background preloader

L'évolution d'internet, le web 2.0 - Internet dans le monde

L'évolution d'internet, le web 2.0 - Internet dans le monde
Evolution ou révolution, le web 2.0 est bien là. Laurence Allard, maître de conférences à l'Université de Lille, nous en donne les caractéristiques et ce qui fait d'abord sa dimension sociale : « Ecrire, commenter, copier-coller, mixer, publier, partager ou échanger des photos, vidéos, liens et tag, sur des sites de présentation de soi et de ses univers relationnels, développer des expérimentations cartographiques ou de moblogging articulant le web et le mobile dans un "espace augmenté", la dimension massive de l'usage des technologies sociales est frappante. Ces dispositifs et agencements machiniques, ces pratiques et expérimentations forment désormais un continuum socio-technique appréhendé actuellement sous le terme discutable et discutée du web 2.O, désignant le deuxième âge d'internet et du Web et son tournant expressiviste. »Source : Laurence Allard, Revue MediaMorphoses n° 21, septembre 2007, Armand Colin/INA Mais d'où vient le terme "web 2.0" Agrandir l'image Related:  cours infoProfesseur Documentaliste

Types de réseaux Mai 2017 Les différents types de réseaux On distingue différents types de réseaux (privés) selon leur taille (en terme de nombre de machines), leur vitesse de transfert des données ainsi que leur étendue. Les réseaux privés sont des réseaux appartenant à une même organisation. On fait généralement trois catégories de réseaux : LAN (local area network) MAN (metropolitan area network) WAN (wide area network) Il existe deux autres types de réseaux : les TAN (Tiny Area Network) identiques aux LAN mais moins étendus(2 à 3 machines) et les CAN (Campus Area Network) identiques au MAN (avec une bande passante maximale entre tous les LAN du réseau). Les LAN LAN signifie Local Area Network (en français Réseau Local). Un réseau local est donc un réseau sous sa forme la plus simple. En élargissant le contexte de la définition aux services qu'apportent le réseau local, il est possible de distinguer deux modes de fonctionnement : Les MAN Les WAN Le plus connu des WAN est Internet. Types of networks

web 2.0 liste des composants PDF version Le Web 2.0 est une évolution du Web vers plus de simplicité (ne nécessitant pas de connaissances techniques) et d'interactivité (permettant à chacun de contribuer sous différentes formes). Les internautes contribuent à l'échange d'informations et peuvent interagir (partager, échanger, etc.) de façon simple, à la fois avec le contenu et la structure des pages, mais aussi entre eux, créant ainsi notamment le Web social[2]. L'internaute devient, grâce aux outils mis à sa disposition, une personne active sur la toile. Les 7 principes du web 2.0 (sur consultée le 02/09/2011) 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Les plateformes de partage de média Flickr est une solution de partage de photos en ligne (racheté par Yahoo) (Tutoriel). Slide share est une plateforme de partage de diaporamas (Tutoriel 1 et tutoriel 2). Instagram est une application et un service de partage de photos disponibles sur plateformes mobiles de type iOS et Android.

La création d'Internet Depuis sa création, Internet a connu une croissance exponentielle. On estime qu’il y avait 1000 ordinateurs connectés en 1984, 10 000 en 1987, 100 000 en 1989 et que la barre du million a été franchie en 1992. En 1996, 10 000 000 d’ordinateurs étaient connectés et à l’aube du XXIème siècle, on recensait 200 000 000 d’utilisateurs dans le monde. Un peu de vocabulaire Internet (contraction de Inter Network) est un réseau informatique à l'échelle du monde, reposant sur le protocole de communication IP (Internet Protocol). L’histoire d’Internet L'histoire d'Internet commence avec le développement des premiers réseaux de télécommunication. L’origine militaire du projet A la fin des années 1960, en pleine guerre froide, les autorités militaires américaines mesurent combien leur système de communication était vulnérable. L’extension d’ARPAnet La deuxième étape de la création d’Internet passe par l’extension de ce premier réseau. L’Internet moderne Les grandes dates de la création d’Internet

10 outils collaboratifs pour la classe Article mis à jour le 2 mai 2020 par Fidel Navamuel C’est une des principales avancées apportées par les tice en classe, la possibilité de faciliter le travail collaboratif entre l’enseignant et ses élèves ou entre les élèves eux-mêmes. Travail en commun et interactivité dopent l’investissement de chacun. On ne compte plus le nombre d’outils en ligne permettant le travail collaboratif dans la classe. J’en ai présenté beaucoup dans ces colonnes. Twiddla. Bubbl.us. Google Drive. Google Hangouts. Edmodo. SocialFolders. Cacoo. Titanpad. Bounceapp. Wiggio.

Web 2.0 intro et 1ere partie de l'article pas mal pour definir les ameliorations entre 1.0 et 2.0 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cartographie sensible du web 2.0 L'expression « Web 2.0 » désigne l'ensemble des techniques, des fonctionnalités et des usages du World Wide Web qui ont suivi la forme originelle du web[1]. Elle concerne en particulier les interfaces permettant aux internautes ayant peu de connaissances techniques de s'approprier de nouvelles fonctionnalités du web. Le Web 2.0 est donc l'évolution du Web vers l'interactivité à travers une complexification interne de la technologie mais permettant plus de simplicité d'utilisation, les connaissances techniques et informatiques n'étant pas indispensables pour les utilisateurs. L'expression « Web 2.0 » utilisée par Dale Dougherty (en) en 2003, diffusée par Tim O'Reilly en 2004 et consolidée en 2005 avec l'exposé de position « What Is Web 2.0 »[3] s'est imposée à partir de 2007. Présentation[modifier | modifier le code] Origine du terme[modifier | modifier le code] Technologies[modifier | modifier le code]

Profils de la création - Liberté, propriété, originalité : retour aux sources du droit d’auteur - Presses de l’Université Saint-Louis 1Le droit d’auteur est né après l’invention de la propriété et de l’auteur, il n’aurait pu naître avant que ne soient cristallisées deux figures de l’homme, l’homme-propriétaire et l’homme-auteur. C’est au cours du XVIIIème siècle que l’avènement de la propriété et de l’auteur se réalisent, dans un étonnant mouvement de convergence. 2C’est aussi par référence à ces catégories que le droit d’auteur se définit. 3Un large éventail de facteurs sociaux, économiques et politiques devaient bien entendu être réunis pour que triomphent l’individu-propriétaire et la personne-auteur : par exemple l’abolition du servage, le recul de l’absolutisme de droit divin, l’invention de l’imprimerie, le développement d’un public cultivé, l’essor du capitalisme, etc. 1 Une évidence certes, mais une évidence qu’il convient de rappeler à l’heure du droit d’auteur indus (...) 2 Sur ce point, voir A. 4Le « droit d’auteur » ne peut tout d’abord se concevoir sans auteur1. 3 M. Le système des privilèges 4 E. 10 D.

Bases de données - Introduction Octobre 2017 Notre vidéo Qu'est-ce qu'une base de données ? Une base de données (son abréviation est BD, en anglais DB, ital>database</ital>) est une entité dans laquelle il est possible de stocker des données de façon structurée et avec le moins de redondance possible. Utilité d'une base de données ? Une base de données permet de mettre des données à la disposition d'utilisateurs pour une consultation, une saisie ou bien une mise à jour, tout en s'assurant des droits accordés à ces derniers. Une base de données peut être locale, c'est-à-dire utilisable sur une machine par un utilisateur, ou bien répartie, c'est-à-dire que les informations sont stockées sur des machines distantes et accessibles par réseau. L'avantage majeur de l'utilisation de bases de données est la possibilité de pouvoir être accédées par plusieurs utilisateurs simultanément. La gestion des bases de données Le SGBD peut se décomposer en trois sous-systèmes : Les principaux SGBD Introduction - Databases Datenbank - Einführung

Appel à communication : Écrilecture augmentée dans les communautés scientifiques | Dicen IdF Le web et les technologies associées au lien hypertexte sont à l’origine d’environnements de lecture enrichie dont nous avons commencé à établir une photographie sous plusieurs angles : celui de l’innovation logicielle et ceux des usages actuels et à venir. Cette lecture enrichie qui repose sur des actes scripturaux nous a incités à reprendre le concept d’écrilecture théorisé par Pedro Barbosa dans sa thèse de 1992 et né de la rencontre des pratiques littéraires créatrices avec l’ordinateur. Alain Vuillemin l’avait repris pour caractériser ce nouveau comportement du lecteur entraîné dans des manipulations créatrices face à l’écran. Les pratiques liées aux usages de lecture « savante » se sont perpétuées au cours des siècles et les annotations sont elles-mêmes devenues objets d’études, comme plus-values des textes originaux ou documents à part entière. Format Évaluation en double-aveugleVolume des chapitres : entre 30 et 35 000 signes (espaces compris) Calendrier Comité scientifique :

Choisir un service de partage de documents en ligne Les services de partages de documents en ligne sont devenus des outils incontournables pour les entreprises et les professionnels indépendants. Qu'il s'agisse d'outils permettant de diffuser des documents à des fins marketing ou pour soigner son e-réputation, ou d'outils de productivité en mode collaboratif à usage interne, ils occupent une place de choix à l'heure de la mobilité et du boom des réseaux sociaux. Focus sur les fonctionnalités et les avantages de ces outils, avec une sélection des meilleurs d'entre eux. Plateforme de partage de documents : quels usages ? E-veille, e-réputation, e-commerce et marketing Pour les entreprises/professionnels qui ont une autorité dans leur domaine et veulent soigner leur image de marque en ligne, une plateforme de partages de contenus en ligne peut leur servir à : Travail collaboratif Quelles plateformes de partage de documents en ligne choisir ? Pour l'e-veille, l'e-réputation, le marketing et l'e-commerce Les principaux avantages : A voir également

Doc pour docs - Site mutualiste et indépendant, réalisé à domicile par des professeurs documentalistes, pour les professeurs documentalistes. Datawarehouse : définition, actualité, conseils, retours d'expérience Définition de la notion de datawarehouse (entrepôt de données) A quoi correspond un entrepôt de données ? En quoi est-ce différent d'une base de données ?Un datawarehouse (ou entrepôt de données) est un serveur informatique dans laquelle est centralisé un volume important de données consolidées à partir des différentes sources de renseignements d'une entreprise (notamment les bases de données internes). Si un entrepôt de données utilise le principe des bases de données relationnelles, il s'en distingue par de nombreux points. Quels sont les critères d'un entrepôt de données performant ? Un gros travail s'avère donc nécessaire pour optimiser la base de données, notamment en travaillant sur les index, la gestion des doublons, les procédures d'extractions et de transformation des données mais aussi sur la création de petits îlots optimisés, appelés datamarts. Qu'est ce que les datamarts et le datamining ? Pourquoi rattache-t-on les ETL des entrepôts de données ?

Classification, langage documentaire et indexation Les catalogues informatisés des établissements scolaires doivent répondre aux critères de pertinence (respect des normes, renseignement de tous les champs du bordereau de saisie, adéquation entre le fonds documentaire informatisé et les exemplaires présent au CDI...) en prenant en compte les attentes des élèves, des enseignants ; cela suppose une collaboration réussie entre enseignants de discipline et enseignants documentalistes : politique d’acquisition commune, communication des thèmes de recherche données aux élèves... Il faut donc bien réfléchir aux conséquences et à l’intérêt d’un changement de système de classification ou de logiciel documentaire dans un CDI ; ce choix ne peut, en aucun cas, émaner d’un choix personnel. CDU ou DEWEY ? Les classifications DEWEY ou CDU permettent non seulement de retrouver les documents dans le CDI mais permettent l’indexation systèmatique des documents : Définition, principe de cotation à consulter sur :Savoirs CDI description détaillée de la CDU

Les données personnelles, un marché juteux qui menace notre vie privée Dès lors que vous allez sur le site d’un acteur en ligne, qu’il soit une administration, un fournisseur de services, un e-commerçant ou encore un moteur de recherche, celui-ci peut immédiatement collecter – la plupart du temps à votre insu - un maximum de données sur vous, depuis l’adresse IP du terminal depuis lequel vous êtes connecté, à votre adresse postale en passant par le lieu où vous vous trouvez lorsque la géolocalisation s’en mêle. Toutes ces informations personnelles collectées peuvent parfois être ensuite revendues à des entreprises tierces qui pourront vous envoyer des publicités ciblées afin de capter votre attention lorsque vous surfez. Nous négligeons la protection de nos données personnelles par souci de facilité En plus, pourquoi s’en priver puisque c’est gratuit ? Les données personnelles : une vraie mine d’or pour ceux qui les exploitent, mais attentions aux dérapages Le destin de nos données personnelles est entre nos mains, si l’on veut bien s’en donner la peine !

Related: