background preloader

Séance pédagogique sur l'analyse du dessin de presse

http://clemidijon.info/WordPress3/wp-content/uploads/2009/02/20090218-dessin-depresse-pour-site.pdf

Related:  Caricatures et dessins de presseLa caricature, une rhétorique visuelle à exploiter en classeDessin de presse et caricatureEducation aux médias et à l'informationCLEMI

Un exemple de séance pédagogique sur les caricatures Dans le cadre de la classe média, on ne pouvait pas passer à côté des événements tragiques de mercredi dernier. D’autant plus que dans le collège, nous avons eu certaines réactions très particulières, de type « bien fait pour eux » (pour rester soft). Toutes les classes ont bien entendu eu un moment d’explication et de recueillement jeudi, mais des incompréhensions demeures. Les élèves font des confusions, s’en tiennent à des brides d’informations. Bref, il reste du boulot. J’ai voulu par cette séance remettre la caricature au centre. Dessins de presse : des infos et des pistes pour les utiliser « Dessin pour la paix » ou Cartooning for peace est une manifestation internationale (expositions et rencontres) mise en place en 2006 par Plantu et Kofi Annan. Après New York (au siège des Nations Unies) en juin de la même année, elle a commencé un tour du monde : Paris, Genève, Bruxelles, Atlanta et, en juin 2008, Ramallah et Jérusalem-est. L’exposition actuelle « Permis de croquer » est un tour du monde du dessin de presse.

Daumier La Révolution de 1789 va multiplier ces images (mille cinq cents gravures satiriques entre 1789 et 1792) et la demande suscitée par l'actualité va être à l'origine d'un appareil de production organisé. Des journaux hebdomadaires comme Les Révolutions de France et de Brabant de Camille Desmoulins ou les Révolutions de Paris de l'éditeur Prudhomme font une large place au dessin, satirique pour l'un, d'inspiration plus "reportage" pour l'autre. La presse royaliste publie de son côté des caricatures anti-révolutionnaires tandis qu'en 1793 le Comité de Salut Public demande au député David de "multiplier les gravures et les caricatures qui peuvent réveiller l'esprit public et faire sentir combien sont atroces et ridicules les ennemis de la liberté et de la république".Cité dans "La caricature, deux siècles de dérision salutaire", Historia, n° 651, mars 2000, p.52.

Séance pédagogique: Le dessin de presse dans le journal - Académie de Versailles - CLEMI Temps : deux heures (pour travailler de façon confortable et laisser notamment du temps pour le feuilletage) Niveau : 3ème Pré-requis : Les élèves ont déjà une habitude de lecture et de travail avec la presse. Fini de rire "Si vous voulez un baromètre de la liberté d’expression et comprendre les tabous dans un pays, il faut aller voir les dessinateurs de presse." Ce conseil de Plantu, Olivier Malvoisin l'a suivi à la lettre : Fini de rire revient sur les événements qui ont jalonné le début de ce XXIe siècle à travers les dessins et les témoignages de dessinateurs de presse des quatre coins du monde : de Plantu à Avi Katz (Israël), en passant par Danziger (États-Unis), Kroll (Belgique), Rainer Hachfeld (Allemagne), Khalil (Palestine)... Au fil du récit, le film trace les contours des tabous contemporains et pose la question suivante : où en est la liberté d’expression aujourd’hui ? L’affaire des caricatures de Mahomet en 2006 a soulevé bruyamment la question de la représentation religieuse.

Géopolitique et FLE : parler du dessin de presse en cours de français Jump to navigation Formulaire de recherche recherche avancée Liberté de la presse : le dessin comme arme absolue ? Charlie Hebdo : qui sont ces sites qui vous parlent de complot ? Au moins deux communautés Contacté par Rue89, Guilhem Fouetillou, cofondateur de Linkfluence, société spécialisée dans l'analyse du Web social, insiste sur le fait qu'il faut distinguer deux communautés, poreuses mais aux stratégies différentes : les « alter-info », qui réécrivent l'histoire ; les sites de la « ré-information », tels que Fdesouche, qui se contentent de mettre en relief des faits divers en estimant que ceux-ci parlent d'eux-mêmes. Les attaques terroristes des 7, 8 et 9 janvier ont donné une nouvelle visibilité aux sites relayant des thèses complotistes. La « complot-sphère » française est constituée d’une myriade de sites et de blogs. Toutes les tendances sont représentées.

Séance pédagogique: De la description à l'analyse des dessins de presse (lycée) - Académie de Versailles effectif : demi-groupe (14) durée : 1 séance d'1h lieu : salle de classe Caricature : définition et enjeux (15 min) - Présentation de la séance et des objectifs- Demander quels types d'image peut-on trouver dans la presse écrite ? Dessin, photographie...- (diapo 2) Demander quels types de dessin peut-on trouver dans la presse écrite ? infographie, illustration esthétique, caricature/dessin de presse- Demander de définir caricature (diapo 3) : un mode de représentation (déformation visuelle volontaire), une tonalité (grotesque), une finalité (satire = dénoncer en se moquant)- Distinguer caricature et dessin de presse : + un sujet (l’actualité)- Demander des noms de dessinateurs (Plantu, Charb, Cabu...) et des noms de journaux caricaturistes (Charlie Hebdo, Le Canard enchaîné...) (diapo 4).- (diapo 5) : Demander quel est le sens des caricatures.

Images de presse : photos et dessins de presse Images de presse. Photos et dessins de presse, cédérom, CDDP du Val d’Oise-CRDP de l’académie de Versailles/Clemi, 2011 Ce cédérom, publié à l’occasion de la 22e Semaine de la presse et des médias dans l’école®, est un outil pour apprendre à lire la photo d’actualité et le dessin de presse, mais il va plus loin. BitStrips, le dessin prémâché Les dessinateurs peuvent à nouveau s’interroger sur leur sort professionnel avec l’arrivée en France de BitStrips. Une application créée en 2012 et qui permet à tout un chacun de raconter sur Facebook sa vie en images grâce à une panoplie de lieux pré-dessinés dans lesquels on insère et fait parler son avatar ou celui de ses amis. Et les journaux qui publient de moins en moins de dessins n’ont pas hésité à vanter l’originalité de ce nouveau moyen d’expression à la portée de tous (« Nouvel outil de la satire politique ? »). C’est le cas de L’Express qui sur son site Internet s’est amusé « via BitStrips, application qui fait fureur sur les réseaux sociaux», à reconstituer « Les fabuleuses aventures de NKM dans le métro parisien ».

Related: