background preloader

Les communes

Les communes
Émergence des communes Suite à l’essor urbain et commercial, les habitants des villes ont commencé à vouloir défendre leurs propres intérêts et à gouverner leur cité par eux-mêmes. Alors qu’ils étaient assujettis au pouvoir seigneurial, les citadins étaient considérés comme des sujets du seigneur, au même titre que les paysans et les vassaux. Toutefois, les habitants des villes, de plus en plus riches, ne voulaient pas se soumettre aux mêmes règles que les paysans, puisqu’ils ne vivaient pas de la même manière. La grande charte (la Magna Carta) en 1215 a pour effet de limiter le pouvoir du roi (cliquer pour agrandir)Source Plusieurs villes ont alors commencé à réclamer des droits au seigneur ou au roi, dont le droit de gouverner de manière autonome. Les premières communes Les habitants des villes se sont donc associés entre eux afin de gérer les affaires de la ville, indépendamment du seigneur. Fonctionnement des communes Montbrison au Moyen Âge La charte communale: une charte de paix Related:  Anecdotes et Faits Divers

Villes et sociétés urbaines en Occident (XI-XIVe siècle) Auteur : BelisaireVisualisations : 34142Modifié : 13/01/2013 à 16h23 Durant le haut Moyen Âge, les villes ont été plongées dans une certaine léthargie. Les cités antiques se rétractaient à l'intérieur de leurs murailles tandis qu'avait lieu un phénomène de ruralisation marqué. L'expansion des villes Le renouveau urbain Le renouveau des villes en Occident au XIe siècle a longtemps été mis en relation avec l'essor du grand commerce oriental (recul de la piraterie musulmane, comptoirs italiens du Levant). Ce renouveau urbain se manifeste par l'extension du bâti qui oblige à agrandir les enceintes. L'essor des échanges Le grand commerce connaît un réel essor aux XIIe et XIIIe siècles, permis par l'amélioration des transports (maritimes essentiellement), le perfectionnement des techniques de négoce et la frappe de nouvelles monnaies d'or. Deux grands pôles se distinguent en Europe : la Méditerranée et l'espace nordique. Les caractères des villes Les activités urbaines Des activités diverses

la première guerre mondiale dans la bande dessinée sélection bibliographique C’était la guerre des tranchées, 1914-1918 / scén. et dessin Jacques Tardi. - Casterman. Suite de courtes histoires sur le quotidien sordide de la vie dans les tranchées de la première guerre mondiale. Paroles de poilus Tome 1 : Lettres et carnets du front 1914-1918 / adapté de et préfacé par Jean-Pierre Guéno ; ouvrage collectif - Paris : Soleil. Les Champs d’honneur / adapté de et scén. La Lecture des ruines tome 1 / scén. et dessin David B. ; Thomasine, coloriste. - Dupuis (Aire libre). Le Sang des Valentines / scén. et dessin Christian de Metter ; dessin Catel. - Casterman (Un Monde). Une Après-midi d’été / dessin et scén. La Grande guerre de Charlie / Pat Mills ; Joe Colquhoun. - Ed. Le Long hiver Tome 1 : 1914 et Tome 2 : 1918 / dessin et scén. Notre mère la guerre Série en 4 tomes parue chez Futuropolis : Première complainte, Deuxième complainte, Troisième complainte et Requiem . pour la jeunesse Bécassine chez les alliés / scén.

La ville et les marchands au Moyen-âge. Accueil --> Liste des articles d'histoire --> La ville et les marchands au Moyen-âge. Théorie Le Moyen Âge est l'époque où les villes connaissent un important essor. Aspects de la ville Protégée par des remparts, la ville médiévale ne constitue pas un tissu continu et homogène. Figure 1 Les incendies représentent un perpétuel danger, en raison de la densité de l'habitat dans les zones bâties, de l'utilisation fréquente de matériaux inflammables comme le bois et le chaume et d'un manque de moyens de lutte contre le feu. Maison urbaine avec commerce au rez-de-chaussée. Gouvernement et commune Comme les campagnes, les villes sont placées sous l'autorité d'un seigneur qui opère divers prélèvements et soumet les habitants à certaines obligations (péage pour emprunter les ponts ou franchir les portes de la cité, taxe sur les marchés, service militaire...). Métiers, corporations et confréries En ville, la vie des habitants se déroule dans le cadre de groupes très unis. A la foire de l'est... Textes

Construis ta cité médiévale Au Moyen Âge, l'Europe est encore très rurale. Sur les terres du seigneur ou du monastère, de petits villages se regroupent autour d'une église. Pour assurer leur protection, leur seigneur a fait bâtir son château fort. La population se divise en trois groupes où chacun trouve une place et un rôle : les gens du peuple, les nobles et les religieux. Mots clés : Voir aussi : Vidéo Serious game Dossier La vie quotidienne au Moyen Âge Introduction Cet article regroupe plusieurs aspects des mœurs et de la vie quotidienne au Moyen Âge. Nous étudierons successivement : La vie urbaine au Moyen Âge, avec l'expansion des communes et la description de ParisLa vie des paysans à la campagneLes divertissements populaires tels que les foires ou les tournois de chevaliersLes mœurs et coutumes, habillement, coiffures, rôle des femmes... La vie urbaine Les communes Avec le réveil économique et la croissance des villes, l'influence de ses habitants, les burgenses ou bourgeois était croissante. Les libertés communales Dans la plupart des cas, les bourgeois conjurés achetaient leurs libertés au seigneur. « L'air de la cité rend libre » Une règle particulière fut établie dans certaines communes, notamment Bologne. Paris au Moyen Âge Protégée par l'épaisse muraille de ses remparts, qui discipline sa croissance et le met à l'abri des invasions, Paris, à la fin du XIIIe siècle, compte environ 200 000 habitants, ce qui est énorme pour l'époque.

Hiram & Salomon Illustration tirée de la collection "L'Homme et son histoire", tome 1 : "Les premières civilisations", Édition du Club France Loisirs, Paris 1997. L'étude de cet épisode de l'histoire antique est possible grâce à deux sources principales : l'Ancien Testament et les ouvrages de l'historien Flavius Josèphe(1) qui vécut en Israël au Ier siècle de notre ère. Au début du X°siècle av.J.C., Hiram succéda à son père Abibaal roi de Tyr. Il travailla au développement et à la prospérité de sa cité en agrandissant les deux ports et en les reliant par un canal qui traversait la ville. Il érigea de nouveaux temples pour Melqart et Astarté. Son activité ne manqua pas d'attirer l'admiration de ses voisins et contemporains les rois d'Israël, David et Salomon, avec qui il entretînt des liens amicaux et commerciaux. Désireux d'offrir un temple pour son Dieu, le roi David contacta Hiram pour les préparatifs. Le pacte entre Hiram et Salomon fut honoré et dura vingt ans. Hiram, le maître Maçon :

Histoire et bande dessinée Pour les sciences sociales, la bande dessinée est à la fois un allié et un front pionnier. Elle offre des possibilités immenses, qu’on est loin d’avoir épuisées. Le dessin est capable d’animer un récit, d’expliquer des situations, de provoquer des émotions. En ce qui concerne les techniques de narration à proprement parler, certains procédés sont heuristiques pour les sciences sociales : ellipse, panorama, zoom, scénographie du détail, récits en parallèle, dialogues, variation de points de vue, entrée dans la tête d’un personnage, etc. Malheureusement, la bande dessinée est souvent considérée comme un art mineur, inapte à véhiculer une pensée complexe. Pionniers Parmi les chercheurs qui se sont intéressés précocement à la bande dessinée, Pascal Ory fait figure de pionnier. Historien de la culture et des représentations, Pascal Ory s’est aussi efforcé de transformer la bande dessinée en objet d’histoire. La bande dessinée comme reflet d’histoire Depuis toujours, l’événement se dessine.

Medieval Paris Art Home | ARTH Courses | ARTH 214 Assignments Maps of Medieval Paris The plan of medieval Paris about 1380 created at the Laboratoire de Cartographie Thématique, by Jacqueline Leuridan and Jacques-Albert Mallet. Published in Paris 1400 , fig. 2. Detail of an engraved map by Dheulland dated 1756, a copy of an earlier engraving of a tapestry then in the Hotel de Ville in Paris, that depicted the city as it was under the reigns of Charles V and Charles VI. Map of Paris by Matthäus Merian in 1615. Rouse, Map 1: Map of Paris, c. 1200 with the wall of Philip Augustus. Rouse, Map 2: Ile-de-la-Cité and Neighbourhood of St-Séverin. Rouse, Map 3: Left Bank View of St. Rouse, Map 4: The Faubourgs in Medieval Paris Rouse, Map 5: Houses on the rue Neuve Notre-Dame Rouse, Map 6: Houses on the rue Erembourg de Brie and the rue de la Parcheminerie Rouse, Map 8: Houses on the Pont Notre-Dame

Le commerce au Moyen Âge Introduction Au Moyen Âge, un commerçant spécialisé dans le type de marchandises orientales (poivre, noix, cannelle, huile...) était un homme riche. Avec le développement du grand commerce, la fortune et le pouvoir des « bourgeois commerçants » allaient toujours croissant. Les voies de communicationsL'activité commerciale au Moyen ÂgeLa navigation Les voies de communications De nouvelles routes commerciales Les Européens commencèrent doucement à s'émanciper vers les territoires extérieurs. Au nord, une puissante association de villes germaniques et scandinaves, la Hanse, exerçait un véritable monopole en mer du Nord et dans la Baltique.Au sud, les villes portuaires de Gênes, Amalfi et Venise, en Italie, dominaient le commerce méditerranéen. De plus, des pistes caravanières et des routes maritimes rejoignaient l'Inde, le Sud-Est asiatique et la Chine. Caravan crossing the Silk Road (Bibliothèque Nationale de France) Des innovations techniques Le réseau romain Les voies d'invasions La navigation

Philippe ariès Voici un résumé de l'Essai sur l'histoire de la mort en Occident, du Moyen Age à nos jours de Philippe Ariès. Il s'agit d'un ouvrage incontournable sur l'histoire des mentalités face à la mort. Seulement deux des fragments qui suivent le texte principal sont résumés ici, les autres ayant semblé moins intéressants. I - Les attitudes devant la mort 1 - La mort apprivoisée 2 - La mort de soi A - La représentation du Jugement dernier B - Dans la chambre du mourant C - Le transi D - Les sépultures 3 - La mort de toi 4 - La mort interdite II - Fragments 1 - Richesse et pauvreté devant la mort au Moyen Age 2 - Huizinga et les thèmes macabres A - Les représentations de la mort aux XIIe et XIIIe siècles B - Eros et Thanatos du XVIe et XVIIIe siècle C - Une signification du macabre du XIVe-XVe siècle D - Où commence, au XIXe siècle, la peur de la mort 1 - La mort apprivoisée La mort au Moyen Age est une mort consciente, de préférence au lit. 2 - La mort de soi B - Dans la chambre du mourant

les ruines de Baalbek « Effondrements de civilisation Le jour où François Hollande prenait le pouvoir, il voulut associer à sa prise de fonction, Jules Ferry. C’était un fervent colonisateur raciste, mais aussi en tant que franc-maçon, un laïcard. Il faut reconnaître que le catéchisme chrétien, suivi par la plupart des élèves en ce temps là, n’enseignait pas la théorie de Darwin (1809-1882), pourtant déjà acceptée par la communauté scientifique et le grand public, dès son vivant. L’étude de la bible commence par la création d’Adam et Eve. « Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent. Alors l’Éternel dit : Mon esprit ne dirigera pas toujours l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. Bien entendu, le plus célèbre de tous, que tout écolier connaissait, était le Philistin Goliath.

The Rise of the Universities| Lectures in Medieval History As students at a university, you are part of a great tradition. Consider the words you use: campus, tuition, classes, courses, lectures, faculty, students, administration, chancellor, dean, professor, sophomore, junior, senior, fees, assignments, laboratory, dormitory, requirements, prerequisites, examinations, texts, grades, convocation, graduation, commencement, procession, diploma, alumni association, donations, and so forth. These are the language of the university, and they are all derived from Latin, almost unchanged from their medieval origins. The organization of this university, its activities and its traditions, are continuations of a barroom brawl that took place in Paris almost 800 years ago. Charlemagne (d. 814) realized that his empire needed a body of educated people if it was to survive, and he turned to the Church as the only source of such education. Some schools had been established, however, and continued through the worst of the times that followed.

Related: