background preloader

Pourquoi nous n'apprendrons plus comme avant. Michel Serres et Bernard Siegler

Pourquoi nous n'apprendrons plus comme avant. Michel Serres et Bernard Siegler
La liberté Voir plus Heidegger Voir plus La justice C'est le thème des rencontre d'Uriage 2011 avec: Jean-Louis Bianco, Albane Geslin,Monique Castillo,Corine Pelluchon,Pierre Manent, Daniel Innerarity... Voir plus Poésie Poèsie et philosophie avec René Char et son Partage Formel . Voir plus Psychanalyse Psychanalyse, philosophie et méditation , c'est le thème du colloque " Au delà du moi, la liberté ? Voir plus Le temps C'est le thème du Festival Philosophia St Emilion 2011 avec Michel Butor, Régis Debray.. Voir plus Politique Agir est le thème des rencontres de Sophie 2011 avec Miguel Benasayag, Yves Michaux, Jean François Mattéi ... Voir plus Phénoménologie La phénoménologie (du grec : phainómenon, ce qui apparaît ; et lógos, étude) est un courant philosophique qui se concentre sur l'étude de l'expérience et des contenus de conscience. Voir plus La beauté La beauté sauvera t'elle le monde ? Voir plus Le futur Voir plus Science D’autres vies dans l’univers ? Voir plus Les autres Voir plus Bouddhisme Voir plus Art

http://www.philosophies.tv/evenements.php?id=687

Related:  SUIO-IPAPPRENDRE ?? ....aujourd'huipedagogie universitaireGENERAL

Consultation sur les référentiels Licence Les référentiels de compétences en licence s'adressent aux lycéens et à leurs parents, aux étudiants et aux enseignants universitaires, aux futurs employeurs et aux partenaires sociaux. Référentiels de compétences et non de formation, ils n’ont pas vocation à définir des contenus d’enseignement, des volumes horaires ni des méthodes pédagogiques, qui relèvent naturellement des établissements et de leurs enseignants. En revanche, ils définissent des objectifs de formation, exprimés en termes de compétences à acquérir. apprentissage par les pairs... En quelques mois, les moocs se sont généralisés, voire banalisés. Difficile de garder un oeil sur tous les moocs francophones. Des professeurs connus pour la qualité de leurs publications (Luc de Brabandère, Frédéric Worms…) se sont aussi lancés. Mais pourtant, il semble que tout ce qu’on connaissait de la pédagogie du e-learning, et que tout ce que les pionniers des moocs francophones (Itypa ou ABC de la gestion de projet, par exemple) avaient expérimentés, eh bien, personne ne s’en souvient.

Animation de groupes Le collectif est fortement valorisé à l'heure actuelle. Que ce soit pour travailler ou pour apprendre, il semble que l'on redécouvre tous les bénéficies du faire ensemble. Parfois jusqu'à l'aveuglement : faire ensemble ne va pas de soi, et éprouver les limites de cette modalité de production constitue en soi un excellent apprentissage. Comme en de nombreux domaines, le tourisme a beaucoup à nous enseigner sur la gestion de groupes. Les professionnels de ce secteur ont constaté que plus nous étions connectés aux groupes et sources d'information dans les nuages, plus nous aspirions à rencontrer de vrais gens pendant nos vacances. Jack Lang se pose en juge sévère sur l’éducation - Savoirs & connaissances magazine Invité de l’émission de Patrick Cohen, sur France Inter, mercredi, de 8h20 à 8h30, Jack Lang n’a pas gardé sa langue dans sa poche. Lui-même ministre de l’Education nationale de 2000 à 2002, dans le cadre de la cohabitation avec Jacques Chirac et Lionel Jospin, Jack Lang assure que la politique éducative du gouvernement « n’est pas à la hauteur des ambitions et des nécessités ». Il faut dire qu’en la matière, celui qui aujourd’hui préside l’Institut du Monde Arabe, en connaît un rayon. Après avoir été un ministre emblématique de la culture dans les années 80, il arriva une première fois au ministère de l’Education nationale de 1992 à 1993. Pour lui, il faut « une révolution éducative » et l’on ne peut pas rester dans une « situation qui est faite à 20 ou 30 % d’élèves en grande difficulté ». Jack Lang appelle alors à l’émergence d’une « révolution éducative », en s’attaquant « avec détermination aux racines du mal ».

Quels services rendus aux étudiants par les universités ? Les enseignements d'expériences étrangères (Note d'analyse 292 - Octobre 2012 Quels services rendus aux étudiants par les universités ? Les enseignements d'expériences étrangères Dans ces pays, les services péri-universitaires, c’est-à-dire intrinsèquement liés à la formation, relèvent systématiquement de la responsabilité des universités.En revanche, ces dernières s’impliquent de manière variable dans les services para-universitaires, souvent liés aux conditions de vie des étudiants. Apprendre et former en environnement numérique article initialement publié sur le blog E-pédagogie, web2.0 Nous sommes début juillet 2014. Voici une présentation que j’utilise depuis quelques semaines pour sensibiliser des formateurs/enseignants à l’impact des innovations de l’environnement numérique sur les apprentissages, sur leur métier et sur leur "posture".

«Les industries éducatives face au défi de l'intermédiation» - Desire2Learn Capture Portal «Les industries éducatives face au défi de l'intermédiation» Yolande Combes (professeur émérite en sciences de l'information et de la communication, Labsic, Université Paris 13), Pierre Moeglin, (professeur en sciences de l'information et de la communication, directeur de la MSH Paris Nord, Labsic, Université Paris 13), Laurent Petit (maître de conférences en sciences de l'information et de la communication, directeur-adjoint du SGTICE, Université Pierre et Marie Curie et Labsic, Université Paris 13)

Le bien commun ou les biens communs ? Version imprimable J’introduis avec une image de la construction d’un important parc éolien citoyen réalisé à Béganne[L'éolien en Bretagne]. Cette réalisation présente en effet toutes les caractéristiques essentielles d’un bien commun : localisation, nombreux associés (85), cofinancement (1 000 souscripteurs et banques coopératives), expertise militante et professionnelle, implication des collectivités territoriales, démocratie directe... Quelle définition pour le concept de biens communs ? En préalable, il me semble nécessaire de bien distinguer deux notions : LE bien commun et LES biens communs, ce pluriel a une grande importance, nous verrons pourquoi ; elles ne se contredisent pas mais ne recouvrent pas les mêmes champs d’analyse. Le bien commun, parfois écrit avec un B majuscule pour marquer sa dimension universelle, est une représentation philosophique du bonheur et du bien-être universelle dans un monde paisible.

Related: