background preloader

Nous perdons notre temps pour mieux occuper le vôtre

http://www.bilboquet-magazine.fr/

Related:  Exemples d'intoxSPME 2017 : D'où vient l'info ?Sites canularFake news / canulars / hoaxTrions un peu

Complots – 3e Médias Complots Nous les employons tous les jours, sans forcément nous en rendre compte… Mais êtes-vous au courant de tout ce qu’ils nous cachent ? Les Britanniques, avec leur puissance Read More Charlie Hebdo : qui sont ces sites qui vous parlent de complot ? La « complots-sphère » française est constituée d’une myriade de sites et de blogs. Toutes les tendances sont représentées. Certaines adresses sont antisémites, d’autres versent dans l’occultisme. Beaucoup ne sont pas clairement identifiables. Théorie du complot, intox ... J'éduque mes élèves à discerner les vraies infos sur le net Les jeunes sont les plus exposés aux dangers du net. (Balint Szlanko/AP/SIPA) Apprendre à se repérer sur la toile avec un esprit critique pour devenir des e-citoyens avertis, qui consomment et produisent des informations de manière responsable, sans se faire berner ni manipuler : tel est l’enjeu d’un projet inédit d’éducation aux médias que je viens d’expérimenter auprès d’enfants de 10-11 ans. Des clés indispensables pour naviguer sur le net. Mes élèves se sont donnés à fond dans ce projet Jeudi dernier a eu lieu une cérémonie de remise des diplômes "d’apprenti hoaxbuster".

LoupApps, la sécurité sur votre mobile - MAIF SOCIAL CLUB Smartphone, compagnons de vie Toujours à portée de main, ils nous connectent au monde via leurs applications de plus en plus nombreuses et fonctionnelles : gestion de nos messages, appareil photo et caméra, administration de nos contacts, flux d'informations sur les réseaux sociaux, fonction GPS, jeux de tous types, consultation sur Internet. La liste est longue et ne fait que s'allonger de jour en jour. Nordactu, Breizh Info, Info-Bordeaux... Les vrais faux sites d’infos locales des militants identitaires Ils s’intitulent Infos Bordeaux, Rhône-Alpes Info ou Breizh Info. Déguisés en sites d’information « classiques », ce sont en réalité des relais de la propagande d’extrême droite. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent « Trois nouveaux radars installés sur la rocade de Bordeaux » Le titre qui s’affiche à la « une » du site infos-bordeaux.fr, ne pose que peu question. Mais les autres articles mis en avant sur ce qui a tout l’air d’un site consacré à l’actualité bordelaise sont plus étranges : « Le local du Front national de nouveau vandalisé » ; « Des soldats d’Odin [milices d’extrême droite scandinaves] patrouillent dans les rues de Bordeaux » ; « Tentative d’incendie du futur centre de migrants » ; annonce d’une conférence d’Eric Zemmour… Le phénomène est le même sur Breizh Info, un site qui dit traiter « de l’actualité bretonne et internationale », et qui affiche dès sa page d’accueil douze fois le terme « migrants » et huit fois celui d’« islam »…

10 rumeurs et intox qui circulent après les attentats du 13 novembre Le RAID n’est pas intervenu en Alsace, quatre policiers n’ont pas été tués et l’extrême droite n’a pas incendié la « jungle » de Calais… Le point sur les fausses rumeurs à ne pas diffuser. Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations. Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence. Voici les principales, ainsi que l’explication de leur caractère erroné. 1. Non, quatre policiers n’ont pas été tués

Comment des internautes créent l’intox autour des images de migrants Face à l’arrivée de dizaines de milliers de migrants en Europe, des internautes, le plus souvent sympathisants de groupuscules d’extrême-droite, n’hésitent pas à relayer de fausses informations sur les réseaux sociaux. Objectif : convaincre par tous les moyens qu’il ne faut pas accueillir ces nouveaux arrivants. Tour d’horizon avec huit intox décryptées. Opposés à ces politiques, des sites ultraconservateurs, ouvertement anti-immigration, comme Fdesouche, Dreuz.info, ou encore les Observateurs.ch. en profitent pour s’adonner à des tentatives de désinformation, utilisant au maximum les réseaux sociaux pour diffuser de fausses informations ou donner leur version de certaines actualités.

«Pizzagate»: Pédophilie, pizza et Clinton... Anatomie de la chaîne de la désinformation WEB L'histoire inventée déchaîne la webosphère «alt-right» depuis plusieurs semaines.. Philippe Berry Publié le Mis à jour le C’est l’histoire d’une pizzeria fréquentée par les hipsters de Washington, qui viennent y écouter de la musique live et jouer au tennis de table. Les mille et une ruses de l’industrie de la désinformation Enquête sur des méthodes employées par des sites trompeurs pour diffuser de fausses informations sans se faire prendre. Les fake news qui circulent massivement en ligne ne tombent pas du ciel. L’examen détaillé de certaines de ces rumeurs par Les Décodeurs à l’occasion du lancement du Décodex montre que les artisans de la propagande déploient des méthodes de plus en plus ingénieuses. 1.

Related: