background preloader

Observatoire des politiques culturelles

Observatoire des politiques culturelles

http://www.observatoire-culture.net/

Related:  equipement culturel - spectacle vivantUE 51 Animation en bibliothèqueBibliothèques, présent et avenirEducation artistique et culturelleBibliothèques innovantes et autres organismes

Les institutions culturelles à l’âge numérique Musées, théâtres, opéras, orchestres, bibliothèques : comment les grandes institutions culturelles s’adaptent-elles à l’ère numérique, en France et dans le monde ? De quelle manière innovent-elles ? Quels sont les enjeux de ces évolutions ? Avec les chroniqueurs réguliers de l’émission : Marjorie Paillon de France 24, Pierre Haski de Rue89, Pierre Siankowski, directeur des Inrocks, Jean-Baptiste Soufron chroniqueur à Technikart. L'Alphabet numérique : "Instagram, réseau culturel ?" L'Heure joyeuse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Heure joyeuse est une bibliothèque municipale parisienne destinée à la jeunesse, située dans le 5e arrondissement. Historique[modifier | modifier le code] La bibliothèque L'Heure joyeuse a été inaugurée le , au 3 rue Boutebrie[1] près de la Sorbonne, entre le musée de Cluny et l'église Saint-Séverin.

Développement de la lecture publique Le ministère de la culture et de la communication se donne comme objectif de favoriser le développement de la lecture et de mener plus spécifiquement une réflexion sur la place des publics en bibliothèques, et les rapports qu'ils peuvent avoir avec le livre et la lecture. Afin de remplir cette mission, dans un domaine où les compétences sont très largement partagées, le bureau de la lecture publique intervient en privilégiant une politique fondée sur les relations contractuelles avec des partenaires, issus des secteurs public ou privé. Cette politique se traduit notamment par la mise en œuvre du dispositif des Contrats territoire-lecture (CTL), dont l'objectif est d'instaurer des conventionnements pluriannuels entre l’État, les collectivités territoriales et les acteurs associatifs pour le développement de la lecture publique.

PNF Lettres : 2 - Le jour où la littérature numérique s'incarna Mardi 20 novembre; le Séminaire PNF a déroulé sa deuxième journée de réflexion sur le thème des arts numériques et de l'écriture web : comment en particulier s'invente sur les écrans la littérature d'aujourd'hui ? Autant dire que la journée passée à la Bibliothèque nationale de France fut celle d'une rencontre, exceptionnelle : l'occasion de découvrir des œuvres singulières, des auteurs encore trop peu visibles, des problématiques à peine explorées, notamment dans l'Éducation nationale. Autant dire aussi que la journée fut celle d'une révélation, magique : contrairement aux a priori qui la placent du côté de la dématérialisation, la littérature numérique est on ne peut plus physique et sensorielle. Quand retentit la voix de François Bon ou qu'Alexandra Saemmer fait danser les mots sur l'écran, on espère que chaque élève aura la chance de vivre lui aussi, en classe, la littérature comme performance.

L'association BiblioPat est une association régie par la loi de 1901, qui a été créée en mai 2006. L'association BiblioPat a pour objet : de favoriser la diffusion d'informations relatives à la gestion des fonds à vocation patrimoniale en bibliothèque et de mettre à la disposition des agents des bibliothèques prenant part à la gestion de ces fonds une plate-forme permanente de discussion et d’échanges sur l’exercice de leur métier ;de créer des opportunités d’échanges régulières en organisant des journées d’étude et de réflexion.plus généralement, d'entreprendre des actions collectives susceptibles de développer les compétences de ses membres dans les domaines de la conservation, du traitement et de la valorisation des fonds à vocation patrimoniale. Le coût de l'adhésion est de 15 euros.

S2E03 “L.A.B. comme Like A Bird ?” #livinglab - Cinq sur Cinq ou le “Top 5 des bonnes raisons d’adopter une démarche Living Lab pour faire de la médiation culturelle” En charge du pilotage du chantier Living lab du consortium Inmediats, j’ai pu expérimenter cette démarche qui repose sur des principes de co-création et d’expérimentation en grandeur réelle, stimulés par des défis sociétaux, économiques ou environnementaux. Citoyens, clients, consommateurs, habitants, publics… y sont considérés comme des acteurs clés des processus de recherche et d’innovation. Cette démarche encourage les collaborations entre des acteurs hétérogènes – chercheurs, entreprises, institutions publiques, artistes et usagers – dans le but de développer des découvertes inattendues. Initialement pensée comme une approche favorisant la production rapide d’innovations et de recherches dans des sociétés en crise de développement, elle s’avère favorable à de nouveaux modes de projets participatifs. Pour les visuels : © MADE WITH LOVE BY RYAN MCGUIRE

Bibliothécaire - Bibliothécaire - Site internet du Centre national du livre Aides à la diffusion du livre en bibliothèque Ce nouveau dispositif mis en place à compter de l’année 2015 vise à accompagner les projets développés par les bibliothèques en faveur de publics empêchés nécessitant des actions particulières pour bénéficier d’une égalité d’accès au livre et à la lecture. Subventions aux projets de diffusion du livre pour les publics empêchés Ces subventions constituent un soutien global à des projets de qualité, intégrant notamment des collections, des actions de médiation et de valorisation des fonds développés en faveur de publics spécifiques. L’assiette de calcul de ces subventions pourra inclure, pour les bibliothèques en milieux pénitentiaires et hospitaliers, le coût de formation d’auxiliaires bibliothécaires et des actions de sensibilisation de personnels encadrants ainsi que pour les nouveaux projets visant les personnes dépendantes, une partie des frais de personnels de médiation.

Abolir les COUPS DE COEURS et mettre des CRITIQUES dans les bibliothèques! ouais elle est un peu gore cette image, mais ceci est un billet d’humeur… Voilà une idée qui me tient à coeur (humm facile). Dans beaucoup de bibliothèques, on se targue d’esprit critique et de médiation culturelle à tout crin. Bon. Mais que produisent les bibliothèques comme éléments de médiation sur les collections en ligne ou imprimé? L’éducation artistique : c’est maintenant En faisant de l’éducation artistique et culturelle une priorité, le président de la République a suscité de grands espoirs chez tous ceux qui travaillent à ces pratiques singulières d’«éducation à l’art et par l’art», de «formation à la culture par les pratiques culturelles». Artistes, enseignants, responsables éducatifs et culturels, élus locaux se sont investis, depuis plusieurs années, dans des projets associant le monde de l’art et de la culture avec celui de l’éducation : ateliers de pratique artistique, classes à projet artistique et culturel, jumelages entre établissements scolaires et culturels, résidences d’artistes dans les écoles, parcours culturels, formations des artistes et des enseignants… Ces activités sont un moyen essentiel pour donner sens aux apprentissages et revivifier l’institution scolaire, comme pour contribuer à l’émergence d’une société plus démocratique. D’abord la pratique artistique et culturelle doit être au cœur des dispositifs.

Related:  sociologie et lectureInstitutions & politiques publiquesDocuments utiles au coursPolitiques culturellesObservatoire, enquêtes, statistiquesoralobservation société