background preloader

Thomas Edison

Thomas Edison
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Edison. Thomas Edison Biographie[modifier | modifier le code] Enfance autodidacte[modifier | modifier le code] Thomas Edison enfant Thomas Alva[5] Edison est le septième et dernier fils[6] de Samuel Edison (1804-1896), canadien d'origine néerlandaise, qui dû fuir le Canada pour avoir participé aux Rébellions de 1837-1838[7] et qui fut brocanteur, épicier, agent immobilier, charpentier. En 1854, alors qu'il est âgé de 8 ans, sa famille s'installe à Port Huron dans le Michigan où son père obtient un emploi de charpentier. Premier laboratoire de chimie à 10 ans[modifier | modifier le code] En 1857, âgé de 10 ans, Thomas possède déjà un vrai petit laboratoire de chimie dans le sous-sol de la maison de ses parents pour développer son intelligence pratique, reproduisant les expériences de School of Natural Philosophy[10]. La même année, il s'intéresse également au télégraphe du train, inventé en 1838 par Samuel Morse. Related:  cdigastonbachelardphilo69

Nikola Tesla Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nikola Tesla vers 1893. Nikola Tesla (en serbe cyrillique Никола Тесла), né le à Smiljan, dans l'Empire d'Autriche (aujourd’hui en Croatie), et mort le à New York, aux États-Unis, est un inventeur et ingénieur serbe de la Croatie[1],[2],[3], également citoyen américain, ayant principalement œuvré dans le domaine de l’électricité. Considéré comme l’un des plus grands scientifiques dans l’histoire de la technologie, pour avoir déposé quelque 300 brevets couvrant au total 125 inventions[4] (qui seront pour beaucoup d’entre elles attribuées à tort à Thomas Edison)[5],[6] et avoir décrit de nouvelles méthodes pour réaliser la « conversion de l’énergie », Tesla est reconnu comme l’un des ingénieurs les plus créatifs de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Ses travaux les plus connus et les plus largement diffusés portent sur l’énergie électrique. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et études[modifier | modifier le code] Biographies

Michael Faraday Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Faraday. Michael Faraday Portrait de Michael Faraday par Thomas Phillips (1841-1842) Signature Biographie[modifier | modifier le code] Jeunes années[modifier | modifier le code] Dès l'âge de 14 ans, il est apprenti auprès de George Riebau, un libraire-relieur et fait preuve de grands talents manuels et de curiosité : « apprenti, j'adorais lire les livres scientifiques qui me tombaient sous la main ». Carrière scientifique[modifier | modifier le code] En 1812, un des clients de la librairie lui offre des places pour assister à des conférences de chimie du chimiste Sir Humphrey Davy, membre de la Royal Institution et de la Royal Society. Le 22 février 1813[2], à la suite d'une violente dispute avec un collègue, William Payne, assistant de laboratoire de la Royal Institution, est licencié. Il est élu à la Royal Society en 1824, et nommé directeur du laboratoire de cette institution en 1825.

Kinétoscope Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Kinétoscope est le plus ancien dispositif de l’histoire du cinéma, destiné à visualiser une œuvre photographique donnant l’illusion du mouvement, dépassant en durée la rotation cyclique du jouet optique (limitée à deux secondes) et pouvant ainsi atteindre quelques minutes. Le Kinétoscope est inséparable de l’appareil qui enregistre les œuvres qu’il présente au public, la première caméra de cinéma, le Kinétographe, telle que la définie Laurent Mannoni, conservateur des appareils de la Cinémathèque française : « (en grec, écriture du mouvement) : caméra de l’Américain Thomas Edison, brevetée le 24 août 1891, employant du film perforé 35 mm et un système d’avance intermittente de la pellicule par "roue à rochet". Entre 1891 et 1895, Edison réalise quelque soixante-dix films[1]. » « Sur la face supérieure de la boîte, se trouvait un trou, de 1 pouce de diamètre environ. Les prémices de l'invention[modifier | modifier le code]

Guerre des courants Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Thomas Edison, inventeur et homme d'affaires américain, était en faveur du développement d'un réseau électrique en courant continu. George Westinghouse, ingénieur et homme d'affaires américain, a apporté son soutien financier au développement d'un réseau électrique en courant alternatif fonctionnel. Nikola Tesla, inventeur, physicien, et ingénieur en électro-mécanique, a été l'artisan du développement des réseaux en courant alternatif. La guerre des courants (parfois appelée bataille des courants) est une controverse technique et industrielle qui s'est déroulée aux États-Unis, à la fin des années 1880. Contexte[modifier | modifier le code] Dans les premières années après l'introduction de la distribution d'électricité aux États-Unis, le courant continu d'Edison était la norme[1] et Edison ne voulait pas perdre les redevances de ses brevets. De nombreuses dissensions sous-tendent cette rivalité. Pertes en ligne[modifier | modifier le code]

Historique des accumulateurs Les expérimentations de Volta à L'Institut National Français en novembre 1800 auxquelles Napoléon Bonaparte participa. Napoléon, en personne, offrit son aide lors de certaines expériences, créant des étincelles à partir d'une batterie, faisant fondre un fil en acier, déchargeant un 'pistolet électrique' et décomposant l'eau en ses éléments constitutifs. De nouvelles découvertes furent effectuées lorsque Sir Humphry Davy installa la plus grosse et la plus puissante batterie électrique dans les chambres fortes de la 'Royal Institution' de Londres. Il raccorda la batterie à des électrodes en charbon et produisit la première lumière électrique. Batterie de piles à auges de Davy En 1802, le Docteur WilliamCruickshank conçut la première batterie électrique capable d'être produite en série. Première batterie acide-plomb conçue par Gaston Planté En 1899, Waldmar Jungner, un Suédois, inventa la batterie au nickel-cadmium. La recherche sur les batteries au NiMH commença dans les années 1970.

Alessandro Volta Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Volta. Alessandro Volta Alessandro Giuseppe Antonio Anastasio Volta Le comte Alessandro Giuseppe Antonio Anastasio Volta, né à Côme le et mort à Côme le , est un physicien italien. Il est connu pour ses travaux sur l'électricité et pour l'invention de la première pile électrique, appelée pile voltaïque[1]. Biographie Alessandro Volta fait ses études à Rome. De 1780 à 1783, il visite la France, l'Allemagne, les Pays-Bas et l'Angleterre et collabore avec Antoine Lavoisier et Pierre-Simon de Laplace à une étude de l'électricité atmosphérique. La découverte de l'électricité animale (par Luigi Galvani) amène Volta à étudier dès 1792 les conditions d'excitation des muscles d'une grenouille. En 1819, Volta se retire dans sa ville natale de Côme où il meurt le . La pile voltaïque Exemple de pile voltaïque. Plusieurs chercheurs ont étudié le phénomène de la pile de Volta et ont essayé de l'améliorer. Honneurs et Récompenses

Eadweard Muybridge Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Eadweard Muybridge Compléments Ses travaux sur la décomposition du mouvement le classent dans la catégorie des précurseurs du cinéma Eadweard Muybridge, né Edward James Muggeridge le 9 avril 1830 à Kingston-upon-Thames dans la banlieue de Londres et mort dans cette même agglomération principale au sud-ouest de Londres le 8 mai 1904 à l'âge de 74 ans, est un photographe britannique renommé pour ses décompositions photographiques du mouvement. Les débuts[modifier | modifier le code] Né à Kingston-upon-Thames, il émigre aux États-Unis à l'âge de 22 ans en passant, comme la plupart des émigrants, par New York, puis Las Vegas, où il commence à travailler Eadweard Muybridge devient libraire-éditeur. Un grave accident de diligence, en 1860, peut être vu comme l'explication d'un tempérament fantasque et morne, au point que certains le considèreront plus tard comme dérangé. À cette époque, la photographie en relief stéréoscopique est en vogue.

Tesla Edison, le courant ne passe pas Paris 1882. N.Tesla, jeune ingénieur d’origine Austro hongroise travaille pour la Continental Edison company. Brillant, il met déjà au point son premier moteur à induction lors d’un passage à Strasbourg. Très vite remarqué pour ses capacités et déçu du peu d’intérêt européen pour ses travaux, il accepte l’invitation d’Edison pour venir travailler aux USA. Courant continu ou alternatif ? Le système de courant continu de Edison a de sérieux problèmes : un pourcentage de perte significatif, la nécessité de câble volumineux, une centrale tous les deux milles etc... L’intransigeante vanité de l’un, l’excès de confiance de l’autre emporteront les deux hommes dans un conflit permanent. Leçon de propagande électrique... Chaise électrique En 1890 Edison inventeur de la chaise électrique, s’arrangea pour que la premiere chaise en fonctionnement (prison de Sing Sing) soit alimentée par du courant alternatif. Electrocution publique Une fin diamétralement opposée, comme toute leur vie Info en vrac

Zénobe Gramme Zénobe Gramme en 1893. Compléments Zénobe Gramme (né à Jehay-Bodegnée le 4 avril 1826 et mort à Bois-Colombes le 20 janvier 1901) est un électricien belge, amélioration d'un générateur électrique à courant continu appelé dynamo Gramme ou machine de Gramme. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunes années[modifier | modifier le code] Zénobe Gramme naît le 4 avril 1826 drève du Saule-Gaillard 28, 4540 (actuelle rue du Saule-Gaillard 28, 4540 )[1][pertinence contestée] à Jehay-Bodegnée près de Huy. En 1849, il part pour Liège où il travaille comme tourneur d'art sur bois aux Ateliers Perat tout en suivant les cours du soir de l'école industrielle de la ville. À partir de 1855, ses études terminées, pour gagner sa vie, il voyage à Bruxelles d'abord, à Marseille ensuite et, en 1856, s'installe à Paris où il trouve un emploi dans un atelier de menuiserie[2]. Esprit inventif[modifier | modifier le code] Reconnaissance et honneurs[modifier | modifier le code] Citations[modifier | modifier le code]

Related: