background preloader

Observatoire de la parentalité en entreprise (OPE), pour une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle

Observatoire de la parentalité en entreprise (OPE), pour une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle
Champ d'action Services facilitant le quotidien des salariés parents Présentation de l'entreprise Secteur d'activité : CosmétiquesStatut : Société AnonymeEffectifs : 67 000 dont 12.000 en FranceImplantation géographique : Présente sur les 5 continents Contexte de l'action Le 11 avril 2008, L'Oréal signe la Charte de la Parentalité. Entreprise précurseur en matière sociale, L'Oréal déploie très tôt différentes initiatives en faveur de la parentalité telles que le congé supplémentaire (dit congé « Schueller ») portant le congé de maternité de 16 à 20 semaines, entièrement rémunérées par l'entreprise, le « mercredi père et mère de famille » qui permet aux pères et mères d'un enfant de moins de 12 ans, de s'absenter 1,2,3 ou 4 mercredis par mois et son site intranet « Kids » dédié à la garde d'enfants. Objectifs recherchés A qui s'adresse cette action ? Description de l'action Cinq crèches interentreprises fonctionnement aujourd'hui, essentiellement en Ile de France. Facteurs de succès Contacts Related:  Chp 1 Le cadre de travail et la motivationflorencechomont

Les nouvelles méthodes de travail qui vous attendent Donner aux collaborateurs davantage de marge de manœuvre dans leur façon de travailler et de s’organiser est une tendance qui devrait s’imposer. Car tout le monde y gagne. Ce vendredi matin, Julie Rieg, directrice des études du cabinet de prospective Chronos, n’est pas allée au bureau. Télétravail généralisé. Si l’objectif affiché est d’offrir une meilleure qualité de vie au salarié – moins de transport, plus de calme qu’en open space –, les entreprises ont vite compris l’avantage qu’elles pouvaient elles aussi en tirer. Lieux annexes ou partagés.

Définition de la motivation des salariés | La démotivation au travail | Les thématiques | Enjeux et Obligations RH Stressés, mal payés, peu encouragés, seuls 7% des Français se disent vraiment motivés au travail, loin derrières les allemands qui sont deux fois plus nombreux. Selon cette étude qui s'est intéressée à l'Hexagone et à cinq de ses voisins - l'Allemagne, l'Espagne, la Belgique, le Royaume-Uni et l'Italie, les français sont « recordmen de la démotivation en Europe », avec 40 % de salariés qui affirment que leur motivation diminue. Les cadres sont en première ligne: ils sont plus de la moitié à estimer qu'ils passent trop de temps au bureau (51%, soit 4% de plus qu'en 2008), pour une reconnaissance insuffisante (41 % d'insatisfaits), le tout en étant de moins en moins bien dirigés. En découle un niveau de stress « élevé et en hausse ». Tous salariés confondus, le manque de reconnaissance, une rémunération jugée trop faible (à 68 %) et la charge de travail, sont les principaux griefs de la baisse de motivation des salariés.

Les salariés français sont les plus démotivés d'Europe INFOGRAPHIE - Près de 40% des Français ont vu leur motivation au travail chuter en 2013, selon le baromètre Edenred-Ipsos. Ils sont plus déprimés que les Italiens ou les Espagnols, pourtant plus touchés par le chômage. En cause, un manque de reconnaissance et une frustration salariale. Les Français vont au bureau à reculons. Des insatisfactions d'autant plus mal vécues que les salariés français ont un «niveau d'affect non négligeable, notamment un sentiment d'implication, dans le travail», note l'étude. Tandis que le taux de chômage atteint 10,9% dans l'Union européenne, les salariés européens sont plus inquiets à l'égard de l'emploi qu'en 2012. Toujours est-il que dans le contexte économique actuel les Européens ont tendance à vouloir rester au chaud. * La huitième édition du baromètre Edenred-Ipsos sur le bien-être et la motivation des salariés européens porte sur la population salariée de six pays: Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie et Royaume-Uni.

Google: les secrets de son département des ressources humaines Comment l'entreprise américaine est devenue un endroit où il fait si bon travailler. Voici quelques années, le département des ressources humaines de Google a fait une étrange découverte: les femmes quittaient l’entreprise en grand nombre. Comme c’est le cas pour la majorité des entreprises informatiques de la Silicon Valley, Google emploie essentiellement des hommes, et la féminisation de la force de travail est depuis un certain temps une des priorités de l’encadrement. Le fait que les femmes désertent l’entreprise n’était pas uniquement un problème de parité, mais surtout un souci pour le bénéfice net de l’entreprise. Puis, venait le problème de la qualité de la vie. P'pa s'est occupé des congés mat Chez Google, le département Ressources humaines est appelé People Operations, que la plupart des employés abrègent par POPS (NDT: «p’pa»). En 2007, Bock décide donc de changer le système. Accorder plus de congés lui a fait gagner de l'argent Le royaume des stats Farhad Manjoo Farhad Manjoo

Apple Store: les salariés dénoncent la pression au quotidien Désormais, ils parlent. Et expriment leur colère à l'égard d'un employeur peu reconnaissant. Chose impensable il y a quelques mois, les salariés de l'Apple Store Opéra (Paris) ont déposé un préavis de grève pour le vendredi 21 septembre, jour de lancement de l'iPhone5 en France. Du rêve à la réalité Tous ont moins de 30 ans. Des profils plus jeunes, plus lisses. Etre sympa et bien vendre. Des vendeurs terrassés par l'affluence Les bonnes semaines, 80 000 personnes défilent dans l'Apple Store Opéra. "A 1, tu es quasi viré, à 5 tu es une star". Le Credo, la bible du salarié Chaque vendeur Apple reçoit un exemplaire du Credo, un document de quatre pages qu'il est censé porter sur lui en permanence. La positive attitude On entre chez Apple comme en religion. Fearless Feedback. La force des macarons. Des chefs qui ont l'oeil sur tout... Un manager a 25 vendeurs sous sa responsabilité. ... et des primes pour limiter les heures sup' Pas question, non plus, de trop échanger entre vendeurs.

La durée légale du travail Dernière mise à jour le 16 novembre 2010 Synthèse Fixée à 35 heures hebdomadaires pour toutes les entreprises quel que soit leur effectif, la durée légale du travail effectif est une durée de référence, un seuil à partir duquel sont calculées les heures supplémentaires. Il ne s’agit ni d’une durée minimale (les salariés peuvent être employés à temps partiel), ni d’un maximum : des heures supplémentaires peuvent être accomplies dans le respect des durées maximales au-delà desquelles aucun travail ne peut être demandé. A savoir Dans certains secteurs – tel le commerce de détail des fruits et légumes, épicerie et produits laitiers - s’applique une durée dite d’équivalence. Sommaire Fiche détaillée Quels sont les temps de travail comptabilisés dans la durée légale ? Le temps de déplacement professionnel pour se rendre sur le lieu d’exécution du contrat de travail n’est pas un temps de travail effectif. Quelles sont les durées maximales de travail ?

Le règlement intérieur - Fiche pratique Quelles sont les structures concernées ?Toutes les structures (publiques ou privées) employant plus de 20 salariés doivent établir un règlement intérieur.Les entreprises créées comptant tout de suite plus de 20 personnes doivent immédiatement rédiger leur règlement. Pour les autres, cela doit être fait lorsque le nombre de 20 employés est atteint, pendant au moins six mois. Quels sont les thèmes abordés ? En revanche, le règlement intérieur ne peut prévoir de dispositions contraires aux lois, conventions ou accords applicables à l’entreprise. A qui s’applique le règlement ? Quelques règles à suivre…Les employeurs doivent respecter certaines règles afin d’établir le règlement intérieur de leur entreprise.Ainsi, après avoir rédiger leur projet, ils doivent le présenter aux représentants du personnel, sans quoi ils risquent une amende.

contrat.pdf Crèches d'entreprises Leur vocation est d’accueillir les enfants du personnel d’un ou de plusieurs employeurs (entreprises, administrations, hôpitaux, etc.). Un certain nombre d’entres elles peuvent aussi proposer des places aux familles du quartier. Les crèches d’entreprises sont soumises au respect de la même réglementation que les crèches collectives de quartier et font l’objet préalablement à leur ouverture d’une autorisation de fonctionnement délivrée par le Président du conseil départemental après avis des services de protection maternelle et infantile (Pmi). Les locaux respectent les normes de sécurité exigées pour les établissements recevant du public et sont aménagés de façon à favoriser l’éveil des enfants. Les crèches d’entreprises sont généralement situées à proximité des entreprises, voire dans leurs locaux. L’entreprise peut gérer directement sa crèche ou confier la gestion à un tiers (entreprise spécialisée, association, mutuelle) qui s’occupe du montage et de la gestion du projet.

Related: