background preloader

Le packaging devient informatif (Petite histoire du packaging 2/4)

Le packaging devient informatif (Petite histoire du packaging 2/4)
Dès qu’il a fallu assurer la préservation des aliments ou des parfums, ou même des médicaments, jusqu’au XIXème siècle, le seul moyen véritablement efficace de conserver des aliments au-delà de quelques jours est la salaison. Un homme va révolutionner les techniques de conservation : Nicolas Appert (1749-1841). En 1801, ce confiseur parisien invente un procédé de stérilisation des aliments par la chaleur dans des récipients hermétiquement clos : c’est le principe de l’appertisation. C’est en Grande-Bretagne que ce conditionnement va d’abord prendre son essor. La technique d’Appert est par la suite perfectionnée jusqu’à la stérilisation à ultra-haute température (U.H.T), dite de «longue conservation». L’industrie de la conserve prend alors son essor. Marque et packaging Estampille du XVIIIème siècle Les fouilles archéologiques mettent en évidence que certains artisans, dans l’Antiquité, avaient déjà pour habitude de signer leur production en y apportant une marque distinctive.

http://www.jeanjacquesurvoy.com/art-culture/le-packaging-devient-informatif-petite-histoire-du-packaging-24/

Related:  l'emballage, le conditionnement et la stylique3 – L’entreprise vend-elle un produit ou une image ?PackagingMarketing et marchés

E comme étiquette alimentaire Bonjour, nous sommes le vendredi 25 Avril 2014. L'actualité Européenne Films les plus vus Nos actualités et documentaires ont été vus 10186184 fois depuis Février 2010. Actuellement, il y a 28 personne(s) connectée(s) dont 0 membre(s) (chiffres basés sur l'activité des 5 dernières minutes). Elections européennesLe 25 mai, VOTEZ ! M6 Publicité lance "Puissance TNT" Comment se porte aujourd’hui l’activité publicitaire ? Après quelques inquiétudes sur le premier semestre, nos indicateurs sont plutôt encourageants pour le second. Nous devrions remplir nos objectifs. Deuxième régie publicitaires de France, nous y parvenons parce que nos programmes sont attractifs, parce que les animateurs de la chaîne s’impliquent dans nos développements, mais aussi parce que nous travaillons depuis un an sur de nouveaux produits, sur d’autres manières de travailler. Regardez ce que nous faisons avec Mediaperformances.

Des étiquettes de plus en plus claires sur les produits ? Bonjour, nous sommes le dimanche 27 Avril 2014. L'actualité Européenne Films les plus vus Nos actualités et documentaires ont été vus 10200059 fois depuis Février 2010. Actuellement, il y a 17 personne(s) connectée(s) dont 1 membre(s) (chiffres basés sur l'activité des 5 dernières minutes). Elections européennesLe 25 mai, VOTEZ !

Co-branding : un partenariat dans le marketing Un professeur m’a enseigné l’importance des partenariats dans la création et le développement d’une entreprise. Abordons l’illustration d’une des multiples possibilités de mettre en place un partenariat : le co-branding. Le co-branding s’incrit les tendances du marketing depuis 2011. Le co-branding, appelé (moins élégamment) « co-marquage » en Français consiste en un partenariat entre deux marques qui a abouti à la création d’un produit unique réunissant des caractéristiques issues des deux parties.

Label, appellation, marque : comment s'y retrouver ? - 11/05/2013 Agriculture biologique, Label Rouge, AOC, AOP… N'en jetez plus ! Il est devenu quasi impossible aujourd'hui de vendre un produit alimentaire se disant de qualité sans qu'il soit doté d'une estampille officielle. Certains de ces macarons ne sont rien d'autres que des marques commerciales, dont l'utilité relève bien plus de la communication et du faire-valoir que du souci d'éclairer le consommateur. Même si certaines marques justement peuvent être garantes de cahiers des charges impliquant une qualité. D'autres correspondent à des « signes officiels de qualité » qui apportent en principe une réelle garantie au consommateur. Beko marque le panier en publicité - Gros éléctroménager Certes, l'exploit doit beaucoup à la performance de Tony Parker et de ses coéquipiers. Mais cela n'enlève rien au mérite de Beko, visiblement bien inspiré de s'être mis au basket dès 2009. Avec la victoire de l'équipe tricolore, qui a remporté la compétition dimanche 22 septembre, les habillages et bannières de la marque d'électroménager ont été vus par plus de 7 millions de téléspectateurs. Un nouveau effet "ballon rond" Déjà, la demi-finale contre l'Espagne avait rassemblé plus de 1,3 millions de téléspectateurs. Mais la finale, retransmise en direct par France 2 a capté près de 5,5 millions de téléspectateurs, soit 21,3% de part d'audience, devant le film de TF1 (4,7 millions de téléspectateurs) et le duel PSG-Monaco diffusé sur Canal Plus (1,6 million de téléspectateurs).

Le packaging interactif pour emballer les enfants ! Crédit photo D.R. En tant que consommateurs de demain et prescripteurs des achats de leurs parents, les enfants représentent un public important en termes de communication. L’enfant est dans une logique d’immédiateté.

Les trois temps du packaging. Pour être réussi, le packaging doit être étudié dans son milieu naturel : le point de vente. 99% du temps consacré au développement des packagings se déroule dans des salles de réunion ou des bureaux, dans lesquels le packaging est considéré seul et détaché de son environnement. Pourtant, le consommateur découvre toujours un packaging dans un contexte donné, au milieu d’autres offres qui influent sur sa perception. Dans cette mesure, le seul endroit où l’on peut véritablement préjuger de la qualité d’un packaging est le point de vente. La séduction Dans le contexte du point de vente, le potentiel de séduction d’un packaging, bien qu’il soit l’un des facteurs de succès, est loin d’être le premier.

Kitkat réalise des sculptures en chocolat grâce à une imprimante 3D Voici les premières œuvres en chocolat réalisées en impression 3D ! Pour célébrer le lancement de son partenariat avec Android en Afrique du Sud, Kit Kat a eu l’idée d’un projet artistique inédit réunissant technologie et chocolat ! Pour cela, la marque a fait appel à 10 artistes locaux et a mis à leur disposition une imprimante 3D spécifique. Celle-ci a en effet été transformée pour pouvoir utiliser le chocolat comme matière première. L’idée étant de créer des œuvres uniques en s’inspirant du nouveau système d’exploitation mobile de Google, le Android KitKat 4.4. Chaque artiste a alors pu modéliser son travail grâce à un logiciel de création relié à l’imprimante.

Related: