background preloader

Animation de groupes

Animation de groupes
Le collectif est fortement valorisé à l'heure actuelle. Que ce soit pour travailler ou pour apprendre, il semble que l'on redécouvre tous les bénéficies du faire ensemble. Parfois jusqu'à l'aveuglement : faire ensemble ne va pas de soi, et éprouver les limites de cette modalité de production constitue en soi un excellent apprentissage. Comme en de nombreux domaines, le tourisme a beaucoup à nous enseigner sur la gestion de groupes. Le groupe trouve également sa place dans la formation à distance, qui s'appuie sur des outils de communication et de production en commun toujours plus ergonomiques et performants. L'animation de groupe se renouvelle sans cesse, quel que soit son cadre. photo : abhiomkar via photo pin cc Les consommateurs et la gamification : attention à l'overdose 8 juillet 2012 La gamification est à la mode sur Internet. Tourisme : de la foule aux individus 9 juillet 2012 Les vacances en groupe, cela peut être très agréable. Groupes, à vos claviers ! 10 juillet 2012 Related:  pedagogie universitaire

LA TECHNOLOGIE DOIT-ELLE PREFIGURER LA PEDAGOGIE ? La technologie doit-elle préfigurer la pédagogie ? La pédagogie précède-t-elle la technologie ? J'ai récemment posé cette question sur les réseaux sociaux et magie des réseaux sociaux, de belles images et de belles réponses me sont parvenues. L'ère des nouvelles technologies a sonné depuis bien longtemps : les nouvelles technologies sont devenues l'incontournable de "l'apprendre." Oui, mais... lorsqu'on est formateur, comment ne pas passer à côté de cet apparat technologique sans tomber dans une utilisation "gadgétisée", qui certes peut paraitre "in", "fun", mais ne parvient guère à l'atteinte d'un objectif pédagogique pour l'apprenant ? De la pédagogie, de la technologie, qui précède qui ? Cette réflexion reprend le modeste concept de "l'oeuf et la poule" et du cycle infernal qu'il suggère : qui était le premier ? Cette réflexion m'a exactement rappelé ma première expérience d'une plateforme de formation ou e-learning (...) Etes-vous technopédagogue, e-pédagogue ou archéopédagogue ?

Les apprenants, tous différents Comment assurer un enseignement de masse, tout en respectant les méthodes et aspirations de chacun ? La réponse se trouve dans la pédagogie différenciée et la pédagogie individualisée. La pédagogie différenciée est appliquée à tous, car tous les styles d'apprentissage sont immanquablement représentés dans un gorupe classe; alors que la pédagogie individualisée s'adresse à des personnes en nombre limité, parfois sur le temps de cours, le plus souvent en s'appuyant sur des dispositifs périphériques aux heures de cours. Ces approches pédagogiques prenant en compte les particularités des apprenants ne sont pas encore généralisées. Pourtant, les expériences réussies abondent. La plupart des projets sont portés par des équipes éducatives dont les membres se soutiennent et échangent leurs bonnes pratiques. L'apprentissage uniforme n'est plus à l'ordre du jour. Donner une voix aux élèves invisibles 13 mai 2012 Nous en connaissons tous ou nous faisons nous-mêmes partie de cette catégorie.

Ingénierie de la formation : les trois niveaux d’intervention Qu’est-ce que l’ingénierie de la formation ? Qui en sont les acteurs ? Quelles en sont les différentes étapes ? Dans une nouvelle série d’articles, dont voici le premier, j’explorerai ce domaine qui gagnerait à être mieux connu. Aujourd’hui, je découvre avec vous les trois niveaux d’intervention de cette discipline. Je relis avec bonheur le livre de Thierry Ardouin « Ingénierie de la formation pour l’entreprise« , publié en 2003 aux éditions Dunod et qui reste pour moi un des ouvrages majeurs dans ce domaine. Bien sûr, c’est mon métier depuis des années, de concevoir et d’organiser des formations – la première remonte à 1989 – mais je ressens le besoin de revenir régulièrement aux sources, ne fut-ce que pour reformaliser mes pratiques professionnelles. Une méthodologie actuelle Le livre date de 2003 et n’aborde donc pas des méthodes pédagogiques nouvelles comme l’e-learning ou les MOOC‘s très en vogue en ce moment, mais il insiste sur une méthodologie qui me paraît toujours d’actualité.

