background preloader

SIM

Facebook Twitter

CRM VisualProspect - Logiciel prospection commerciale, Gestion clients. VisualProspect est un logiciel de gestion de la relation clients qui convient parfaitement aux équipes de commerciaux au sein de grandes structures ainsi qu’aux PME-PMI et auto entrepreneurs.

CRM VisualProspect - Logiciel prospection commerciale, Gestion clients

C’est un logiciel CRM (ou GRC) simple et facile d’accès qui ne nécessite pas de connaissances particulières en informatique. Immédiatement opérationnel, CRM VisualProspect crée une véritable synergie de groupe et donne à chaque utilisateur une nouvelle dimension d’action. 60 secondes pour comprendre le big data. Data : des offres plus ciblées pour fidéliser. Plus que jamais au coeur des stratégies marketing des grandes entreprises, la connaissance client a pris cette année une nouvelle dimension avec l'avènement du big data, "l'or noir du XXIe siècle".

Data : des offres plus ciblées pour fidéliser

Selon IDC, d'ici à 2020, les entreprises auront à gérer un volume de données multiplié par 35. Certes, le traitement et l'analyse des données ont toujours été des éléments-clés pour les directions, mais l'avalanche de nouvelles informations liées aux réseaux sociaux a accéléré le phénomène. " Ce sont les médias sociaux qui ont changé la donne. En effet, on se retrouve face à un flux de données considérables qui n'est pas structuré comme dans les modèles plus classiques, liés au CRM et au Web analytics. MYSEPHORA CONNAIT SES CLIENTES SUR LE BOUT DES DOIGTS. En 2012, l'enseigne poursuit ses efforts de personnalisation auprès des clientes fidèles.

MYSEPHORA CONNAIT SES CLIENTES SUR LE BOUT DES DOIGTS

Avec le programme My Sephora, la chaîne de cosmétiques propose aux 8 millions de porteuses des cartes de fi délité white, black et gold de recevoir des conseils adaptés à leurs besoins et à leur historique d'achat. En test depuis juillet 2011, dans cinq magasins d'Ilede-France, le projet a été déployé, en janvier dernier, dans les 50 plus grandes parfumeries françaises. Reposant sur un moteur de recommandation maison, élaboré en deux ans, il consiste à exploiter au maximum la connaissance client. Concrètement, les vendeuses disposent d'une application sur l'iPod Touch dans laquelle sont enregistrées les informations clients: offres de fi délité du moment (réduction, promotion), historique d'achat, sélection de produits en fonction des habitudes de consommation. « Nos clientes attendent que nous leur rappelions les produits qu'elles ont achetés quelques mois auparavant. Le système d'information expliqué en emoji ! Nouveau Western Production - LVMH : interview du CIO de Sephora sur le Big Data on Vimeo.

Le data mining : principes, objectifs et exemples de prestations. Principes.

Le data mining : principes, objectifs et exemples de prestations

Témoignage Sephora. « Nous avions décidé d’accélérer notre connaissance des clients porteurs de la Carte de Fidélité Sephora.

Témoignage Sephora

Notre objectif était d’avoir rapidement une étude descriptive de notre clientèle et d’établir une segmentation de notre base de données de plus de 2 millions de clients. Sephora a l’expertise en interne mais nous avions une contrainte de temps pour la réalisation de cette analyse. La collaboration avec Affinity Data s’est inscrite dans ce sens. Sephora lance sa carte de fidélité, avec l'expertise de Soft Computing. Communiqué de Presse / Press Releases Une démarche d’accompagnement, pour un programme de fidélisation sur mesure Soft Computing a mis en place une démarche pour concevoir, avec Sephora, un programme de fidélisation qui réponde aux attentes spécifiques de ses clientes et de ses points de vente, tout en respectant les valeurs essentielles de la marque.

Sephora lance sa carte de fidélité, avec l'expertise de Soft Computing

Cette démarche repose sur cinq points clés : Un renforcement de la proximité entre Sephora et ses clientes Ces actions ont permis d’aboutir rapidement à l’élaboration d’un programme basé sur des avantages financiers mais aussi qualitatifs, renforçant la différenciation de Sephora et permettant à l’enseigne de mieux connaître et fidéliser ses clientes. Un lancement en mai 2003 dans 160 magasins Soft Computing a assisté Sephora jusqu’au lancement du programme de fidélisation le 2 mai, sur l’ensemble des procédures magasin, la formation, la logistique, et en déterminant les indicateurs pour le reporting et le suivi des retours sur investissement. Rachel Marouani (Sephora) : "L'application MySephora déploie en magasin tout notre CRM personnalisé" Big Data : 5 exemples de son utilisation marketing.

Connu et pourtant ignoré, le Big Data est un peu le sous-marin du Web, très puissant, il offre une véritable force de frappe aux marques qui le mettent en oeuvre, et pourtant il reste plutôt caché, à tel point qu’on oublie à quel point il est décisif… Sujet on ne peut plus tendance, il reste néanmoins fantomatique lorsqu’il est question de connaître ses débouchés tellement ces derniers sont nombreux.

Big Data : 5 exemples de son utilisation marketing

Savoir que le Big Data c’est : “Beaucoup de données”, citation qui, il faut l’avouer, ne nous aide pas beaucoup dans la recherche pratique de ce qu’est ce phénomène dont tout le monde parle. D’où l’idée d’aborder 5 exemples d’utilisation du Big Data en marketing, tant ce secteur a intérêt à s’y intéresser et le fait depuis quelques années déjà. Pour revenir sur les métaphores un peu vides de sens : le Big Data, c’est un peu l’effet Canada Dry du Cloud.

D’abord, parce qu’en définition, le Big Data n’est possible que grâce au Cloud. 1. 2. 3. 4. 5. La connaissance client, clé d'une relation plus profitable. Dans un environnement digitalisé où le consommateur a pris le pouvoir, un bon marketing produit n'est plus suffisant pour acquérir et engager ses cibles.

La connaissance client, clé d'une relation plus profitable

Il s'agit désormais de converser avec chaque client pour lui proposer une expérience unique et cohérente sur tous les points de contact. Dans ce contexte, la connaissance client devient un facteur clé de différenciation. Parcours client unifié : mode d'emploi en 3 étapes. A vos calculettes : le panier moyen d'un client omnicanal est 2 à 3 fois supérieur à celui d'un client monocanal.

Parcours client unifié : mode d'emploi en 3 étapes

La preuve par le chiffre que la clé du succès pour le commerçant traditionnel réside bien dans la création d'une logique d'achat où le consommateur interagit où il veut et quand il veut avec lui. Mais reconnaissons que proposer un parcours client unifié ne relève pas du parcours de santé ! Toutefois, la vitalité du retailer en dépend ! Surtout avec la montée d'Amazon, devenu le commerçant préféré des Français*!

L'heure n'est plus à tergiverser : 59% des consommateurs utilisent au moins 2 canaux pour leurs achats (Source : étude ECR- Kinali 2015). Identification du client en amont Prenons exemple sur les pures players. Adaptation à de multiples scénarii S'ouvre alors le champs des possibles. Au commerçant de s'adapter pour répondre à toutes les situations.