background preloader

Le voyage de la Jeannette : récit d'une campagne de traite nantaise en 1743

Le voyage de la Jeannette : récit d'une campagne de traite nantaise en 1743

http://www.loire-atlantique.fr/jcms/services-fr-c_5026

Related:  Commerce triangulaire et traite négrièreGéographie et histoire de Saint-Nazaire-NantesVilles - Départ. - Régions

Archives nationales - Journaux de bord, campagnes de traite négrière française au XVIIIe siècle > Archives nationales - Page d'accueil Campagnes de traite négrière françaises au XVIIIe siècle Les journaux de bord de campagnes de traite conservés aux Archives nationales, Marine 4JJ > > consulter la base de données > > consulter la liste des campagnes

Archéologie : nouvelles découvertes dans le port de Ratiatum - Archéologie - Culture / Sport / Loisirs - Ville de Rezé Le port gallo-romain de Ratiatum, l’ancêtre de Rezé, livre peu à peu ses secrets. Après le quai découvert en 2011, c’est un fragment d’épave, une cale, un bassin, des os d’animaux… qui viennent d’être mis au jour. Légende de l'image : Campagne de fouilles 2013 sur le site Saint-Lupien Du 3 juin au 12 juillet, une dizaine de professionnels (archéologues, enseignants, chercheurs) et une quarantaine d’étudiants en archéologie de l’Université de Nantes ont participé à la campagne de fouilles 2013 sur le site Saint-Lupien.

Quand les grandes villes se lancent dans les réseaux sociaux Toulouse aura été l’une des premières collectivités territoriales à intégrer une fonction réseau social à son site internet. Le site, qui utilise les dernières technologies du web propose aux internautes de créer un compte qui leur permet d’accéder à des forums, de créer une page pour leur association, un événement qui figurera dans l’agenda de la ville ou encore de commenter des articles du site web. On ajoutera que le site a multiplié les passerelles avec les grands réseaux comme Facebook, Twitter ou encore Dailymotion pour assurer une large diffusion des contenus ainsi générés.

La traite négrière atlantique Cet ouvrage du CRDP d’Aquitaine propose un CD-ROM de documents inséré dans un livre de 269p. C’est le travail d’une équipe : Silvia Marzagalli, de l’université de Nice, Jacques Baysselance, Rolland Boisseau, Corinne Gardey, Philippe Gardey, Jérôme Lauseig et Michel Roques, enseignants d’histoire et géographie réunis sous la coordination de Jean Paul Grasset, IPR. La première partie est une mise au point des connaissances sur ce phénomène, agrémentée de quelques cartes puis sur une centaine de pages vient la présentation en petit format des documents du CD-RM, iconographiques mais aussi textuels, replacés dans leur contexte, avec éventuellement des indications sur leur auteur. En complément on trouve un glossaire, une courte bibliographie et quelques références de films et de sites web.

Archives municipales de Nantes : Service éducatif Ateliers d'histoire locale aux Archives municipales (niveau CM et collèges) Le service éducatif accueille gratuitement des demi-classes (19 personnes au maximum) dans le cadre de séances d'études de documents d'archives autour de 10 thèmes au choix : - L’urbanisation de l’île Feydeau au XVIIIe (dossier au format PDF - 5 Mo) - La construction du théâtre Graslin(dossier au format PDF - 10 Mo) - L’explosion de la tour du Château des Ducs de Bretagne en 1800 (dossier au format PDF - 2,5 Mo) - Les comblements de la Loire et de l’Erdre au XXe(dossier au format PDF - 6,5 Mo) - Les débuts de la conquête de l’eau potable à Nantes(dossier au format PDF - 16 Mo) - La reconstruction de Nantes après les bombardements de 1943 (dossier au format PDF - 3 Mo) - Le détournement de l'Erdre sous les cours (dossier au format PDF - 18 Mo) - Talensac, lieu de mémoire(dossier au format PDF - 6 Mo) - La conquête de l'eau potable(dossier au format PDF - 16 Mo) - Le train à Nantes(dossier au format PDF - 3 Mo)

Réseaux sociaux et lettre d'info de la Ville Facebook, Twitter et lettre d'information : la Ville de Nantes vous informe de l'actualité nantaise, en continu sur les réseaux ou de façon hebdomadaire par la lettre d'information. Ces médias sont animés pour vous servir au quotidien et partager les temps forts qui rassemblent habitants et visiteurs de Nantes. Facebook Depuis 2011, Facebook présente une page Ville de Nantes. Cette page rassemble aujourd'hui plus de 43 000 abonnés ou "fans". Au fil des messages, vous (re)découvrez les événements nantais, le patrimoine et l’identité de la ville.

- Château des ducs de Bretagne La 3e séquence du parcours du musée intitulée « le négoce et l'or noir au 18e siècle » est consacrée à l'apogée du commerce colonial nantais très largement fondé sur la traite des Noirs. Elle se déploie dans sept salles du Grand Logis. Elle décrit les mécanismes économiques du premier port négrier de France, et ses conséquences sur le développement de la ville, dont la population va doubler en un siècle.La salle 18 « Nantes en Révolution » expose, chronologiquement, les faits marquants de cette période. Parmi les idéaux révolutionnaires, la question de la traite des Noirs divise. L'idée d'égalité, inscrite dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, est contestée par les négociants nantais qui craignent pour leur commerce.La salle 19 évoque la pratique de la traite illégale jusqu'en 1848.

Commerce de la ville de Nantes et du pays nantais avant la Révolution L'évêché de Nantes comprend tout le pays nantois, qui est proprement une petite province séparée du reste de la Bretagne, et il renferme 200 paroisses à la campagne. La Loire le coupe en deux parties, dont celle du midi s'appelle le Pays d'outre-Loire, et celle du nord, le Pays de deçà. Ce dernier est fort rempli de landes : il ne produit des blés qu'autant qu'il en faut pour les habitants ; les pâtures des bestiaux n'y sont bonnes qu'aux bords de la Loire ; mais le pays d'au-delà tire de grands avantages de la mer, des vins qui y croissent, et des eaux-de-vie qu'on y fabrique, outre le sel et les bestiaux. La ville de Nantes est très-heureusement située par rapport au commerce, n'étant éloignée de la mer que d'une journée. Le commerce de Terre-Neuve et du grand Banc n'est pas à beaucoup près si considérable ; il n'emploie pas plus de 30 navires, depuis 70 jusqu'à 300 tonneaux.

Simplifiez vous la Ville avec les réseaux sociaux - Simplifiez vous la Ville avec les réseaux sociaux Que pouvez-vous faire avec les réseaux sociaux de la ville de Toulouse ? Vous pouvez accéder à tous les services et toutes les informations de votre ville sans changer vos habitudes. Plusieurs canaux d'informations s'offrent à vous parmi lesquels : Facebook, Twitter, Youtube, Instagram, Pinterest, Flickr, les flux RSS et les différentes lettres d'information électroniques ; Vous pouvez aussi interagir en temps réel avec la collectivité via Twitter et Facebook : vous pouvez poser des questions, donner votre avis, soutenir des initiatives et échanger avec d'autres membres de la communauté ; Enfin, vous pouvez partager et faire connaître ce qui se passe dans votre ville d'un simple clic à vos amis. Facebook Vous aimez Toulouse ?

La traite négrière rochelaise au XVIIIe siècle Plus nombreux sur un navire négrier que sur les navires marchands, l’équipage dont les marins sont plus là par défaut que par choix, n’est pas toujours de qualité. Dans son journal, Claude-Vincent Polony avoue à son capitaine qu’à bord de La Reine de Podor, certains marins lui causent bien du souci : « soyez sans inquiétude à l’égard de nos captifs. Je le regrette, nos Blancs me donnent plus de peine à contenir ». La promiscuité - les plus gros négriers comptaient plus de 100 marins -, les risques, la durée du voyage, le climat, l’eau croupie et la mauvaise nourriture sont le lot quotidien d’un équipage qui n’hésite pas à déserter aux rares escales ou à l’arrivée aux Antilles. Les armateurs rochelais ont été accusés de retenir la solde des déserteurs, ou celle des marins qui ont fait naufrage, au détriment des familles, ce contre quoi le député rochelais à l’Assemblée nationale, Samuel de Missy s’est battu.

Related:  (EEDD) Éducation à l'Environnement pour un Développement DurableServices administratifsHistoire