background preloader

Importance de l'Art, de la création et de ses plaisirs

Facebook Twitter

Neurosciences et musique : La musique vecteur de créativité. « Les entreprises qui survivront demain, sont celles qui encouragent la créativité d’aujourd’hui. » Maurice Zeldman Le cerveau humain offre, par sa structure et sa plasticité, des potentiels créatifs immenses. En entreprise, liée au sens de l’action et adossée à des relations sociales cohésives, la créativité alimente la motivation, laquelle la nourrit en retour. Donnant lieu à l’innovation, elle est donc un élément essentiel de compétitivité. Cette capacité créative existe dans tout cerveau humain, mais puisqu’elle est, par essence, une construction nouvelle, il est donc fondamental de la stimuler, en particulier dans le contexte d’incertitude économique que nous vivons.

Depuis plus de 10 ans, les neuroscientifiques s’intéressent de très près à l’influence et la puissance de la musique et du chant sur nos capacités cognitives en général et sur ses effets sur la créativité. La musique est une compétence cognitive universelle L’action de la musique et du chant sur la créativité. Oser la créativité en classe.

Mardi, 2 juin, 2015 - 12:51 - Réseau d'information pour la réussite éducative (CTREQ) Chanter du rap en arithmétique, créer des publicités pour apprendre la photosynthèse, se servir de concepts musicaux pour comprendre la littérature… Voilà des situations recensées dans des salles de classe au cours d’une étude américaine qui s’est intéressée aux pratiques des professeurs émérites. Les gagnants et finalistes du concours américain National Teacher of the Year ont fait l’objet d’une étude de la Michigan State University. Publiée dans le journal Teachers College Record, cette recherche est parmi les premières à s’attarder à l’utilisation de la créativité aux fins d’apprentissage en classe, caractéristique des enseignants exceptionnels. « Les meilleurs profs partent de leurs propres passions — du yoga, à la cuisine, à la photo — et trouvent les moyens de les incorporer dans le curriculum.

Bruno Hubert, chargé de la veille et du RIRE. Développer son oreille musicale par le jeu avec Meludia. La musique a le don d'adoucir les mœurs ou d'exciter l'humain avec des compositions grandioses. Mais en connaît-on réellement toutes ses subtilités? Les musiciens, ces virtuoses, doivent prendre en compte plusieurs aspects pour interpréter une pièce. Meludia est un jeu qui met à profit la sensibilité musicale des internautes. Pratiquons Après une inscription gratuite, le nouveau membre commence son parcours en mode débutant. Le but est de choisir correctement le plus vite possible pour faire grimper la barre de progression et obtenir plus de points d'expérience à la fin de chaque jeu. De mieux en mieux Conséquemment, la difficulté est bien dosée puisqu'on commence avec des notions simples et peu à peu le tout se complexifie.

Pour gagner des points d'expérience, il est aussi possible de rejouer des exercices. Mais l'abonnement de base donne tout de même droit à un important pourcentage de ceux-ci, ce qui en fait une belle plateforme pour initier une personne aux subtilités musicales. Un atelier pour créer des BD éducatives. Depuis plusieurs années, trois formateurs du RÉCIT (Réseau pour le développement des compétences par l'intégration des technologies) organisent des ateliers de création de bande dessinée destinés aux enseignants, et plus particulièrement à ceux qui enseignent en Éducation physique et à la santé d'une part, en Èthique et culture religieuse d'autre part.

La plus récente édition de l'atelier "La BD, un univers de richesse" s'est déroulée le 4 avril 2012 lors du colloque annuel de l'AQUOPS, association québécoise des utilisateurs de l'ordinateur au primaire et au secondaire. Le programme et surtout les ressources proposées aux enseignants lors de cet atelier sont en ligne. Elles peuvent donc inspirer de nombreux enseignants souhaitant se lancer dans l'aventure de la création d'une bande dessinée.

Des outils simples Il n'est pas indispensable de savoir manipuler des applications compliquées pour créer une BD. Dire n'est pas faire... La BD, un univers de richesse. Stimuler son intelligence avec le dessin. Mind Mapping, Visual Mapping, Pattern recognition, Zentangle, Management visuel et j’en passe, tant de concepts qui découlent des nombreuses vertus attribuées au dessin, au-delà de ses simples attraits visuels.

Car, si le sens que l’on attribue à un simple dessin ou même une œuvre d’art, est très souvent puissant, les mécanismes enclenchés (chez son auteur notamment) au moment de sa conception et/ou de sa réalisation le sont tous autant, tout comme peuvent l’être ses effets sur notre intelligence. Développement de la pensée et de l’intelligence, amélioration des capacités de concentration et de rétention de l’information, de quelle manière dessiner permet-il tout ceci ? Développer l’intelligence et la pensée à travers le dessin « Rien n’est dans l’intelligence qui n’ait été d’abord dans les sens », affirmait St Thomas d’Aquin, comme pour souligner l’importance de la maitrise des sens dans le processus de développement de l’intelligence humaine.

Références : L’immersion culturelle stimule la créativité. Texte traduit et adapté de Experiencing different cultures enhances creativity, publié sur le site EurekAlert! Le 29 juin 2010.La créativité peut être stimulée grâce à la découverte d’autres cultures, selon une étude publiée dans le Personality and Social Psychology Bulletin. Les chercheurs ont étudié les différents aspects de la créativité en observant comment elle émerge chez deux groupes d’élèves.

Le premier groupe était constitué de participants qui avaient vécu à l’étranger. Le groupe témoin, quant à lui, était constitué de jeunes qui n’avaient pas eu d’expériences d’immersion culturelle. Par rapport à leurs homologues du groupe témoin, les participants ayant vécu des expériences culturelles ont manifesté plus de créativité dans les différents tests standardisés auxquels ils ont été soumis. Les résultats de l’étude montrent que l’apprentissage multiculturel est une composante essentielle du processus d’adaptation qui agit comme un catalyseur de la créativité. William W. Laboratoire festif au musée. Logo FESTI'O'MUSE, graphisme Damien Étienne À la deuxième journée de cet événement festif et formateur, qui regroupait les 7 et 8 février 2015, au Musée québécois de culture populaire, à Trois-Rivières, des étudiants de tous les niveaux d’enseignement de la muséologie au Québec, nous avons rencontré des participants et les deux fondatrices et coordonnatrices de Festiomuse, toutes deux étudiantes à la maîtrise en muséologie.

Christine Gaudet, (ci-dessous, à gauche) d’abord formée à l’anthropologie, s’intéresse particulièrement à la muséologie participative et à la gestion des processus créatifs dans des contextes muséaux. Quant à Noémie La Rue Lapierre (à droite sur la photo), qui a fait des études en animation culturelle puis en développement durable, sa recherche de maîtrise porte sur le musée comme acteur social, sur la place du musée dans la communauté. Participation, communauté : deux ingrédients essentiels de Festiomuse. Genèse du labo festif Étudiants, éclaireurs, repéreurs Sources. Journal créatif.

Pdf_pdf_preambuleMesparcours20080709_1_.pdf. Institut culturel de Google. Chargement… Des histoires et des collections du monde entier Metropolis, by Zaha Hadid, 1988 Serpentine Galleries Récapitulatif quotidienmar. 25 juil. Projet présenté We Wear Culture A chaque mode son histoire Featured stories Explore with Street View ExplorerThe International Space Station ExplorerMachu PicchuPeru ExplorerThe Ajanta CavesMaharashtra, India ExplorerSolomon R. ExplorerStonehengeAvebury, United Kingdom ExplorerThe Rothko Room at Fondation BeyelerRiehen, Switzerland ExplorerPalazzo GrassiVenice, Italy ExplorerMoMA, The Museum of Modern ArtNew York, United States ExplorerHamamatsu Museum of Musical InstrumentsJapan ExplorerKamigamo ShrineKyoto, Japan Zoom avant Parcourir en fonction de la couleur et de la chronologie Space Exploration The out-of-this-world history of humans in space Artistes Partenaires.

Réaliser un film d’animation avec sa classe. Grâce au stop motion et d'autres techniques simples d'animation, il est possible de réaliser des films avec vos élèves à peu de frais. Explications. Une lampe, un décor, un personnage, une webcam : les ingrédients de base pour réaliser un film d'animation en stop motion. Avez-vous déjà songé à réaliser un film d’animation avec votre classe ? Si vous n’envisagez pas de concurrencer Disney, c’est une activité facile à mettre en oeuvre, peu coûteuse, et qu’il est possible d’organiser dès la maternelle. Pour en savoir davantage, nous avons suivi une formation gratuite pour enseignants au musée interactif Exploradôme de Vitry-sur-Seine, dont l’exposition temporaire « Anim’action » permet de découvrir par la pratique les différentes méthodes d’animation.

Equipement et préparation Pour la technique d’animation la plus accessible, celle du « stop motion » (image par image), il vous suffit d’avoir à disposition quelques feuilles de papier, un stylo et un appareil photo. Différentes techniques. NGAkids JUNGLE interactive. Origami divers. Fotos - Mandalas para colorear. La créativité: 18 choses que les gens créatifs font différemment des autres.

CERVEAU - La créativité opère de manière mystérieuse et souvent paradoxale. La pensée créative est une caractéristique stable qui définit certaines personnalités, mais elle peut aussi changer en fonction du contexte. On a souvent l’impression que l’inspiration et les idées naissent de nulle part et qu’elles disparaissent au moment où on a le plus besoin d’elles. La pensée créative nécessite une cognition complexe qui est néanmoins complètement différente du processus de réflexion. La neuroscience nous propose une image très complexe de la créativité. Tels que les scientifiques le comprennent aujourd’hui, la créativité est bien plus complexe que la distinction entre les parties droite et gauche du cerveau nous aurait laissé penser (en théorie, le cerveau gauche serait rationnel et analytique tandis que le cerveau droit serait créatif et émotionnel). Les personnes créatives le savent bien, malgré ce que leurs professeurs ont pu leur dire: rêvasser n’est pas une perte de temps.

Mandalas. L’éducation aux arts est un facteur de réussite scolaire et sociale. L’art à l’école, un facteur de réussite ? Peut-être bien que oui. Une étude publiée par la firme de recherche canadienne Hill Strategies démontre que l’éducation aux arts chez les jeunes améliore non seulement les résultats scolaires des élèves plus défavorisés, mais augmente leurs chances de réussite professionnelle une fois adulte et en fait des citoyens plus engagés dans leur communauté. La conclusion découle d’une analyse effectuée par le groupe Recherche sur les arts, qui a examiné en profondeur cinq méta-analyses réalisées ces dernières années en Angleterre, en Australie et aux États-Unis. La plus récente, effectuée en mars dernier par le National Endowment for the Arts (NEA) américain à partir de quatre bases de données des ministères de l’Éducation et du Travail, constate que les jeunes des classes les plus démunies sont ceux qui semblent tirer le plus profit de l’exposition aux arts en bas âge et à l’adolescence.

Sus au décrochage Les chiffres sont surprenants. Fiche Activités théâtrales:pourquoi engager des élèves atteints de maladies chroniques sévères dans des activités théâtrales ?[scolarisation] Les activités théâtrales désignent ici un ensemble de propositions pédagogiques en lien avec le théâtre : il peut s'agir de sorties théâtrales, d'activités d'enseignement où la dramatisation est proposée, même de façon ponctuelle, en allant de la mise en voix à l'interprétation, en passant par l'improvisation. Et bien sûr de la création de spectacles, de la mise en scène et de l'interprétation de pièces écrites. Au même titre que les autres, les élèves atteints de maladies chroniques, qu'ils soient ou non reconnus par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) comme étant handicapés doivent pouvoir pratiquer les arts et s'initier à la pratique artistique, y compris au théâtre.

On doit souligner cependant la difficulté induite par les incidences de certaines formes de maladies sur l'accessibilité à ce type d'activités. Engager des élèves dans la pratique théâtrale reste une entreprise délicate surtout lorsqu'il s'agit d'élèves vulnérables. École orchestre. Wereldschool, une école du monde. Dans les années 70, l’école était uniquement fréquentée par des Anversois de ce quartier plutôt populaire. Dès 1978, des enfants allochtones sont arrivés. Peu nombreux à l’époque, ils étaient rassemblés dans une même classe et les enseignants travaillaient avec eux selon 6 ou 7 niveaux différents. Les parents belges étaient ouverts et intéressés par ces enfants venus d’ailleurs. _ Mais, en très peu de temps, le nombre d’enfants allochtones a fortement augmenté et les parents belges ont considéré que cette école, dont le niveau allait donc surement baisser, n’était plus bonne pour leurs enfants, un discours impossible à arrêter.

Dans plusieurs écoles des environs, qui vivaient le même changement de public, des enseignants affirmaient que le niveau de 6e année était devenu celui de 5e. Ces écoles, comme la nôtre, dit Annie POELMANS, recevaient 99,8 % d’enfants allochtones et quelques enfants de familles belges plutôt défavorisées. Une bataille, maintenir le niveau Rester vigilants.