background preloader

Donald au Pays des Mathémagiques (1959) - Walt Disney

Donald au Pays des Mathémagiques (1959) - Walt Disney

http://www.youtube.com/watch?v=j_a4-zoTtAU

Related:  Des maths pour quoi faire ?MathématiqueVidéos mathématiquesà quoi servent les maths

A quoi ça sert, les maths ? Si l'on est professeur de maths, mathématicien, étudiant en maths ou simplement parent d'élève, on sera forcément confronté un jour à LA grande question : à quoi ça sert, les maths ? Qu'elle se présente sous la forme "à quoi ça sert, la trigonométrie / le calcul d'intégrales / de savoir que aplusbéaucarréégaleadeuxplusdeuxabéplusbédeux ?" ou sous sa variante affirmative "de toute façon, les maths, ça sert à rien", le fond reste le même. Dimensions Chapitre 9 Quels sont les "défauts" et les "implicites" de la preuve présentée ? En voici quelques-uns : - Est-il par exemple évident qu'on peut toujours abaisser une perpendiculaire d'un point sur un plan ? L'a-t-on démontré ?

Evan etc ! 234 strips trouvés avec le mot clé "prof" Retour sur Evanetc.fr Pour rappel Math Attack : Connaissez vous les 10 nombres sans lesquels le monde moderne ne tournerait pas ? "Or il n'est rien qui soit meilleur marché ni d'un usage plus facile que précisément les nombres, rien qui soit davantage au pouvoir de l'intelligence humaine"Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716) L’ADN en hélice, la sélection naturelle de Darwin…ou encore l’héliocentrisme de Galilée. Ces grandes découvertes scientifiques ont changé le cours de l’Humanité. Mais il n’y a pas qu’elles qui ont "compté". D'autres nombres ou constantes mathématiques ont révolutionné le monde. C’est grâce à eux que des ponts ont été construits, par exemple.

LES LACS DE WADA - Images des mathématiques Les frontières Commençons par un exemple très simple. Voici un disque dessiné dans le plan. Soyons précis : nous parlons du disque ouvert. Dimensions Chapitre 7 et 8 Rappelons-nous la formule qui exprime la projection de Hopf. En termes des coordonnées complexes, elle envoie (z1,z2) sur le point a=z2/z1 considéré comme un point de S2. Fixer un parallèle p dans S2, c'est fixer le module d'un nombre complexe, si bien que l'image réciproque d'un parallèle est décrite par une équation de la forme |z2/z1| = constante.

Math'@ctivité 3D : planètorange Le résultat final est une sorte de 'sphère'. C'est un objet en 3 dimensions (3D). Pour voir le Planètorange 'rouler', cliquer sur l'animation ci-contre puis sur le bouton play. Infos... Pourquoi ce nom Planètorange ? : Ce nom a été une idée commune entre Corinne Le Quellenec en 2000 et moi.

A quoi ça sert les maths ? On connait tous des enfants qui n’aiment pas les maths (j’en ai fait partie d’ailleurs…). Mais un enfant qui dit à la Terre entière « J’aime pas les maths !!! », que n’aime-t-il pas au juste ? Souvent, il n’aime pas la manière dont sont enseignés les mathématiques à l’école. Mais si on leur faisait voir les maths autrement, si on leur montrait les maths utiles dans la vie courant, utiles pour jouer, les maths qu’on retrouve dans la nature, dans les arts, dans les applications technologiques, peut-être reprendraient-ils goût aux maths ? L’objectif ici n’est pas de faire de tous les enfants des surdoués en maths mais de dépasser le désintérêt, voire le dégoût et même le rejet parfois éprouvés à l’égard des maths.

Plan projectif arguésien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le plan projectif réel « usuel » est arguésien, et plus généralement un plan projectif P2(K) définis sur un corps quelconque K (non nécessairement commutatif) est arguésien. Réciproquement, étant donné un plan projectif arguésien, il est possible de construire un corps K de façon que ce plan soit isomorphe (pour la structure d'incidence) à P2(K). Il s'agit donc d'une approche axiomatique en termes d'incidence, de la notion de plan projectif sur un corps quelconque, et une fois que le corps est caractérisé, il est possible par exemple d'introduire les coordonnées homogènes. Dimensions Chapitres 5 et 6 Deux notions seront utiles pour la suite : Le module d'un nombre complexe z= x +i y est simplement la distance du point correspondant (x,y) à l'origine. On le note |z| et il est égal, d'après le théorème de Pythagore à √ (x2+y2) . Par exemple, le module de i est égal à 1 et celui de 1+i à √2.

Mathématiques video Décrire un triangle isocèle - Les fondamentaux Un triangle isocèle a toujours deux angles égaux. On peut les comparer avec un calque ou bien un compas. video Tracer le triangle isocèle - Les fondamentaux Pour tracer un triangle isocèle, il faut tout d'abord tracer un côté du triangle en le mesurant avec... À quoi peuvent bien servir les maths? A quoi ça sert? L'enfant, particulièrement celui qui s'ennuie, veut comprendre pourquoi il doit se farcir des longs discours et exercices sur des matières abstraites. Il leur faut du concret à nos chères têtes blondes. Alors, les mathématiques avec ses théorèmes, son algèbre et ses codes donnent bien souvent la nausée à des élèves pour qui tous ces éléments ne sont pas liés « à la vraie vie ». Dernièrement, en France, la réforme de l'enseignement mènera à la disparition des cours de grec et de latin. Une fin qui en émeut plusieurs, mais qui pourraient bien avoir, avec un peu de mauvaise foi, un lien direct avec les mathématiques.

Courbure scalaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En géométrie différentielle, la courbure scalaire (ou courbure de Ricci, ou scalaire de Ricci) est l'outil le plus simple pour décrire la courbure d'une variété riemannienne. Il assigne à chaque point d'une variété riemannienne un simple nombre réel caractérisant la courbure intrinsèque de la variété en ce point. Dimensions Chapitres 3 et 4 Puis le 24, cet objet dont nous pensons que Schläfli était le plus fier ! La raison est que ce nouveau venu est vraiment nouveau ; il ne généralise en aucun cas un polyèdre de dimension 3, comme dans le cas des autres polyèdres. De plus, il a cette propriété merveilleuse d'être autodual : par exemple, il a autant de faces de dimension 2 que de faces de dimension 1 (les arêtes) et autant de faces de dimension 3 que de faces de dimension 0 (les sommets). Et enfin, nous voyons les polyèdres 120 et 600 dont nous avions déjà vu les sections. Cette nouvelle vue nous montre d'autres aspects de ces polyèdres de dimension 4, qui sont décidément bien compliqués.

Related:  Mates