background preloader

Diffuser ses résultats de veille

Diffuser ses résultats de veille
La diffusion des résultats d’une veille est, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, l’un des exercices les plus complexes du processus de veille. Il existe effectivement de nombreuses manières de diffuser l’information et le choix parmi ces manières dépendra des compétences du veilleur (un consultant et un analyste se chargeront d’analyser l’information pour en tirer des recommandations stratégiques, un documentaliste la collectera et éventuellement la triera), mais également des exigences de son/ses client(s) interne(s)/externe(s). Si ces derniers n’ont aucune connaissance sur les manières de diffuser l’information récoltée, il est important de pouvoir leur présenter un éventail des solutions potentielles: Via ce schéma, j’ai essayé de synthétiser les différentes méthodes de diffusion des résultats d’une veille. Je ne prétends bien évidemment pas être exhaustif donc si vous avez des suggestions ou différentes méthodes à proposer n’hésitez pas à me contacter. La présentation

http://veille-strat.com/2013/01/16/diffuser-ses-resultats-de-veille/

Related:  Diffuser sa veillefizriwerRecherche, veille, curationDiffuser ses résultatsVeille et curation

Comment veiller sur les médias sociaux en une image Mes pratiques de veille ont considérablement évolué depuis la disparition de Google reader. J’ai revu mes pratiques et je les ai documentées dans plusieurs articles mais je n’avais jamais pris le temps de faire une image bien claire de tout l’écosystème. Je propose une veille sur des articles en accès libre avec un commentaire et ou une citation de l’article partagé, disséminée dans plusieurs contextes et publiée à des moments différents de ceux auxquels je le les lis.

Connaître les outils de la veille informationnelle En ce début de semaine, mardi et mercredi, je me trouvais à Orléans pour animer un stage de deux jours sur le thème "Connaître les nouveaux outils de la veille informationnelle". Ce stage était réalisé pour le compte du centre de formation Média Centre-Ouest et en était à sa troisième édition. Les objectifs annoncés de la formation étaient "apprendre à maîtriser ces outils afin de les intégrer à une pratique de veille efficace. Mesurer les enjeux induits par ces outils en matière d’usage et de validité de l’information". Marc Rougier de Scoop’it : « à l’origine de la curation, l’infobésité !  – #curationb2b Suite de ce petit déjeuner sur la curation de contenus Marc Rougier, co-fondateur de Scoop’it (transparence : je suis un client de Scoop’it). Marc a rappelé les fondements du marketing de contenu, “qui transforme les marques en médias” dans une présentation claire et directe. A l’origine de la curation : l’infobésité “Le curateur est une fonction qui existe depuis toujours, mais la nouveauté est l’infobésité qui nous submerge et qui pose 2 problèmes” a livré Marc en guise d’introduction :

Comment les infographies sont partagées sur les réseaux sociaux Avouons-le : l’infographie est très à la mode depuis quelques mois. Dans une journée typique de veille sur Internet, vous allez nécessairement tomber sur des infographies couvrant une multitude de sujets. Qu’il s’agisse de Facebook en passant par le Football, la mode, etc … tous les sujets sont abordés dans ce nouveau mode de publication. Mais, il semblerait que ce soit un phénomène planétaire seulement parce que les internautes aiment vraiment un contenu en image. Mammoth. Outil de curation collaboratif Mammoth est un outil de curation qui permet de collecter et d’organiser tout type d’informations et d’éléments en mode collaboratif. Mammoth est un moyen très simple pour travailler à plusieurs pour créer des dossiers virtuels multimédias puis les partager avec d’autres.Ce service est d’une étonnante simplicité d’utilisation. Il offre toutes les options nécessaires pour collecter, assembler, éditer puis partager des ressources multimédias sous la forme de boards que vous pouvez partager ensuite ou non. Chaque tableau que vous allez créer sur Mammoth permet de rassembler des textes, des images, des vidéos et des fichiers de toute sorte.

Storify twitter pearltrees tumblr TICE ICT pédagogie twittclasse Laurence Juin Dans le cadre de mon cours de français, j’ai utilisé un nouvel outil qui nous a été présenté lors du Barcamp Médias- sociaux à Paris ces jours derniers (#ms_sevres11) : Storify Suite à la projection du film des Frères Dardennes , "le silence de Lorna" (dans le cadre du processus lycéens et cinéma) , les élèves ont eu à étudier différentes critiques sur le film. J’aurais pu leur photocopier quelques textes glanés sur la toile, leur donner une série de questions papier et leur faire rédiger à leur tour un texte argumenté sur le sujet. Mais ça m’ennuie autant qu’eux ! Je n’y vois qu’une exécution de consigne, aucun attrait pour le support, aucune interactivité, aucune mutualisation, aucune individualisation. C’est justement ce que le numérique, les réseaux sociaux et le web 2.0 apportent à ma pédagogie !

Intelligence économique et veille stratégique, des cours et exemples Cette discipline s'appelait auparavant "veille stratégique", elle se nomme maintenant "Intelligence Economique". L'idée derrière cette appellation est d'aller au-delà de l'activité du veilleur. Il s'agit pour l'entreprise de surveiller son environnement selon des objectifs définis et d'intégrer les données collectées pour les transformer en véritables informations opérationnelles. Spundge. Outil de curation collaboratif Spundge est un outil en ligne qui permet de faire de la curation sur le web en mode collaboratif. Ces fonctions collaboratives sont d’ailleurs un des points forts, une des valeurs ajoutées de cet outil de curation. Spundge fonctionne à la façon de Scoop.it ou autres StumbleUpon.

Choisir ses outils de curation web Diigo, Netvibes, Pearltrees, etc. Ces plates-formes de favoris existent depuis plusieurs années, mais font leur grand retour avec la curation web (lire notre article « La curation… Kezako ? » du 12 avril 2011). Elles ont été rejointes par des petits nouveaux comme Scoop.it, Storify ou Paper.li. Tous ces outils font désormais partie de la grande « famille » des outils de content curation (plus de 50 au total). Si leur finalité reste sensiblement la même – sélectionner, qualifier et partager de l’information sur le web – leur usage diffère parfois.

Related: