background preloader

Crédit social

Crédit social
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le crédit social est une idéologie économique et un mouvement social qui est apparu au début des années 1920. À l'origine, c'était une théorie économique développée par l'ingénieur écossais Clifford Hugh Douglas. Le crédit social est aussi appelé dividende universel, dividende social ou, de façon sans doute plus adaptée, dividende monétaire. Théorie[modifier | modifier le code] C. Le théorème A+B[modifier | modifier le code] Il apparaît alors, lorsque la bulle monétaire s'est mécaniquement effondrée, que la masse des biens produits est très supérieure à la monnaie réelle résultante, provoquant de facto une déflation, et une crise. Pour qu'un tel système soit soutenable, Douglas affirmait qu'une ou plusieurs des situations suivantes devait se produire : La solution du crédit social[modifier | modifier le code] Les idées de Douglas jouissent d'une grande popularité au cours de la Grande Dépression, mais pas assez toutefois pour réaliser son plan. Related:  HistoriqueRVliens

Revenu permanent Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La théorie du revenu permanent ou l'hypothèse du revenu permanent est une théorie de Milton Friedman, élaborée en 1957, période où la doctrine keynésienne est dominante. Dans sa forme la plus simple, la théorie stipule que les choix effectués par les consommateurs sont dictés non pas par leur revenu effectif actuel, mais par leur estimation de revenu à long terme. Par la même occasion, Friedman introduit en économie la notion de revenu et consommation permanente. Du reste, cette théorie est construite pour remettre en cause la fonction de consommation keynésienne. Elle s'enregistre dans ce que les économistes appellent fonction de consommation. Revenu permanent et revenu courant[modifier | modifier le code] Friedman, dans ses observations, arrive à la conclusion selon laquelle le revenu réel n'est jamais régulier, la consommation des ménages est plus stable dans le temps que ce dernier. Cycle de vie[modifier | modifier le code]

Cornelius Rost Cornelius Rost (born 27 March 1919 in Kufstein, Austria; died 18 October 1983 in Munich, Germany)[1][2][3] was a German World War II soldier who escaped from a Soviet Gulag camp in Siberia. The experiences he described were the basis for a book, a television series and a film. Life[edit] According to the Munich registration office, Rost returned from war imprisonment in Russia on 28 October 1947. In 1953 he started working in the in-house printing division of the Franz Ehrenwirth publishing house in Munich. Book[edit] Personal dedication of C. Fearing a possible backlash by the post-war Allied authorities, Rost agreed to an oral interview only after being granted the use of the alias Clemens Forell. In the 1960s Rost used some of his recollections in his own paperback, Unternehmen Konterbande (Mission Contraband), but it was never printed or published.[5] Bauer’s novel, however, was translated into at least 15 languages and is still being re-published.[6] Death[edit] True identity[edit]

Larouche et Socrate: Sur Dieu Autres articles Introduction 1. Le Dieu biblique et les extra-terrestres 11. L’Humanité est un macro-organisme Milton Friedman Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Friedman. Photographie représentant Milton Friedman. Milton Friedman a inauguré une pensée économique d'inspiration libérale dont les prescriptions s'opposent de front à celle du keynésianisme. Ses idées se diffusèrent progressivement et furent prises en compte par les milieux politiques dans les années 1980, influençant profondément les mouvements conservateurs et libertariens américains. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse et formation[modifier | modifier le code] Milton Friedman naît à Brooklyn (New York), le 31 juillet 1912 dans une famille d'immigrants juifs venue de Transcarpathie, alors partie de la Hongrie (dans l'actuelle Ukraine). Le campus de l'université de Chicago Il obtient alors une bourse pour aller étudier à l'université Rutgers dans le New Jersey, où il obtient son diplôme de Bachelor of Arts en 1932[9]. Travail au niveau fédéral[modifier | modifier le code]

Lecture critique Des secrets de la réserve fédérale d'Eustace Mullins. - Arts & Lecture « Voici les simples faits de la grande traîtrise », citation d'Ezra Pound qui commence l'introduction page 9. « En cette soirée du 22 novembre 1910 [...]une délégation de financiers les plus importants quittèrent la gare en mission secrète. [...]La délégation était partie dans une voiture de chemin de fer hermétiquement fermée, rideaux baissés, pour une destination non divulguée.

Clifford Hugh Douglas Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Douglas. Clifford Hugh Douglas est né à Stockport en Écosse en 1879 et est mort en 1952. C'est un ingénieur et un auteur britannique connu pour avoir créé le concept de Crédit social. Biographie[modifier | modifier le code] Il étudia à Cambridge, travailla pour Westinghouse, la Royal Air Force pour des compagnies de chemin de fer à Buenos Aires et à Londres. Alors qu'il travaillait pour la RAF, il remarqua que la somme des coûts dépassait la somme des salaires et des dividendes payés. Douglas rassembla des données pour plus de cent entreprises britanniques et il découvrit que dans les entreprises allant vers la faillite, la somme des salaires et des dividendes était toujours plus faible que la somme des coûts hebdomadaires. Douglas publia ses résultats dans l'English Review, où il suggéra que le système des intérêts devait être corrigé pour assurer la justice sociale. Voir aussi[modifier | modifier le code]

Pujo Committee The Pujo Committee was a United States congressional subcommittee which was formed between May 1912 and January 1913 to investigate the so-called "money trust", a community of Wall Street bankers and financiers that exerted powerful control over the nation's finances. After a resolution introduced by congressman Charles Lindbergh Sr. for a probe on Wall St. power, Arsène Pujo of Louisiana obtained congressional authorization to form a subcommittee of the House Committee on Banking and Currency. Overview[edit] The Pujo Report singled out individual bankers including Paul Warburg, Jacob H. Although Pujo left Congress in 1913, the findings of the committee inspired public support for ratification of the Sixteenth Amendment in 1913, passage of the Federal Reserve Act that same year, and passage of the Clayton Antitrust Act in 1914. House of Morgan partners blamed the April 1913 death of J.P. See also[edit] Notes[edit] References[edit] External links[edit]

Impôt négatif sur le revenu Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Taux équivalent d'un impôt négatif sur le revenu associant une allocation de 10 000 et un taux de prélèvement de 25 % L'impôt négatif sur le revenu est un système d'impôt unique appliqué principalement depuis les années 1990 et 2000 qui consiste en l’allocation à tout individu d’un montant fixe par l’État, un « impôt négatif », couplé à « impôt positif normal, progressif » à partir d’un certain niveau de revenu[1]. Juliet Rhys-Williams théorisa le concept dans les années 1940, puis il fut repris par l'économiste et « Prix Nobel » d'économie Milton Friedman en 1962 dans Capitalisme et liberté[2]. L'impôt négatif a été défendu par ce dernier afin de simplifier et démocratiser le versement des allocations en pénalisant moins l'activité économique. En France, l’impôt négatif fut introduit par Lionel Stoléru en 1974 dans le but de remplacer les dispositifs redistributifs existants. Présentation[modifier | modifier le code] Système d’impôt négatif[1]

Related: