background preloader

Observatoire de la parentalité en entreprise (OPE), pour une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle

Observatoire de la parentalité en entreprise (OPE), pour une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle
Champ d'action Services facilitant le quotidien des salariés parents Présentation de l'entreprise Secteur d'activité : CosmétiquesStatut : Société AnonymeEffectifs : 67 000 dont 12.000 en FranceImplantation géographique : Présente sur les 5 continents Contexte de l'action Le 11 avril 2008, L'Oréal signe la Charte de la Parentalité. Entreprise précurseur en matière sociale, L'Oréal déploie très tôt différentes initiatives en faveur de la parentalité telles que le congé supplémentaire (dit congé « Schueller ») portant le congé de maternité de 16 à 20 semaines, entièrement rémunérées par l'entreprise, le « mercredi père et mère de famille » qui permet aux pères et mères d'un enfant de moins de 12 ans, de s'absenter 1,2,3 ou 4 mercredis par mois et son site intranet « Kids » dédié à la garde d'enfants. Objectifs recherchés A qui s'adresse cette action ? Description de l'action Cinq crèches interentreprises fonctionnement aujourd'hui, essentiellement en Ile de France. Facteurs de succès Contacts Related:  Chp 1 Le cadre de travail et la motivationflorencechomont

Les nouvelles méthodes de travail qui vous attendent Donner aux collaborateurs davantage de marge de manœuvre dans leur façon de travailler et de s’organiser est une tendance qui devrait s’imposer. Car tout le monde y gagne. Ce vendredi matin, Julie Rieg, directrice des études du cabinet de prospective Chronos, n’est pas allée au bureau. Télétravail généralisé. Si l’objectif affiché est d’offrir une meilleure qualité de vie au salarié – moins de transport, plus de calme qu’en open space –, les entreprises ont vite compris l’avantage qu’elles pouvaient elles aussi en tirer. Lieux annexes ou partagés.

Rhodia, 2ème axe : la transition travail-retraite Définition de la motivation des salariés | La démotivation au travail | Les thématiques | Enjeux et Obligations RH Stressés, mal payés, peu encouragés, seuls 7% des Français se disent vraiment motivés au travail, loin derrières les allemands qui sont deux fois plus nombreux. Selon cette étude qui s'est intéressée à l'Hexagone et à cinq de ses voisins - l'Allemagne, l'Espagne, la Belgique, le Royaume-Uni et l'Italie, les français sont « recordmen de la démotivation en Europe », avec 40 % de salariés qui affirment que leur motivation diminue. Les cadres sont en première ligne: ils sont plus de la moitié à estimer qu'ils passent trop de temps au bureau (51%, soit 4% de plus qu'en 2008), pour une reconnaissance insuffisante (41 % d'insatisfaits), le tout en étant de moins en moins bien dirigés. En découle un niveau de stress « élevé et en hausse ». Tous salariés confondus, le manque de reconnaissance, une rémunération jugée trop faible (à 68 %) et la charge de travail, sont les principaux griefs de la baisse de motivation des salariés.

L'Oréal motive ses salariés à s'impliquer Jeudi 28 janvier, L'Oréal organise une après-midi de rencontres entre ses salariés et des associations citoyennes. Objectif : motiver ses troupes à s'impliquer sur des actions qui favorisent la diversité. "L'Oréal mène de multiples politiques pour promouvoir la diversité en interne. Motivation en entreprise: neuf astuces pour manager sans moyens Pour booster l'implication de chacun, au quotidien le manager peut intervenir par petites touches grâce à des actions simples et efficaces. Et, dans une période de vaches maigres, rendre la carotte financière " accessoire " au regard du respect accordé à autrui et de la qualité de vie au travail. Deux leviers puissants de motivation qui ne doivent pas pour autant être un substitut à de réelles perspectives de carrières. Voici neuf idées pour pimenter l'ordinaire. 1. Enjoliver le décor Engagez vos troupes à créer un environnement convivial. 2. La réunion croissants du lundi matin, les pauses chouquettes de 16 heures, les pots surprise célébrant les anniversaires, le déjeuner de groupe trimestriel... 3. "Il me semble qu'il faut faire ainsi, mais je suis un peu has been, si quelqu'un a une meilleure idée...." 4. Les individus - surtout les plus jeunes - ont soif de liberté, de souplesse. 5. Ce qui est dit est dit. 6. Sortez votre collaborateur de sa routine. 7. 8. 9.

Les salariés français sont les plus démotivés d'Europe INFOGRAPHIE - Près de 40% des Français ont vu leur motivation au travail chuter en 2013, selon le baromètre Edenred-Ipsos. Ils sont plus déprimés que les Italiens ou les Espagnols, pourtant plus touchés par le chômage. En cause, un manque de reconnaissance et une frustration salariale. Les Français vont au bureau à reculons. Des insatisfactions d'autant plus mal vécues que les salariés français ont un «niveau d'affect non négligeable, notamment un sentiment d'implication, dans le travail», note l'étude. Tandis que le taux de chômage atteint 10,9% dans l'Union européenne, les salariés européens sont plus inquiets à l'égard de l'emploi qu'en 2012. Toujours est-il que dans le contexte économique actuel les Européens ont tendance à vouloir rester au chaud. * La huitième édition du baromètre Edenred-Ipsos sur le bien-être et la motivation des salariés européens porte sur la population salariée de six pays: Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie et Royaume-Uni.

Observatoire de la parentalité en entreprise (OPE), pour une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle | Carrefour, les horaires en îlots Contexte de l’action: Le secteur Caisses représente 1/3 de l’effectif de Carrefour soit à ce jour 20 000 personnes - Un secteur Caisses en magasin est composé de 50 à 250 assistantes de caisses. - Avant 1998, les horaires étaient imposés par le chef de caisses, un système d’horaires libre choix était proposé dans certains magasins. - Les clients étaient insatisfaits de la fluidité en caisses et les assistantes de caisses peu satisfaites de leurs horaires. Dès 1998, Brest bénéficie d’un système appelé horaires îlots qui permet aux assistantes de caisse de participer à la planification de leurs horaires. Google: les secrets de son département des ressources humaines Comment l'entreprise américaine est devenue un endroit où il fait si bon travailler. Voici quelques années, le département des ressources humaines de Google a fait une étrange découverte: les femmes quittaient l’entreprise en grand nombre. Comme c’est le cas pour la majorité des entreprises informatiques de la Silicon Valley, Google emploie essentiellement des hommes, et la féminisation de la force de travail est depuis un certain temps une des priorités de l’encadrement. Le fait que les femmes désertent l’entreprise n’était pas uniquement un problème de parité, mais surtout un souci pour le bénéfice net de l’entreprise. Puis, venait le problème de la qualité de la vie. P'pa s'est occupé des congés mat Chez Google, le département Ressources humaines est appelé People Operations, que la plupart des employés abrègent par POPS (NDT: «p’pa»). En 2007, Bock décide donc de changer le système. Accorder plus de congés lui a fait gagner de l'argent Le royaume des stats Farhad Manjoo Farhad Manjoo

Les employés de Google sont les mieux payés au monde - Mode(s) d’emploi Le site Glassdoor vient de publier son classement des 25 entreprises les mieux notées par leurs employés. Google apparaît comme le meilleur employeur au monde sur les critères de la rémunération et des avantages salariaux. Avec un salaire moyen de 128.000 dollars annuels (94.000 euros environ), les employés de Google ont de quoi être satisfaits. La firme de Mountain View est en tête du classement du site Glassdoor basé sur les évaluations des employés. Dans ce Top 25 des employeurs qui payent le mieux, on trouve également d’autres géants du web et de l’informatique comme Facebook (sur le podium à la 3ème place), Microsoft (18ème) ou encore eBay (25ème). Pas de trace en revanche d’Apple dans le haut du classement en raison des salaires plus faibles des employés de la firme à la pomme dans les Apple Store. Au total, Google a été évalué par près de 2200 salariés (sur les 50.000 employés que compte le moteur de recherche dans le monde).

Related: