background preloader

Régions

Facebook Twitter

La mésopotamie et sumer il y a plus de 20.000 ans. Le pays de SUMER se trouve en MESOPOTAMIE au sud du pays d'AKKAD coincé entre deux fleuves que sont le TIGRE et l'EUPHRATE.

la mésopotamie et sumer il y a plus de 20.000 ans

Ces deux fleuves se jettent dans le golfe Persique. Lorsque l'on connait ces terres, on se rend compte rapidement que l'eau est un élément essentiel. D'un côté, nous avons les monts ZAGROS et de l'autre, les sables du désert d'Arabie. Les habitants de ce pays verront dans le rapprochement de l'eau douce (APSOU) et de l'eau salée (TIAMAT), l'origine de la création. L'Apsou, sorte d'abîme qui encercle la terre est personnifié et devient le dieu APSOU.

La réelle généalogie des dieux commencera avec ENLIL, ENKI, ANU et MARDUK. La mésopotamie de nos jours. Genre dans le Proche-Orient ancien. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Genre dans le Proche-Orient ancien

La place de la femme a toujours été aux périodes historiques celle d'une « éternelle mineure » : c'est l'homme qui dispose de l'autorité. Les sphères masculine et féminine sont bien définies, que ce soit au niveau des rapports sociaux, ou bien des activités économiques, et cela se retrouve dans les diverses institutions de ces sociétés. Sur un espace aussi vaste et sur une période aussi longue, on trouve cependant des variations. Dans ce contexte, ce sont avant tout les hommes qui ont eu droit à la parole. Peu de femmes ont occupé des fonctions qui leur ont permis de transmettre un message à la postérité (scribes, personnages de rang politique ou religieux important, entrepreneurs), et sont donc confinées à une place secondaire.

Évolution chronologique[modifier | modifier le code] Il est généralement admis que la situation des femmes se dégrade au cours du temps dans le Proche-Orient ancien. Sumer. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sumer

Situation du Pays de Sumer Ayant été complètement oubliée après les débuts de notre ère, la civilisation de Sumer a été redécouverte durant la seconde moitié du XIXe siècle grâce aux fouilles de sites archéologiques du Sud mésopotamien, dont l'exploration s'est poursuivie par la suite, jusqu'à connaître un arrêt en raison des troubles politiques affectant l'Irak à partir des années 1990. En plus des redécouvertes architecturales et artistiques qui furent à plusieurs reprises remarquables, les fouilles ont permis la découverte de dizaines de milliers de tablettes inscrites en écriture cunéiforme, qui est la plus ancienne documentation écrite connue avec celle de l’Égypte antique. Sumer est donc l'une des plus anciennes civilisations historiques connues, ayant participé à la mise au point de ce système d'écriture durant les derniers siècles du IVe millénaire av.

J. Conditions d'étude[modifier | modifier le code] Un peuple ? ↑ J. Michel 06 - marchands assyriens. Lorsque l’on évoque le calcul marchand, viennent à l’esprit les traités d’arithmétique marchande générés par les échanges commerciaux entretenus par l’Europe occidentale avec l’Orient byzantin et musulman entre le XIIe et le XVe siècle de notre ère qui fit la fortune des grandes cités italiennes, Venise, Gênes, Pise ou Florence.

Michel 06 - marchands assyriens

Aussi loin que l’on peut remonter dans le passé, l’organisation d’un tel commerce international présente de nombreuses similitudes avec les échanges à longue distance instaurés au début du IIe millénaire avant J. -C. par les Assyriens en Anatolie centrale, même si, pour ces derniers, nous ne disposons pas de véritable manuel du calcul marchand. Les habitants de la cité-Etat d’Aššur, sur le Tigre, dans le nord de l’Irak actuel, exportaient de l’étain et des étoffes en Asie Mineure et rapportaient chez eux de l’or et de l’argent. (© C. Michel et M. Le commerce des Assyriens en Asie Mineure Au début du IIe millénaire avant J.

De nombreuses opérations comptables. Conflits avec l'Assyrie. © Musée historique d’Arménie Teishebaini : bouclier du roi Sarduri II.

Conflits avec l'Assyrie

Les régions frontières étaient protégées par des marches, comme c’était le cas dans l’État hittite. Les souverains de ces marches payaient impôt au roi, mais restaient indépendants dans leur domaine. Habitant de solides forteresses, ils se joignaient avec leurs hommes à l’armée du roi de l’Ourartou en temps de guerre. Les portes de bronze de Balawat nous représentent les soldats Ourartéens vêtus de tuniques à manches courtes, allant jusqu’aux genoux, retenues à la taille par une large ceinture. S’ils n’osèrent pas s’attaquer à l’Assyrie, trop puissante, pendant deux siècles, les Ourartéens réussirent à contenir la poussée assyrienne.

Les rois assyrien Salmanasar Ier, Tukulti-Ninurta Ier, Téglath-Phalasar Ier, Salmanasar III nous ont laissé le récit de leurs campagnes dans leurs annales contre ce voisin du nord avec lequel les querelles de frontière devaient être très fréquentes. . © Jean Savaton. Assyrie. Première visite.

Assyrie

Je dois dire que la lecture de livres tels que ceux d'Aton Parks ou de Zecharia Sitchin a changé ma vision des choses... Anatolie en turc Anadolu du grec Anatolê le Levant l'Orient c'est-à-dire les pays à l'est de Constantinople. Péninsule occidentale de l'Asie, appelée également Asie Mineure.

Anatolie en turc Anadolu du grec Anatolê le Levant l'Orient c'est-à-dire les pays à l'est de Constantinople

Anatolè (« lever du Soleil », d'où « le Levant, l'Orient ») est le nom sous lequel les Byzantins désignaient la partie de leur empire constituée par la péninsule occidentale de l'Asie délimitée au nord par la mer Noire (Pont-Euxin), à l'ouest par la mer de Marmara (Propontide) et la mer Égée, et au sud par la Méditerranée orientale. Anatolie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Anatolie

L'Anatolie ou Asie Mineure (Anadolu en turc) est la péninsule située à l’extrémité occidentale de l’Asie. Dans le sens géographique strict, elle regroupe les terres situées à l'ouest d'une ligne Çoruh-Oronte, entre la Méditerranée, la mer de Marmara et la mer Noire, mais aujourd’hui elle désigne couramment toute la partie asiatique de la Turquie (97 % du territoire total du pays, les 3 % restants étant situés en Thrace orientale). Noms[modifier | modifier le code] Anatolie vient du grec Anatolē, ἀνατολή, qui signifie « Orient » ou littéralement « Lever de soleil »[1].

Pour désigner la péninsule, le terme d’« Asie Mineure » (Asia Minor en latin) est encore très utilisé de nos jours, bien que la province romaine de ce nom n'ait recouvert, en fait, que le tiers occidental de l’Anatolie. Géologie[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Origine et Antiquité[modifier | modifier le code] Archive Larousse : Grande Encyclopédie Larousse - Anatolie. Cependant, il n’est pas certain que cette région ait parcouru, sans apports extérieurs, toutes les étapes du Mésolithique, ce stade de transition entre l’âge des chasseurs et celui des villages, qui est par excellence la période des inventions.

Archive Larousse : Grande Encyclopédie Larousse - Anatolie

Et c’est brusquement qu’apparaissent, dans la seconde moitié du VIIIe millénaire, les premières agglomérations d’Anatolie : Çayönü tepesi (près des sources du Tigre), Asikli höyük (Lycaonie), Hacilar (Pisidie). Sumer. Assyrie. Sumer. Élam. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élam

Assyrie. Sumer.