La vidéo comme outil d'exploitation pédagogique L'utilisation de la vidéo numérique en classe représente à la fois un défi et une occasion pour l'intégration des stagiaires dans le processus de formation. Il faudra travailler par projets, en équipe, sur des modalités variées. L'activité de production vidéo sera donc forcément un projet assez long mettant en apprentissage diverses équipes avec des approches qui pourront être différentes selon le thème choisi, l'âge et l'expérience des élèves ou le matériel disponible. Certains projets peuvent être plus courts, d'une technicité réduite, avec une approche de sensibilisation plutôt que de réalisation. Ici, il s’agit de vidéos qui apparaissent à la fois comme des exemples de projets (forme) mais qui revêtent aussi un caractère informatif sur les métiers (contenus). Ø C’est valoriser le jeune en lui montrant et valorisant ce qu’il est capable de faire quand il est lui-même impliqué dans le projet de filmage;

3- exemple de vidéos Depuis 2007, le portail américain Common Craft coordonné par Lee and Sachi LeFever propose des vidéos courtes et simples à comprendre construites avec comme support un tableau blanc et des éléments en papier découpés et positionnés ; une pédagogie de la monstration qui explicite des dispositifs techniques du Web d’aujourd’hui, des modes d’échange relationnels. Chaque vidéo Common Craft est présentée sous la forme d’une scénarisation ou d’une histoire brève qui invite l’internaute à comprendre aussi bien la technologie présentée que l’intérêt d’utiliser tel ou tel type d’outil en ligne, mais aussi de se prémunir contre des risques de pratiques sur Internet. Ce type de média interactif est basé notamment sur une approche design de service que des espaces publics numériques prennent également en charge en créant leur propre vidéo « à la » Common Craft pour expliciter par exemple le courrier électronique ou comment fonctionne Internet. Publication, échange et partage Identité numérique

Pourquoi nous n'apprendrons plus comme avant. Michel Serres et Bernard Siegler La liberté Voir plus Heidegger Voir plus La justice C'est le thème des rencontre d'Uriage 2011 avec: Jean-Louis Bianco, Albane Geslin,Monique Castillo,Corine Pelluchon,Pierre Manent, Daniel Innerarity... Voir plus Poésie Poèsie et philosophie avec René Char et son Partage Formel . Voir plus Psychanalyse Psychanalyse, philosophie et méditation , c'est le thème du colloque " Au delà du moi, la liberté ? Voir plus Le temps C'est le thème du Festival Philosophia St Emilion 2011 avec Michel Butor, Régis Debray.. Voir plus Politique Agir est le thème des rencontres de Sophie 2011 avec Miguel Benasayag, Yves Michaux, Jean François Mattéi ... Voir plus Phénoménologie La phénoménologie (du grec : phainómenon, ce qui apparaît ; et lógos, étude) est un courant philosophique qui se concentre sur l'étude de l'expérience et des contenus de conscience. Voir plus La beauté La beauté sauvera t'elle le monde ? Voir plus Le futur Voir plus Science D’autres vies dans l’univers ? Voir plus Les autres Voir plus Bouddhisme Voir plus Art

Thiagi - Jeux cadres pour les formateurs Jeux Cadres de Thiagi La vidéo de formation, un outil pédagogique pour les vendeurs | Blog Eikos Acquérir l’essentiel grâce à la vidéo Pour les vendeurs, il est aussi important de savoir comment les produits fonctionnent que de s’approprier leur historique : conception, production, qualité des matières premières. Mais pour des raisons de coût, il n’est pas possible de former de manière approfondie sur tous les produits. La vidéo de formation est un bon moyen d’acquérir rapidement l’essentiel, pour être ensuite capable de faire vivre un argumentaire face à un client. Après avoir servi à former les vendeurs, ces films pourront devenir de précieux supports commerciaux pour les vendeurs, et servir à animer les magasins, réels ou virtuels. Exemple : la formation des collaborateurs du magasin Auchan Un hypermarché ressemble à une ville en miniature ; on y trouve des centaines de commerces (rayons) différents, donc autant de métiers et de savoir-faire. Sur le site de l’agence Eikos, vous pouvez découvrir d’autres vidéos de formation

Related: