background preloader

Voici comment les grandes entreprises motivent leurs salariés

Voici comment les grandes entreprises motivent leurs salariés
Travailler chez Google, Microsoft ou Facebook, ça en fait rêver plus d’un. Dans la majorité des classements sur les entreprises où il fait bon travailler, ces multinationales caracolent généralement en tête de liste. Question d’image, de moyens financiers mis à disposition, de fidélisation des employés et d’attraction des meilleurs talents de ce monde. Et oui car pour attirer les meilleurs candidats, il faut les choyer, leur proposer des avantages qu’ils ne trouveront pas ailleurs, les faire se sentir unique, leur montrer que l’entreprise est (quasiment) prête à tout pour qu’ils se sentent bien. Mais comment font ces multinationales pour motiver leurs salariés? Motivation au travail rime avec avantages! Voici une infographie très complète réalisée par NexGeneration sur la manière dont ces grandes entreprises motivent leurs collaborateurs. Avantage proposés aux salariés de Google, Airbnb ou encore Facebook (Source: Nextgeneration) Les grandes entreprises ne s’y trompent pas.

http://www.recrutons.fr/grandes-entreprises-motivation-salaries.html

Related:  QG1 - Comment faire du cadre juridique du travail, un facteur demichkearo2QG2 - La recherche du mieux vivre au travail est-elle compatibleSciences de gestionLa motivation au travail

Comment faire du cadre juridique du travail, un facteur de motivation ? - Réviser le cours - Ressources Humaines et Communication Les salariés en entreprise trouvent leur motivation de différentes manières : leur métier les passionne, leur carrière offre de nouvelles perspectives, l'ambiance de travail est très sympathique, le salaire progresse régulièrement, le manager valorise leur performance… Néanmoins, l'engagement des salariés peut basculer dans une phase de démotivation si le manager est trop autoritaire ou dévalorisant, si le travail perd de son intérêt, si le salaire ne reconnaît pas l'investissement, si les conditions de travail se dégradent… Le manager doit savoir repérer les signes précurseurs de cette baisse de motivation et doit répondre rapidement aux attentes des salariés sous peine de voir la démotivation s'installer durablement. Les dispositions juridiques d'aménagement du temps de travail ont une influence sur la motivation ou la démotivation puisqu'elles agissent sur le cadre de travail quotidien des salariés. 1. La motivation 1.1. Les facteurs de motivation

Qu'est ce qui est important pour les Français au travail ? Publié le 02-SEP-11 par ANACT | Imprimer Le Figaro Madame publie vendredi 2 septembre les résultats d'une enquête CSA sur le rapport des Français et des Françaises au travail. Celle-ci montre que l’ambiance est si capitale pour les salariés qu’elle l’emporte sur le salaire et les responsabilités. Interrogés sur ce qui compte pour se sentir bien au travail, les Français répondent d'abord l’ambiance et la convivialité des équipes. La camaraderie devient une valeur. Facteurs de motivation : trouver les bons outils pour motiver Pour impliquer ses collaborateurs, il convient de bien comprendre les facteurs de motivation pour actionner les bons leviers. Mais attention, le sujet est complexe. En effet chaque collaborateur ne réagit pas de la même manière.

Comment fidéliser ses salariés autrement que par l’argent ? Selon une étude américaine, le départ volontaire d’un salarié causerait une perte comprise entre la moitié de son salaire annuel et jusqu’à trois fois son salaire (dans le cas par exemple d’un commercial qui part avec ses clients). Ces chiffres ne prennent pas en compte les effets négatifs d’un tel départ sur le reste de l’équipe, dans les entreprises de moins de 20 salariés. La fidélisation des salariés est donc un enjeu majeur pour une entreprise, quelle que soit sa taille.

Ticket Restaurant - Avantages et conditions Les tickets restaurants délivrés par les entreprises font l'objet de règles précises. Le point sur les obligations des salariés et de leur employeur. Depuis le mois d'avril 2014, les tickets restaurants ou tickets repas sous forme de chèques papier peuvent être remplacés par des cartes rechargeables sur le modèle des cartes de crédit. Naturellement, les habituels titres sous forme papier peuvent encore être utilisés. Les 5 facteurs de motivation d’une situation de travail La rémunération se trouve être davantage un facteur de démotivation que de motivation. En effet, la rémunération est un carburant qui ne motive pas chacun de la même manière. Par exemple, c’est un facteur de motivation sans nul doute plus pertinent pour un commercial que pour un chercheur. Leurs attentes à l’égard du travail ne sont a priori pas les mêmes. Cependant, même chez une personne particulièrement régie par l’intérêt financier, pour qu’une pratique de rémunération la motive à atteindre une performance qu’elle n’obtiendrait pas spontanément, il faut que cette pratique permette de faire des différences interindividuelles de rémunération suffisamment significatives entre ceux qui sont performants et ceux qui le sont moins. Sans quoi, si tout le monde a peu ou prou la même chose, personne ne voit l’intérêt d’en faire davantage.

« Théorie du complot » et coïncidences troublantes Dans le livret « Esprit critique es-tu là ? 30 activités zététiques pour aiguiser son esprit critique », nous proposons de se frotter à l’analyse critique de façon concrète, amusante et réellement constructive. Voici un nouveau support pour envisager les scénarios complotistes basées sur des coïncidences présentées comme « troublantes »… Le thème n°4 du livret propose de traiter des prémonitions, hasards et coïncidences « extraordinaires ». Le ressenti des salariés, point de départ d’une réflexion sur la pénibilité L’engagement de l’entreprise à travailler sur ce thème s’est d‘abord traduit par une phase de « professionnalisation » caractérisée par la recherche et l’analyse de documentation. Ensuite, une réflexion est initiée entre la directrice administrative et sociale, le directeur de production et le responsable qualité afin de définir les facteurs de pénibilité. Cinq facteurs sont présentés au CE et au CHSCT, qui les valident : les manutentions, les postures, les vibrations, les agents chimiques et le bruit. Pour procéder à l’état des lieux de l’exposition des salariés à ces cinq facteurs de pénibilité, des groupes de travail de salariés par corps de métiers (administratif, adaptation carrosserie, adaptation, magasin, bureau d’études, etc.) sont constitués. Préalablement à l’animation de ces groupes, la direction organise une réunion collective pour présenter la démarche retenue, les objectifs et la méthode envisagée.

Related:  MOTIVATION