background preloader

Nicolas Tesla.avi

Related:  Fichier/ doc intéressant

Science - L'énergie du vide 1916 Niels Bohr est considéré comme l'un des fondateurs de la physique quantique. Utilisant la théorie des quanta de Planck et le modèle planétaire de Rutherford, Bohr supposera que les électrons gravitent autour du noyau de l'atome sur des orbites correspondant à des niveaux d'énergie. Ce modèle suggèrera que l'atome émet un rayonnement électromagnétique lorsqu'un électron transite d'un niveau quantique à un autre. 1924 Louis de Broglie concilia les aspects ondulatoire et corpusculaire de la matière. Influencé par les travaux d'Einstein, il affirmera en effet que les ondes peuvent se comporter comme des particules, et que ces dernières peuvent se comporter elles aussi comme des ondes. 1927 Werner Heisenberg démontra que les électrons se comportaient à la fois comme des ondes mais également comme des particules - il est en effet impossible de connaître précisément leur position et leur vitesse.

Le Souffle du Diable | VICE News Quand on m'a demandé de prendre l'avion direction la Colombie pour enquêter sur la scopolamine, j'étais super intéressé. Je ne connaissais que très vaguement cette drogue, mais l'idée qu'une substance puisse totalement priver une personne de son libre-arbitre m'a semblé de prime abord hilarante, en plus de constituer un bon d'entrée pour le hall of fame YouTube. J'ai même réfléchi aux différentes manières d'en ramener à la maison et j'ai commencé à élaborer différentes blagues que je pourrais faire à mes potes. L'idée de base était que j'en prenne un peu moi-même pour avoir une idée précise de l'effet qu'elle procurait. Le producteur et le caméraman sont partis à Bogotà avant moi, histoire de confirmer certains rendez-vous, et ont fait les premiers repérages. Quand je suis arrivé, quelques jours plus tard, le plan avait complètement changé.

Thomas Edison Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Edison. Thomas Edison Biographie[modifier | modifier le code] Enfance autodidacte[modifier | modifier le code] Thomas Edison enfant Thomas Alva[5] Edison est le septième et dernier fils[6] de Samuel Edison (1804-1896), canadien d'origine néerlandaise, qui dû fuir le Canada pour avoir participé aux Rébellions de 1837-1838[7] et qui fut brocanteur, épicier, agent immobilier, charpentier. En 1854, alors qu'il est âgé de 8 ans, sa famille s'installe à Port Huron dans le Michigan où son père obtient un emploi de charpentier. Premier laboratoire de chimie à 10 ans[modifier | modifier le code] En 1857, âgé de 10 ans, Thomas possède déjà un vrai petit laboratoire de chimie dans le sous-sol de la maison de ses parents pour développer son intelligence pratique, reproduisant les expériences de School of Natural Philosophy[10]. La même année, il s'intéresse également au télégraphe du train, inventé en 1838 par Samuel Morse.

Al Jazeera Investigates - The Hidden Genocide "La patrie ou la mort, nous vaincrons" : anthologie des discours de Thomas Sankara Holodomor Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le terme Holodomor (ukrainien : голодомо́р, littéralement « extermination par la faim ») désigne la grande famine qui eut lieu en Ukraine et dans le Kouban en 1932 et 1933 et qui fit, selon les estimations des historiens, entre 2,6[1] et 5 millions de victimes[2],[3]. Créé par fusion des mots holod (en ukrainien, la faim, la famine) et moryty (tuer (par privations), affamer, épuiser) ce terme prête à cette famine un aspect intentionnel[4]. L'événement se produisit dans le contexte plus général des famines soviétiques de 1931-1933, mais le nombre particulièrement élevé de victimes et les caractéristiques de la famine ukrainienne lui confèrent, selon certains, une spécificité[5]. Même si son existence et son ampleur catastrophique ne sont plus niées, le caractère intentionnel de la famine fait encore débat. La question de savoir si le Holodomor constitue ou non un génocide reste âprement débattue. Contexte[modifier | modifier le code]

Où sont les 9000 milliards perdus de la FED ? OGM, vers une alerte mondiale ? 2/5 Aux États-Unis, les langues des grands journalistes se délient Des journalistes des médias de masse exposent et dénoncent l’escroquerie du 11 Septembre Plusieurs journalistes de renom américains disent que le gouvernement américain ment au sujet des attentats du 11 Septembre 2001 et de cette soi-disant “guerre contre la terreur”. Malheureusement, les propriétaires des médias et leurs chefs de rédactions ne rapporteront ni ne diffuseront leurs trouvailles. Récemment, Seymour Hersh, le journaliste d’enquête N° 1 aux États-Unis, a divulgué que l’affirmation par le gouvernement américain de l’élimination d’Oussama Ben Laden le 2 Mai 2011, est un “énorme mensonge, il n’y a pas un mot de vérité là-dedans.” Hersh a poursuivi en attaquant son employeur de longue date, le New York Times et d’autres officines médiatiques: “Nous mentons au sujet de tout, mentir est devenu la norme”. En relation: Seymour Hersh: Bin Laden Raid “One Big Lie” “Il est douteux que des musulmans soient derrière les attaques du 11 Septembre. “Absolument pas.

Pourquoi la faim dans le monde ? Selon le rapport de la FAO de l’an 2000, au stade atteint par ses moyens de production agricole, la terre peut nourrir 12 milliards d’êtres humains. Pourtant, chaque jour sur la planète, environ 100.000 personnes meurent de faim et 826 millions d’individus sont actuellement gravement sous-alimentés. Comment se fait-il qu’en dépit de nos prouesses technologiques nous ne soyons pas en mesure de répondre à notre besoin le plus vital ? Le libéralisme économique et la concurrence internationale La faim n’est due ni à une fatalité, ni à une situation géographique ni à un phénomène climatologique. La privatisation du Vivant Les denrées agricoles sont considérées comme de simples marchandises susceptibles d’accroître les profits des entreprises et le PNB de la nation. La dépendance pétrolière L’agriculture intensive est la plus dispendieuse que l’humanité n’est jamais pratiquée. Insalubrité alimentaire La mainmise des multinationales La terre arable mal-traitée et désertifiée Que faire ?

"Pierre Rabhi, paysan philosophe" - 24 Octobre 2013 Oui mais quand il s’est installé il n’avait pas de sous. C’est comme de dire que Nelson Mandela fait doucement rire. Non, il faut regarder l’ordre des choses et c’est cohérent. Il faut qu’il explique à travers des livres comment il s’y est pris, c’est important, il ne faut pas perdre le savoir pratique car il faut un "retour à la terre" volontaire en expliquant les enjeux. Il faut refuser le coté destructeur de la science mais "il faut aller de l’avant" avec la vraie science. Voilà, le futur, un assemblage de spiritualité de la connaissance pour la justice et la vérité. Le scandale des péages privatisés Sur les autoroutes, ca roule pour eux. Les actionnaires des sociétés autoroutières siphonnent les automobilistes et l'Etat, qui leur a vendu à vil prix cette poule aux œufs d'or. Plus fort encore que l'emprunt Giscard indexé sur l'or - une catastrophe pour les finances publiques ; plus insondable que le plan informatique des années 80, qui s'avérera un gouffre sans fond, la privatisation des autoroutes, finalisée en 2005 sous la présidence Chirac, figure déjà en tête du concours de « la plus mauvaise affaire jamais faite par l'Etat ». Un récent rapport de la Cour des comptes le confirme. Il donne même une vision apocalyptique de la situation : l'Etat serait totalement démuni, déculotté, face à Vinci, Eiffage et Sanef, les trois principaux proprios des autoroutes hexagonales, installés tels les gras fermiers généraux de l'Ancien Régime sur leurs 9 000 km de concessions. Comment cette situation a-t-elle pu perdurer ? De petits ruisseaux qui font d'immenses fleuves. Faites le calcul. ).

Tibet : Réponses sur l'Histoire, la religion, la classe des moines, les problèmes sociaux, la répression, le rôle des USA... Elisabeth Martens interviewée par Bénito Perez pour « Le Courrier » de Genève, le 27 mars 2008. Voici la version intégrale de cette interview qui répond sans ambages à toutes les questions sur l'histoire, les événements, la répression, le Dalaï Lama, les problèmes sociaux du Tibet... Pouvez-vous vous présenter brièvement ? Comment êtes-vous venu à vous intéresser au Tibet et à la Chine ? Je suis partie durant trois années en Chine, après des études de biologie en Belgique, pour me spécialiser en médecine traditionnelle chinoise. J’ai bien sûr profité de mon séjour là-bas pour voyager du nord au sud et d’est en ouest. Surprise aussi par la différence entre les bouddhas chinois, tout ronds comme des théières qui mijotent doucement sur le poêle, souriants, joviaux, et les bouddhas tibétains, beaucoup plus imposants. - Que se passe-t-il, selon vos informations (quelles sont vos sources ?) Ces termes ne font-ils pas curieusement écho au « glassnost » qui a conduit à l’éclatement de l’URSS ?

De l’eau de mer qui devient potable avec cette invention Open Source Le manque d’accès à l’eau potable est l’une des causes principales de mortalité dans les pays pauvres. Durant ces dernières années, plusieurs efforts ont été déployés pour rendre l’eau de mer potable. Cela nécessitait des centrales qui consommaient énormément d’énergie et était inaccessibles aux pays pauvres. Il a crée le « Eliodomestico », un éco-distillateur qui transforme l’eau salée en une eau potable grâce à l’énergie solaire. Ce projet est destiné aux pays en développement et il permettra à ces populations d’accéder à de l’eau potable à moindre coûts, avec en prime une technique « Open Source ». Comment fonctionne le « Eliodomestico » ? Chaque dispositif Eliodomestico peut produire cinq litres d’eau potable par jour. Le concept est simple, il suffit de mettre de l’eau de mer (eau salée) durant la matinée dans une chaudière spéciale. Cette chaudière est étanche à l’eau et grâce au soleil (chaleur) l’eau s’évapore tout au long de la journée. De quoi est fabriqué Eliodomestico ?

Related: