background preloader

La photographie en France : de Lartigue à Man Ray

La photographie en France : de Lartigue à Man Ray
Related:  Le surréalisme

Le dadaïsme : introduction au mouvement Dada Histoire de Dada, bibliographie du dadaïsme Expositions dada - en cours ou à venir. Événements dada - colloques, émissions radio ou télévision, spectacles dada. Définition de dadaïsme Le dadaïsme est un mouvement littéraire et artistique qui a émergé au cours de la Première Guerre Mondiale comme une forme de protestation contre les canons esthétiques dominants. Le terme tire son origine de la langue française. Les historiens d'art considèrent Tristan Tzara comme l'instigateur de ce mouvement qui se moquait des manifestations artistiques et qui cherchait à détruire les conventions propres de l'ordre établi. Cette prétention révolutionnaire fait du dadaïsme un mouvement anti-art. La liberté absolue, l'immédiateté, la contradiction et la spontanéité du dadaïsme visaient à renverser les lois de la logique, la pensée immobile, les concepts abstraits, l'universalité et l'éternité des principes. Au Cabaret Voltaire de Zurich, les dadaïstes défient la Guerre

Sites sur la photographie Institutions et associations Quelques grands de la photographieGaleries collectives et institutionnelles en ligneAgences photo, ressources, banques d'imagesPhotos d'actualité en grand formatRevues et magazinesFestivalsDivers- partager Institutions et associations • Arago - Arago a pour but d’offrir l’accès libre et direct sur Internet à l’ensemble des collections de photographies conservées en France. En commençant d’abord par les collections de la Direction générale des Patrimoines et celles des établissements publics du ministère de la Culture et de la Communication. • ARIP - Association de Recherche sur l'Image Photographique • BAL - Espace d’exposition et de débats sur l’«image document» - Paris 18ème • Centre Atlantique de la photographie - Brest • Centre de photographie de Lectoure • Centre International de la photographie de New-York (ICP) • Centre photographique d'Ile de France • Centre régional de la photographie (CRP) - Région Nord, Pas de Calais • Daguerre Society - USA • Richard Avedon

Les écrivains surréalistes "Tout porte à croire qu’il existe un certain point de l’esprit d’où la vie et la mort, le réel et l’imaginaire, le passé et le futur, le communicable et l’incommunicable, le haut et le bas cessent d'être perçus contradictoirement." – André Breton, Second Manifeste du Surréalisme, 1929 Le surréalisme est un mouvement littéraire et artistique dont les historiens situent généralement la période active dans les années 1924-1945. En 1924, parut le premier Manifeste du surréalisme d’André Breton, qui définissait le mouvement en termes philosophiques et psychologiques. Le surréalisme est souvent caractérisé par son seul usage de l’insolite, ses rapprochements parfois surprenants, par où il cherche à transcender la logique et la pensée ordinaire pour révéler des niveaux de signification plus profonds et des associations inconscientes. Tout au long des années vingt et trente, le mouvement fleurit et s’étendit depuis son centre, Paris, vers d’autres pays. Les précurseurs Lautréamont (1846-1870)

Le Château d'Eau - Pôle photographique Toulouse Nadja d'André Breton (Magister) Breton avant Nadja Mais c'est à l'appel de la poésie qu'il a choisi de répondre. Sa fascination précoce pour Rimbaud, son intérêt pour la poésie symboliste (Mallarmé, Valéry) et pour la modernité d'Apollinaire, fixent les valeurs esthétiques et morales auxquelles il obéira toute sa vie. Elles président aussi aux rencontres majeures de ces années-là : Louis Aragon, Philippe Soupault, Paul Eluard, avec lesquels il découvre passionnément l'œuvre de Lautréamont et fonde la revue Littérature. Influencé d'abord par le mouvement Dada de Tristan Tzara, le groupe s'en détache et devient le groupe surréaliste. En 1927, Breton fait déjà figure de chef de ce mouvement (ou de pape, pour reprendre une expression qui le poursuit encore) : deux recueils de poèmes (Mont de Piété, puis Clair de terre), la composition avec Philippe Soupault des Champs magnétiques, première expérience d'écriture entièrement automatique, et surtout la parution du Manifeste du surréalisme en 1924 ont assis cette autorité.

Exposition Les autochromes Lumière et les premiers autochromistes lyonnais - présentation de l'exposition LUMIERE sans titre collection Bibliothèque municipale de Lyon © Famille Lumière/Institut Lumière LUMIERE sans titre collection Bibliothèque municipale de Lyon © Famille Lumière/Institut Lumière LUMIERE Le décapage des plaques collection Bibliothèque municipale de Lyon © Famille Lumière/Institut Lumière Cet été, les collections photographiques de la Bibliothèque de Lyon sortent de leur réserve : autochromes d’Auguste et Louis LUMIERE, Fernand ARLOING, Gabriel Louis-Marie BARGILLAT, Humbert DUCURTYL, Jean-Camille DUPRAT, Albin GONTARD, Pierre-Elysée GRANGE, Albert MOREL, Jean-Baptiste TOURNASSOUD. Célèbres grâce à leur invention du cinématographe, les Frères Lumière créent, dès 1903, un procédé qui révolutionne la photographie en couleur : l’autochrome. Incontournable dès sa commercialisation en 1907, l’autochrome devient le moyen d’expression privilégié des photographes et restera pendant plus de 20 ans sous le monopole mondial des usines Lumière à Lyon.

Le mouvement surréaliste (Magister) e mot « surréalisme » a été choisi en hommage à Apollinaire. Celui-ci venait en effet de mourir (1918) et avait signé peu auparavant avec Les Mamelles de Tirésias un « drame surréaliste ». Depuis Alcools (1913), sa poésie aspirait par tous ses pores à , comme ces deux poèmes le clament expressément : Cet esprit nouveau est ce que la jeune génération issue du cataclysme de la Première guerre a décidé d'incarner sous le nom de Surréalisme. C'est dans son premier Manifeste qu'André Breton en propose la définition : Surréalisme, n. m. Automatisme psychique pur par lequel on se propose d'exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée. Dictée de la pensée, en l'absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale. Questions : 2. Questions : Repérez les procédés qui donnent au texte sa solennité et son arrogance. 3. 5.

Maison Européenne de la Photographie La Revue "La Révolution surréaliste" Publiée à Paris du 1er décembre 1924 au 15 décembre 1929, La Révolution surréaliste fut d’abord dirigée par Pierre Naville et Benjamin Péret (n° 1 à 3), jusqu’à ce qu’André Breton en prît la direction. Elle devint l’organe officiel du mouvement surréaliste. À ce titre, et parce que nous estimons indispensable le recours immédiat aux textes, aujourd’hui 20 avril 2009, nous offrons, dans le cadre de la Bibliothèque numérique surréaliste (BNS), la possibilité d’accéder en ligne à une version numérisée par nos soins de la revue. Sur le site Arcane 17, Fabrice Pascaud propose une version téléchargeable de l’intégralité de la revue en mode image, à l’adresse suivante : Mise en ligne : Sophie BEHAR

Related: