background preloader

- Etude marché, Conseil en stratégie : Marketing, Communication entreprise, Relation client - La Poste entreprise : Le'Hub

- Etude marché, Conseil en stratégie : Marketing, Communication entreprise, Relation client - La Poste entreprise : Le'Hub
De l’arrivée en magasin au passage en caisse, Monoprix place la relation client au cœur de sa stratégie commerciale D’ici le mois de juin, l’ensemble des collaborateurs de Monoprix en magasin porteront une nouvelle tenue aux teintes noire et taupe (en illustration). Accompagnée d’un badge nominatif et inspirée des métiers de bouche traditionnels, elle permettra de les rendre plus facilement identifiables. C’est un des changements visibles de la nouvelle stratégie de l’enseigne, accompagnant la nouvelle signature, « Vivement aujourd’hui », et le nouveau logo jouant sur l’apostrophe de Monop’. Cette nouvelle stratégie vise à faire de la relation client un axe essentiel de différenciation. « Nous devons passer d’une simple proximité géographique en centre-ville à une proximité relationnelle grâce à l’écoute, l’attention et le conseil », explique l’enseigne. Monoprix affiche même l’objectif de proposer aux consommateurs « une expérience conviviale et relationnelle incomparable ». Les Echos

http://www.laposte.fr/lehub/-Des-enseignes-revisitent-l-accueil-

Related:  MercatiquemanagementManagementmercatiquedistribution

Industrie : des trentenaires réinventent les produits du quotidien, made in France ou pas - 2 Des start-up dans l’industrie, il en fleurit encore en France. Les biotechs et la chimie verte, gros pourvoyeurs, sont bien sûr réservés aux scientifiques. Citons dans ce domaine Carbios, à Clermont-Ferrand, qui recycle et transforme les polymères plastiques. Ou encore Fermentalg, basé en Aquitaine, spécialisé dans les micro-algues, et Fluoptics, à Grenoble, qui colore par infrarouges les cellules cancéreuses afin d’en faciliter l’ablation. Mais l’innovation vient aussi des pros du marketing. «Qu’il s’agisse de confort ou d’économies d’énergie, il faut inventer des produits qui partent des besoins du consommateur», observe Anne-Marie Boutin, présidente de l’Agence pour la création industrielle (APCI).

Ikea, Conforama, Leroy Merlin… leurs méthodes pour nous vendre plus Pour contrer la crise et attirer le client, les grandes enseignes d’ameublement ont dû bouleverser leur stratégie et leurs techniques de vente. Lorsqu’on demande aux Français vers quelle enseigne ils se tourneraient s’ils devaient acheter un meuble de salon, ils placent Ikea en tête. Et pour un canapé ? Conforama.

Utiliser la psychologie positive dans l'entreprise " S'appuyer sur les points forts d'un collaborateur plutôt que sur ses points faibles " Trois questions à Florence Servan-Schreiber Vous vous définissez " Professeure de bonheur ". D'où vous est venue l'idée de ce métier pour le moins atypique ? MENE1313649N La présente note de service définit l'épreuve de spécialité de la série STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) du baccalauréat technologique à compter de la session 2014 de l'examen. L'épreuve porte sur le programme de sciences de gestion en classe de première et sur celui de l'enseignement spécifique à la spécialité en classe terminale. La définition de l'épreuve, établie par la présente note de service, est commune aux quatre spécialités de la série STMG du baccalauréat technologique : « gestion et finance », « mercatique (marketing) », « ressources humaines et communication », « systèmes d'information de gestion ». 1 - Rappel du règlement d'examen Épreuve écrite et pratique

La montée de l’omni-canal - Eurosearch & Associés Tendances Mars 2013 Le moteur de la croissance future des marques B to C réside dans la synergie des canaux de distribution (physique, internet, mobile, réseau social, télévision) et la connaissance intime de leurs clients. Pour Eurosearch & Associés, c’est véritablement l’émergence d’un nouveau business model, l’omni-canal, qui résulte du croisement des données, de l’imbrication de tous les canaux de vente (crosscanal) et d’une omniprésence sur tous les supports d’achats. Que les entreprises soient des enseignes de distribution, des marques même de luxe, des pure players Internet ou des market places (places de marché sur Internet), leur but est le même : la rétention de leurs clients et l’augmentation du panier moyen d’achat. Comment faire ?

Comment Apple terrorise nos start-up - 2 Censure, exclusion, diktat... C’est un véritable enfer que vivent un nombre croissant de développeurs et de partenaires commerciaux du fabricant de l’iPhone. La résistance n’aura pas duré bien longtemps. Dans les bureaux de sa société AppGratis, au cœur du Sentier à Paris, ­Simon Dawlat ne veut plus aujourd’hui parler d’Apple. Mi-avril, il avait pourtant courageusement protesté contre la décision du géant américain d’exclure son application de l’App Store, la plateforme en ligne qui permet de télécharger cette dernière sur un iPhone ou un iPad. Son service avait déjà convaincu 12 millions d’utilisateurs.

Oldelaf mise sur le crowdfunding Eh l'internaute, t'as pas 5 euros ? Certes, Oldelaf ne formule pas sa demande de façon aussi directe, mais l'intention de départ reste la même... Pour financer la production de son nouvel album, le chanteur de La Tristitude compte sur la générosité de ses fans. " Nous avons recours au crowdfunding pour la troisième fois, explique Yvan Taïeb, le producteur d'Oldelaf et co-fondateur du label indépendant Roy Music. Contrairement au système MyMajorCompany qui implique de rendre beaucoup de comptes et de prendre le risque de frustrer les gens qui attendent un retour sur investissement. " En plaçant son projet sur Oocto, Oldelaf ne promet pas aux internautes de devenir coproducteurs de son prochain opus mais fait appel à leur envie de s'impliquer à ses côtés, y compris symboliquement. Du bon usage du crowdfunding " Un crowd réussi suppose deux choses : l'existence d'une communauté autour de l'artiste et une très forte présence sur les réseaux sociaux, poursuit le producteur.

Entrevue avec Fabrice Côme Portillo, responsable de la division smartphones Acer Laure Renouard • le 24 juin 2013 à 18:04 24 juin 2013 Tous ses articles @Glor_R Passionnée de nouvelles technologies, je suis à l'affût des dernières innovations dans le monde de la mobilité. Mon smartphone ne me quitte d'ailleurs (presque) jamais ! Article Inboundwetrust Les marques développent une relation plus interactive avec leur clientèle En 2013, 80% des marques disposent d’un programme de fidélisation traditionnel qui s’est révélé être l’un des outils stratégiques pour les entreprises. Cependant, le programme doit être innovant si les marques veulent s’enrichir et enrichir leur relation avec leur clientèle. Le programme de fidélisation, un outil marketing puissant Le programme de fidélisation traditionnel est un outil marketing essentiel pour les marques. Le principe consiste à attirer un nouveau client potentiel et de le retenir grâce à des avantages récompensant la loyauté de ses clients : assistance gratuite, promotions sur d’autres produits et invitations à des événements.

Le CROSS CANAL, c’est une révolution ! Que ce soit sur son ordinateur, sa tablette ou son smartphone, un consommateur prépare aujourd’hui 8 fois sur 10 son achat en ligne avant de se rendre en magasin. A priori, on pourrait penser que les grandes enseignes de distribution qui possèdent, pour la quasi-totalité d’entre elles, quel que soit leur secteur d’activité (habillement, alimentation, etc.), un réseau de distribution physique et un réseau de distribution virtuel (un site Internet marchand sur lequel il est possible d’acheter tout ou partie de ce qui est disponible en magasin), sont bien préparées à ce nouveau comportement mais seuls 17% des consommateurs trouvent à l’heure actuelle qu’elles rendent, dans les faits, agréable le passage d’un canal à un autre (1). Pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, elles doivent par conséquent changer en profondeur leur stratégie de distribution et penser désormais CROSS CANAL ! Qu’est-ce qu’un consommateur cross-canal ? Xavier Schneider

Related:  5 - DistributionGestion et création de valeur