background preloader

TICE - Université Paris 1 - Usages du numérique dans l'enseignement

TICE - Université Paris 1 - Usages du numérique dans l'enseignement

http://tice.univ-paris1.fr/

Related:  Pédagogie et numériqueNumérique en formation

Concevoir des cours, c’est de l’ingénierie pédagogique 89 Shares Share Tweet Email « La conception de cours par un enseignant est quelque chose de très important car cela associe aussi bien l’imagination pédagogique que l’utilisation de supports ». L’enseignant, un véritable ingénieur pédagogique L’imagination pédagogique numérique des enseignants Les outils numériques peuvent être utilisés de multiples façons pour enseigner et apprendre. La créativité pédagogique des enseignants est sans limite. Ce texte regorge d’idées pour se saisir des opportunités à partir de plusieurs entrées : Les objetsLes interfacesLes plateformesLes lieuxLes logiciels 1- Les objets

L’innovation technologique au service de la pédagogie : oui, mais comment ? / André Tricot - Université Toulouse II-le Mirail Tricot, A. (2012). Sciences cognitives, innovation et ingénierie pédagogiques (diaporama). Séminaire Sciences cognitives et éducation, 20-21 novembre, Paris, Collège de France. [En ligne : Musial, M., Pradère, F., Tricot, A. (2012). Développer un syllabus de cours 28 septembre 2010 par Amaury Daele Étymologiquement, un syllabus est une "table des matières" (Altman & Cashin, 1992). Dans l’enseignement supérieur, on s’accorde en général à dire qu’un syllabus est une présentation générale d’un cours qui reprend toutes les informations à savoir par les étudiant-e-s à son sujet: table des matières, objectifs, planification des activités, modes d’évaluation, informations pratiques, etc. (NB: En Belgique francophone, on appelle un syllabus ce qu’on appelle ailleurs un polycopié – ou "polycop’" – c’est-à-dire les notes du cours préparées par l’enseignant-e et reprenant tous les contenus chapitre par chapitre et éventuellement des exercices. En anglais, on parlera éventuellement dans ce cas de textbook ou coursebook).

Scénarisation pédagogique, 1ère partie : définir l'objectif La question s’est longtemps posée de savoir comment intégrer le numérique dans un cours ou une formation existante. Aujourd’hui les pédagogues ont dépassé cette démarche où l’apport du numérique se limitait à des tests de connaissances en aval d’un cours ou d’un module de formation ou d’observations réalisées en amont. Le numérique se situe désormais au cœur des apprentissages. Si les enseignants se trouvent confrontés à un choix difficile parmi la variété des outils et des supports numériques à disposition, ils peinent aussi à élaborer le scénario pédagogique permettant la combinaison des savoirs, des capacités mobilisées et d’outils cohérents.

Eidos 64 : Sans la pédagogie, le numérique n’est rien ! Ls mots de Catherine Becchetti-Bizot résument parfaitement ce que j’ai appris de cette journée. «Le numérique éducatif n’est pas une accumulation d’outils mais l’occasion de s’interroger sur sa pratique professionnelle, penser l’apprentissage comme un processus qui nécessite la diversification des outils et des approches pédagogiques.» Entre mer et montagne EIDOS est un rendez-vous mobile qui montre qu’au delà de la carte, les événements aménagent et acculturent les territoires.

Faire entrer l'École dans l'ère du numérique L'essentiel Notre monde connaît aujourd’hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que le fut,au 15e siècle, l’invention de l’imprimerie. La transformation radicale des modes de production et de diffusion des connaissances et des rapports sociaux emporte, partout et pour tous, de nouvelles façons de vivre, de raisonner, de communiquer, de travailler, et, pour l’École de la République, de nouveaux défis. Car transmettre des savoirs à des enfants qui évoluent depuis leur naissance dans une société irriguée par le numérique et donner à chacun les clés pour réussir dans sa vie personnelle, sociale et professionnelle future nécessitent de repenser en profondeur notre manière d’apprendre et d’enseigner ainsi que le contenu des enseignements. Faire entrer l’École dans l’ère du numérique : un impératif pédagogique et un projet de société Le numérique au service des missions de l’École

Service de pédagogie universitaire Les diverses activités du Service de Pédagogie Universitaire (SPU) ne poursuivent en définitive qu'un seul et même objectif central : améliorer la qualité de la formation dans l'enseignement supérieur. À destination des étudiants de l'Université de Namur, le SPU assure des formations et un accompagnement individualisé, essentiellement dans le domaine des compétences méthodologiques (prise de notes, résumé, mémorisation, etc). Il organise également une formation à destination des étudiants en décrochage : la formation Rebond. À destination des enseignants, le SPU remplit une mission d'accompagnement et de promotion des innovations pédagogiques.

5 découvertes de la neuroscience qui appuient la pédagogie Montessori – Nos Pensées « La première tâche de l’éducation est d’agiter la vie, tout en la laissant libre pour qu’elle se développe », a affirmé María Montessori il y a plus d’un siècle. Aujourd’hui, le triangle éducatif sur lequel se base sa pédagogie et ses principes fondamentaux sont mis en évidence par la neuroscience. Qui plus est, Steve Hughes, neuropsychologue et pédiatre, a la ferme conviction après des années d’expérimentation que la Méthode Montessori renforce certaines fonctions cérébrales qui aident à étendre le développement cognitif. Utiliser un cartable numérique en collège Christine FIASSON, enseignante d’histoire-géographie au collège Jean Moulin de La Norville (91), présente son activité autour de l’usage du cartable numérique. Objectifs de la présentation Le Conseil Général de l’Essonne distribue chaque année des cartables numériques développés par la société Milliweb sous forme de clés USB aux élèves de 6e du département.

savoir enseigner ds le sup Savoir enseigner dans le supérieur : un enjeu d'excellence pédagogique n° 64, septembre 2011 portrait Auteur(s) : Laure Endrizzi Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : Avec la massification des effectifs et la compétitivité croissante des établissements dans l'espace européen et mondial de l'enseignement supérieur, ont émergé des questions de qualité à la fois scientifique et pédagogique. REL et CLOM quels rapports ? Le web pédago-numérique vit à l'heure des MOOCs (Massive Open Online Courses) ou CLOMs (Cours en Ligne Ouverts Massivement à tous) qui concrétisent un droit universel fondamental : l'accés au savoir pour tous. Radios et TV scolaires avaient dans le temps poursuivi cet objectif mais c'est le web et des choix et pratiques tels les logiciels et objets d'apprentissages libres, l'interopérabilité, les normes et standards qui ont permis la circulation et la diffusion massive des connaissances. Le phénomène nait en 2008 : le premier MOOC officiel fut alors lancé par Stephen Downes et Georges Siemens en prenant appui sur la théorie du connectivisme. Il s'étalait sur 12 semaines et comprenait 1900 étudiants, il était hybride dans son financement, certains étudiants payant pour obtenir une certification, d'autres se contentant de suivre gratuitement le cours (sans certification à la sortie). Une offre diversifiée

La pertinence et la vétusté des technologies, selon les enseignants La technologie n’a de cesse de progresser. Les ordinateurs, tablettes et téléphones s'améliorent chaque année. Les applications évoluent et se bonifient avec les usages. Cela sans compter toutes ces gazelles qui développent constamment de nouvelles applications mobiles ou pour ordinateur afin de répondre à des besoins futurs. Il y a de quoi s'y perdre. Les logiciels antiplagiat : utiles mais à encadrer: Service de soutien à la formation Accès rapides UdeS en bref Direction Les études Recherche

Related: