background preloader

SMART Board Goodies

SMART Board Goodies

Discussion à propos du TBI Le TBI semble réellement attirer mes étudiants. Je crois que c'est parce que c'est une technologie facile à intégrer puisqu'elle se greffe facilement comme un complément à l'enseignement. Lorsqu'ils me parlent des avantages, les futurs enseignants parlent très souvent du petit plus que ça apporte à des démonstrations ou aux exemples. "Et les jeunes? J'essaie évidemment de mettre en valeur qu'à moins d'avoir 6 ou 7 TBI dans la classe, il y aura toujours qu'une petite partie des apprenants qui soit engagée dans une activité d'apprentissage. On me répond souvent: Mais le TBI attire la curiosité des apprenants! Je sais qu'il est possible de tirer des avantages réels de l'usage du TBI... Le seul choix valable que je connaisse qui impliquait un TBI unique, la seule situation de bonne utilisation d'un unique TBI que j'ai vu était dans un contexte particulier. Dans toutes les autres situations auxquelles j'ai pu assister, on aurait pu faire de meilleurs choix pédagogiques... Comment?

Smartboard Lessons, Activities, Games - iSmartboard.com TIC - Les TBI - Tableaux Blancs Interactifs Note : 2.7/5 (23 notes) Conférence internationale pour la solidarité numérique à Lyon : les TBI au secours de l’éducation numérique en Afrique Source : Ecrans de veille en éducation La ville de Lyon a accueilli le 24 novembre 2008 une conférence internationale pour la solidarité numérique organisée conjointement par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes, la Région Rhône-Alpes, la Communauté Urbaine de Lyon, [1] l’Agence Mondiale de Solidarité Numérique, le [2] Fonds mondial de solidarité numérique. Cette conférence fait suite aux [3] Sommets Mondiaux de la Société de l’Information de 2003 et 2005 de Genève et Tunis qui ont donné lieu à la création du Fonds et de l’Agence Mondiale de Solidarité Numérique. Les objectifs du Fonds Mondial de Solidarité Numérique visent à réduire la fracture numérique, mettre les technologies de l’information et de la communication au service du développement et construire une société de l’information solidaire et inclusive. Pour aller plus loin

Espace TBi Pédagogie et TBI Quand utiliser le TBI ? Pour bien comprendre l'apport du TBI, voici un parallèle avec les manuels scolaires. Dans de nombreux manuels, la page dédiée à une leçon se présente de la façon suivante : Une partie de découverte de la notion à aborder (Les situations sont souvent incompréhensibles pour les élèves n’ayant pas déjà des notions du sujet abordé…). Une partie de mise en forme de la règle (Ce que l’on donne à apprendre par cœur ;-) Une partie d’entrainement (Ce qui se fait par reproduction de l’exemple de début d’exercice et qui peut souvent être réalisé même si on n'a rien compris à la règle…). Prenons en compte ces trois temps pour comprendre le principal apport d’un TBI : La première phase est à mon avis celle ou le TBI est le plus intéressant. La seconde phase, celle de mise en place de la trace écrite, règle ou autre peut se faire avec un simple vidéoprojecteur sans TBI (même si l’apport du TBI peut encore être intéressant à ce stade). Bernard-Yves Cochain La mémoire du cours

Échange Smart-Québec © Denis Dubreuil 2010 Bienvenue sur le site temporaire d’échange de fichiers Smart-Québec. Vous trouverez ici des fichiers Notebook, Flash et autres qui sont soumis par des enseignants et autres personnes qui ont accepté de partager ces oeuvres avec leurs confrères et consœurs. Certains de ces fichiers sont prêts à être utilisés tandis que d’autres sont des ouvrages en développement. Si vous avez des fichiers à partager veillez contacter Kathy afin de faire les arrangements pour les faire placer ici. <div style="position:absolute;"><a href="montmagny-aout%202010.htm">Montmagny - Août 2010</a><a href="gatineau-mars%202010.htm">Gatineau - Mars 2010</a><a href="montreal-janvier%202010.htm">Montréal - Janvier 2010</a><a href="quebec-mars%202009.htm">Québec - Mars 2009</a></div>

Ce que pensent les profs de la mesure « Un TBI par classe et un ordinateur portable par prof » La nouvelle mesure en éducation concernant les technologies (un TBI par classe et un portable par enseignant), annoncée par Jean Charest le 23 février 2011, a suscité bien des réactions. L’Infobourg vous présente les points de vue de quelques enseignants et professionnels en éducation. Dans le contexte d’un concours organisé la semaine dernière dans le bulletin d’information de l’Infobourg, les abonnés étaient invités à livrer un court témoignage sur ce qu’ils pensent de la nouvelle mesure. Plusieurs commentaires ont été reçus, tous très pertinents. En voici quelques-uns qui résument l’ensemble des propos. « Je suis en accord avec l’idée de Monsieur Charest car nous sommes à l’ère des nouvelles technologies et nous devons être à l’affût des nouveautés afin de suivre le courant de nos jeunes en classe. « Si on veut bien préparer les élèves au 21e siècle, il est important de les prendre où ils sont et donc d’avoir des méthodes d’enseignement qui sont proches de leur réalité. « Cher M.

Teaching with Smartboard Un TBI par classe et un ordinateur portable par prof Catherine Houle, publié le 24 février 2011 Le 23 février dernier, le premier ministre Charest, dans son discours inaugural, annonçait une série de nouvelles mesures qui touchent le secteur de l’éducation, qu’il en a d’ailleurs fait une priorité. M. Une plus grande place aux technologies Le gouvernement Charest veut que les technologies occupent une plus grande place dans les écoles : « J’annonce que chaque classe de chaque école du Québec sera dotée d’un tableau blanc intelligent et que chaque professeur sera muni d’un ordinateur portable, a-t-il exprimé. » L’anglais intensif en 6e année Tous les élèves de sixième année feront « l’apprentissage intensif de l’anglais » durant la deuxième moitié de l’année scolaire, de février à juin. Des formations au civisme M. Un plus grand sentiment d’appartenance On veut renforcer le sentiment d’appartenance des jeunes à l’école grâce aux activités interscolaires.

Crickweb

Related: