background preloader

Carte d'identité/passeport/fichier biométriques

Facebook Twitter

9 millions d’Israéliens à poil. Alors qu'Israël va lancer son projet de base de données biométriques, à l'image du projet de carte d'identité électronique français, on apprend que le registre de la population des Israéliens était disponible sur le Net.

9 millions d’Israéliens à poil

Le fichier de la population israélienne, comprenant les données personnelles de plus de 9 millions d’Israéliens morts ou vivants, a été disponible sur le Net de 2009 à octobre 2011. Au menu : nom, prénoms, date et lieu de naissance (et, au besoin, de décès ou d’immigration en Israël), âge, sexe, adresse, n° de téléphone, statut marital, noms et prénoms des parents et enfants. Un employé du ministère des affaires sociales l’avait copié sur son ordinateur personnel en 2006, puis confié à un ami, qui le vendit à un professionnel du commerce des fichiers clients, qui demanda à un informaticien d’en développer un logiciel. Le ministre de la Justice s’est inquiété des risques de fraudes et d’usurpation d’identité qui pourraient en découler. Passeport biométrique : un fichier d'empreintes digitales partiellement censuré. FICHIER BIOMETRIQUE. Bientôt "un fichier central biométrique" pour tous les Français - Société.

Mise à jour du 8 juillet : Après le Sénat, l'Assemblée nationale (comptant seulement 11 députés) a adopté jeudi 7 juillet une proposition de loi UMP visant à moderniser la carte nationale d'identité et à créer un fichier central biométrique regroupant, à terme, les identités de tous les "honnêtes" Français.

Bientôt "un fichier central biométrique" pour tous les Français - Société

Par rapport à la version votée au Sénat, le rapporteur UMP Philippe Goujon a fait adopter un amendement pour sécuriser les deux catégories de titres d'identité en prévoyant d'utiliser un seul et même fichier central. La proposition de loi devrait maintenant faire l'objet d'une commission mixte paritaire pour établir un texte de compromis entre Assemblée et Sénat. La nouvelle carte biométrique intégrera deux puces. La première, dite "régalienne", contiendra les informations d'identité de son propriétaire (état civil, empreintes digitales...).

Article original : "Ce sera le premier fichier des gens honnêtes", résume François Pillet. "Prendre les chiffres avec des pincettes" Vers un fichage généralisé des “gens honnêtes” Pour lutter contre l'usurpation d'identité, qui représente moins de 15 000 faits constatés chaque année, le projet de carte d'identité biométrique sécurisée propose de ficher 45 millions de Français.

Vers un fichage généralisé des “gens honnêtes”

La future carte d’identité, débattue au Parlement ce 7 juillet, reposera sur la création d’un “fichier des gens honnêtes” (sic) répertoriant les noms, prénoms, sexe, dates et lieux de naissance, adresses, tailles et couleurs des yeux, empreintes digitales et photographies de 45 millions de Français voire, à terme, de l’ensemble de la population. L’expression “fichier des gens honnêtes” a été utilisée par François Pillet, sénateur (UMP) du Cher et rapporteur de la proposition de loi sur la protection de l’identité (voir le dossier), adoptée en première lecture au Sénat, et qui sera discutée à l’Assemblée le 6 juillet: Pour atteindre l’objectif du texte, il faut une base centralisant les données.

“Zorro n’étant pas disponible…” A quoi sert une carte d’identité ? Disproportionné, peut-être. Fichons bien, fichons français ! L'identification par empreinte digitale est un marché en plein boom.

Fichons bien, fichons français !

Ses leaders mondiaux sont français... mais ne vendent guère en France. Le gouvernement a donc décidé de sévir. La proposition de loi sur la protection de l’identité, qui va créer un fichier de 45 millions de “gens honnêtes” et de leurs empreintes digitales (voir Vers un fichage généralisé des “gens honnêtes”) ne vise pas qu’à lutter contre l’usurpation d’identité, comme le reconnaît son auteur, le sénateur Jean-René Lecerf : Les entreprises françaises sont en pointe mais elles ne vendent rien en France, ce qui les pénalise à l’exportation par rapport aux concurrents américains. Les principales entreprises mondiales du secteur sont françaises, dont 3 des 5 leaders mondiaux des technologies de la carte à puce, emploient plusieurs dizaines de milliers de salariés très qualifiés et réalisent 90 % de leur chiffre d’affaires à l’exportation.

Illustrations CC FlickR: dsevilla, Mr Jaded, Jack of spades. Bientôt une carte d’identité biométrique. C’est mercredi que le Sénat discutera de la proposition de loi « relative à la protection de l’identité ».

Bientôt une carte d’identité biométrique

Le texte présenté par les sénateurs Lecerf et Houel propose une carte d’identité nouvelle génération, munie de deux puces. Une première contenant les renseignements civils de l’individu (nom, domicile, date de naissance), mais aussi ses caractéristiques physiques (taille, couleur des yeux, empreintes digitales et photographie). L’autre puce, intégrée à la demande du particulier, permettrait à l’utilisateur de bénéficier d’une signature électronique lors de démarches administratives et de transactions commerciales sur Internet. Vie privée. Identite-electronique-EUROPE.pdf (Objet application/pdf) PPLidentite-Noteobservations-25-10-2011.pdf (Objet application/pdf)