background preloader

Prends cinq minutes, et signe, copain.

Prends cinq minutes, et signe, copain.
Read it in english here La pétition, à relayer et à signer, est là. Ça vaut le coup d'essayer, vous croyez pas ? Toutes les infos et tous les chiffres m'ont été fournis par l'association Bloom, rendez-vous sur leur site vous voulez plus de précisions. (IMPORTANT : Suite à une forte adhésion du public à la pétition, les serveurs de l'association Bloom sont un peu en difficulté, si la page n'est pas accessible du premier coup, revenez quelques temps après.)

http://www.penelope-jolicoeur.com/2013/11/prends-cinq-minutes-et-signe-copain-.html

Related:  MagazinesConsommationquentlebhalfladyHalieutiques

Près d'un Français sur deux adepte de la consommation "collaborative" 48 % des Français pratiquent la revente d'objets, le covoiturage, le troc ou encore la colocation, et à 63 % pour une raison d'économie financière, selon un sondage TNS Sofres. Près de la moitié des Français (48 %) pratiquent désormais la revente d'objets, le covoiturage, le troc ou encore la colocation, et à 63 % pour une raison d'économie financière, selon un sondage TNS Sofres pour le groupe La Poste. Selon cette étude publiée jeudi, qu'il s'agisse de revendre des objets, d'acheter en première main ou d'occasion, de pratiquer le covoiturage, l'autopartage, le troc, la colocation, la consommation dite "collaborative" n'est plus un microphénomène : désormais, 48 % des Français la pratiquent régulièrement et 32 % disent vouloir s'y mettre, quand 20 % y semblent réfractaires.

La RSE peut-elle intéresser le grand public ? En amont de la grande conférence Paris Climat, la question est d’actualité pour toutes les entreprises engagées. Si la communication RSE (responsabilité sociétale des entreprises) est habituellement destinée à l’interne et aux parties prenantes, la pression sociétale n’a jamais été aussi forte. Car en temps de crise, le public est en quête de sens et de valeurs repères. Les opportunités de prises de parole ne manquent pas pour les entreprises, si elles déjouent la tentation du green ou social washing. Sauvons l'humanité  Il y a quelques années, au cours d'une discussion avec Al Gore (oui, je sais, je frime), je lui ai posé une question toute simple et sans équivoque : « L'élevage industriel est responsable d'environ 18% des émissions de gaz à effet de serre. Pourquoi vous n'en parlez pas dans votre livre, ni dans votre film ? » Sa candeur m'a désarmé.

Les Moules Sauvages de Barfleur Moules de Barfleur : « Belle, blonde et sauvage » © JCG Met au goût incomparable, délice des gastronomes, cuisinée de manière traditionnelle à la normande, au cidre ou à la crème, peu calorique, riche en protéines, en zinc, en vitamines B12, en Calcium, en Magnésium, en Sélénium et en Oméga 3, la « Blonde de Barfleur », à la chair claire, tendre et savoureuse, pêchée en pleine mer sur la côte nord-est du Cotentin, entre Barfleur et Grandcamp-Maisy, s’invite chaque année aux meilleures tables, du début du printemps jusqu’à la fin de l’automne. Pur produit de la mer, bénéficiant du label « Belle, blonde et sauvage » depuis 2001, issu du plus important gisement français de moules sauvages baigné en permanence par les eaux fraîches et riches en nutriments de la mer de la Manche, les moules de pêche de Barfleur (Mytilus edulis) plus volumineuses , plus charnues et plus iodées que les moules d’élevage, de bouchots, de cordes ou de parcs

Ce que nous avons aimé dans les librairies en 2013 Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par "Le Monde des livres" Jean Birnbaum : manuels de survie 1. Heureux les heureux, de Yasmina Reza (Flammarion) La « Nouvelle agriculture » : vraie innovation ou label marketing ? Sur les barquettes, la bobine d’une éleveuse, cheveux blonds et sourire un brin forcé. A côté d’elle, trône une estampille ronde flanquée de quelques feuilles vertes et de deux lettres : NA pour « Nouvelle agriculture ». Celle-ci garantit que le lapin qui repose dans votre barquette fut, au temps où il vivait encore, nourri avec de la luzerne et des graines de lin certifiées non-OGM. Mais aussi qu’il n’a jamais vu la couleur d’un antibiotique. Dans quelques jours, le porc – vendu sous forme de côtes par Super U - aura droit au même cachet.

Les clauses limitant la responsabilité du professionnel Toute clause limitative de responsabilité dans un contrat de consommation est réputée non écrite : le contrat est toujours valable, mais l'on considère que la clause en question n'existe pas. I Qu’est qu’une clause limitative de responsabilité ? Lorsqu’une personne exécute mal ou n’exécute pas ce qu’il doit à quelqu’un d’autre en vertu d’un contrat, il doit normalement réparer les dommages qui en résultent. Cette réparation prend la plupart du temps la forme de dommages et intérêts. Mais la liberté contractuelle permet de prévoir des clauses qui diminuent le montant de la réparation due dans cette hypothèse. C’est ce que l’on appelle une clauses limitative de responsabilité : toujours tenu d’exécuter son obligation, celui qui en bénéficie n’en n’assumera pas la totalité des conséquences.

Obvious Child ou la question de l'avortement Salut les amis de la franche rigolade, j'espère que ça va et que vous ne m'en voulez pas trop de ne poster une fois tous les cent ans en ce moment. Aujourd'hui, un article sur une comédie très drôle et maline que vous devez ABSOLUMENT voir, Obvious Child réalisé par Gillian Robespierre et avec la très très merveilleuse Jenny Slate (si vous ne la connaissez pas, checkez sa filmographie). J'ai essayé de faire un article un peu plus court que d'habitude, plus synthétique, mais j'espère que c'est toujours compréhensible !

Campagne japonaise de pêche à la baleine: "abominable", selon Sydney L'abattage de 333 baleines par le Japon lors de sa campagne de pêche a été jugé vendredi "abominable" par l'Australie, critiquée à son tour pour sa passivité honteuse par une association de défense de la faune marine. "Le gouvernement australien s'oppose de façon claire, absolue et catégorique à la soi-disant +scientifique+ pêche à la baleine", a déclaré à l'AFP le ministre australien de l'Environnement Greg Hunt. "C'est de mon point de vue abominable, un retour vers une ère révolue", a-t-il ajouté. Loi renseignement : on a vérifié le « vrai/faux » du gouvernement Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs et Martin Untersinger L'examen du projet de loi sur le renseignement a débuté lundi 13 avril à l'Assemblée. Rarement un texte n'aura été l'objet d'autant de critiques de la part de la société civile. A la tribune du Palais-Bourbon, le premier ministre, Manuel Valls, a eu l'air agacé par la récurrence de certaines critiques, « dont certaines confinent à la caricature », selon ses dires. Prenant exemple sur les pratiques de vérification factuelle qui prennent de l'ampleur dans les médias, le service de communication du gouvernement a publié sur son site une liste d'arguments vrais et faux pour tenter de distinguer « l'info de l'intox ». Problème : il se prend parfois les pieds dans le tapis.

Related:  Sites EcologieLe cas Intermarché vs P. Bagieuenvironnement