background preloader

Qui sont les digital natives? » Article » OWNI, Digital Journalism

Qui sont les digital natives? » Article » OWNI, Digital Journalism
La culture de la Génération Y présente des caractéristiques qui causent bien des problèmes au sein de l’entreprise. Retour sur ce qui distingue cette génération de ses aînés. Probablement dans le but de se rassurer, on parle souvent d’usages lorsque l’on évoque l’avènement du web. A mon sens, il s’agit d’un understatement important qui entretient une certaine incompréhension. La relation au web a développé une culture forte avec ses principes, des valeurs et des habitudes. En cela, les Digital Natives disposent d’un ADN tout autant révolutionnaire, bien que moins spectaculaire, que la génération des baby-boomers. Cette Génération Y présente des caractéristiques culturelles qui causent d’épineux problèmes au sein de l’entreprise en particulier au niveau de la propagan… erm… communication interne. Nous avons ici à faire avec des travailleurs de la connaissance, post-idéologiques, sur-éduqués, sur-informés et irrévocablement connectés. Quelques pistes pour faciliter cette communication…

http://owni.fr/2010/11/14/qui-sont-les-digital-natives/

Related:  Une vie de qualité

conduire et réussir le changement LE CHANGEMENT EN PRATIQUE : 2/3 : Construire, conduire, sortir des blocages et réussir ! TROISIEME PARTIE : CHAPITRE 2 sur 3 Commençons par faire trois remarques liminaires : Les surprises des pratiques des 8-18 ans - Bloc-notes de Jean-Mi La Kaiser Family Foundation vient de publier son étude sur les pratiques des médias des 8-18 ans aux États-Unis. Generation M2: Media in the Lives of 8- to 18-Year-Olds, 20 janvier 2010 ici L'étude est fort instructive d'abord parce qu'elle est réalisée tous les cinq ans sur les mêmes bases et permet ainsi de mesurer l'évolution des pratiques de cette tranche d'âge entre les micro-générations ces dernières années. Et, on le sait, celles-là sont les plus exposées à l'explosion du numérique. Ensuite parce que, mise en perspective avec d'autres en particulier françaises, elle permet de mieux comprendre les évolutions vers la culture de l'écran déjà repérées, mais mal expliquées (là). Tout est à lire (en particulier pour ceux qui s'intéressent aux pratiques de la musique et des jeux).

La relation client commence dans la tablette des vendeurs Fournir aux professionnels en magasin des outils leur permettant d'avoir une meilleure connaissance des stocks, mais aussi de proposer des services aux clients, représente un moyen non négligeable de fidéliser ces derniers. En magasin, le papier et les brochures vont de plus en plus laisser la place aux écrans. D'où la nécessité de proposer rapidement des solutions permettant de tirer profit de ces écrans autrement qu'en proposant des simples affichages. C'est la conviction d'Intuilab, présent lors du salon Marketing Point de Vente, et qui développe des solutions et interfaces pour écrans fixes ou tablettes pour les lieux de commerce via des applications. D'abord, pour les vendeurs. Grâce aux tablettes, ils ont sur un seul appareil toutes les informations nécessaires pour aider un consommateur dans le choix du produit ou du service qu'il souhaite acquérir, mais également, pour des services modulables, un outil permettant de calculer le prix final de manière rapide.

Etes-vous la Génération Y ? Ce billet est tiré d’un article que j’ai lu dans Le Vif / L’Express de cette semaine, « au secours, la Net Generation arrive!« . La Génération Y, c’est peut-être vous. Ce sont les jeunes nés dans les années 80, qui font progressivement leur entrée dans le monde du travail, y apportant leur mode de fonctionnement et bouleversant celui qui est déjà en place. C’est moi. Leurs qualités: Quel rapport la génération connectée des Digital Natives entretient-elle avec le PC ? Les spécialistes vouent une véritable passion pour Tetris, ils adorent nous ranger dans des cases et attention, c’est chacun la sienne. L’exemple typique de notre temps est cette fameuse génération Y ou plutôt les Digitals Natives. Une étude émanant de Microsoft et réalisée par Médiamétrie fait le point. Les Digitals Natives, ce sont ces lycéens, étudiants ou jeunes acrifs qui sont nés quasiment les mains sur un clavier. Cible privilégiée des marketeurs, ils sont un peu plus de 10% de la population française, et très exactement nés entre 1985 et 1995.

Silence, les pleurotes poussent sur le marc de café Il s’en passe des choses, dans les caves de Tour&Taxis. Au fin fond d’un dédale, derrière une des portes datant de l’époque où Tour&Taxis accueillait encore les chevaux qui tiraient les diligences postales, poussent presque en silence des champignons. On s’attendait à trouver un local sombre et très humide.

Les « digital natives » la génération multi-écrans » Article » o Une des conférences du récent Webcom qui a eu le plus de succès était celle de Marc Prensky, inventeur dès 2001 du terme « Digital native ». De quoi parle-t-on? Wikipédia donne cette définition:« A digital native is a person who has grown up with digital technology such as computers, the Internet, mobile phones and [...] Une des conférences du récent Webcom qui a eu le plus de succès était celle de Marc Prensky, inventeur dès 2001 du terme « Digital native ». De quoi parle-t-on? Wikipédia donne cette définition:« A digital native is a person who has grown up with digital technology such as computers, the Internet, mobile phones and MP3».

Les Français consomment de plus en plus sur Internet En 2012, le nombre d'internautes français qui recourent au web pour leur consommation va croissant. Une croissance portée par la confiance et les appareils mobiles, mais également par un public féminin. En France, un internaute sur deux achète en ligne, bien plus que l'année dernière. En effet, 47% d'entre eux ont acheté sur le Web au cours du dernier mois contre 43% sur la même période en 2011.

Mythes et réalités de la génération Y Mythes et réalités de la génération Y Il ne manque pas de billets et d’alerte pour nous dire tous les jours que les petits jeunes arrivent, pensent et font différemment, sont nativement digitaux, sinon ont muté du cerveau. Il est en tous les cas certain que toute marque ou organisation qui ne s’intéresserait pas à la première vraie génération digitalisée prend un risque de décalage inconsidéré d’avec ses publics. Derrière la mythologie, il est bon parfois de descendre sur terre et de constater par soi-même.

Moteurs de recherche : la génération Y plus rapide, mais moins pertinente La différence majeure entre les jeunes internautes et leurs prédécesseurs se trouverait dans la vitesse d'exécution de tâches de recherche d'informations sur Internet. Et non, de manière général, dans l'efficacité. Quelle est la population la plus férue de recherches ? A première vue, on pourrait pencher pour la génération Y, plutôt très habituée aux nouvelles technologies. Pour des chercheurs de l'université des sciences informatiques d'Estonie et du département informatique de l'université d'Hambourg, la différence ne serait pourtant pas notable entre jeunes internautes et d'autres plus âgés.

Maison en sacs de terre de 50m2 pour 8700 € construite à 3 en 8 jours Dans les pays occidentaux, le secteur du bâtiment est énergétivore et fortement émetteur de gaz à effet de serre. De plus, construire une maison engloutie les budgets des ménages. > Le concept de maison en sacs de terre permet d'utiliser des produits locaux (terre trouvée sur place) et à un coût dérisoire. Les sacs peuvent être remplis de terre, de sable (ou autre matériau), en fonction des ressources disponibles localement. Un sac de terre ou de sable, cela ne bouge pas du tout (il existe plusieurs systèmes pour que l'adhérence des sacs entre eux soit totale : fil de fez barbelé, effet velcro etc.), la maison est très stable.

'Digital natives' : ils vont bouleverser l'entreprise - Le 23 Juillet 2009 Ils sont quasiment nés avec une Playstation entre les mains, passent des heures à surfer sur Internet, communiquent par sms ou par messagerie instantanée avec leurs amis, et considèrent qu'il est tout à fait « has been » de ne pas appartenir à un réseau social ou de ne pas tenir un blog. Ce sont les 'Digital natives', cette génération qui a grandi dans un monde numérique, biberonnée au Web 2.0 et à sa panoplie d'outils communicants. Egalement appelée génération Google ou génération Y, elle est actuellement en cours de formation, et même en train de débarquer sur le marché du travail, alors que les baby-boomers prennent progressivement le chemin de la retraite. Sommaire du dossier :

"Le Quantified Self, c'est remettre l'informatique au service de la personne" L'automesure ne devrait pas rendre l'individu esclave des données sur lui, mais le faire entrer dans une boucle d'autonomisation. Entretien avec Emmanuel Gadenne, manager chez Sopra Consulting et auteur du livre Le Guide pratique du Quantified Self*. Est ce que les applications de Quantified Self liées au mieux vivre répondent à un manque dans l'offre de santé ? Pas forcément à un manque, mais cela rajoute un maillon. En France, on peut ainsi se demander pourquoi est-ce qu'on attendrait plusieurs mois d'avoir enfin rendez-vous avec un médecin spécialisé pour avoir des données qualitatives sur son sommeil, par exemple, quand des outils - simples ou plus complexes - permettent de les obtenir ? Certains pays sont plus en avance que d'autres par rapport à cela.

Related:  DIGITAL NATIVESGénération Y, vraiment ?