background preloader

Questions posées en entretien de recrutement

Questions posées en entretien de recrutement
« Parlez-moi de vous », « pourquoi devrions-nous vous embaucher ? »… L’éditeur de questionnaires Sample questionnaire a réalisé une infographie des 34 questions auxquelles presque aucun candidat n’échappe en entretien d’embauche. Nous en avons sélectionné 10 et vous proposons nos conseils pour y répondre. 1- Parlez-moi de vous Contentez-vous de parler de vous sur le plan professionnel. Évitez les détails personnels et soyez bref. Notre conseil pour vous présenter en « une minute trente chrono » 2- Quels sont vos points forts ? Préparez bien tous vos points forts et surtout, trouvez des arguments, des exemples pour les illustrer. Notre conseil sur les points forts appréciés en entretien d’embauche. 3- Quelle est votre pire faiblesse ? Ne partez pas dans tous les sens. Notre conseil pour connaître les bons défauts en entretien d’embauche. 4- Que savez-vous sur notre activité ? Notre conseil pour pitcher le recruteur. 5- Pourquoi devrions-nous vous embaucher ? 8- Qu’attendez-vous de ce poste ?

125 questions posées en entretien d'embauche ! Voici une liste de 125 questions/réponses posées en entretien d'embauche pour vous entraîner et arriver au top le jour de votre entretien ! Bonne préparation et bons entretiens ! 1-Parlez-moi de vous Soyez synthétique et clair, réponse en 30 secondes maximum ! 2-Qu’est-ce qui est le plus important dans votre vie ? Soyez sincère. 3-Quels sont d’après vous vos deux principaux défauts ? Préparez à l’avance cette question, classique mais qui déstabilise celles et ceux qui ne l’ont pas préparée. 4-Vos deux principales qualités ? Citez des qualités que votre interlocuteur imaginera utiles dans le travail : bonne humeur, endurance, résistance au stress, dynamisme, etc. 5-Que vous apportent vos loisirs ? Là encore formulez votre réponse avec des bénéfices qui pourront être utiles dans votre travail : goût du challenge, de la compétition, travail en équipe, concentration, endurance physique… expliquez aussi qu’ils concourent à votre équilibre. 6-Comment travaillez-vous en équipe ? Soyez sincère.

5 attitudes qui peuvent vous trahir pendant un entretien d’embauche Vous cherchez du travail depuis un petit moment et vous parvenez enfin à décrocher un entretien ? Pour ne pas manquer le job de vos rêves, DGS vous préconise 5 attitudes qui vous permettront de figurer sous votre meilleur jour. 1. L’attitude “enchantée” Ne soyez pas trop émerveillé par tout ce que vous dit votre interlocuteur. Un fossé risque de se créer entre l’illusion idyllique que vous donnez de sa société et la réalité des choses. 2. Restez axé sur un seul et unique poste. 3. Évitez de relater vos mauvaises expériences passées, comme les moments où vous avez été incompris par vos collègues en réunion par exemple, en espérant que votre nouveau poste révélera vos vraies valeurs professionnelles. 4. Rien de plus mauvais que de déverser toute votre haine sur votre ancien chef et son management exécrable ! 5. Vous sortez d’une année sabbatique et en avez profité pour prendre du recul sur vous-même, prêt à révolutionner le monde de l’entreprise ?

Entretien d'embauche collectif : 5 conseils pour se démarquer Dans la majorité des cas, lors d'un entretien collectif, l'un des recruteurs anime tandis qu'un autre prend des notes et relève des indices sur votre savoir-faire et vos connaissances, votre maîtrise et votre état d'être lors des mises en situation. Après une brève présentation de l'entreprise et du poste, un tour de table vous laissera moins d'une minute pour vous présenter. Puis, les recruteurs vous proposeront une mise en situation, parfois déroutante, afin de vous observer en situation de groupe. 1. Souriez en parlant ! Soyez en mesure de vous présenter de façon efficace en moins d'une minute. Ce n'est pas ce que vous dites qui fait la différence mais comment vous le dites. Aussi choisissez vos mots, écrivez votre présentation et entraînez-vous jusqu'à ce que vous soyez parfaitement à l'aise. Construisez votre présentation ainsi : d'où je viens (formation, expériences), ce que je veux aujourd'hui (mission à laquelle je veux participer) et quel but je poursuis (je positive l'avenir). 2.

Qualités en entretien d'embauche : 5 points forts appréciés Selon la culture du recruteur, il vous demandera vos « trois qualités essentielles », « vos meilleurs atouts », vos « points forts »... Bref, pour marquer des points en entretien d'embauche, vous allez devoir vous dévoiler sous votre meilleur jour. Voici les 5 qualités particulièrement appréciées des recruteurs. [Article mis à jour en décembre 2013] Voir aussi notre article sur les défauts en entretien d'embauche. Qualité n°1 : L’optimisme En ces périodes de troubles économiques, dites que vous voyez les choses du bon côté, que s’il y a des problèmes, ils sont toujours marginaux et qu’il y a toujours une solution. « Invoquer cette qualité en entretien d'embauche permet au candidat de suggérer qu'il est capable d’avoir un effet de levier constructif sur les choses, qu’il est capable de s’automotiver», souligne Catherine de Verdière, administrateur du Syntec conseil en recrutement et dirigeante de Bonnel Conseils Associés. Qualité n°2 : L’adaptabilité Qualité n°3 : La curiosité

Préparer son entretien d'embauche Accueil > Entretien d'embauche > Préparation Préparer son entretien d'embauche Votre curriculum vitae ainsi que votre lettre de motivation ont attiré l'attention de votre recruteur. Ce dernier vous convoque pour un entretien d'embauche. Vous avez ainsi réussi avec succès la première étape vers votre nouvel emploi. Tout comme la lettre de motivation ou le CV, un entretien d'embauche se prépare sérieusement. I - La préparation à un entretien d'embauche passe par une analyse complète de votre personnalité mais également de vos compétences. Il est important de répertorier vos qualités mais également certains de vos défauts. Pour vous préparer correctement pour votre entretien, il est important de lister les différentes étapes de votre parcours professionnel. Vous devez pouvoir justifier en quelques phrases vos choix d'orientation professionnelle ou de formation auprès du recruteur. Il est courant au cours d'un entretien que le recruteur s'informe sur votre parcours professionnel. Vos commentaires

Préparer votre entretien en 7 étapes 1- Dans la peau du recruteur Contexte, critères de sélection, objectifs du poste : en collectant un maximum d’informations sur l’emploi visé et sur l’entreprise (activités, culture, ambitions, enjeux), vous tenterez de prévoir les attentes du recruteur. Aidez-vous du site Internet de l’entreprise, de l’offre d’emploi, de la presse… 2- Affinez vos arguments Pendant l’entretien, vous devrez convaincre en peu de temps sans vous laisser déstabiliser. Analysez votre CV au regard des besoins de l’employeur et sélectionnez vos arguments à l’avance. Ne vous contentez pas de lister vos compétences et vos expériences, démontrez ce que vous pouvez apporter à l’entreprise et prévoyez des exemples concrets, pertinents. 3- Révisez vos classiques Mises en situation, questions théoriques et conversation bilingue : au-delà de votre motivation, l’entretien sert aussi à tester vos compétences. 4- Question d’argent Si le recruteur ne l’aborde pas lui-même, ce sera à vous de le faire. 5- A vos micros !

Les 10 gestes qui énervent les recruteurs en entretien Il n'y a pas que vos paroles qui sont analysées lors d'un entretien d'embauche. Les recruteurs vous évaluent aussi sur votre attitude et votre façon de vous tenir. Et certains gestes ont le don de les énerver. Keljob vous livre le Top 10 des postures à éviter. 1 Une poignée de main molle Premier contact entre le candidat et l’employeur, la poignée de main donne le ton à l’entretien. Geste banal mais à la fois capital, la poignée de main a même fait l'objet d'une étude scientifique. 2 Les bras croisés « Un candidat assis les bras croisés est sur la défensive. "Ces gestes ne sont pas rédhibitoires [...], ce ne sont pas des critères de sélection, mais avant tout des indications sur votre personnalité." 3 La main devant la bouche Parler avec les doigts sur les lèvres ou la main en opposition avec la bouche interpellera toujours le recruteur. « Cette gestuelle traduit une certaine contradiction. 4 Le regard fuyant ou trop insistant 5 Les sourcils froncés 6 Les coudes sur le bureau Pas de panique !

6 phrases à éviter pendant un entretien de recrutement 1. « Laissez-moi me présenter… » La faute au stress, sans doute : pour vous donner une contenance, vous proposez de prendre les choses en main d’entrée et de dérouler votre CV. Erreur ! « Il faut se méfier de sa première impression », rappelle Aude Roy. Cette consultante en image et posture professionnelle invite justement les candidats à écouter avant de prendre la parole. « Plutôt que de réciter une présentation convenue, il vaut mieux laisser la direction de l’entretien au recruteur. 2. « C’est le job de mes rêves, je ne ferai rien d’autre ! Vous êtes motivé, c’est bien. 3. « Dites-m’en un peu plus sur votre entreprise… » À l’inverse, il est tout aussi dangereux de mal formuler son intérêt pour l’entreprise où l’on postule. « Poser des questions vagues, creuses ou hors sujet sur l’entreprise est contre-productif et donne l’impression qu’on a envoyé son CV par hasard, commente Hervé Bommelaer, auteur du guide Décrocher un nouveau poste. 4. « J’avais fait le tour du poste »

Related: