background preloader

Bouturage de vivace, plante et arbuste

Bouturage de vivace, plante et arbuste
Arbres et arbustes | 22/04/2013 Voici venue l’une des grandes périodes de bouturage. Profitez de ce moyen facile et économique pour obtenir de nombreuses plantes contre simplement un peu de temps. Bouturer pour multiplier au jardin sans se ruiner - F. Marre - M. Marcat - Rustica Le matériel et les différentes techniques de bouturage Tout jardinier amateur peut bouturer ses plantes sans équipement coûteux. Il vous faut : • des godets ou des pots • des caissettes, une miniserre, un châssis • des tessons, des billes d’argile pour le drainage • des verres ou des flacons (pour les boutures à réaliser dans l’eau) • de la tourbe blonde, du sable ou de la perlite, du terreau, de la terre de jardin • de la poudre d’hormones de bouturage • des étiquettes pour bien identifier les plantes • un sécateur propre, affûté et désinfecté • un transplantoir, un bâtonnet (pour faire des avant-trous) • une table de jardin Bouture de tête simple Bouture de tête simple © Rustica Bouture à crossette Bouture de feuille

http://www.rustica.fr/articles-jardin/arbres-et-arbustes/bouturage-vivace-plante-et-arbuste,2108.html

Related:  Jardim / Hortaplantation et taillejardinageplantes

Les plantes sauvages comestibles Si l’on imagine le mode de vie de nos ancêtres avant le début de l’agriculture, on se représente le plus souvent l’image d’un chasseur/cueilleur. Arpentant alors son environnement qu’il connait à la perfection, à la recherche de gibier, et sachant utiliser également les différentes plantes qui l’entourent pour son alimentation, ou encore pour soigner différents maux. Aujourd’hui, si l’on se promène en pleine nature, que ce soit à la campagne, en montagne, au bord de la mer ou même en ville, on peut observer ici et là de nombreuses plantes qui sont le plus souvent méprisées ou ignorées et qui ont pourtant beaucoup à nous apporter. Que ce soit en ce qui concerne notre alimentation, mais aussi pour nous aider à rester en bonne santé.

Tout ce qu'il faut savoir sur le bouturage des plantes sur Deco “ Bouturer sans erreurs ” Chacun sait que bouturer (du vieux français bouter, pousser, germer) est une nécessité, pour tous les jardiniers en herbe ou confirmés, afin de conserver, rajeunir ou multiplier les plantes préférées du jardin ou de la maison. Rien de plus simple et de plus facile à mettre en œuvre, à condition de soigner quelques détails qui augmentent les chances de réussite. Le bouturage permet de reproduire une plante à partir d'un morceau de tige, de feuille ou de racine. Cette multiplication végétative - hors reproduction sexuée - permet de recréer la plante d'origine, par un véritable clonage, et de conserver fidèlement ses caractéristiques : taille, port, couleur des feuilles et des fleurs.

Le bouturage : Un façon rapide et économique pour multiplier les plantes de votre jardin Le bouturage est un mode de multiplication économique et rapide qui permet d’obtenir un nombre important de sujets à partir d’un même pied mère. C’est également la technique idéale pour reproduire à l’identique une plante qui vous plaît dans votre jardin ou encore dans celui d’un(e) ami(e). Selon les espèces, on bouture au printemps, en début d’été, en fin d’été ou en automne, mais pour de nombreuses plantes et arbustes, le mois d’août est souvent la période la plus favorable. Pourquoi est ce le moment opportun pour bouturer et comment procéder ? Découvrez nos secrets de la réussite du bouturage d’été !

Les premiers semis en intérieur 20EmailShare Hier (le 8 février), c’était jour de semis ! En effet, la lune permettait de semer les légumes fruits et j’en ai profité pour faire mes semis d’aubergines, poivrons, piments et physalis. Même si cette année ce ne sont pas les premiers semis (je vous l’avais dit, j’ai semé les fèves en retard), ceux là me tiennent particulièrement à coeur. J’ai toujours hâte de voir ces multiples variétés sortirent de terre ! Tout savoir sur la multiplication des végétaux sur Deco “ Faites comme la nature, semez et multipliez vos plantes ! ” Si les raisons de multiplier les végétaux sont évidentes, le choix du procédé à mettre en œuvre l'est beaucoup moins. Tentons d'y voir un peu plus clair dans les moyens mis à notre disposition. Le semis La méthode la plus douce, mais aussi la plus naturelle est celle du semis.

Un activateur de croissance pour vos légumes du potager. Le purin de pissenlit est utilisé principalement comme activateur de croissance du fait de sa teneur élevé en phosphore. Associé avec du purin de consoude et du purin d'ortie vous aurez là une gamme de fertilisant complète. Utilisation Il contient du potassium, qui améliore la production de fruits et de fleurs. Mais il est surtout bénéfique pour son apport en phosphore qui aide au développement racinaire et renforce la plante. Il est pour cela souvent employé comme activateur de croissance. Comment faire pour multiplier ses plantes ? Lorsqu’on met en terre une graine, la jeune pousse qu’on obtient dans les premiers jours est appelée plant. Il existe des plants de légumes, des plants d’arbres fruitiers, de plants de fleurs etc. Hormis le semis, on peut en obtenir par d’autres techniques de multiplication dont la plus simple est le bouturage, qu’il est possible de réaliser soi-même, si on ne dispose pas de graines à semer directement. Pour faire soi-même ses plants, on peut recourir à plusieurs techniques. Toutefois, cela dépend des objectifs à atteindre ou des moyens disponibles et aussi de la nature de la plante à multiplier.

Les trucs pour lutter contre les pucerons Les trucs pour lutter contre les pucerons Retrouvez vos trucs et astuces contre les pucerons... Contre les pucerons noirs, laisser macérer un paquet de tabac pendant 24 h, ensuite vous filtrez et vous y ajoutez dans le litre obtenu, 15 dc de vinaigre et 15 dc de savon, vous vaporisez.Pilou Ail, échalotes, salades radis : les plantations et semis de printemps Avec la fin des grands froids et malgré quelques gelées matinales, les plantations et les semis de printemps peuvent commencer au potager. Cela vaut particulièrement pour l’ail, les échalotes, les laitues et les radis. Ces semis sont très faciles à réaliser, y compris pour les jardiniers débutants.

Les boutures Les boutures Par Martial IRASTORZA Le bouturage est le mode de multiplication des plantes le plus simple pour obtenir des plants ayant les mêmes caractères que le pied mère. Plusieurs types de boutures : - bouture sur bois de l’année : rameaux de l’année de mai à juillet. recettes gratuites et naturelles ;traiter et engraisser efficacement et naturellement sans pollution La prêle est une plante sauvage dont la décoction renforce les défenses des plantes et le purin s'avère être un excellent fongicide naturel contre les maladies cryptogamiques telles que mildiou, rouille, cloque, moniliose, tavelure... Une bonne sauvage La prêle des champs (equisetum arvense) est une plante sauvage très ancienne, puisqu'on trouve sa trace dès le Carbonifère.

Multiplication des plantes : bouturage, division... 1- Les semis Pour les semis, reportez-vous à notre fiche conseil "Les semis". 2- Le bouturage Le bouturage consiste à créer une plante entière, à partir d'un fragment de plante prélevé sur la plante mère. Il consiste à provoquer l'enracinement d'un fragment de tige, de feuille ou de racine.o Le plus simple : - Coupez un rameau feuillé non fleuri long de 10 cm.- Supprimez les feuilles inférieures, coupez en deux les feuilles supérieures restantes si elles sont grandes ou laissez-les intactes si elles sont de petite taille.- La ou les feuille(s) restante(s) sert à poursuivre l'activité biologique de la plante.- Aidez au bouturage, trempez le rameau sur 2 cm dans une poudre d'hormone de bouturage.o Le bouturage par feuille : idéal pour presque toutes les plantes cultivées en intérieur, est très facile à réussir.- Prélevez la feuille et son pétiole et enfoncez-la en terre.o Le bouturage par racines : difficile à réaliser, est réservé aux professionnels. 3- Le marcottage

Related:  monyk*