background preloader

L'histoire du packaging de Coca-Cola

L'histoire du packaging de Coca-Cola
Je suis tombé sur une photographie qui présente l’évolution des packaging de Coca-Cola depuis ses débuts. L’histoire des bouteilles de Coca-Cola est amusante à regarder de ce point de vue. De gauche à droite, on retrouve les bouteilles de 1899, 1900, 1915, 1916, 1957 et 1986. Ce qui saut aux yeux est un franc retour de la bouteille typée 1957 dans le bistro français. En tout cas, la forme du packaging de Coca-Cola est clairement l’un des avantages concurrentiels de la marque qui participe à sa différenciation. Pour plus de photos du packaging de Coca-Cola !

http://blog.logoenvue.fr/analyse-marketing/histoire-packaging-coca-cola-1077

Related:  l'emballage, le conditionnement et la stylique3 – L’entreprise vend-elle un produit ou une image ?Conditionnement - Emballagefleurette56

Label, appellation, marque : comment s'y retrouver ? - 11/05/2013 Agriculture biologique, Label Rouge, AOC, AOP… N'en jetez plus ! Il est devenu quasi impossible aujourd'hui de vendre un produit alimentaire se disant de qualité sans qu'il soit doté d'une estampille officielle. Certains de ces macarons ne sont rien d'autres que des marques commerciales, dont l'utilité relève bien plus de la communication et du faire-valoir que du souci d'éclairer le consommateur. M6 Publicité lance "Puissance TNT" Comment se porte aujourd’hui l’activité publicitaire ? Après quelques inquiétudes sur le premier semestre, nos indicateurs sont plutôt encourageants pour le second. Nous devrions remplir nos objectifs. Histoire visuelle du packaging Histoire visuelle du packagingExtrait du livre "Le look du siècle" de Michael Tambini Emballages 1900-1909 Contrairement aux autres secteurs du design, il est rare d'associer un emballage à son créateur.Dans ce domaine, le design a plutôt évolué avec son époque : au début du XXe siècle, l'épicier n'emballait plus forcément les produits, et ses conseils commençaient à être concurrencés par l'attrait de l'emballage du fabricant.Leur design reflétait généralement encore les goûts de la fin du dix-neuvième siècle, à l'exception de la parfumerie et des nouvelles marques qui tirèrent avantage du style organique et fluide du moment, l'Art Nouveau, pour attirer la clientèle avec une image "moderne".Voir la galerie Affiches Art Nouveau

Shell, GDF Suez et Samsung, cancres du développement durable En vitrine, elles tiennent un discours vertueux sur le développement durable. Mais en coulisses, elles adoptent des comportements et des pratiques néfastes pour l'environnement et les droits sociaux. Elles, ce sont les entreprises Shell, GDF Suez et Samsung. Elles ne sont pas les seules — loin s'en faut — mais les pires, aux yeux de 61 000 internautes qui ont voté à l'occasion des prix Pinocchio du développement durable. Le packaging devient informatif (Petite histoire du packaging 2/4) Dès qu’il a fallu assurer la préservation des aliments ou des parfums, ou même des médicaments, jusqu’au XIXème siècle, le seul moyen véritablement efficace de conserver des aliments au-delà de quelques jours est la salaison. Un homme va révolutionner les techniques de conservation : Nicolas Appert (1749-1841). En 1801, ce confiseur parisien invente un procédé de stérilisation des aliments par la chaleur dans des récipients hermétiquement clos : c’est le principe de l’appertisation.

Des étiquettes de plus en plus claires sur les produits ? Bonjour, nous sommes le dimanche 27 Avril 2014. L'actualité Européenne Films les plus vus Nos actualités et documentaires ont été vus 10200059 fois depuis Février 2010. Beko marque le panier en publicité - Gros éléctroménager Certes, l'exploit doit beaucoup à la performance de Tony Parker et de ses coéquipiers. Mais cela n'enlève rien au mérite de Beko, visiblement bien inspiré de s'être mis au basket dès 2009. Avec la victoire de l'équipe tricolore, qui a remporté la compétition dimanche 22 septembre, les habillages et bannières de la marque d'électroménager ont été vus par plus de 7 millions de téléspectateurs.

Le rôle de l'emballage dans le processus logistique 80% des problèmes d’acheminement de colis sont liés à son emballage. Adapter l’emballage d’un produit permet de le protéger durant le processus logistique jusqu’au moment où le client le recevra. Par ailleurs, il est important de soigner la présentation car c’est le premier élément que verra le client lorsqu’il reçoit sa commande. On comptabilise une diversité de références dans l’emballage et il est important pour un e-commerce de choisir l’emballage des colis avec précision pour ses produits. Ce choix est important aussi bien dans le processus logistique que pour le client. En effet, l’emballage permet de faciliter les activités du processus logistiques mais également de gagner du temps et de réduire les coûts sur certaines étapes de la logistique.

Moins de succès pour les MDD Deux études et même son de cloche : les marques de distributeurs marquent le pas en France, subissant une érosion lente depuis 2011 et enregistrant une nouvelle année de stagnation en 2013, représentant autour des 30 % du marché des produits de grande consommation. Selon les données du panéliste IRI, fin novembre 2013, les MDD représentaient 29,5 % du chiffre d’affaires et 40 % des volumes des PGC vendus en grande distribution. Elles représentent par ailleurs environ 26 % de l’offre de produits présentée dans les linéaires des hyper et supermarchés français. Selon le cabinet Nielsen, qui a inclus dans son étude le drive en plus des circuits traditionnels, les MDD comptent pour 34,8 % en valeur des PGC en France, contre 43,1 % aux Pays-Bas, 39 % en Espagne et en Allemagne.

E comme étiquette alimentaire Bonjour, nous sommes le vendredi 25 Avril 2014. L'actualité Européenne Films les plus vus Nos actualités et documentaires ont été vus 10186184 fois depuis Février 2010. Kitkat réalise des sculptures en chocolat grâce à une imprimante 3D Voici les premières œuvres en chocolat réalisées en impression 3D ! Pour célébrer le lancement de son partenariat avec Android en Afrique du Sud, Kit Kat a eu l’idée d’un projet artistique inédit réunissant technologie et chocolat ! Pour cela, la marque a fait appel à 10 artistes locaux et a mis à leur disposition une imprimante 3D spécifique. Celle-ci a en effet été transformée pour pouvoir utiliser le chocolat comme matière première.

Related:  packaging