background preloader

Le bien-être au travail, Dossiers

Le bien-être au travail, Dossiers
Related:  chap 4 l'amélioration des conditions de travail dans l'entrepris

Le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Dernière mise à jour le 13 mars 2014 Synthèse Constitué dans tous les établissements occupant au moins 50 salariés, le CHSCT a pour mission de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail. Composé notamment d’une délégation du personnel, le CHSCT dispose d’un certain nombre de moyens pour mener à bien sa mission (information, recours à un expert…) et les représentants du personnel, d’un crédit d’heures et d’une protection contre le licenciement. A savoir Le fait de porter atteinte ou de tenter de porter atteinte soit à la constitution, soit à la libre désignation des membres, soit au fonctionnement régulier du CHSCT, est puni d’un emprisonnement d’un an et d’une amende de 3 750 euros. Sommaire Fiche détaillée Quel est le rôle du CHSCT ? l’analyse des conditions de travail et des risques professionnels auxquels peuvent être exposés les travailleurs. Quelle composition ? Siègent au CHSCT : Quel fonctionnement ?

Le mal-être des salariés coûte 13.500 euros par an et par salarié Crédits photo : Shutterstock.com "Le bien-être des collaborateurs" est un enjeu social majeur pour les entreprises, surtout pour leur pérennité et leur performance. La mauvaise qualité de l'organisation du travail coûterait 13.500 euros par an et par salarié aux entreprises. En outre, la désorganisation du travail entraînerait une dégradation de la performance socio-économique des entreprises françaises de 27 %. Chiffres clés L'énergie, les télécoms, la banque et les assurances, plus favorables au bien-être « La corrélation évidente entre bien-être et performance nous a convaincus qu'il fallait passer à l'action. L'IBET, qu'es-aquo ? S'exprimant par un indice socio-économique allant de 0 à 1 (pour sa valeur maximum), l'IBET traduit la meilleure performance de l'engagement socio-organisationnel. Les salariés du tertiaire, stressés Victor Waknine, PDG de Mozart Consulting « Il faut une stratégie claire et cohérente, que l'on a expliquée aux équipes.

Enquête sur les conditions de travail à La Poste Faire toute la lumière sur les conditions de travail à la Poste, c'est l'objectif de la commission, présidée par l'ancien secrétaire général de la CFDT Jean Kaspar, chargée de remettre un rapport début septembre sur "la situation de l'entreprise et de ses salariés, en matière de vie au travail". Cette démarche s'inscrit, selon la Poste, dans le cadre du grand dialogue annoncé par le PDG du groupe Jean-Paul Bailly, le 19 mars, après le suicide de deux cadres, le 29 février et le 11 mars. Après ces deux drames, les syndicats avaient vivement mis en cause les réorganisations, de mauvaises méthodes managériales ou encore les suppressions de postes. Lundi, la direction de la Poste a laissé entendre qu'elle gèlerait les réorganisations jusqu'au 30 avril, ont rapporté les syndicats, la plupart jugeant toutefois cette annonce largement insuffisante. Un dialogue social en échec pour les syndicats

Existe-t-il une surface minimale pour un poste de travail ? - professionnels Espace ou bureau collectif Le code du travail ne fixe aucune surface minimale, mais impose des exigences de sécurité et d'hygiène. L'espace de travail du salarié doit lui permettre de disposer d'une liberté de mouvement en hauteur et en surface suffisante. L'employeur doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés. Chaque salarié doit avoir un espace de travail confortable, adapté à leur activité (bureau, atelier ou espace de vente ouvert au public, par exemple). L'employeur doit mettre en place des actions de prévention des risques professionnels liés aux contraintes physiques, aux rythmes de travail et aux environnements physiques agressifs. L'espace de travail doit être accessible aux travailleurs handicapés (à mobilité réduite, en fauteuil roulant, malvoyants, malentendants, déficients mentaux). La norme Afnor NF X 35-102 est un cadre de référence que l'employeur peut utiliser. Revenir au sommaire de cette partie

Document unique, outil essentiel de la prévention Le document unique transcrit les résultats de l’évaluation des risques et liste les solutions à mettre en œuvre. Plus qu’un simple inventaire, ce document obligatoire est un outil essentiel pour lancer une démarche de prévention dans l’entreprise et la pérenniser. Ce document doit être mis à jour au minimum chaque année. Le document unique est une obligation pour toutes les entreprises depuis 2001. Il transcrit les résultats de l’évaluation des risques professionnels. Identifier les dangers et analyser les risques Le document unique doit, selon la loi, comporter un « inventaire » des risques professionnels identifiés dans l’entreprise. Document unique : ce qu’il peut contenir Une identification des dangers C’est l’inventaire exigé par la loi. Une hiérarchisation des risques Les risques identifiés, notés selon les critères propres à l’entreprise (probabilité d’occurrence, gravité, fréquence, nombre de personnes concernées…), sont ensuite classés. Des propositions d’actions de prévention

Conditions de travail dans les entreprises et développement durable Dans tous les pays, qu'ils soient en voie de développement ou développés, les entreprises ont la responsabilité des conditions de travail de leurs salariés. Elles ont l'obligation de procurer à leurs employés des conditions de travail décentes et propices à un bien-être physique et mental, ainsi qu'à une meilleure productivité qui bénéficiera au final à l'entreprise. Les conditions de travail regroupent beaucoup de paramètres : matériels, physiques, moraux, en termes de risques... De nombreux critères doivent être pris en compte : la pénibilité du travail, les risques et accidents au travail, les pathologies relevant du travail, l’hygiène et la sécurité, le bruit, la chaleur ou le froid, l’exposition à des produits toxiques, le harcèlement moral, le harcèlement sexuel, le type de contrat de travail, la rémunération, l’accès à la formation, la possibilité d'expression et d'initiative, etc.

Motiver les salariés, priorité des entreprises en 2013 Les directeurs de ressources humaines ont trois sujets de préoccupations et de travail prioritaire pour les 24 mois à venir, selon les résultats d'une étude ADP (spécialiste de la gestion paie des entreprises). " Les DRH sont optimistes car ils ont des leviers pour permettre à leur entreprise de traverser la crise. En particulier, la question du niveau d'engagement, de la motivation des collaborateurs va devenir leur cheval de bataille en 2013. Crise de confiance des salariés " Dans ce contexte de chômage élevé, les salariés ont le moral en berne et ils hésitent à quitter leur poste . La banque-assurance réunit la plus forte proportion de DRH " plutôt optimistes " pour l'activité de leur entreprise, soit 86%, contre 67% dans l'industrie manufacturière et 63% dans les transports. 56% des DRH se disent freinés Parallèlement, 56% des entreprises reconnaissent des difficultés pour atteindre leurs objectifs.

Vos bureaux sont-ils aux normes ? Vous aménagez ou réaménagez vos locaux ? Bienvenue au pays des normes ! Les entreprises doivent, en effet, respecter une multitude de textes en matière d'hygiène et de sécurité. Et mieux vaut ne pas les prendre à la légère. Car, en cas de dérapage, la note peut être lourde pour l'employeur. Dans le meilleur des cas, le médecin du travail, alerté par exemple par un salarié, pourra venir visiter les locaux et exiger que l'aération d'un atelier ou l'éclairage d'un bureau soient améliorés. Cela dit, la parano n'est pas la seule raison valable de veiller à l'hygiène et à la sécurité. La sécurité incendie Trois niveaux de prévention pour permettre l'évacuation du personnel en cas d'incendie Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement La loi prévoit de très nombreuses obligations en matière de prévention de l'incendie. L'aération et l'assainissement Des normes strictes sont prévues pour permettre une bonne ventilation des locaux et un renouvellement de l'air. Le tabac La lumière et l'éclairage

Motivation des salariés : le Job Crafting, donner du sens au travail Crédits photo : Shutterstock.com / Ivelin Radkov Le Job Crafting consiste à laisser le salarié libre de choisir sa propre manière d'organiser son travail. Encore une expression anglo-saxonne et jargonneuse. Créativité et efficacité accrues Crédits photo : DR Yann Coirault, responsable de l'offre bien-être au travail, et pilote de l'innovation chez CSP Formation. Concrètement, qu'est-ce que le Job Crafting ? Le Job Crafting en 3 axes et profils de salariés La tâche et le « Task Crafter », l'artisan de son périmètre de poste « La motivation et le bien-être au travail reposent notamment sur la variété et la diversité des tâches. La perception du travail et le « Job Perception Crafter », qui intègre son travail dans un projet global « Le Job Crafting consiste à laisser le collaborateur libre de réinventer son job.

Ressources Humaines | Vidéos | Découvrez l'expertise SVP en images Vidéo : comment appréhender la religion dans l'entreprise ? Un Directeur des ressources humaines interroge SVP sur la question de la religion en entreprise. Quelle est la réglementation en matière de signes religieux dans une entreprise ? Est-ce légal ? Peut-on les interdire ? Quels éléments permettent de justifier une interdiction ou une restriction de ces signes ? Lire la suite >> Les conséquences de l'invalidité et de l'inaptitude sur le contrat de travail Après avoir reçu un avis d'invalidité 2ème catégorie pour un salarié en arrêt de travail longue durée, UN DRH appelle SVP pour savoir si ce document lui permet de licencier ce salarié. Lire la suite >> Conversation vidéo : accord sur l'égalité professionnelle Hommes / Femmes Une Directrice des ressources humaines d'une entreprise dans le secteur du bâtiment interroge SVP au sujet de l'accord sur l'égalité professionnelle Hommes / Femmes. Lire la suite >> Départ à la retraite : formalisme & indemnités Lire la suite >>

La motivation et l’implication des salariés | La motivation des salariés est devenue une préoccupation centrale dans le management des entreprises et des organisations en général. En effet, les enquêtes menées auprès des salariés ont montré que la motivation au travail a un effet sur la qualité du travail et sur l’efficacité des salariés. Qu'est-ce que la motivation ? Être motivé, c'est avoir un objectif, faire un effort pour l'atteindre et persévérer jusqu'à ce que l'objectif soit atteint. Quels sont les facteurs de motivation des salariés ? Les travaux de nombreux chercheurs ont montré que le processus motivationnel est complexe et que ses déterminants sont nombreux. Frederick Taylor considère que la motivation est fondée sur le gain. Elton Mayo considère que la motivation est fondée sur des facteurs psychologiques. Abraham Maslow considère que la motivation est fondée sur la satisfaction de besoins hiérarchisés. Frederick Herzberg analyse la motivation selon deux axes : les facteurs d'hygiène et les facteurs de motivation.

Les conditions de travail Les obligations de l’employeur Les obligations en matière de santé et de sécurité L’employeur doit aménager les établissements et locaux de travail de manière à ce que leur utilisation garantisse la sécurité des travailleurs (art.L.4221-1 C.trav). Il doit également respecter, et faire respecter, les dispositions concernant les locaux affectés au travail, les repas et boissons, les installations sanitaires, les substances et machines dangereuses, la prévention des incendies, l’interdiction de fumer … L’employeur doit informer les salariés sur les risques pour la santé et la sécurité et les mesures de prévention prises pour y remédier. Cette information doit notamment avoir lieu à l’embauche, ou en cas de changement de poste ou de technique. Si l’entreprise utilise des produits dangereux, elle doit informer les travailleurs sur les risques de santé publique ou pour l’environnement existant. Les sanctions L’interdiction de fumer et vapoter Le rôle du CSE Les droits des salariés Le droit de retrait

Industrie automobile : des conditions de travail difficiles Par La rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 2 mai 2014, mis à jour le 2 mai 2014 On a tous en tête les images du film "Les Temps Modernes" dans lequel Charlie Chaplin parodie les gestes répétitifs du travail à la chaîne. Cette satire sociale de l'industrialisation renvoie à un thème aujourd'hui entré dans les mœurs : la pénibilité au travail. L'industrie automobile est un domaine qui a connu une forte évolution des conditions de travail. Industrie automobile : des conditions de travail difficiles Industrie automobile : des conditions de travail difficiles Derrière les carrosseries rutilantes que l'on expose comme des œuvres d'art, on oublie souvent la sueur et la souffrance des corps qui les ont façonnées. Qu'entend-on par pénibilité ? On estime que la pénibilité apparaît quand les sollicitations physiques et psychiques entraînent un effort d'adaptation qui laisse des traces durables chez un individu, par exemple de la fatigue, des souffrances physiques ou morales. Mots clés

la vie au bureau

Related: