background preloader

Développer la médiation numérique dans un réseau de bibliothèques existant

Développer la médiation numérique dans un réseau de bibliothèques existant
Plan d’action Photo CC de johanneslundberg Il y a quelques mois j’ai été amené à proposer un plan d’action pour un poste de chef de projet « Médiation numérique ». Je compile ici les lignes de force qui sont susceptibles d’être réutilisées dans d’autres contextes. Le plan d’action se déploie sur 3 axes principaux qui pourront être modifiés et affinés avec un groupe projet. 1/ La médiation numérique > Mise en place d’un groupe projet pour préciser le contenu de la politique numérique, en assurer le suivi et la mise en œuvre Ce groupe de travail sera composé de 5 à 10 personnes. Rédaction de la charte de développement numériqueaffiner les objectifs et le périmètre de la politique numériqueréflexion et proposition sur les publics cibles qui pourront être différents selon les thématiques fortes à défendre : faire connaître le patrimoine à un public jeune ? Réflexion sur les outils de publication et de médiation en ligne > Développer la culture numérique, formation et accompagnement des collègues

http://www.xaviergalaup.fr/blog/2013/03/30/developper-la-mediation-numerique-dans-un-reseau-de-bibliotheques-existant/

Related:  Médiation numériqueNumérique et bibliothèques

Médiation numérique : une définition Je me rends compte qu’il est nécessaire de clarifier et de faire évoluer ma définition de médiation numérique des savoirs. Je vous propose donc celle-ci, elle porte sur le domaine de l’information-documentation, elle est expérimentale et s’incarne dans une démarche globale et un projet. Elle renouvelle les notions plus traditionnelles de mise en valeur et celle d’aide à la recherche documentaire.

NUMÉRIQUE- Le grand débarquement Netflix Avec l’arrivée de Netflix sur nos écrans français et notre réception fascinée par cette possibilité d’infini, Nonfiction narre le « Il était une fois… » d’un géant du numérique. Il fallait s’imaginer un instant que nos fantasmes oblomoviens d’engloutir des récits, à la demande et en HD, sur notre canapé est à la fois l’état très singulier dont nous faisons l’expérience et le résultat d’un long parcours semé d’embuches et cependant annonciateur, à l’image d’autres révolutions comme Amazon, de la fin d’une ère. Pour se faire, ce texte a scrupuleusement suivi l’article paru dans le New Yorker « Out the Box, Netflix and the future of the television» du spécialiste des communications, Ken Auletta.

Médiateur numérique ou médiateur culturel ? Eric Grelet (ericgrelet.com) Il y a quelques temps, on m’a interrogé sur la différence qu’il pouvait y avoir entre un médiateur numérique et un médiateur culturel. L’idée était de savoir si un médiateur culturel qui travaille dans un espace d’art contemporain (par exemple) et qui utilise le numérique pour valoriser son espace fait de la médiation culturelle ou de la médiation numérique. Existe t-il une définition unique de la médiation numérique ? Les élites débordées par le numérique Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laure Belot Septembre 2013. Un bijoutier niçois tue son agresseur et reçoit, en cinq jours, plus d’un million de soutiens sur Facebook. Massif, ce mouvement numérique a laissé l’appareil d’Etat « comme une poule avec un couteau », avoue aujourd’hui un membre d’un cabinet ministériel. « Devant ces nouveaux usages en ligne, ajoute-t-il, nous avons du mal à formuler des réponses. »

Les bibliothèques prêtent des bornes WiFi pour lutter contre la fracture numérique Plusieurs bibliothèques américaines s’apprêtent à se lancer dans le prêt de bornes WiFi pour des publics en difficulté. Cette initiative portée par des bibliothèques publiques à Chicago et à New York City s’inscrit dans une expérimentation de grande ampleur à destination d’habitants à faible revenu et visant à lutter contre la fracture numérique ceci avec une aide de la Fondation Knight. Les 2 projets proposent tout autant à apporter l’accès à l’Internet haut débit au sein de foyers et d’offrir des modules gratuits d’initiation à l’Internet avec un accompagnement humain comparable à ce que nous connaissons en Europe par les EPN (espaces publics numériques) ainsi que l’apport d’un programme éducatif adapté : apprentissage des langues, aide scolaire…

Comment communiquer et valoriser les ressources numériques en bibliothèque ? Internet et ses ressources offre tout un éventail de possibilités aux bibliothèques soucieuses d’élargir leur offre documentaire et de proposer à leurs usagers de nouveaux services en ligne. Hélas, force est de constater qu’il n’est pas toujours évident de faire vivre et rendre attractif ses ressources dématéralisées. Si la toile donne ce sentiment de tout à porté de clic, tout gratuit, et tout disponible tout de suite, cela n’est pas forcement vrai. Il faut savoir que certains éditeurs font payer à prix d’or leurs services aux bibliothèques. Autoformation, encyclopédies, musiques, livres ou vidéos en ligne, nombreuses sont les possibilités mais toutes sont loin d’être gratuites... Aussi les bibliothèques sont-elles contraintes de souscrire à des abonnements extrêmement coûteux pour une “rentabilité” douteuse.

Netflix, le Big Bang et les médiathèques Il y a quelques jours, Claude Poissenot, sociologue spécialiste des bibliothèques publiques, publiait dans Livres Hebdo une tribune sous un titre un peu provocateur : « Netflix contre les médiathèques(1) ». De son côté, notre Ministre de la culture, Fleur Pellerin, a déclaré au « Monde » : « Netflix n’a pas été le Big Bang que certains ont voulu décrire (2) ». En effet, l’arrivée de Netflix ne change sans doute à peu près rien à la question de la VOD portée par les médiathèques. Ce qui semble étonner Claude Poissenot est que « le bruit autour de l’arrivée de Netflix en France contraste avec le silence des médiathèques à propos de l’offre de VOD ».

La médiation : concept-clé ou mot-valise Mes premiers pas à l’Enssib à la direction des Études me donnent, vous l’imaginez, l’occasion de mille découvertes et rencontres. Dans le bouillonnement de cette prise de fonctions, je garde un œil sur ce Carnet de notes, avec lequel je rejoins mon établissement via son activité d’édition.. Une nouvelle ‘Boite à outils‘ consacrée par l’Enssib à La médiation documentaire numérique va bientôt voir le jour. Comme j’ai l’honneur d’y contribuer sous la houlette de Xavier Galaup, j’ai eu l’occasion de récapituler récemment le sommaire de cet opus.

Rencontres numériques Lundi 21 octobre Matinée (10h - 13h) en plénière : Waterbear est un logiciel libre et gratuit de bibliothèque (SIGB) accessible directement en ligne. Waterbear est le premier logiciel de gestion de bibliothèque professionnel (SIGB) totalement libre, gratuit et accessible en ligne. Cela veut dire qu'il suffit d'un ordinateur relié à Internet pour vous inscrire et disposer en quelques minutes d'un logiciel de bibliothèque proposant toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin : catalogage, prêt, retours, réservations, transit, import/export unimarc, échanges avec la BDP, revues (périodiques), acquisitions, statistiques… Vous n'avez rien à télécharger, rien à installer… tout se passe en ligne. Vous n'aurez pas non plus besoin de gérer les sauvergardes et les mises à jour. Waterbear va permettre aux petites bibliothèques ne disposant ni d'un budget pour l'informatisation, ni de compétences techniques pour installer un logiciel libre de bénéficier d'un SIGB de dernière génération.

Related:  kiliclivazfacebookenbib