background preloader

Actualités 2012 - Parce qu’à ses débuts, l’obésité infantile ne se voit pas, il faut la dépister le plus tôt possible

Actualités 2012 - Parce qu’à ses débuts, l’obésité infantile ne se voit pas, il faut la dépister le plus tôt possible
L’obésité et le surpoids concernent respectivement 3,5 % et 4,5 % des enfants, le double par rapport à une dizaine d’année, même si ce chiffre semble se stabiliser. Pour aider les professionnels concernés dans leur pratique de dépistage et en complémentarité avec la recommandation professionnelle de la HAS sur la prise en charge, l’Inpes édite plusieurs documents. La prévalence de l’obésité et du surpoids chez les enfants et les adolescents a fortement augmenté entre les années 1980 et 2000 en France comme dans la majorité des pays industrialisés (Afssa, 2008). Ainsi, en 2006, 18 % des enfants âgés de 3 à 17 ans (16 % des garçons et 19 % des filles) sont en surpoids ou obèses, dont 3 % des garçons et 4 % des filles classés comme obèses (InVS, 2006). Une prévention pertinente Les recommandations de bonne pratique de la Haute Autorité de santé réactualisées en 2011 rappellent ainsi aux professionnels l'importance d'un suivi de l'IMC et de la courbe de poids chez l'enfant et l'adolescent. Related:  Sanitaire et socialActualité articles - la santé et du bien être

Nouveaux défis, par António Guterres Le déracinement et l’exil contraint, consécutifs aux persécutions, aux guerres, aux catastrophes naturelles, marquent l’histoire de l’humanité. Le déplacement forcé des populations a façonné le développement des grandes religions et fait partie de notre patrimoine commun. Il reste l’une des conséquences les plus visibles et les plus profondes des conflits et de la répression. D’une ampleur considérable, ces mouvements de population ne montrent aucun signe de ralentissement. Alors que de nouveaux conflits émergent, les anciens perdurent, gagnant en complexité. Au Pakistan, au Kenya et dans l’est du Soudan, par exemple, sont installés des dizaines de milliers d’enfants afghans, somaliens et érythréens dont les grands-parents sont les derniers membres de la famille à avoir vu leur pays d’origine. Souvent, d’autres solutions que le retour se révèlent tout aussi vaines. La recherche de solutions pour les réfugiés est naturellement liée au traitement des causes profondes des conflits.

Stop au bronzage artificiel ! Le Bulletin épidémiologique hebdomadaire consacre cette semaine un numéro spécial au "soleil en cabine", qui constitue, selon les travaux des spécialistes cités, "une menace bien réelle, mais évitable, pour la santé". Dès le titre, le ton est donné. Et dans leur éditorial, les professeurs Jean Civatte et Jacques Bazex, tous deux membres de l'Académie nationale de médecine, regrettent que "toutes les campagnes d'information et de prévention semblent malheureusement vouées à l'échec". Et pourtant, les statistiques sont éloquentes : le nombre de cancers de la peau double pratiquement tous les dix ans. Dangers réels Ces cancers de la peau ont deux causes principales : l'insouciance des vacanciers qui oublient de porter des vêtements protecteurs, de remettre régulièrement de la crème solaire et, surtout, l'inconscience de ceux qui s'exposent aux rayons ultraviolets artificiels de lampes dites solaires ou de cabines à bronzer. Dépistage

Vacances des jeunes, les écarts s’accroissent 3 juillet 2013 - Si les vacances se sont démocratisées ces cinquante dernières années, un quart des jeunes de moins de 19 ans n’ont pas la possibilité de partir de leur domicile pendant les congés. Les écarts s’accroissent même entre les catégories sociales. Le tour de la question par l’Observatoire des inégalités. Comment évolue le taux de départ en vacances des jeunes ? Un quart des jeunes de 5 à 19 ans, soit trois millions d’enfants, ne sont pas partis en vacances [1] en 2011, selon une étude de l’Observatoire des vacances et des loisirs des enfants et des jeunes (Ovlej) et de la Jeunesse en plein air (JPA) [2]. Si l’on observe les évolutions sur longue période, les vacances des plus jeunes avaient tendance à se démocratiser. Pourquoi ne part-on pas en vacances ? L’une des raisons principales du non départ est le manque d’argent pour 67 % des familles selon l’Ovlej. Les durées des séjours Qui sont les jeunes qui ne partent pas en vacances ? Les vacances restent un marqueur social fort.

Médicaments : la contrefaçon, un fléau mondial Plus d'un tiers des médicaments utilisés contre le paludisme en Asie du Sud-Est et en Afrique subsaharienne sont faux ou de mauvaise qualité (notamment avec des produits désormais interdits en raison de leur dangerosité ou des principes actifs en quantité insuffisante). Les résultats d'une étude menée par des chercheurs américains et britanniques - publiée hier dans la revue The Lancet Infectious Diseases - font froid dans le dos, d'autant plus que la malaria tue, encore aujourd'hui, près d'un million de personnes chaque année dans le monde, dont des centaines de milliers d'enfants. Et que, malheureusement, le marché des faux médicaments ne cesse de croître. Selon les auteurs de ce travail, qui ont analysé 1 437 échantillons de médicaments prélevés dans sept pays d'Asie du Sud-Est, 35 % ont échoué aux tests chimiques, 46 % avaient des défauts d'emballage ou étaient périmés et 36 % étaient tout simplement des faux. Le sujet préoccupe évidemment les responsables européens.

Magazine sociologie, articles sociologique travail, dossier sociologie, Sciences Humaines Violence : Les paradoxes d'un monde pacifiéMartine Fournier Agressions, attentats sanglants, crimes crapuleux… Ces faits dont nous abreuve sans cesse l’actualité seraient-ils le symptôme d’un ensauvagement du monde ? Pourtant, les sociétés démocratiques connaissaient un déclin historique de la violence... Tout plaquer : une aventure à haut risqueHéloïse Lhérété En Europe, trois salariés sur quatre rêvent de tout quitter pour changer de vie. Changer de métier, du fantasme au projetHéloïse Lhérété Huit salariés sur dix se disent tentés de changer de métier. Vidéo : Edgar Morin VIDEO - Avant de s'imposer dans le domaine des idées, le sociologue Edgar Morin s'est aventuré du côté de la littérature, du cinéma, et même de la chanson... Cette vidéo inédite complète notre hors-série Edgar Morin, l'aventure d'une pensée. Dossier : Qui sont les Français ? La société précaire CATHERINE HALPERN Voir le sommaire du dossier Mais que cherchent les lolitas ? // Normes La beauté est injuste. // Courant

Sclérose en plaques : une maladie handicapante qui frappe les jeunes La sclérose en plaques (SEP) est une maladie chronique du cerveau qui concerne 80 000 personnes en France. 2 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Elle atteint deux à trois fois plus souvent les femmes que les hommes. Son origine demeure inconnue, à l'heure actuelle, et son évolution est imprévisible. Cela explique l'émotion suscitée par l'annonce d'un tel diagnostic. Car les victimes de cette maladie devront apprendre à gérer, ad vitam aeternam, une affection qui, même si elle ne compromet pas en général leur espérance de vie, peut avoir une réelle incidence sur la qualité de cette dernière. L'entourage, qu'il soit familial ou social, a du mal à comprendre la sclérose en plaques, ses poussées et ses rémissions, ce dont les malades souffrent et ce qui peut les inciter à se replier sur eux-mêmes. Les "1 000 visages de la SEP" Fatigue

Revues en Intérêt général ➜Recherche avancée Accès par discipline — Intérêt général (19 revues) Arts Histoire Philosophie Sociologie et société Économie, Gestion Info. - Com. Psychologie Sport et société Droit Intérêt général Sciences de l’éducation Géographie Lettres et linguistique Sciences politiques Toutes disciplines Accès par titre A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z tous Récemment ajouté Vacarme Varia Le Débat 2014 /2 n° 179 mars-avril 2014 Critique 2014 /4 n° 803 « Vivants minuscules » Les Temps Modernes 2014 /1 n° 677 Les roms, ces européens Articles les plus consultés Libéralisme et néo-libéralisme : continuité ou rupture ? Michel Guénaire Nouvelles approches philosophiques Yves Charles Zarka, Paul Audi, Ali Benmakhlouf, Jocelyn Benoist, Marc Crépon, Franck Fischbach, Tri Après Foucault. Didier Mineur L'universel ou le néant ? Retour sur le malaise français Stéphane Perrier Malheureuse, oui, mais pourquoi ? Pierre Nora Pensée unique, fracture sociale, populisme Philippe Cohen

Diabète : méfiez-vous des héritages familiaux ! En France, 700 000 personnes souffrent, sans le savoir, de diabète de type 2 (forme de loin la plus fréquente, qui touche les adultes), alors qu'il existe un facteur de risque déterminant et simple à déceler : l'hérédité. C'est pourquoi l'Association française des diabétiques (AFD) lance aujourd'hui la première Semaine nationale de prévention du diabète avec, pour illustrer le "lourd" héritage génétique, une affiche de la famille des Dalton. Pour cette occasion, elle a mis en ligne un site spécifique et elle propose aux internautes de tester leur risque d'être diabétiques. Il faut savoir que cette maladie touche aujourd'hui près de trois millions de personnes en France, soit 4,4 % de la population. Quatre cents nouveaux cas apparaissent chaque jour et, si rien n'est fait, un Français sur dix sera diabétique d'ici à quinze ans. Les ruraux moins exposés que les urbains Neuf Français sur dix pensent que c'est une maladie grave

Related: