background preloader

Sixth Sense : le futur de la réalité augmentée

Sixth Sense : le futur de la réalité augmentée
S’il est moins spectaculaire, le projet Sixth Sense (Sixième Sens) que superviqe Pattie Maes, qui dirige le Groupe des interfaces fluides au Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston a l’avantage de proposer une solution qui pourrait être mise en oeuvre dans un délais très court. L’avantage de Sixth Sense est de ne pas utiliser un accessoire directement posé sur le corps mais des accessoires d’un encombrement léger : bague ou collier qui intègre une Webcam. Utilisation de Sixth Sense pour projeter une vidéo venue du Web sur un magazine. Crédits DR. Pattie Maes a effectué la démonstration de Sixth Sense au printemps 2009 lors d’une conférence de TED (Technology, Entertainment, Design / Techologie, Divertissement, Conception) un organisme visant à rapprocher les chercheurs de ces domaines. Quel a été l’argumentaire de Pattie Maes ? « Lorsque vous rencontrez quelqu’un à un salon, vous n’allez pas sortir votre téléphone mobile pour lancer une recherche Google à son sujet.

http://www.futura-sciences.com/magazines/high-tech/infos/dossiers/d/technologie-vers-realite-augmentee-977/page/5/

Related:  Réalité augmentéeadriencourtazellesRéalité augmentée

10 applications concrètes de la Réalité Augmentée Il est difficile de ne pas être captivé par ce qu’on appelle la réalité augmentée dont voici tout d’abord une rapide définition (via Wikipedia) : “Par système de réalité augmentée, on entend un système (au sens informatique) qui rend possible la superposition d’un modèle virtuel 3D ou 2D à la perception que nous avons naturellement de la réalité et ceci en temps réel. Ce système peut aussi bien s’appliquer à la perception visuelle (superposition d’image virtuelle aux images réelles) qu’aux perceptions tactiles ou auditives”. Elle touche de plus en plus de domaines : jeux vidéo, publicité, cinéma, télévision, industries, médical… et je vous propose donc d’étudier ensemble 10 de ses applications concrètes. 1 – S’habiller virtuellement : Zugara, Webcam Social Shopping Zugara est une Agence de Communication qui vient de présenter une application mixant réalité augmentée et capture de mouvements.

Ikea : une appli pour visualiser les meubles de chez soi Finie la galère du mètre en papier Ikea ! Le géant suédois lance une application utilisant la réalité augmentée pour visualiser les meubles depuis chez soi. Difficile parfois d'imaginer une étagère ou un canapé dans son salon lorsqu'on consulte les catalogues de meuble. Pour aider ses clients à faire un choix, Ikea lance une application simulant la présence de leurs futurs achats chez eux. Réalité Augmentée au supermarché ? En tant que client d’une grande surface, vous êtes sans doute parfois obligés de demander à un membre du staff ou se trouve tel ou tel produit. Le problème est que ceux-ci sont souvent occupés à autre chose, voire ne connaissent pas le magasin mieux que vous car ils viennent d’arriver. C’est typiquement le genre de problème que nos smartphones devraient pouvoir résoudre, or ce n’est pour l’instant pas le cas, même s´il existe déjà un supermarché en ligne, où par définition, on ne se perd jamais ! A ma connaissance, seul Tesco, le distributeur anglais, possède une fonctionnalité de géolocalisation de produit pour son appli mobile (je vous recommande au passage la lecture du blog de Nick Lansley en charge des développements mobiles pour l’enseigne d’Outre- Manche). Mais cela reste limité : on vous indique le numéro du rayon et un endroit approximatif où trouver l’article. Mieux que rien, mais on en est encore loin de ça :

5 exemples de réalité augmentée liés à la musique Le hasard a voulu que je tombe sur plusieurs exemples de réalité augmentée autour de la musique. Voici donc un petit dossier sur ce thème. 1 – Sinik et son album Ballon d’Or utilisant la réalité augmentée En fin d’année dernière, j’avais été convié par Universal Music à voir une démonstration de réalité augmentée autour du nouvel album du rappeur Sinik, « Ballon d’Or ».

Réalité augmentée, le nouvel eldorado des smartphones > FredCava J’ai comme l’impression que les applications tournant autour de la réalité augmentée sur des terminaux mobiles sont en train d’exploser. Vous connaissiez déjà les audioguides (largement répandus dans les musées), mais avec l’arrivée sur le marché de smartphones équipés de puces GPS et de compas électronique, le marché risque bien de s’envoler. Le principe est simple : vous installez une application sur votre smartphone et celle-ci récupère des données pour les afficher en sur-impression en mode caméra. Illustration avec Layar, un start-up hollandaise qui propose une offre très crédible : The first mobile Augmented Reality browser premiers in the Netherlands. Cette start-up propose en effet une plateforme pour héberger des couches de données ainsi que le navigateur qui permet de les consulter (dans un premier temps uniquement disponible pour Android) : Vous vous promenez donc dans une vile et l’application affiche des bulles qui sont autant de points d’intérêt.

Les Google Glass et les musées : La quatrième dimension Une toute nouvelle technologie fait son entrée sur le marché nord-américain. Des lunettes électroniques munies d’une monture qui comprend un pavé tactile – une boîte qui fait office de centre de contrôle – sur la branche droite de la monture où l’utilisateur peut choisir diverses fonctions. Ces Google Glass sont dotées d’un appareil-photo intégré ainsi que d’un microphone, et les verres servent d’écran où est projeté du contenu multimédia. À quoi servent les Google Glass? Les caractéristiques des Google Glass se rapprochent de celles d’un téléphone intelligent. Il s’agit de lunettes qui prennent des photos et des vidéos.

Quand Kinect permet d'essayer une voiture qui n'existe pas encore Jeudi 23 août Auto-Moto - 23 août 2012 :: 11:30 :: Par Eric Nissan a fait équipe avec Microsoft pour créer une représentation en réalité virtuelle 3D du Pathfinder 2013, dont le public peut contrôler différentes fonctions en effectuant des gestes naturels devant un grand écran grâce à Kinect. Le constructeur japonais Nissan a eu un petit problème à résoudre récemment : comment montrer, voire « faire essayer » au public un nouveau modèle de sa gamme Pathfinder 2013, alors que celui-ci n’est pas encore disponible ? La r alit augment e Selon Ronald Azuma, chercheur à l'université de Caroline du Nord, la réalité augmentée doit respecter trois règles fondamentales : combiner le réel et le virtuel, de manière interactive (en temps réel) et en respectant l'homogénéité perspectiviste. Cette définition exclut donc les simples collages 2D qui ne respectent pas la cohérence 3D, ainsi que la composition en post-production qui n'est pas temps réel. En revanche, elle n'impose aucune contrainte sur le réalisme photométrique des compositions (par exemple, les objets virtuels peuvent être affichés en mode filaire). La visualisation peut se faire à l'aide de lunettes stéréoscopiques particulières, qui permettent de voir la réalité en même temps que les objets synthétiques représentés en relief.

La géolocalisation s’immisce dans notre vie Avec l’arrivé de l’iOS 5 la géolocalisation s’affirme comme la base de nombreuses applications. Pas moins de 2 applications proposées par Apple sont arrivées avec cette mise à jour. La première « Rappels » (intégrée) permet de déclencher des taches selon la date (évidement) mais surtout, selon l’arrivée ou le départ d’un lieu (exemple : ne pas oublier d’éteindre le gaz en partant !, se faire réveiller quand le train arrive en gare, …). La seconde « Mes amis » est en téléchargement et permet de localiser ses amis.

Related: