background preloader

Langue_de bois !!!

Langue_de bois !!!
Related:  Manipulations et résistances

Arte a-t-elle censuré un documentaire sur l'après-guerre allemande? Selon Télérama, Arte bloquerait depuis 3 ans la diffusion d'un documentaire «parce qu'il affirme que de grands partis allemands, après-guerre, ont été financés par le trésor nazi». Le Système Octogon, pourtant réalisé par un cinéaste reconnu, Jean-Michel Meurice, aborde un sujet tellement clivant qu'il aurait conduit Arte à «commettre son premier acte de censure». Arte aurait renoncé à diffuser le documentaire à la suite de prises de position contradictoires de plusieurs historiens allemands sur le sujet. Deux d'entre eux auraient indiqué à Jean-Michel Meurice que son documentaire relevait du «procès d’intention et de désinformation». Dans l'article de Télérama, Jean-Michel Meurice raconte que le chargé de programme d'Arte lui aurait proposé de diffuser le film «à la condition d’accepter en en-tête cet avertissement: “Ceci n’est qu’une fantaisie sans rapport avec la réalité”». Un extrait du documentaire: Photo: Pièce nazie de 1938 /Kevin Dooley via Flickr License CC by publicité

MP3, ebooks... on a vérifié, ils ne vous appartiennent pas | Rue89 Culture Rue89 a mis son nez dans les conditions d’utilisation des grandes plateformes de vente de culture numérisée. Prêter un ebook ou un album à un ami ? N’y pensez pas. Un livre en papier ou un CD en plastique, c’est pratique. On peut le prêter, le brûler, le donner, le vendre, le lire en France ou à l’étranger. Quand vous achetez des livres et de la musique numérique (mais également des films, des jeux vidéo ou des séries), que ce soit sur Google Play, Amazon ou l’iTunes Store d’Apple (et sur bien d’autres sites), vous avez simplement le droit de lire le livre ou de regarder votre vidéo. Nous avons épluché les conditions générales de vente et d’utilisation (le texte qui définit les conditions auxquelles vous pouvez utiliser une plateforme ou un service) des grandes plateformes de vente de biens culturels numériques (l’iTunes Store d’Apple, Google Play, Amazon, la Fnac...) pour en dénicher les dispositions surprenantes. Les contenus ne vous appartiennent pas Chez Google, par exemple :

Petit recueil de 18 moisissures argumentatives pour concours de mauvaise foi Petit recueil de non plus 18, mais 20 moisissures argumentatives à utiliser sans modération lors des concours de mauvaise foi. Ont été intégrés les plurium et l’argument de l’exotisme. Nous avons découpé ces moisissures argumentatives en trois grandes catégories : les erreurs logiques, les attaques, et les travestissements. Télécharger en pdf la mise en page magnifique du graphiste Francois-b. 1. Méthode : prendre un échantillon trop petit et en tirer une conclusion générale. Exemples : Mon voisin est un imbécile moustachu, donc tous les moustachus sont des imbéciles.Les Chinois sont vachement sympas. Exemples aggravés (menant au racisme ordinaire) : Le Chinois est vachement sympa. 2. Méthode : raisonner à rebours, vers une cause possible parmi d’autres, vers un scénario préconçu ou vers la position que l’on souhaite prouver. Exemples : C’est fou,le melon est déjà prédécoupé pour être mangé en famille .Le monde est trop bien foutu, c’est une preuve de l’existence d’une volonté divine. 3. 4. 5.

Christopher Steiner : «La menace des algorithmes est réelle» A l’origine de la catastrophe qui a coûté 440 millions de dollars cet été à la firme Knight Capital mais également capables de composer des symphonies, les algorithmes gouvernent désormais le monde, affirme le journaliste américain Christopher Steiner dans son dernier livre, Automate This : How Algorithms Came to Rule Our World. Qu’est-ce qu’un algorithme ? C’est un programme informatique qui donne une série d’instructions à une machine pour accomplir une action précise en fonction de variables externes. Ensembles arborés de décisions binaires, les algorithmes sont devenus extraordinairement complexes, ils sont capables de prendre des décisions à la place des humains. Quels sont leurs avantages ? Dans la mesure où les algorithmes se substituent aux humains, ils ont un impact énorme sur la productivité. A LIRE: Notre dossier EcoFutur, le magazine de l'économie innovante Vous évoquez aussi leur créativité… Qu’en est-il du pouvoir des algorithmes pour repérer les individus influents ?

Les gouvernances d'Internet et Etats-Unis Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Guénaël Pépin Les révélations de ces derniers mois sur la surveillance exercée par l'administration américaine sur Internet pourraient faire perdre aux Etats-Unis le contrôle des institutions en charge du fonctionnement de la Toile. En tout état de cause, la "fronde" monte au sein des différentes instances mondiales techniques, chargées de définir les standards et gérer les ressources du réseau. Réunies à Montevideo en Uruguay, les architectes techniques d’Internet ont ainsi appelé, lundi 7 octobre, à l'émancipation de l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) et de sa composante, l'IANA (Internet Assigned Numbers Authority). L'ICANN gère les adresses de connexion à Internet (adresses IP) et les noms de domaine (comme Lemonde.fr) au niveau mondial. Les instances mondiales "techniques", qui se pensaient à l'abri des jeux politiques, affichent désormais leur désaveu des méthodes américaines.

Ne doutez jamais qu’un petit groupe de gens TiSA : les trois dangers du nouvel accord mondial de libéralisation Après le traité transatlantique TTIP/Tafta, voilà un nouvel acronyme qui fait trembler les ONG et la gauche radicale : TiSA, pour Trade in Services Agreement, ou Accord sur le commerce des services en français. Pour le découvrir : Accord TiSA : quand le libéralisme revient par la porte de derrière Une brèche vient de s'ouvrir dans le secret des négociations, jusqu'alors très opaques, de cet accord de libéralisation qui rassemble une cinquantaine de pays, dont les Etats-Unis et l'Union européenne. WikiLeaks a fait fuiter le mois dernier un document de travail datant d'avril 2014, portant sur le chapitre des services financiers. « Même si nous n'avons pas l'ensemble du texte, ce document contient les principaux légaux généraux de TiSA », explique William Waren, spécialiste du commerce international au sein de l'ONG écologiste Les Amis de la Terre, qui se dit « très inquiet ». 1. 2. 3. Les initiateurs des négociations TiSA se sont eux-mêmes baptisés les « très bons amis des services ».

Google modifie son algorithme : qu'est-ce que ça change ? "Comme toujours plus de gens utilisent des appareils mobiles pour accéder à internet, nos algorithmes doivent s'adapter. [...] A partir du 21 avril, être 'mobile-friendly' améliorera votre classement." L'avertissement de Google date de février mais, procrastination oblige, il ne crée un vent de panique que ce mardi 21. Certains évoquent un "mobilegeddon", soit une "apocalypse mobile". Explications. # Quel est le changement ? Le moteur de recherche de Google propose, pour chaque requête, un classement des sites web sur la base d'un algorithme. Or ce mardi 21 avril, Google a décidé d'ajouter comme critère la capacité du site à s'afficher sur les appareils mobiles (smartphones et tablettes). # Pourquoi est-ce important ? Être le plus haut possible dans le classement des sites sur Google est devenue la priorité des gestionnaires de site. # Qui sont les premiers touchés ? Les précédentes mises à jour de l'algorithme, Panda en 2011 et Penguin en 2012, avaient bousculé nombre de sites web.

Surveillance : votre œil vous trahira bientôt On n’arrête pas le progrès, mais en matière de surveillance, peut-on le qualifier comme tel ? La dernière trouvaille, repérée par "The Atlantic" fait un peu peur : a été mis au point un système permettant d'identifier une personne, à distance, par l'analyse de son œil. Rien de révolutionnaire, direz-vous ? Eh bien si, car les mots importants, dans la phrase précédente, sont : "à distance". La reconnaissance d’iris existe certes depuis longtemps, mais jusque là, il fallait que la personne à identifier coopère, qu'elle pose avec précision son œil sur un oculaire. Dans une vidéo mise en ligne, le professeur d'ingénierie donne un exemple d'une utilisation possible d’une telle technologie : un policier repère un automobiliste au comportement suspect et lui demande de garer sa voiture. On peut imaginer bien d’autres usages : Mais on peut craindre aussi des usages plus effrayants. Autre dessin, la même jeune fille est face à un garçon grimé : "Eh, je vois qu’on s’est déguisé aujourd’hui !".

Un commerçant égyptien mieux référencé sur Google que Google L'histoire, rapportée par France 24, paraît incroyable : un simple commerçant égyptien, Saber el-Toony, a réussi à prendre Google, le géant des moteurs de recherche, à son propre jeu : "Lorsqu’un internaute tapait (en arabe comme en lettre latine) le mot "Google" dans le célèbre moteur de recherche en Egypte, son nom apparaissait en première position sur la page des résultats… avant même le lien vers la page du géant américain du Net." Sabel el-Toony est mieux référencé que Google. Capture d'écran sur le site de la BBC. Ce quinquagénaire, tenant une modeste boutique de climatiseurs au Caire, n'a pourtant rien d'une star ou d'un hackeur. En un mois, pourtant, sa page est consultée près de six millions de fois, le propulsant finalement à la tête des recherches sur le terme "Google" en Egypte. Le profil Google + de Sabel el-Toony a été vu près de six millions de fois. Mieux, sa petite entreprise marche comme jamais. Car l'épisode a de quoi interroger. Signaler ce contenu comme inapproprié

iPhone : une faille à un million de dollars Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Yves Eudes Le 21 septembre, une petite société informatique américaine baptisée Zerodium annonce qu’elle offre une récompense d’un million de dollars à quiconque réussira à prendre le contrôle à distance d’un iPhone ou d’un iPad en déjouant les systèmes de sécurité d’iOS 9, le nouveau système d’exploitation d’Apple lancé quelques jours plus tôt. Le cahier des charges est strict : le piratage doit « jailbreaker » l’appareil, c’est-à-dire permettre l’installation de toutes sortes de logiciels et d’applications non agréés par Apple… Un procédé qui demande en pratique de découvrir et d’exploiter au moins trois vulnérabilités. Zerodium précise que la pénétration initiale doit se produire le plus simplement possible, à partir d’un site Web piégé consulté sur les navigateurs Safari ou Chrome, ou par l’intermédiaire d’un SMS infecté d’apparence anodine. Deux jours plus tard, Chaouki Bekrar confirme la transaction: « jailbreak testé, fonctionnel et acquis. »

Une intelligence artificielle de Google a accès aux données des patients londoniens Le magazine New Scientist a révélé qu’un programme de santé de Google, baptisé « patient rescue », analysait les données médicales de l’ensemble des patients soignés par les hôpitaux londoniens du Royal Free NHS Trust, soit environ 1,6 million de patients. Patient rescue se présente comme un système d’alerte pour les malades du foie. Il fonctionne grâce à Deep Mind, le système d’intelligence artificielle conçu par Google qui est capable d’apprendre « à la manière d’un être humain » – et qui a été rendu célèbre par sa victoire contre l’un des meilleurs joueurs mondiaux de go, au début de mars. Mais selon un document rendu public par New Scientist, l’accord de partage des données des patients montre que Google a eu accès à l’ensemble des données de santé des patients. Lire aussi : Le meilleur joueur mondial de go battu par une intelligence artificielle dans un match symbolique

A Genève, un robot poste sur Twitter les allées et venues des dictateurs Le journaliste indépendant François Pilet surveille les avions enregistrés par des régimes autoritaires qui vont et viennent à l’aéroport de Genève. Son projet : créer « plus de transparence » dans le « monde très secret » des affaires suisses. « Alerte dictateur », c’est le nom du projet de François Pilet, un journaliste indépendant suisse. Comme son nom l’indique, son compte Twitter automatique ou « bot », pour « robot », alerte dès qu’un « dictateur » se pose à Genève ou en repart, en postant un tweet sur le compte@GVA_Watchers. Les avions officiels utilisés par les gouvernements considérés comme autoritaires selon l’« indice de démocratie » établi par The Economist en 2015 sont systématiquement signalés sur ce compte Twitter depuis le mois d’avril. Des données collectées par la communauté des « observateurs » « Ils pensent qu’ils sont là incognito » Evidemment, les allées et venues d’un avion ne disent pas grand-chose sur la vie d’un dirigeant ni sur ses liens avec la Suisse.

La CIA en open source : 13 millions de pages accessible au public sur le web EXHAUSTIF. La Central Intelligence Agency (CIA) met tout sur la table. Depuis début janvier 2017, le programme CREST (pour CIA Record Search Tool) est immédiatement accessible sur le site de l’agence. Le document historique y côtoie le farfelu. De l'histoire et du futile A l’opposé, on y trouvera par le menu les expériences du programme Star Gate qui, de 1970 à 1995, a tenté de prouver que la "vision à distance" avait une réalité physique. La CIA n’a pas publié ses archives de gaieté de cœur. Le dernier brief de KennedyC'est John Fitzgerald Kennedy qui fut le premier à réclamer un résumé de la journée à la CIA le 17 juin 1961. "Critiques taurins alignés sur les bancsfoule énorme dans la plaza pleineMais il n'y en a qu'un qui saitet c'est l'homme qui combat le taureau"

Bonjour . A propos de langue de bois, je vous conseille la fin du spectacle de Frank Lepage ;
spectacle en entier est tres bon
votre
Tourist.Information by tourist.information Aug 11

Related: