background preloader

Photos - Quand les nuits étoilées dévoilent leurs mystères à vos objectifs - Maxisciences

Photos - Quand les nuits étoilées dévoilent leurs mystères à vos objectifs - Maxisciences
Related:  Vu de Terre

Fascinant : des cours gratuits d’astrobiologie et de recherche en vie extraterrestre Qui n’a jamais imaginé qu’une vie existait sur une autre planète ? Une initiative de l’Université d’Édimbourg va sûrement en intéresser plus d’un : des cours gratuits sur Internet d’astrobiologie et de recherche sur la vie extraterrestre ! L’Université d’Édimbourg devrait proposer ce mois-ci des cours sur l’astrobiologie et la recherche d’intelligence extraterrestre gratuitement sur Internet. Les cours, 4 heures par semaines, seront assurés par Charles Cockell, directeur du Centre britannique d’astrobiologie. Intéressés par cette initiative ?

Photos - Satellite MetOp-B : dans les coulisses du décollage - Maxisciences Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Lundi, à 18H28 heure française, le satellite météo européen MetOp-B a décollé avec succès du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. À en croire Philippe Goudy, directeur des programmes d'observation de la Terre à l'Agence spatiale européenne (ESA), le décollage d'un satellite est toujours un moment excitant. Il fait nuit noire à Baïkonour, au Kazakhstan, lorsque MetOp-B, propulsé par une fusée Soyouz, quitte le sol pour se diriger à 28.000 km/h vers son orbite d'arrivée, entre 800 et 850 km d'altitude. Au siège allemand d'Eumetsat, l'organisation européenne qui exploite et distribue ces données satellitaires à travers le monde (dont Météo France), le vacarme assourdissant des moteurs a envahi le hall principal où partenaires et journalistes ont été conviés pour assister au décollage. Ce n'est alors qu'une heure et 1.000 tonnes de carburants brûlées plus tard que l'assistance peut enfin souffler.

Video - Ceci est le son de l’espace Des chercheurs de l’Université de l’Iowa, aux Etats-Unis ont capté les sons produits par la magnétosphère terrestre. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Pour se faire entendre, il suffit parfois d'utiliser un microphone approprié et ce, même dans les lieux les plus incongrus comme... l'espace. En effet, des chercheurs de l’Université de l’Iowa, aux Etats-Unis sont parvenus à enregistrer dans la magnétosphère entourant la Terre, les sons de l’espace. D'où l'intérêt de la séquence concoctée par les scientifiques. "Ce bruit est connu depuis des décennies" rappelle dans un communiqué Kletzing Craig, responsable de l’Emfisis.

Photos - Le plus puissant appareil photo livre ses premières images de galaxies Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Le plus puissant appareil photo du monde, installé sur une montagne du Chili vient de livrer son premier million d’images de galaxies. La grande chasse à l’énergie sombre est lancée. "Nous l'utilisons pour obtenir de meilleures dimensions de l'expansion de l'univers" poursuit le chercheur qui développe : "Nous cherchons à mesurer l'évolution de la structure de l'univers. Dans les années 1990, les images fournies par le télescope Hubble ont montré que l'expansion de l’univers, imaginée à une vitesse constante, se faisait en réalité à un rythme de plus en plus rapide.

Vidéo : découvrez de superbes étoiles filantes et d'autres astres dans un ciel à 360° En deux minutes, la nouvelle vidéo de Stephane Vettel, photographe français, dévoile un ciel nocturne à 360°, immortalisé le 17 novembre 2012 lors du passage d’étoiles filantes appelées Léonides. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Depuis quelques temps, les vidéos de ciels étoilés fleurissent sur la toile. Cette fois-ci, c’est au tour d’un Français, Stephane Vettel, de se démarquer par une de ces dernières réalisations. Stephane Vettel a ainsi profité d’un belvédère remarquable pour immortaliser les Léonides, des étoiles filantes formées par le passage de la Terre à travers un nuage de poussière toujours au même moment de l’année.

Comment photographier les étoiles Comment Photographier les étoiles. Photographier en général est facile - Vrai? Vousprenez votre appareil photo, l'orienter dans la direction de ce qui vousintéresse et appuyez sur le déclencheur. Cependant, il existe de nombreuxniveaux de la photographie, et je suis sûr que beaucoup d'entre vous sont aucourant de l'essentiel. Aujourd'hui, je vais me concentrer surquelque chose d'un peu plus avancer, photographier le ciel étoilé, aussi connucomme l'astrophotographie. Pour l'astrophographie, vous serez plonger un peu plus profondément dans l'utilisation de certaines commandes manuelles de l'appareil photo tels que le vitesse d'obturation, l'ouverture et le controle ISO. il est recommandé aussi fortement la prise de vue au format RAW pour la photographie de nuit, car elle permettra à un plus grand contrôle lors de l'edition de l'image finale. Pour commencer, vous aurez besoin Trépied: Un appareil photo avec des commandes manuelles: Une ouverture plus grande de l'objectif: L'emplacement:

Pluie d'étoiles filantes : les Draconides ont encore illuminé le ciel Tête en l'air, yeux fixés sur le ciel. Certains ont eu la chance, les nuits des 7 et 8 octobre, de contempler une superbe pluie d'étoiles filantes. Comme chaque année, à la même époque, les Draconides ont illuminé le ciel. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter C'était le moment à ne pas rater pour les astronomes. Une bonne année Cette année, la pluie des Draconides a été facilement observable. Les Draconides sont des météores très imprévisibles, ce qui signifie qu'il est très difficile de prévoir si les années seront bonnes ou non. Les astronomes conseillent à ceux qui veulent voir les Draconides de trouver une zone éloignée des lumières de la ville, afin d'habituer l’œil à l'obscurité pendant au moins 20 minutes. D'où viennent les Draconides ? La plupart des pluie de météores sont nommées d'après la constellation où se situe leur radiant. Cette dernière a été aperçue pour la première fois en décembre 1900.

Comment photographier la lune ? Avec un simple appareil photo muni d’un télé objectif correct, il est possible d’obtenir des clichés de la lune d’une qualité étonnante. Pour prendre en photo la lune, on peut utiliser une sensibilité faible (100 ou 200 ISO), une ouverture faible également (par exemple f/5,6) et se placer pour commencer en mode priorité ouverture. Il faut ensuite choisir d’utiliser la mesure spot, qui réglera l’exposition par rapport à la luminosité du point central. Il ne reste qu’à déclencher, et ajuster si besoin les réglages en passant en mode manuel. Un trépied ou tout autre moyen de stabilisation est naturellement de rigueur pour ce type de photographie. Force est de constater que, même avec une focale de 200 mm, la Lune est loin. En recadrant l’image, on obtient une photographie peu définie de la lune, mais qui donne l’impression d’être plus proche. On peut remarquer un grain très visible sur les cratères les plus sombres de l’image, à cause d'un réglage de netteté un peu poussé. Ajouter les images

Ces images de ciel et d'espace vont vous emmener dans une autre dimension Suivez-nous sur Facebook Avant de partir, suivez-nous sur Facebook Vous êtes déjà abonné ? Partager sur Facebook Découvrez les plus beaux clichés de ciels et espaces repris en 2014 par des photographes passionnés d’astronomie. Dans son immensité, l’astronomie fascine et passionne. Beaucoup de photographes amateurs d’astronomie le font eux-aussi parfaitement. Top vidéo Cette publicité va jouer un mauvais tour à votre cerveau

Related: