background preloader

Réseaux sociaux : guide d’utilisation en une image

Réseaux sociaux : guide d’utilisation en une image
Le blog anglophone Top Nonprofits spécialisé dans la communication en ligne pour les associations et le secteur non marchand a publié une traduction en français de son infographie : les médias sociaux guide d’utilisation. En une page, il est délivré des conseils pour gérer une présence en ligne sur les services communautaires grand public Facebook et Twitter de façon très pragmatique (à quel moment publier, que poster, statistiques à suivre, rythmique de publication, comment formaliser son message…) tout en s’attachant à une modélisation de son projet (comprendre son audience et gestion du temps). Conseils concis et pragmatiques pour utiliser les réseaux sociaux Médias sociaux Guide d’utilisation Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International

How To Use Facebook Promoted Posts For Good...and Bad :: Why Use Facebook Promoted Posts :: Facebook Sponsored Stories | Zynali Marketing Solutions How and Why to Use Facebook Promoted Posts A few months ago, Facebook rolled out a new feature for page administrators, Facebook promoted posts. The premise of this feature is to pay a fee to Facebook, and they will distribute your chosen content to a greater percentage of people who ALREADY “LIKE” your page. Yes, you read correctly. Why doesn’t Facebook show my content to ALL of my fans? It’s not Facebook’s fault! I received a message from my friend, who is new to social media, and they were really concerned about this. I see the error of my ways. Here’s the good news, you can definitely turn the ship around! How to use Facebook Promoted Posts to recapture lost fans… Now comes Facebook promoted posts! Facebook promoted posts are super easy to implement. Parting tips… USE IMAGES! What do you think? Not sure where to start, or need some assistance?

www.competencesessentielles.ca AssociationReseau L'association "Outils-Réseaux" a été créée en avril 2008 pour prendre en charge le pilotage du projet "Outils-Réseaux", jusque là porté par l'association Tela Botanica. L'association se compose de 3 membres du CA et de 9 salariés. En parallèle de l'association , un projet de montage en SCIC est étudié. Pour plus d'informations, voir les statuts. Avec une équipe aux compétences complémentaires, l'association assume toutes les "charges critiques", tous les aspects de fonctionnement du projet qui ne peuvent reposer sur une simple participation volontaire : elle assure la gestion et la direction du projet "Outils-Réseaux", elle est garante de la pérennité, du bon fonctionnement et de l'éthique du projet, elle gère financièrement le projet. L'association "Outils-Réseaux" anime le projet "Outils-Réseaux" et mène des actions pour initier et accompagner les pratiques coopératives, en s'appuyant sur des outils Internet. 4 axes d'intervention Accompagnement de projets coopératifs Formations Diffusion

Le fact-checking est-il l’avenir des médias, des réseaux sociaux et de la communication Rumeurs, contre-vérités, mensonges, distorsion des faits et autres joyeusetés n’en finissent plus d’inonder l’agora médiatique et la sociosphère. A coups d’affirmations pleines d’aplomb, de tweets à répétition et de chaînes de partage de contenus, chacun assène sa vérité pour mieux pilonner l’autre, quitte à s’arranger avec la véracité. Avec la consécration du temps réel numérique, la prise de recul et le recoupement des informations deviennent des exercices d’une incroyable complexité pour le journaliste comme pour le citoyen ou l’entreprise. Et si le « fact-checking » constituait une piste pour limiter les bobards et intoxs en tout genre ? Tour d’horizon d’un phénomène en pleine expansion. C’est une petite brève parue sur le site spécialisé Presse News qui le dit (1). Une naissance en réaction à un mensonge Le fact-checking a d’abord été consacré aux USA En soi, le fact-checking est consubstantiel au journalisme depuis qu’il existe. Le pionnier en la matière est le site FactCheck.org.

CaddE-Réputation Twitter Shifts from Tech Startup to Media Network [Infographic] inShare99 The state of the relationship between Twitters and its developer community is nothing short of tumultuous. While there are significant merits on either side of the debate, what’s clear is that the Twitter of yore is no longer on a similar course for what will be the Twitter to come. What was once a Twitter paradox has now become promising new model for the future not just social and mobile media, but all media. As Twitter makes the pivot to a fledgling media giant, the teams at “Pivot” and Netbase studied how online conversations reflected the sentiment of the community toward Twitter. So how does that 30% break out? Well, 30% are general complaints. 22% reflect changes to the API rules. 16% are tied to DM. When it comes to conversations around development platform, mentions of Facebook’s Open Graph trumps Twitter’s API at 916,101 vs. 28,717 over the course of one year. So what are people complaining about when talking about Facebook? 33% complain that an app can’t post.

RePub: Computational and Game-Theoretic Approaches for Modeling Bounded Rationality This thesis studies various computational and game-theoretic approaches to economic modeling. Unlike traditional approaches to economic modeling, the approaches studied in this thesis do not rely on the assumption that economic agents behave in a fully rational way. Instead, economic agents are assumed to be boundedly rational. Abandoning the assumption of full rationality has a number of consequences for the way in which economic reality is being modeled. Traditionally, economic models are mostly of a static nature and have a strong focus on deriving equilibria. Also, models are usually analyzed mathematically. Oubliez les médias sociaux, pensez Digital Marketing Le Social Media : clé de voûte demain des stratégies digitales des entreprises ? Résumé : les entreprises se posent de plus en plus de questions autour des médias sociaux… et elles ont bien raison. Certes la question qui revient fréquemment c’est "Quelle présence ?" Vous allez penser que je suis tombé sur la tête à écrire un article qui vous dit d’abandonner et de ne plus penser aux médias sociaux, alors que je prêche depuis plus de 6 ans maintenant, chez mes clients, lors de conférences, sur MediasSociaux.fr et ce blog, que les médias sociaux ont totalement bouleversé le panorama digital. J’avoue rester sceptique quand je vois certaines agences ou annonceurs m’expliquer qu’avec les médias sociaux on va pouvoir casser les silos dans l’entreprise… alors que finalement, au début de nos missions avec The Persuaders, je m’aperçois que les médias sociaux ont recréé d’autres silos, qu’il va falloir eux aussi à terme intégrer. Les objectifs du Social CRM

90% des TPE/PME utilisent les réseaux sociaux aux US Une étude sur 600 propriétaire de TPE/PME aux Etats-Unis indique que 90% d’entre eux sont activement engagés sur des réseaux sociaux et que 74% d’entre eux pensent que cela leur est utile… Parfois même plus utile que le networking physique… Les résultats clés de cette enquête : Pour 62% d’entre eux le networking social représente plus d’un quart de leur temps de networking ;Pour 42% d’entre eux, ils gagnent plus de 25% de leur nouveaux clients sur les réseaux sociaux ;En termes de bénéfice ils considèrent que les réseaux sociaux leur permettent d’être trouvé par les clients et de partager des références ;42% ont une présence sur Facebook qu’ils trouvent utiles mais 30% ne la trouvent pas utiles ;Pour 24% néanmoins le site Internet reste la principale source de prospect puis 19% Facebook, puis LinkedIn, etc.

Le débat : l'anonymat en ligne est-il encore utile ? L'anonymat numérique est-il encore utile ? En 2012, le pseudo n'est plus vraiment à la mode : de plus en plus de blogueurs préfèrent le laisser de côté, et capitaliser sur leur nom. D’où notre question : l'anonymat sur Internet a-t-il encore une utilité voire un sens ? A-t-il encore sa place sur Internet ? Pour y répondre, nous avons invité dix experts à se pencher sur la question et à nous livrer leur vision de l’anonymat numérique. Sociologues, photographes, avocats, écrivains… tous se sont prêtés au jeu d’une courte tribune pour défendre leurs idées. Avant de retrouver l’intégralité de leurs contributions, retour sur les principales tendances qui se dessinent. > Pseudonymat ou anonymat ? Pour bien comprendre les enjeux de la question de l’anonymat en ligne, une première distinction s’impose : c’est Antoine Dupin, auteur de Communiquer sur les réseaux sociaux, qui revient sur cette différence fondamentale entre « pseudonymat » et « anonymat » : > La question de l’identité en ligne

12 tendances du Web en 12 min Tendance n°1 : Solomo = Social + Local + Mobile Le Social s'infiltre dans la majorité des sites et plutôt que de faire remplir un formulaire différent par application on propose une connexion avec facebook ou avec twitter. Le partage sur les réseaux pour plus de viralitéest également une fonctionnalité de plus en plus répandue dans les sites Web. Mobile : dans nos usages, les ordinateurs sont de plus en plus remplacés par des tablettes et des smartphones, tactiles et sans clavier. On compte déjà un million d’applications sur iPhone ou sur Android. Même les outils de collaborations deviennent accessibles en mobilité (ex. les outils IBM). Le télétravail en est grandement facilité. Local : Les applications mobiles intègrent des fonctionnalités de localisation. réclamations critiques suggestions idées … issues des réseaux sociaux Tendance n°3 : QuantifiedSelf Le QuantifiedSelf c'est la capture, l'analyse et le partage de données personnelles. Le QuantifiedSelf a de multiples applications :

Related: