background preloader

Actualité hôtelière internationale

Actualité hôtelière internationale

Accor lance son réseau de femmes à l'international Accor rassemble ses femmes. Dernier né de la grande famille des réseaux professionnels pour les femmes, le réseau Women at Accor Generation (WAAG) a été lancé par le premier opérateur hôtelier au monde. Son objectif : lutter contre les stéréotypes de genres et « aider à l’atteinte des objectifs de parité fixés par le groupe ». Des objectifs à réaliser sur les cinq continents sur lesquels le groupe est présent et qui visent à terme de compter une stricte parité, avec 50% de femmes directrices d’hôtel, avec un objectif intermédiaire de 35% en 2015. À la tête de ce nouveau réseau, Sophie Stabile, Directrice financière du groupe, entend bien favoriser l’accès des femmes aux postes à responsabilités. Donner confiance aux femmes en leur potentiel Crédit photo : Abaca

Partagez vos meilleurs souvenirs de voyage sur Travel Book by Air France Véritable album photo intégré à une carte du monde interactive, l’application encourage à partager de façon ludique et précise les expériences et découvertes de voyage avec les Travel Bookers, le réseau d’utilisateurs de l’application. Partagez vos expériences de voyage en quelques secondes Les carnets de voyages se créent facilement en chargeant des photos depuis un smartphone, un ordinateur ou directement depuis un compte Facebook. Après une rapide description de sa localisation et de son contenu, l’utilisateur partage le carnet avec Air France et la communauté des Travel Bookers qui a la possibilité de « liker », commenter ou poser des questions. Trouvez l’inspiration de votre prochaine destination en feuilletant les carnets de voyage du réseau Travel Book by Air France Intégrée à Facebook, l’application Travel Book by Air France permet de préparer un voyage en visualisant les carnets des membres du réseau.

TendanceHotellerie.fr, le 1er webzine 100% dédié à l'hôtellerie Quelles perspectives pour le secteur de l’hôtellerie ? Le secteur de l’hôtellerie : une révolution est en marche ? Le marché connait une évolution, et même une révolution : le métier d’hôtelier est en pleine mutation ! Aujourd’hui, la puissance d’Internet a redistribué fondamentalement les cartes notamment en ce qui concerne le processus de réservation. Or chez les hôteliers cette n’est pas encore une évidence. De plus en plus d’offres touristiques, de nouveaux business model qui apparaissent (Airbnb…), une suprématie de Google, qui va encore s'accentuer avec le lancement de Google Hôtel Finder… il est temps que le secteur se mette en ordre de marche pour accompagner ces changements majeurs. Réservations en ligne : il faut adapter les codes du e-commerce au secteur de l’hôtellerie La situation du secteur de l’hôtellerie, c’est la situation du e-commerce il y a 15 ans. Il en est de même pour le secteur hôtelier aujourd’hui : il faut que les professionnels soient les acteurs de leur propre business.

Inspiration Voyage : direction les festivals de l’été Les beaux jours reviennent, les longs week-ends se suivent et les festivals fleurissent ! Coachella et le Printemps de Bourges par exemple sont terminés, mais la saison ne fait encore que commencer. Nous avons préparé une petite sélection des plus grands festivals d’Europe de l’été, autant d’occasions de voyages ! Solidays, Paris, du 22 juin au 24 juin Festival incontournable dans le paysage des festivals parisiens, Solidays annonce cette année : Metronomy, Selah Sue, The Kills, Birdy Nam Nam, Bénabar, Ayo, Charlie Winston, Izia, Kavinsky, Debout sur le Zinc, Youssoupha, The Bloody Beetroots, Brigitte, Garbage… Eclectisme et solidarité restent les mots-clés de Solidays. Tarifs : Entre 25€ et 39€ la journée ou soirée, pass 2 et 3 jours épuisés. Toute la programmation de Solidays 2012 Eurockéennes de Belfort, du 29 juin au 1er juillet 2012 Ce festival de l’Est de la France a su s’imposer comme parmi les plus importants de France. Tarifs : 44€/1 jour, 77€/samedi + dimanche, 99€/3 jours

Résultats recherche lesechos.fr [Vite un hôtel !] Quand les acteurs 100% mobile se multiplient sur le marché L’application de réservation d’hôtels de dernière minute ,Blink Booking, a annoncé, ce mardi 26 juin, le lancement de sa version française après une levée de fonds de 2,5M $. Sur le même marché, HotelTonight semble faire un carton aux Etats-Unis tandis qu’en France, le marseillais VeryLastRoom vient tout juste de faire ses premiers pas. Retour sur l’actualité d’un marché où les acteurs se font de plus en plus nombreux. Déjà présent en Espagne, en Italie, au Portugal, en Allemagne, en Irlande, ainsi qu’au Royaume Uni, Blink Booking vient de débarquer en France. L’application, développée par une start-up espagnole fondée en 2011, permet aux mobinautes de réserver leur hébergement le jour même (entre 11 heures et 6 heures du matin), parmi une sélection de 4 hôtels disposant de 4 ou 5 étoiles et proposant des tarifs préférentiels. Désormais disponible en France, l’application gratuite répertorie des offres d’hôtels à Paris, Marseille, Bordeaux, Cannes, Lyon et Nice. Un marché en ébullition

Que vaut le "meilleur hôtel du monde", le Kronenhof de Pontresina? Cinq étoiles, 545 francs suisses la chambre double à Noël, architecture baroque et déco Grand Siècle: voilà ce qu'indique le site Internet du Kronenhof. A priori, rien ne justifie que le Grand Hôtel Kronenhof de Pontresina, ce palace des Grisons, à l'écart de Saint-Moritz, ait raflé en 2014 le trophée des trophées, à savoir le prix Traveller's Choice du meilleur hôtel du monde de Tripadvisor, ce super-poids lourd des sites de voyages qui totalise plus de 260 millions de visiteurs uniques par mois. L'accueil: une précision de coucou suisse Derrière les grilles ouvertes, les coupoles coiffées d'une couronne dorée rappellent Vienne ou Saint-Pétersbourg. La chambre: avec vue sur l'Engadine Un long couloirsépare l'entrée, tapissée de placards, de la grande chambre que deux fenêtres ouvrent sur les montagnes de l'Engadine. La Balnéothérapie: papouilles au sommet Dans le sauna tapissé de boiseries anciennes, Wilhelm, qui vient au Kronenhof depuis 2000, ne tarit pas d'éloges.

Related: