul garçon ; il était très responsable. Gaza : une frappe aérienne israélienne a tué deux enfants. Le 12 mars, des avions israéliens ont frappé la bande de Gaza et tué un garçon de dix ans et une fille de six ans, a déclaré le ministre palestinien de la Santé, Ashraf al-Qudra.

Gaza : une frappe aérienne israélienne a tué deux enfants

Yassine Abou Khussa a été tué sur le coup. Sa petite sœur Israa Abou Khoussa a succombé à de graves blessures, rapportent des sources médicales palestiniennes. Leur frère Ayub, âgé de 13 ans, n’a lui été que légèrement blessé dans le raid opéré sur Gaza par l’aviation israélienne. La maison de cette famille endeuillée se trouve dans le village de Beit Lahiya, au nord de la bande de Gaza. Mise sur la touche des négociations de paix, l'UE est prête à faire des concessions à Israël. Des officiels de l’Union Européenne ont affirmé mercredi être en dialogue avec Israël afin de mettre un terme à la crise diplomatique issue de l’étiquetage des produits israéliens en provenance des territoires illégalement occupés par l’Etat juif.

Mise sur la touche des négociations de paix, l'UE est prête à faire des concessions à Israël

L’UE a annoncé en novembre dernier sa décision de demander aux Etats membres d’étiqueter les produits fabriqués par des entreprises israéliennes en Cisjordanie, Jérusalem-Est, et sur le plateau du Golan afin d’informer les consommateurs. De plus, les ministres des Affaires étrangères de l’Union ont voté une résolution stipulant que les prochains accords conclus entre l’UE et Israël ne s’appliqueraient pas aux territoires sous occupation. Lire aussi : Face aux attaques israéliennes, Ban Ki-moon maintient ses critiques de l'occupation en Cisjordanie Ces décisions, surtout concernant l’étiquetage, ont mis en colère les dirigeants israéliens.

La campagne de boycott BDS visant Israël prend de plus en plus d'ampleur. Chaque mois, les ambassades israéliennes basées en Europe et aux Etats-Unis font part au ministère des Affaires étrangères israélien de l'ampleur pris par le mouvement mouvement international BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions).

La campagne de boycott BDS visant Israël prend de plus en plus d'ampleur

Roger Waters (pink floyd) interpelle la France sur la campagne BDS. Note de la rédaction : cet article est la traduction d’un billet paru le 28 janvier 2016 sur le site Mondoweiss, site géré depuis les USA offrant une vision alternative des relations israélo-palestiniennes.

Roger Waters (pink floyd) interpelle la France sur la campagne BDS

Il s’agit ici d’une lettre adressée par Roger Waters, ex-Pink Floyd, au peuple de France à la suite des procédures judiciaires engagées contre des personnes soutenant le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) dirigé contre l’état d’Israël, afin que celui-ci cesse de persécuter les Palestiniens. La lettre fut envoyée à une agence de presse française, mais ne fut jamais publiée. Human Rights Watch dénonce les entreprises profitant de la colonisation israélienne en Cisjordanie.

Les entreprises opérant dans les colonies israéliennes des territoires occupés de Cisjordanie contribuent à un «système abusif et intrinsèquement illégal», violant les droits des Palestiniens, et devraient donc y cesser leurs activités selon HRW.

Human Rights Watch dénonce les entreprises profitant de la colonisation israélienne en Cisjordanie

Le nouveau rapport de l’ONG basée aux Etats-Unis décrit les politiques israéliennes en Cisjordanie soutenant les colonies comme étant une «confiscation illégale» de terres palestiniennes. L’armée israélienne avoue l’utilisation de pesticides comme une arme de guerre au Moyen-Orient. L’armée israélienne a admis avoir utilisé des avions d’épandage pour tuer la végétation – et peut-être par inadvertance, les cultures agricoles – à l’intérieur de la bande de Gaza la semaine dernière.

L’armée israélienne avoue l’utilisation de pesticides comme une arme de guerre au Moyen-Orient

Il n’y a pas si longtemps que l’Agent Orange, un produit chimique dévastateur produit par Monsanto, a été utilisé dans la guerre du Vietnam pour dépouiller l’environnement de la jungle de son feuillage afin de donner l’avantage à l’armée américaine. À l’époque, les effets de l’herbicide toxique n’étaient pas bien connus, mais on a maintenant compris que le produit chimique provoque d’énormes dommages chez les humains, la faune et l’environnement. 2015 : l'année où la psychopathie israélienne a affiché ses couleurs sans vergogne. Traduction : Jean-Marie Flémal Des Palestiniens regardent une maison qui a été démolie par l’armée israélienne, dans le camp de réfugiés de Qalandia, à la périphérie de la ville cisjordanienne de Ramallah, le 16 novembre 2015 (AP) Jeudi soir a scellé la fin d'une année plutôt exécrable.

Il n'y a même pas eu de guerres orientées sur le changement, qui auraient laissé Israël se débrouiller avec soi-même. Il est des moments où le fait de déclencher une guerre propre, dans le style particulièrement entretenu et affectionné par Israël, semblerait la meilleure chose qui puisse arriver. Devoir traiter avec soi-même ne fait aucun bien à Israël. Selon l'Indice 2015 de la Démocratie, publié le mois dernier par l'Institut israélien de la démocratie, les Israéliens marquent des points. TEVA: LA PILLULE DE L'APARTHEID. Israël pousse un rapporteur des droits de l’Homme de l’ONU à la démission. Le rapporteur spécial des Nations unies sur la situation des droits de l'Homme dans les territoires palestiniens occupés, l'Indonésien Makarim Wibisono, a présenté lundi sa démission. Israël ne l’a jamais autorisé à se rendre en Palestine occupée.

Un roman sur une histoire d'amour judéo-arabe banni des programmes scolaires israéliens. Le ministère israélien de l’éducation a exclu des programmes des lycées du pays un roman qui décrit une romance entre une femme israélienne et un homme palestinien. Le livre constituerait une «menace pour l'identité juive». Le livre de Dorit Rabinyan «Gader Haya» («barrière vivante» en hébreu) retrace l'histoire de Liat, une Israélienne de Tel-Aviv, qui rencontre Hilmi, un Palestinien vivant dans un village au nord de Ramallah, à New York où ils tombent amoureux. Israël met la pression au Brésil pour que le pays accepte un colon comme ambassadeur. La réticence de Brasília à accepter un ambassadeur israélien qui est un colon de Cisjordanie mène à des frictions diplomatiques avec l’Etat juif, qui prévient que cela pourrait nuire aux relations entre les deux pays.

La nomination il y a quatre mois de Dani Dayan, l’ancien leader d’un mouvement de colonisation juif, ne s’accorde pas avec la ligne politique du gouvernement de gauche brésilien, qui soutient la création d’un État palestinien depuis plusieurs années. Lire aussi : Jérusalem-Est : 230 000 Palestiniens pourraient perdre leur droit de résidence. Une chercheuse palestinienne répond à l’ambassadeur d’Israël. Les dirigeants israéliens utilisent les attentats de Paris pour justifier les atrocités commises contre les Palestiniens. Par Rania Khalek, 17 novembre 2015. « Eretz Israël » – le funeste « Plan Oded Yinon »

Note du traducteur: L’article qui suit est la traduction d’un billet du site canadien « Global Research » du Pr. Michel Chossudovsky, publié le 7 novembre 2015. La justice espagnole a émis des mandats d’arrêt contre Benjamin Netanyahou et six de ses ministres. Le but caché de la migration provoquée : la nazification de l’Europe. Quelques mois après le début du phénomène migratoire, personne ne parle plus de ses origines, et ses causes restent toujours aussi floues. L’art comme arme de résistance à la brutalité coloniale illégale d’Israël. » L’appel au boycott est désormais interdit en France… Eh bien, c’est nouveau, ça vient de sortir, l’appel au boycott de produits d’un pays étranger est désormais illégal en France, comme vient de le décider la Cour de Cassation.

Un sondage révèle le désir des Israéliens d’exécuter sur place les suspects terroristes palestiniens. Toujours plus loin dans l'horreur avec Israël : trafic d'organes avec les corps des Palestiniens assassinés par Tsahal. Traduction : VR L'ambassadeur palestinien aux Nations Unies affirme qu'Israël prélève des organes sur les Palestiniens assassinés pendant les affrontements avec l'armée d'occupation dans les territoires occupés. Le 4 novembre, Riyad Mansour affirme dans une lettre adressée au secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon que les corps de Palestiniens "sont rendus sans les cornées ou autres organes, confirmant ainsi des rapports précédents qui accusaient la puissance occupante de trafic d'organes.

" L’appel au boycott d’Israël déclaré illégal. Occupation de la Palestine, c’est quoi au quotidien ? C’est ça… Le Peuple élu. Pathologie israélienne : « Si vous jetez des pierres, nous vous lancerons des gaz jusqu'à ce que vous mouriez tous - les jeunes, les enfants, les vieux ! » Hébron : Encore une fille de Palestine tuée de sang froid à Al-Khalil/Hébron (vidéo) - ISM. Les Palestiniens ont besoin d’espoir, pas de calme.

Palestine : quand les projets financés par l'Europe partent en fumée, détruits par Israël. Une femme palestinienne tuée pour avoir poignardé un soldat : une vidéo prouve le contraire. Implication définitive des États-Unis, de l'OTAN, et d'Israël, dans le chaos en Syrie : deux syriennes dévoilent une vérité bien éloignée de la propagande des médias officiels. "canempechepasnicolas" : "Les médias français, en faisant balance égale entre Palestiniens résistants et Israéliens occupants font injure à la Résistance française en confondant Guy Mocquet et le général von Stupnagel" Des policiers israéliens parmi les lanceurs de pierres palestiniens ? (Images violentes) ISRAËL FACE A LA RESISTANCE DU PEUPLE PALESTINIEN OCCUPE.

Est-ce que Amnesty International a perdu la tête ? [5/6] Est-ce que Amnesty International a perdu la tête ? [4/6] Est-ce que Amnesty International a perdu la tête ? [3/6] Est-ce-que Amnesty International a perdu la tête ? [2/6] Est-ce que Amnesty International a perdu la tête ? [1/6] D’après Norman Finkelstein, les rapports d’Amnesty concernant Gaza sont de la pure propagande pro-israëlienne. La politique israélienne pour ce qu'elle est : l'Apartheid.