background preloader

The Best Tools and Apps for Flipped Learning Classroom

The Best Tools and Apps for Flipped Learning Classroom

http://www.educatorstechnology.com/2014/07/the-best-tools-and-apps-for-flipped.html

Related:  CLASSE INVERSÉEDalla teoria alla praticaClasse inverséenathcordierelearning

EDpuzzle. Creer des lecons avec des videos EDpuzzle est un outil tice en ligne gratuit qui permet de créer des leçons interactives pour vos élèves à partir de n’importe quelle vidéo. A l’image de Zaption dont nous avions parlé ici il y a quelques semaines ici, EDpuzzle est un outil formidable pour transformer une vidéo en un matériel pédagogique adapté à vos besoins et à vos élèves. EDpuzzle dont la prise en main est très simple va vous permettre d’utiliser tout type de vidéo pour créer une vidéo interactive, la proposer à vos élèves et sonder et mesurer leur niveau de compréhension. EDpuzzle vous permet de chercher des vidéos sur plusieurs plateformes de vidéos en ligne dont Youtube mais vous pouvez aussi choisir d’utiliser une vidéo personnelle et l’uploader à partir de votre propre ordinateur. Une fois la vidéo choisie, EDpuzzle vous propose de la monter.

La classe inversée facilitée par l’usage de la tablette - Osons Innover Description Mise en place d’une classe inversée dans l’enseignement des Lettres au collège. Marie Soulié, professeur de français au Collège Daniel Argote Orthez : « L’iPad m’accompagne dans toutes les étapes de cette pédagogie ». Cet article vous est proposé par Madmagz. Points-clés Projet pédagogique : Classe inversée grâce à l’usage de la tabletteObjectifs pédagogiques : Responsabilisation / autonomie, collaboration / travail d’équipe, approfondissement des connaissancesResponsable du projet : Marie Soulié, professeur de françaisÉtablissement : Collège Daniel Argote OrthezNiveau scolaire : Collège (6ème, 5ème, 4ème, 3ème)Matière : FrançaisOutils et ressources numériques : iPad, Google Drive, Adobe Voice, Mindnode, Apple TV, Evernote, Tellagami Edu

L'Agence nationale des Usages des TICE - Apprendre avec la vidéo par Amaël Arguel * Les moyens de diffusion de vidéos en milieu scolaire se sont multipliés dès le début des années 2000. En plus des téléviseurs, les salles de classe ont reçu de nombreux équipements qui offrent la possibilité de diffuser des films : ordinateurs, vidéoprojecteurs, tablettes digitales, tableau interactif, lecteur de media et connexion à internet, etc. Les contenus dynamiques (films ou animations) qu'il est ainsi possible de présenter sont des documents complexes qui possèdent certaines spécificités par rapport aux supports classiques que sont les livres et les manuels. Bien utilisée, la vidéo s'avère être un outil pédagogique très puissant pour faciliter certains types d'apprentissages. En revanche, mal utilisées, les vidéos peuvent ne présenter que peu d'intérêt, voire rendre l'apprentissage plus difficile pour l'élève.

Sélectionés pour vous Un nouvel environnement d’apprentissage La vidéo pédagogique efficace Source : www.youtube.com le 16/02/2015 Dans le cadre de la conférence “ dessine-moi la formation de demain”, Clarence Thiery met en lumière les dix commandements d’une vidéo pédagogique efficace : Surprendre (titre, scénario) Choisir les mots utiles et les structurer Amuser Humaniser le discours Rendre acteur Changer le rythme Créer des liens Rester sobre Synchroner Ancrer les visuels Elle illustre son discours par des exemples concrets, qu’elle analyse au regard des objectifs pédagogiques suivis. Les stratégies "push" et "pull" en e-pédagogie La principale préoccupation des équipes en charge de la formation en e-learning est de captiver les apprenants. En effet, le risque majeur lié à cette forme d’apprentissage est une forte déperdition des attentions et de forts taux d’abandon. L’élaboration d’une formation e-learning sous-entend donc une mobilisation de l’apprenant autour des apprentissages. La construction des modules tient compte de cet enjeu incontournable qui est de motiver tout au long du parcours.

Les capsules à la maison, pourquoi j’y tiens… La plupart des collègues qui ont inversé leur classe au 1er degré (en tout cas ceux que je connais – les autres, faites-vous connaître…) utilisent les capsules en classe, et uniquement en classe. Pour quelle raison ? Je l’ignore, et je n’ai pas non plus trop cherché à le savoir. Sans doute en vertu du principe qui dit qu’au CM2 un élève ne peut faire chez lui ce qu’on lui demandera quelques mois plus tard… (Oui, j’aime bien jouer les avocats du diable). Pourtant, le principe même de la classe inversée, c’est le cours à la maison et les activités en classe… Pour ma part, le fait que les élèves visionnent la capsule à la maison est indispensable à mon fonctionnement.

La classe inversée, bilan d’une expérience Des origines du projet... Avant de venir au bilan, il est nécessaire de reprendre l’origine du projet et son évolution. La classe inversée consiste comme son nom l’indique à inverser le concept traditionnel de la classe : cours magistral ou cours magistral déguisé en cours dialogué en classe et exercices à la maison. Avec la classe inversée, les élèves sont mis en activité en classe, le travail à la maison se concentre sur la partie magistrale, par l’apport de connaissances pures au travers de ressources variées. Ces ressources sont le plus souvent composées de vidéos faite par l’enseignant se filmant lui même ou bien au travers d’extraits de documentaires.

Math’en Vidéo, les granules de maths pour tous Sophie GUICHARD est professeur agrégée de mathématique en lycée depuis 2003, elle enseigne au lycée Edouard BRANLY à Lyon dans des classes de l’enseignement secondaire ainsi que de BTS. Durant plusieurs années, elle a également donné des khôlles en ATS, une classe permettant aux étudiants titulaires d’un BTS ou d’un DUT scientifique ou technique de préparer les concours réservés d’entrée en école d’ingénieurs. Elle crée il y a trois ans une plateforme de ressources pédagogiques essentiellement constituées de vidéos You Tube qu’elle crée destinées à ses éléves. Collaboration et analyse réflexive : des sources de motivation Que fait-on pour motiver les étudiants ? Dans quelle mesure des choix pédagogiques forts peuvent-ils soutenir cette motivation ? Roland Viau, dans son analyse de la motivation, parle de valeur de l’activité, de perception de compétence et de contrôlabilité. Voyons comment le modèle pédagogique centré sur les apprenants intègre implicitement ces dimensions … Je vous avais présenté il y a quelques mois un modèle pédagogique centré sur les apprenants avec 4 strates : collaboration/communication, approche disciplinaire, analyse réflexive puis exploitation/partage. Il me semble maintenant important d’analyser l’impact que peut avoir ce modèle dans trois directions : la motivation des étudiants, le rôle de l’enseignant et enfin les outils que l’on peut mettre en œuvre.

L'e-learning est-il l'avenir de l'éducation ? Suivre et apprendre un cours en ligne, une expérience que vous avez peut-être déjà tentée ? En l'espace de quelques années, Internet a multiplié les possibilités d'apprendre à distance. À l'heure où le gouvernement veut refonder l'école, l'enseignement en ligne s'impose comme un nouvel usage à prendre en considération. Rendre l'élève acteur de ses apprentissages : la classe inversée avec l'iPad 29 Shares Share Tweet Email Problématique : Lors de la mise en place de la classe inversée, l’utilisation de l’iPad va permettre aux élèves de suivre toutes les étapes de la démarche, de la consultation de contenus jusqu’à la production du « chef d’oeuvre ».

Enseigner avec TNT Pour lire mon rapport sur mes classes inversées, cliquez ICI (pdf, 3 Mo)Une liste d’articles sur la classe inversée, compilée par Pédagogie Universitaire La classe inversée, c’est quoi ? C’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre. Comparativement à une classe traditionnelle, la prise de note se fait à l’extérieur de la classe (à la maison, à la bibliothèque, dans le métro, bref, n’importe quel endroit où des capsules vidéo présentant la théorie peuvent être visionnées) et le temps de classe libéré est utilisé pour approfondir, appliquer et assimiler les notions. Puisque le professeur n’a plus à « présenter » la matière, il est disponible pour accompagner, motiver et soutenir les élèves dans leur apprentissage.

Apprendre à l’ère numérique Après avoir défini les contours d’un modèle de pédagogie ouverte et hybride, je propose aujourd’hui d’explorer les grandes ruptures que l’ère numérique provoque en terme d’apprentissages. Apprendre avant le numérique signifiait évoluer dans … : UN CADRE SPATIO-TEMPOREL STRUCTURÉ : l’apprentissage est marqué par l’unité de temps et de lieu comme à l’école, influencée par un modèle industriel du XIXè siècle. Cette thèse s’appuie sur l’histoire des modèles éducatifs occidentaux qui se structurent avec l’avènement d’une société qui s’industrialise et se démocratise. Ken Robinson en explique les profondes conséquences dans cette conférence intitulée « Du paradigme de l’éducation« .UN RAPPORT AU SAVOIR CENTRÉ : l’autorité du savoir est entre les mains de l’enseignant qui détient la vérité et la transmet. Son autorité relève de l’expertise et de la reconnaissance qu’on lui porte.

Moovly et Powtoon, pour des images animées Pour réaliser une capsule vidéo, il existe de nombreux outils en ligne. Parmi eux, Powtoon et Moovly sont deux outils similaires permettant de présenter les informations de façon animée. Si l’objectif et les fonctionnalités de ces deux logiciels sont analogues, leur approche et leur mode opératoire diffèrent légèrement. Alors, vous êtes plutôt Powtoon ou Moovly ?

Related:  OUTILS