background preloader

Histoire d'Internet - L'Internaute Magazine

Histoire d'Internet - L'Internaute Magazine

Histoire d'Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le premier serveur web, actuellement au musée du CERN, étiqueté « This machine is a server. DO NOT POWER IT DOWN!! L’histoire d’Internet remonte au développement des premiers réseaux de télécommunication. Les premières versions mettant en place ces idées apparurent à la fin des années 1950. Chronologie sélective[modifier | modifier le code] Les principales dates qui ont marqué l'histoire d'Internet sont[2],[3] : Avant Internet[modifier | modifier le code] L'absence de connexions inter-réseaux[modifier | modifier le code] Trois terminaux et une agence du Département de la Défense des États-Unis[modifier | modifier le code] Un pionnier important dans l'histoire du réseau mondial, J.C.R. En octobre 1962, J.C.R. Pour chacun de ces trois terminaux, j'avais trois jeux différents de commandes. Répartition et aiguillage de paquets de données[modifier | modifier le code] Les réseaux qui conduisirent à Internet[modifier | modifier le code]

Historique et avenir de la liseuse À sa création, la liseuse a provoqué une rupture importante dans l’industrie du livre. Sans bouger de chez lui, le lecteur pouvait se plonger dans les pages de milliers d’œuvres littéraires consultables et enregistrées sur un appareil de lecture. Petit retour rapide sur l’histoire du support de lecture préféré des grands lecteurs et sur ses futures améliorations. La liseuse, encore appelée e-reader, a vu le jour entre 1992 et 1993 dans l’esprit de deux doctorants de l’Université Polytechnique de Milan, F. Crugnola et I. Quelques années plus tard, en 1998, une première liseuse française, baptisée Cybook, est commercialisée. Cette première entrée ratée sur le marché n’enterrera pas les projets de dématérialisation du livre, mais il faudra attendre les années 2000 pour que le marché du numérique se développe aux États-Unis. Tout d’abord, la liseuse low-cost, comme par exemple le TXtr Beagle présenté à Francfort en octobre dernier.

Histoire d'Internet Le premier serveur web, actuellement au musée du CERN, étiqueté « This machine is a server. DO NOT POWER IT DOWN!! », ce qui signifie : « Cette machine est un serveur. L'histoire d'Internet remonte au développement des premiers réseaux de télécommunication. Deux phases d'accélérations se produisirent : à la fin des années 1960-1970, l'application pratique, par des scientifiques américains puis français, des concepts évoqués à la fin des années 1950 et ensuite, dans les années 1990, lorsque la popularisation des fondements de l’Internet moderne passa par l’apparition du World Wide Web. Chronologie sélective[modifier | modifier le code] Les principales dates qui ont marqué l'histoire d'Internet sont[2],[3] : Avant Internet[modifier | modifier le code] L'absence de connexions inter-réseaux[modifier | modifier le code] Trois terminaux et une agence du département de la Défense des États-Unis[modifier | modifier le code] Un pionnier important dans l'histoire du réseau mondial, J.C.R. Notes

Le boulier (-3000) première machine pour calculer (inventer en Depuis des milliers d’années, les hommes utilisent des parties du corps pour calculer. (Qui n'a jamais compté sur ses doigts?) puis ils ont eu l'idée d'utiliser des cailloux, des coquillages, des osselets, des graines... Vers 3000 avant J.C., les chinois inventent le boulier qui est la première machine à calculer. l En 1642 Blaise Pascal invente, à l'âge de 19 ans, la « Pascaline ». En 1673 Gottried Leibniz perfectionne la Pascaline. En 1725 Basile Bouchon, un lyonnais, met au point un système de programmation de métier à tisser à l’aide d’un ruban perforé. Avant la deuxième guerre mondiale, apparaissent les ordinateurs analogiques. C'est la course à la performance. L’ère des ordinateurs modernes commence avec les grands développements de la seconde guerre mondiale. 1920 Enigma est construit par les allemands pour déchiffrer des messages pendant la seconde guerre mondiale. r L’ existence de cette machine a été tenue secrète jusque dans les années 1970 19 machines sont installées au total.

Petite histoire de l'informatique & d'Internet Articles >> Petite histoire de l'informatique & d'Internet Comment tout a commencé ? Vous aimeriez en savoir plus ? Ce petit article vous relatera brièvement (si on plonge dans les détails, je pourrais vous en faire un livre !) l'histoire de l'informatique & d'Internet. A l'origine, des calculateurs... Si le premier ordinateur a été crée en 1946, cela ne veut pas dire qu'il n'y avait rien avant ! Premier bug répertorié Les débuts En 1946, P.Eckert et J.Mauchly créent l'Electronic Numerical Integrator and Computer (en abrégé : ENIAC), premier véritable ordinateur de l'histoire de l'informatique. Fin 1947, le transistor est inventé dans les laboratoires Bell, inventeur du téléphone et sera un élement très utile dans la construction d'ordinateurs plus petits et moins encombrants. En 1951, le premier compilateur voit le jour, pouvant génerer un programme binaire (le binaire étant l'unique language que comprend l'ordinateur) a partir d'un code source : début de la programmation. Le PDP 8 Le DAI

Network (1976) Métier Jacquard Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Jacquard. Le métier Jacquard est un métier à tisser mis au point par le Lyonnais Joseph Marie Jacquard en 1801[1]. Caractéristiques[modifier | modifier le code] La machine Jacquard combine les techniques des aiguilles de Basile Bouchon, les cartes perforées de Falcon et du cylindre de Vaucanson. La possibilité de la programmer, par utilisation de cartes perforées, fait qu'il est parfois considéré comme l'ancêtre de l'ordinateur. Les cartes perforées guident les crochets qui soulèvent les fils de chaînes. Grâce à lui, il est possible pour un seul ouvrier de manipuler le métier à tisser, au lieu de plusieurs auparavant. Métier Jacquard aujourd'hui[modifier | modifier le code] Loin d’être un objet de musée, le métier Jacquard n’a pas cessé d’être utilisé et amélioré. Voir aussi[modifier | modifier le code] Source[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

Top des applications pour lire sur votre Android Si vous n'êtes pas prêt à dépenser près de 100 euros pour une liseuse électronique, il y a d'autres moyens de lire sur l'Android que vous possédez déjà, que ce soit un smartphone ou une tablette. En effet nombreuses sont les applications qui vous permettent d'acheter des livres ou d'en télécharger des gratuits, de les stocker, et de les lire comme vous voulez. En voici cinq qui vous feront presque oublier l'avantage d'une liseuse. Google Play Livre L'applicaton Google Play Livre est comme Google Music une application externe à télécharger depuis le Google Play. Elle vous permet d'accéder à la boutique, de stocker vos livres et de les lire. Ici la boutique est tout simplement le Google Play Store, section livres. Lors de la lecture vous avez comme d'habitude une barre de défilement, la possibilité de surligner des passages, d'y ajouter des annotations, ou de traduire certains passages avec Google Translate. Kindle Ebook Reader Ebook Reader n'est malheureusement disponible qu'en anglais.

Related: