background preloader

"Osons imaginer l'existence sociale en dehors du travail !" (Loic Wacquant)

"Osons imaginer l'existence sociale en dehors du travail !" (Loic Wacquant)

http://www.youtube.com/watch?v=kNPayPcaeV0

Related:  manipulations et conditionnement social | lanceurs d'alerteculture sanitaire et socialeQuestions PolitiquesRevenu de baseTheories

Se désintoxiquer de la langue de bois Un documentaire de Myriam Prévost et Véronique Vila Se désintoxiquer de la langue de bois © Fabien Gosset La langue de bois fait partie de nos vies mais souvent on l'oublie. Ces cartes du monde qu'on ne vous apprend pas à l'école ! À l’école, plus précisément en histoire/géo, on avait pour habitude d’apprendre à situer les pays sur une carte du monde et réciter quelques capitales.. Il arrivait même que les professeurs les plus pointilleux nous demandent de colorier les différents états, fleuves.. Malheureux était donc celui qui avait oublier ses crayons de couleurs..

Pourquoi ont-ils tué Jaurès Ils étaient usés à quinze ans Ils finissaient en débutant Les douze mois s´appelaient décembre Quelle vie ont eu nos grand-parents Entre l´absinthe et les grand-messes Ils étaient vieux avant que d´être Quinze heures par jour le corps en laisse Laissent au visage un teint de cendres Oui notre Monsieur, oui notre bon MaîtrePourquoi ont-ils tué Jaurès? Pourquoi ont-ils tué Jaurès?On ne peut pas dire qu´ils furent esclaves De là à dire qu´ils ont vécu Lorsque l´on part aussi vaincu C´est dur de sortir de l´enclave Et pourtant l´espoir fleurissait Dans les rêves qui montaient aux cieux Des quelques ceux qui refusaient De ramper jusqu´à la vieillesse Oui notre bon Maître, oui notre MonsieurPourquoi ont-ils tué Jaurès? Pourquoi ont-ils tué Jaurès?

Problématique d'une allocation universelle Avant-propos Ingénieur de recherche dans une vie antérieure (environnement et étudesépidémiologiques dans une grande entreprise publique), j'aime bien creuser une questionlorsqu'elle me chatouille ... Après un travail sur le problème récent des retraites, j'ai eu lacuriosité de me pencher sur la question de l'allocation universelle, et d'en parler autour demoi. Un groupe d'amis intéressés m'a alors demandé de leur faire un exposé sur cetintéressant problème ... Banco, je m'y suis mis et, très modestement, j'en profite pour vousproposer ici le fruit de mes investigations.Plus que d'un travail de chercheur, ce travail d'analyse et de synthèse (classique pour unchercheur évidemment) serait normalement, à mon avis, du ressort de journalistes ... Allocation Universelle - JC.

à qui appartiendra l'économie de demain? «Une économie contributive repose sur le développement des savoirs des individus, et le partage de ces savoirs est facilité par une propriété collective qui n’empêche pas sa circulation.»Ou comment penser l'après-demain quand l'économie sera pris d'assaut par le deep learning, en éliminant comptables, vendeurs, rédacteurs techniques, agents d'immeubles, etc... Posté un peu plutôt aujourd'hui sur Facebook par Alain Depocas, le lien vers cette réflexion de Bernard Stiegler m'interpèle. «Nous sommes au bout du modèle fordiste, il faut passer à un modèle contributif», dit Stiegler. L’économie contributive est fondée sur la recapacitation : elle augmente la capacité des gens plutôt qu’elle ne la diminue. Il y a donc une utopie qui peut répondre au modèle capitaliste? Pas que ce n'est pas le cas, le savoir fait parti du bien commun, en théorie, mais dans les détails il y a des zones très grises (notamment au niveau du droit d'auteur).

Daniel Schneidermann Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Dans sa jeunesse, Daniel Schneidermann a été à 17 ans, pendant quelques mois, militant à l'Union des étudiants communistes[1],[2]. Bernard Stiegler : L’emploi est mort, vive le travail ! 2014 Un bout de colline à monter avec Bernard Stiegler Bernard Stiegler n’est ni un maître à penser ni un chef de meute. Il ne défend nul dogme, ne prétend détenir aucune vérité. Pourtant il se bat comme personne pour défendre ses convictions et les faire vivre au cœur du monde «réel». Et c’est ainsi qu’il a été avec d’autres en 2005 à l’origine de la création d’Ars Industrialis, «association internationale pour une politique industrielle des technologies de l’esprit». Ce philosophe a quelque chose de présocratique.

Lutte contre la corruption en Chine : des milliardaires exécutés pour l'exemple Par Francetv info Mis à jour le , publié le La Chine a exécuté cinq hommes cette semaine. Parmi eux, le milliardaire de l'industrie minière Liu Han ainsi que son frère et trois complices, reconnus coupables d'avoir organisé un gang mafieux et commandité plusieurs meurtres. Au total, 68 hauts responsables du Parti communiste chinois, dont le maire de Nankin, 72 000 cadres de plus bas niveau et quinze généraux ont été arrêtés ces derniers mois en Chine.

Nous sommes au bout du modèle fordiste, il faut passer à un modèle contributif Bernard Stiegler est philosophe, théoricien de l’évolution des systèmes techniques. Il a découvert les modèles du libre de façon presque accidentelle, en tant que Directeur de l’INA. Initiateur et président du groupe de réflexion philosophique Ars industrialis créé en 2005, il dirige également depuis avril 2006 l’Institut de recherche et d’innovation (IRI) qu’il a créé au sein du centre Georges-Pompidou. Les modèles ouverts, contributifs et collaboratifs sont de plus en plus nombreux, la contribution s’étend à de nouveaux territoires, comment interprétez-vous cette évolution ?

Silvano Agosti Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Silvano Agosti, né à Brescia le 23 mars 1938, est un réalisateur, scénariste, producteur de cinéma italien. Il est également écrivain, poète. Biographie[modifier | modifier le code] Filmographie[modifier | modifier le code] Qu’est-ce que la précarité ? Des DOI sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions qui sont abonnées à un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lequelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible aux institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : contact@openedition.org Anderson, Nels, 1993, Le hobo, sociologie du sans-abri, traduit de l’anglais par Annie Brigan, Paris, Nathan. Aubenas, Florence, 2010, Le quai de Ouistream, Paris, Éditions de l’Olivier. Bataille, Philippe, 2012, À la vie, à la mort. Euthanasie, le grand malentendu, Paris, Autrement.

49.3 : la loi Rothschild passée en force et en profondeur Emmanuel Macron, le poulain de la Finance internationale, encouragé par son staffylocoque à l’Assemblée nationale « Loi Macron » : le gouvernement dégaine le 49.3. Comme prévu, le projet de loi « pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques » et mon cul sur la commode, dont personne ne voulait, a été imposé par Manuel Valls à l’Assemblée nationale : Le Parisien : « La loi Macron passera donc en force« En effet, des députés socialistes forts inquiétés par la sauvegarde de leur siège (c’est ainsi qu’on nomme la peau des fesses en médecine) aux prochaines élections, avaient menacé de ne pas voter les mesures ultralibérales concoctées par l’ancien employé de la Banque Rothschild (mais toujours membre du Club le Siècle). Habitués que nous sommes de voir comment sont traités les « principes démocratiques » (défense de rire) par nos dirigeants, on ne sera pas surpris de ce passage en force via le 49.3, une petite pirouette législative prévue par la Constitution.

Reportage Bhoutan : au pays du Bonheur National Brut De Marie-Monique Robin – ARTE GEIE / M2R Productions – France 2014 Niché au cœur de l’Himalaya, le petit royaume du Bhoutan a décidé d’en finir avec « la dictature du Produit Intérieur Brut (PIB) » et de la croissance économique à tout prix, en proposant un nouvel indicateur de richesse : le Bonheur National Brut (BNB). Lancé par le 4ème Roi, le « nouveau paradigme » s’appuie sur quatre piliers : la protection de l’environnement, la conservation et la promotion de la culture bhoutanaise, la bonne gouvernance et le développement économique responsable et durable. Œil pour Œil : les réfugiés de Calais De Lionel Charrier - Agence MYOP

Related:  REVENU DE BASEREVENU DE BASE