background preloader

Zeitgeist: Addendum - Narration FR

Zeitgeist: Addendum - Narration FR
Related:  Fichier/ doc intéressant

Le Souffle du Diable | VICE News Quand on m'a demandé de prendre l'avion direction la Colombie pour enquêter sur la scopolamine, j'étais super intéressé. Je ne connaissais que très vaguement cette drogue, mais l'idée qu'une substance puisse totalement priver une personne de son libre-arbitre m'a semblé de prime abord hilarante, en plus de constituer un bon d'entrée pour le hall of fame YouTube. J'ai même réfléchi aux différentes manières d'en ramener à la maison et j'ai commencé à élaborer différentes blagues que je pourrais faire à mes potes. L'idée de base était que j'en prenne un peu moi-même pour avoir une idée précise de l'effet qu'elle procurait. Le producteur et le caméraman sont partis à Bogotà avant moi, histoire de confirmer certains rendez-vous, et ont fait les premiers repérages.

Thomas Edison Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Edison. Thomas Edison Biographie[modifier | modifier le code] Enfance autodidacte[modifier | modifier le code] Thomas Edison enfant Thomas Alva[5] Edison est le septième et dernier fils[6] de Samuel Edison (1804-1896), canadien d'origine néerlandaise, qui dû fuir le Canada pour avoir participé aux Rébellions de 1837-1838[7] et qui fut brocanteur, épicier, agent immobilier, charpentier. En 1854, alors qu'il est âgé de 8 ans, sa famille s'installe à Port Huron dans le Michigan où son père obtient un emploi de charpentier. Premier laboratoire de chimie à 10 ans[modifier | modifier le code] En 1857, âgé de 10 ans, Thomas possède déjà un vrai petit laboratoire de chimie dans le sous-sol de la maison de ses parents pour développer son intelligence pratique, reproduisant les expériences de School of Natural Philosophy[10]. La même année, il s'intéresse également au télégraphe du train, inventé en 1838 par Samuel Morse.

Al Jazeera Investigates - The Hidden Genocide "La patrie ou la mort, nous vaincrons" : anthologie des discours de Thomas Sankara Holodomor Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le terme Holodomor (ukrainien : голодомо́р, littéralement « extermination par la faim ») désigne la grande famine qui eut lieu en Ukraine et dans le Kouban en 1932 et 1933 et qui fit, selon les estimations des historiens, entre 2,6[1] et 5 millions de victimes[2],[3]. Créé par fusion des mots holod (en ukrainien, la faim, la famine) et moryty (tuer (par privations), affamer, épuiser) ce terme prête à cette famine un aspect intentionnel[4]. L'événement se produisit dans le contexte plus général des famines soviétiques de 1931-1933, mais le nombre particulièrement élevé de victimes et les caractéristiques de la famine ukrainienne lui confèrent, selon certains, une spécificité[5]. Même si son existence et son ampleur catastrophique ne sont plus niées, le caractère intentionnel de la famine fait encore débat. La question de savoir si le Holodomor constitue ou non un génocide reste âprement débattue. Contexte[modifier | modifier le code]

Où sont les 9000 milliards perdus de la FED ? OGM, vers une alerte mondiale ? 2/5 Aux États-Unis, les langues des grands journalistes se délient Des journalistes des médias de masse exposent et dénoncent l’escroquerie du 11 Septembre Plusieurs journalistes de renom américains disent que le gouvernement américain ment au sujet des attentats du 11 Septembre 2001 et de cette soi-disant “guerre contre la terreur”. Malheureusement, les propriétaires des médias et leurs chefs de rédactions ne rapporteront ni ne diffuseront leurs trouvailles. Récemment, Seymour Hersh, le journaliste d’enquête N° 1 aux États-Unis, a divulgué que l’affirmation par le gouvernement américain de l’élimination d’Oussama Ben Laden le 2 Mai 2011, est un “énorme mensonge, il n’y a pas un mot de vérité là-dedans.” Hersh a poursuivi en attaquant son employeur de longue date, le New York Times et d’autres officines médiatiques: “Nous mentons au sujet de tout, mentir est devenu la norme”. Il a dit que tous les géants des médias aux États-Unis devraient être fermés pour avoir menti au peuple américain. En relation: Seymour Hersh: Bin Laden Raid “One Big Lie”

Zeitgeist Addendum est un immense documentaire d'une honnêteté rare et d'une intelligence rayonnante qui tente d'éveiller à qui sait écouter, la conscience à un niveau impersonnel et immesurable. Démontrant avec une impitoyable lucidité la crise dans laquelle le monde que nous sommes s'est fourvoyé. Une véritable masse cohérente d'informations révélant notre véritable potentiel humain constructif.
À voir et transmettre absolument!

Il s'agit de la deuxième partie, ou l'addendum à Zeigeist, qui a été publié pour la première fois sur Internet en 2007, "Zeitgeist, The Movie".

Il explique les tentatives visant à localiser les causes profondes de cette corruption sociale généralisée, tout en proposant des solutions. Ces solutions ne sont basée non pas sur la politique, la morale, les lois, mais plutôt sur une compréhension moderne, non-superstitieuse de ce que nous sommes et comment nous harmoniser avec la nature. by archives_2.0 Apr 18

Related: