background preloader

Massacre Saint Barthélemy 1572

Facebook Twitter

Le massacre de la Saint Barthélemy et l'assassinat de Coligny 1572 Département des estampes et de la photographie de la BnF. Que s’est-il passé en France le 24 août 1572 ? - Matière et Révolution. C’est la Saint-Barthélemy !!!

Que s’est-il passé en France le 24 août 1572 ? - Matière et Révolution

Au plus haut sommet de l’Etat, c’est à cette date que les classes dirigeantes ont décidé d’organiser depuis Paris un grand massacre de toutes les populations protestantes de France, un véritable génocide, un Rwanda. Elles l’ont fait pour des raisons qui ne sont pas religieuses, qui ne sont pas idéologiques mais sociales : le protestantisme représentait la poussée de la bourgeoisie s’appuyant sur les masses populaires contre la féodalité.

Elles se sont appuyé sur le fait que la bourgeoisie de Paris, soutenue par le clergé et les masses populaires, était localement hostile au protestantisme. Le cardinal de Lorraine préparant l’assassinat des Protestants : "Je voudrais qu’en ce jour ont nous eut accordé, le sang des Navarrois et celui des Condés" Le Cardinal de Lorraine, bénissant les assassins de la St Barthélemy : "courez et servez bien le Dieu des nations Je repand sur vous tous, ses bénédictions. Massacre de la st Barthélémy. Le massacre de la st Barthélemy introduction: Le massacre de la st Barthélémy est le massacre de protestant déclenché a paris le aout ,le jour de la st Barthélemy. le 24 aout Colygny est égorge et son cadavre est jeté dans la rue . ce massacre constitue l'une des grandes dates dans l' histoire européenne. il est reste comme une des pages les plus ombres de l'histoire de la France. ce massacre est une guerre de religion qui ensanglanté la France a cette époque .

Massacre de la st Barthélémy

I/ Causes ; dans la nuit du 23 au 24 août 1572 à paris,le conseille du roi prend une décision dramatique: Catherine de Médicis,reine mère soutenu par le parti des Guises et par le frère du roi henry, chef des Catholique , persuade l'influençable Charles IX qu'il faut éliminer les chef du parti Huguenot. ce 25 août , tous les grands du royaume sont réunis a paris pour célébrés le mariage entre Henry de Navarre et Marguerrite de Valois . cette union dois sceller la paix entre catholique et protestant Conclusion ; source : Quelle est l'origine du massacre de la Saint-Barthélemy ? Le massacre de la Saint-Barthélemy, la nuit du 24 août 1572, est le point d'orgue de la crise qui oppose les élites catholiques aux élites protestantes.

Quelle est l'origine du massacre de la Saint-Barthélemy ?

Sur fond de conflits politiques et religieux, les catholiques massacrent plus de 3.000 protestants à Paris. Ces assassinats ciblés se répandent ensuite dans plusieurs villes de France. Au total, près de 15.000 protestants sont éliminés. Le massacre de la Saint-Barthélémy. Chargement de la playlist en cours...

Le massacre de la Saint-Barthélémy

Contester l’autorité de l’Église catholique toute puissante au 16e siècle, c’est remettre en cause son dogme et son pouvoir. Alors que certaines principautés du nord de l’Europe sont séduites par la réforme, en France, le pouvoir royal est pieds et poings liés à l’Église. 1572. L’Église demande à la Justice du roi de condamner à mort « cette couvée de vipères ». Les hérétiques sont brûlés vifs sur les places publiques. La Saint-Barthélemy. Dans la nuit du 23 au 24 août 1572, à Paris, le Conseil du roi prend une décision dramatique : Catherine de Médicis, reine mère, soutenue par le parti des Guise et par le frère du roi Henri d’Anjou, chef des catholiques, persuade l’influençable Charles IX, 22 ans, qu’il faut exterminer les chefs du parti huguenot.

La Saint-Barthélemy

Le lendemain, jour de la Saint-Barthélemy - martyr mort écorché vif et patron des bouchers - un effroyable massacre commence, qui gagne bientôt la province et dure pendant quatre jours. L’occasion : l’attentat manqué contre Coligny La raison de la Saint-Barthélemy est le conflit ancien qui oppose, en France comme dans le reste de l’Europe, les chrétiens restés fidèles au pape à ceux qui ont pris le parti de la Réforme : les catholiques contre les « hugue­nots », comme on appelle les protestants de la France en 1572. Le protestantisme s’est introduit en France sous la forme du calvinisme. Les premières Églises réformées sont constituées en 1559. Le massacre de la Saint-Barthélemy : l'obsession de la souillure hérétique. 24 août 1572 : l'assassinat politique des chefs de la Réforme s'est mué en exorcisme collectif, qui a fait au moins 3 000 morts en trois jours.

Le massacre de la Saint-Barthélemy : l'obsession de la souillure hérétique

Il s'agit de combattre l'hérésie, un poison qui menace d'être contagieux. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Henri Tincq Au cimetière des Saints-Innocents, ce dimanche 24 août 1572 à midi, un buisson d'aubépine, desséché depuis des mois, se met à reverdir près d'une image de la Vierge. A la rumeur du prodige, les Parisiens en transes accourent, des femmes crient, des malades guérissent. Le Massacre de la Saint-Barthélemy. Date de publication : Juin 2015 Professeur d'histoire moderne, Université Lyon 2 - Membre de l'équipe Religions, Sociétés et Acculturation Lien copié Contexte historique François Dubois, peintre protestant né à Amiens en 1529, a échappé aux massacres qui se sont produits à Paris le 24 août 1572 et les jours suivants, puis dans une douzaine de villes provinciales.

Le Massacre de la Saint-Barthélemy

Réfugié à Genève, la capitale calviniste, Dubois réalise un grand tableau dénonçant les violences commises par les catholiques parisiens les plus exaltés. Si à Rome le peintre Vasari célèbre l’extermination de l’hérésie dans des fresques commandées par le pape, en revanche les protestants se montrent extrêmement discrets sur les massacres. Analyse des images Au centre de l’image, à l’arrière-plan, se trouve le Louvre (1) dont la porte noire s’ouvre comme une sorte de bouche infernale crachant des démons enragés qui assassinent hommes, femmes et enfants.

Interprétation Bibliographie Pour citer cet article. Le massacre de la Saint-Barthélémy (24 août 1572). On donne le nom de Saint-Barthélémy au massacre des huguenots qui commença à Paris le jour de Saint-Barthélemy (24 août 1572).

Le massacre de la Saint-Barthélémy (24 août 1572).

Après la paix de Saint-Germain (8 août 1570), les huguenots étaient entrés fort avant dans la faveur royale. Coligny avait fait agréer à Charles IX le noble projet de détourner vers la Flandre et contre l'Espagne l'ardeur belliqueuse des deux partis. La Saint-Barthélemy. Massacre de protestants qui eut lieu principalement à Paris le 24 août 1572, jour de la fête de saint Barthélemy. 1.

la Saint-Barthélemy

L'édit de Saint-Germain Alors que les protestants retrouvent dans le royaume une place presque entière grâce à l'édit de Saint-Germain (8 août 1570), leur chef, l'amiral Gaspard de Coligny, rentré au Conseil privé en 1571, prend un grand ascendant sur Charles IX et le presse d'intervenir aux Pays-Bas en faveur des réformés révoltés contre Philippe II d'Espagne. L'application de l'édit de Saint-Germain avive la haine du peuple pour les huguenots, et le projet de guerre avec l'Espagne élaboré par Coligny se heurte à l'opposition de la majeure partie des membres du Conseil et à celle de Catherine de Médicis. Consciente de l'état d'épuisement où se trouve alors la France, la reine mère estime que cette guerre serait fatale au royaume. 2. 3. Aux premières heures du 24 août, Coligny et les chefs huguenots sont assassinés.

La Saint-Barthélemy, le massacre des Protestants de France, n'était pas une simple guerre de religion mais une contre-révolution sociale - Matière et Révolution. Dans de nombreuses villes, comme à paris, les Protestants sont systématiquement arrêtés, violentés et assassinés Pour débattre avec nous de ce grand massacre ainsi que du parallèle que l’on pourrait faire avec le massacre des Juifs ou avec celui des Rwandais, cliquez sur Répondre à cet article Introduction.

La Saint-Barthélemy, le massacre des Protestants de France, n'était pas une simple guerre de religion mais une contre-révolution sociale - Matière et Révolution

La Saint-Barthelemy. Le massacre de la Saint-Barthélemy est resté comme une des pages les plus sombres de l'Histoire de France. Il est à replacer dans le contexte des guerres de religion qui ensanglantèrent la France entre 1562 (Massacre de Vassy) et 1598 (Édit de Nantes). Plusieurs milliers de protestants trouvèrent la mort. Les origines du drame, état de la France avant 1572. Depuis l'apparition des mouvements calvinistes, la France vivait perpétuellement dans les tensions religieuses. Les protestants exigeaient des droits comparables aux catholiques pour exercer librement leur religion, tandis que les vitupérations des curés excitaient les haines du peuple catholique. Pourtant Catherine de Médicis n'avait jamais eu de haine contre les protestants et elle pensa longtemps possible la coexistence pacifique des deux religions. Le mois d'août 1572. Massacre de la Saint-Barthélemy. 24 août 1572 - Massacre de la Saint-Barthélemy - Herodote.net.

Le 24 août 1572, jour de la Saint-Barthélemy, le carillon de l'église de Saint-Germain l'Auxerrois, en face du Louvre, donne le signal du massacre des protestants, à Paris et dans le reste du pays. C'est le jour le plus noir des guerres de religion entre catholiques et protestants qui ont ensanglanté le pays pendant plus d'une génération. Il est devenu le symbole universel du fanatisme. Un mariage tendu Tout commence par un... mariage, le 18 août 1572, celui d'Henri de Navarre et Marguerite de Valois, soeur du roi Charles IX (celle-là même qui entrera dans la légende sous le surnom de reine Margot). Les assistants de la noce, tant catholiques que huguenots (surnom des protestants), sont très agités en raison de la rumeur d'une prochaine guerre contre l'Espagne catholique du roi Philippe II.

Depuis plusieurs mois, l'amiral Gaspard de Coligny, chef de la faction protestante et principal conseiller du roi, tente de convaincre le roi d'envahir la Flandre, possession espagnole.