background preloader

Les communes

Les communes
Émergence des communes Suite à l’essor urbain et commercial, les habitants des villes ont commencé à vouloir défendre leurs propres intérêts et à gouverner leur cité par eux-mêmes. Alors qu’ils étaient assujettis au pouvoir seigneurial, les citadins étaient considérés comme des sujets du seigneur, au même titre que les paysans et les vassaux. Toutefois, les habitants des villes, de plus en plus riches, ne voulaient pas se soumettre aux mêmes règles que les paysans, puisqu’ils ne vivaient pas de la même manière. La grande charte (la Magna Carta) en 1215 a pour effet de limiter le pouvoir du roi (cliquer pour agrandir)Source Plusieurs villes ont alors commencé à réclamer des droits au seigneur ou au roi, dont le droit de gouverner de manière autonome. Les premières communes Les habitants des villes se sont donc associés entre eux afin de gérer les affaires de la ville, indépendamment du seigneur. Fonctionnement des communes Montbrison au Moyen Âge La charte communale: une charte de paix Related:  Anecdotes et Faits Divers

Cloitre du mont saint michel L'arithmosophie ou numérologie spirituelle... Les nombres, en grande quantité dans les Saintes Écritures, sont investis par les Pères de l'Église d'une dimension spirituelle. En voici quelques-uns parmi beaucoup d'autres : -7. -6. -8. -12. -40 marque un temps suffisamment long pour passer d'un monde ancien révolu à un temps nouveau : les 40 jours du Déluge (Genèse-9), les 40 années d'errance du peuple hébreux en attente de Terre promise (Exode-16), les 40 jours de retrait de Jésus au désert (Marc-1) ... -153. Après une nuit de rude labeur, sans rien prendre, sur le lac de Génésareth-Tibériade, 7 apôtres aperçoivent, au petit matin, quelqu'un qui leur conseille de jeter le filet à la droite de leur barque. *cf. suite >>

La ville et les marchands au Moyen-âge. Accueil --> Liste des articles d'histoire --> La ville et les marchands au Moyen-âge. Théorie Le Moyen Âge est l'époque où les villes connaissent un important essor. Aspects de la ville Protégée par des remparts, la ville médiévale ne constitue pas un tissu continu et homogène. Figure 1 Les incendies représentent un perpétuel danger, en raison de la densité de l'habitat dans les zones bâties, de l'utilisation fréquente de matériaux inflammables comme le bois et le chaume et d'un manque de moyens de lutte contre le feu. Maison urbaine avec commerce au rez-de-chaussée. Gouvernement et commune Comme les campagnes, les villes sont placées sous l'autorité d'un seigneur qui opère divers prélèvements et soumet les habitants à certaines obligations (péage pour emprunter les ponts ou franchir les portes de la cité, taxe sur les marchés, service militaire...). Métiers, corporations et confréries En ville, la vie des habitants se déroule dans le cadre de groupes très unis. A la foire de l'est... Textes

Villes et sociétés urbaines en Occident (XI-XIVe siècle) Auteur : BelisaireVisualisations : 34142Modifié : 13/01/2013 à 16h23 Durant le haut Moyen Âge, les villes ont été plongées dans une certaine léthargie. Les cités antiques se rétractaient à l'intérieur de leurs murailles tandis qu'avait lieu un phénomène de ruralisation marqué. L'expansion des villes Le renouveau urbain Le renouveau des villes en Occident au XIe siècle a longtemps été mis en relation avec l'essor du grand commerce oriental (recul de la piraterie musulmane, comptoirs italiens du Levant). Ce renouveau urbain se manifeste par l'extension du bâti qui oblige à agrandir les enceintes. L'essor des échanges Le grand commerce connaît un réel essor aux XIIe et XIIIe siècles, permis par l'amélioration des transports (maritimes essentiellement), le perfectionnement des techniques de négoce et la frappe de nouvelles monnaies d'or. Deux grands pôles se distinguent en Europe : la Méditerranée et l'espace nordique. Les caractères des villes Les activités urbaines Des activités diverses

Hiram & Salomon Illustration tirée de la collection "L'Homme et son histoire", tome 1 : "Les premières civilisations", Édition du Club France Loisirs, Paris 1997. L'étude de cet épisode de l'histoire antique est possible grâce à deux sources principales : l'Ancien Testament et les ouvrages de l'historien Flavius Josèphe(1) qui vécut en Israël au Ier siècle de notre ère. Au début du X°siècle av.J.C., Hiram succéda à son père Abibaal roi de Tyr. Il travailla au développement et à la prospérité de sa cité en agrandissant les deux ports et en les reliant par un canal qui traversait la ville. Il érigea de nouveaux temples pour Melqart et Astarté. Son activité ne manqua pas d'attirer l'admiration de ses voisins et contemporains les rois d'Israël, David et Salomon, avec qui il entretînt des liens amicaux et commerciaux. Désireux d'offrir un temple pour son Dieu, le roi David contacta Hiram pour les préparatifs. Le pacte entre Hiram et Salomon fut honoré et dura vingt ans. Hiram, le maître Maçon :

La vie quotidienne au Moyen Âge Introduction Cet article regroupe plusieurs aspects des mœurs et de la vie quotidienne au Moyen Âge. Nous étudierons successivement : La vie urbaine au Moyen Âge, avec l'expansion des communes et la description de ParisLa vie des paysans à la campagneLes divertissements populaires tels que les foires ou les tournois de chevaliersLes mœurs et coutumes, habillement, coiffures, rôle des femmes... La vie urbaine Les communes Avec le réveil économique et la croissance des villes, l'influence de ses habitants, les burgenses ou bourgeois était croissante. Les libertés communales Dans la plupart des cas, les bourgeois conjurés achetaient leurs libertés au seigneur. « L'air de la cité rend libre » Une règle particulière fut établie dans certaines communes, notamment Bologne. Paris au Moyen Âge Protégée par l'épaisse muraille de ses remparts, qui discipline sa croissance et le met à l'abri des invasions, Paris, à la fin du XIIIe siècle, compte environ 200 000 habitants, ce qui est énorme pour l'époque.

Le Mont Sainte-Odile 62) Intervention de Perez Roger - 27/04/2005 Bonjour à vous tous. Aller au Mont St Odile, c'est comme aller faire un tour dans le passé, retrouver ce cher Merlin et la reine morgane. En ce qui concerne le monastère, c'est un haut lieu vibratoire cosmo tellurique qui vibre à certains endroits (chapelle des larmes, piliers dans l'église de la prière perpétuelle, son autel) ainsi qu'à la chapelle des roches ou l'énergie vibratoire vous perturbe une boussole par moments. Quand vous aurez laissé votre voiture sur le parking, dirigez vous vers le grand pré, là, première surprise : vous constaterez que vous débouchez dans une immense parabole, les vibrations y sont les plus fortes au bout du pré au niveau d'un alignement de pierres (cromlech). Si vous le méritez, habitants de ce mystérieux endroit vous feront découvrir un lieu sacré avec sa cupule de forme humaine ainsi que ses cupules qui servent encore aujourd'hui à des rituels magiques d'un autre temps.

Ville au Moyen Âge La ville, phénomène spatial et social organisé, n'est pas une invention du Moyen Âge. Souvent prolongement ou réactivation d’une ville antique préexistante, les villes au Moyen Âge ont connu un essor important et des formes et des modes de développement originaux. Le concept de ville médiévale dans l’Occident a notamment été défini par comparaison avec celui de ville du monde arabe, peut-être avec exagération. Toutefois le développement du « fait urbain » durant cette longue période historique répond à des logiques opératoires sensiblement différentes selon de vastes ères culturelles et dont les aspects peuvent être étudiés comme des modèles distincts, d’où la spécificité, par exemple, de ce phénomène pour la Chine. La ville médiévale en Occident[modifier | modifier le code] La ville au tournant de l'Antiquité et du Moyen Âge[modifier | modifier le code] L'essor urbain (vers 1000 – vers 1350)[modifier | modifier le code] Plan reconstitué en 1705 représentant Paris en 1223.

Le commerce au Moyen Âge Introduction Au Moyen Âge, un commerçant spécialisé dans le type de marchandises orientales (poivre, noix, cannelle, huile...) était un homme riche. Avec le développement du grand commerce, la fortune et le pouvoir des « bourgeois commerçants » allaient toujours croissant. Les voies de communicationsL'activité commerciale au Moyen ÂgeLa navigation Les voies de communications De nouvelles routes commerciales Les Européens commencèrent doucement à s'émanciper vers les territoires extérieurs. Au nord, une puissante association de villes germaniques et scandinaves, la Hanse, exerçait un véritable monopole en mer du Nord et dans la Baltique.Au sud, les villes portuaires de Gênes, Amalfi et Venise, en Italie, dominaient le commerce méditerranéen. De plus, des pistes caravanières et des routes maritimes rejoignaient l'Inde, le Sud-Est asiatique et la Chine. Caravan crossing the Silk Road (Bibliothèque Nationale de France) Des innovations techniques Le réseau romain Les voies d'invasions La navigation

les ruines de Baalbek « Effondrements de civilisation Le jour où François Hollande prenait le pouvoir, il voulut associer à sa prise de fonction, Jules Ferry. C’était un fervent colonisateur raciste, mais aussi en tant que franc-maçon, un laïcard. Il faut reconnaître que le catéchisme chrétien, suivi par la plupart des élèves en ce temps là, n’enseignait pas la théorie de Darwin (1809-1882), pourtant déjà acceptée par la communauté scientifique et le grand public, dès son vivant. L’étude de la bible commence par la création d’Adam et Eve. « Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent. Alors l’Éternel dit : Mon esprit ne dirigera pas toujours l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. Bien entendu, le plus célèbre de tous, que tout écolier connaissait, était le Philistin Goliath.

Philippe ariès Voici un résumé de l'Essai sur l'histoire de la mort en Occident, du Moyen Age à nos jours de Philippe Ariès. Il s'agit d'un ouvrage incontournable sur l'histoire des mentalités face à la mort. Seulement deux des fragments qui suivent le texte principal sont résumés ici, les autres ayant semblé moins intéressants. I - Les attitudes devant la mort 1 - La mort apprivoisée 2 - La mort de soi A - La représentation du Jugement dernier B - Dans la chambre du mourant C - Le transi D - Les sépultures 3 - La mort de toi 4 - La mort interdite II - Fragments 1 - Richesse et pauvreté devant la mort au Moyen Age 2 - Huizinga et les thèmes macabres A - Les représentations de la mort aux XIIe et XIIIe siècles B - Eros et Thanatos du XVIe et XVIIIe siècle C - Une signification du macabre du XIVe-XVe siècle D - Où commence, au XIXe siècle, la peur de la mort 1 - La mort apprivoisée La mort au Moyen Age est une mort consciente, de préférence au lit. 2 - La mort de soi B - Dans la chambre du mourant

Chapelles de Notre Dame de Lhor et de Notre Dame de la Délivrance (présentation et photos) - fleurdevie57s jimdo page! Chapelles de Notre Dame de LHOR et de Notre Dame de la Délivrance La chapelle de LHOR se situe en bordure de la route n°96G, sur le territoire de la commune de MAITAIRIES-SAINT-QUIRIN, en Moselle. Dans son écrin de verdure, en bordure de forêt, en contrebas de la route, sa silhouette harmonieuse attire l’attention. Elle a été édifiée à l’emplacement d’un ancien sanctuaire celte dès le 9ème siècle, mais elle a été détruite à plusieurs reprises et sa dernière reconstruction remonte à 1732 ; elle a été restaurée en 1969. Sa sacristie était un ermitage jusqu’ en 1900. Elle reste un lieu de pèlerinage, en particulier pour le 15 août. Chaque jour, des personnes viennent s’y recueillir et s’approvisionner en eau à sa fontaine « miraculeuse ». C’est un lieu sacré où paix et énergie gagnent le visiteur. Vous trouverez, dans la rubrique "Géobiologie" des informations d'ordre tellurique et cosmotellurique sur cette chapelle et son caractère sacré.

Venise et sa lagune, riche iconographie Valeur universelle exceptionnelle Brève synthèse Le bien du patrimoine mondial comprend la ville de Venise et sa lagune, situées dans la région du Veneto au Nord-Est de l’Italie. Fondée au Ve siècle après J.-C. Venise s’étend sur 118 îlots ; et devint une grande puissance maritime au Xe siècle. Dans cette lagune qui s’étend sur 50.000 km², nature et histoire sont indissociables depuis le Ve siècle, lorsque les populations vénètes, se réfugièrent sur les îlots sablonneux de Torcello, Jesolo et Malamocco pour échapper aux incursions barbares. Dans cette mer intérieure sans cesse menacée, un minuscule archipel vit s’élever au ras des flots l’un des plus extraordinaires espaces bâtis du Moyen Age. Venise et son paysage de lagune est le résultat d'un processus dynamique qui illustre l'interaction entre l’homme et son environnement naturel au fil du temps. Venise et sa lagune forment un tout indissociable dont la ville de Venise est le cœur historique et une réalisation artistique unique.

Related: