background preloader

Opinions "Manipulations"

Facebook Twitter

Cartographie des affaires de corruption — Transparency International France. Décrypter la TV. La manipulation. WIKILEAKS PHENOMENA. Twitter: 87 dollars les 1.000 "followers" Twitter peut rapporter de l'argent aux entreprises.

Twitter: 87 dollars les 1.000 "followers"

Pour cela, il faut qu'elles soient populaires sur le site de micro-blogging, c'est-à-dire qu'elles aient beaucoup de personnes abonnées à leurs comptes (gentillement appelés les "followers"). Pour leur faciliter la tâche, une société australienne, uSocial, a décidé de mettre en vente des "followers". Leur prix? 87 dollars les 1.000 followers, 4.970 dollars les 100.000. D'après uSocial, un compte utilisateur vaut en effet 10 cents par mois. 30.000 abonnés "Nous avons reçu des marques d'intérêt de la part d'églises, de blogs automobiles et de grandes sociétés du Fortune 500", assure Leon Hill, directeur exécutif de uSocial, dans un communiqué.

La technique? 150 clients. Michael Jackson : Documentaires inédits. Hum,hum ; Je vais commencer doucement.

Ca reste assez opaque les affaires du "bec de canard qui coule" ! – uglycharly
«Nul ne connaît la vérité. On ne sait quoi, ou qui je suis. Et plus il faudra de temps à le découvrir, plus je serai célèbre." Michael Jackson, 1987 – mixo

Le premier documentaire est littéralement abérant.

Michael Jackson : Documentaires inédits

C’est juste un tissus de mensonge, un truc crée dans la simple intention du buissness, d’argent, & d’un petit instant de gloire, en cassant la vie d’un homme. Nulle, petit, lamentable. HUM ;Le pécore capable de croire un truc pareil est vrmt le dernier des ***. MAIS VOUS AVEZ DE LA MERDE DANS LES YEUX OU QUOI ? HoaxBuster - Premiere ressource francophone sur les hoax.

Très bonne lecture ce site ! Ca fait tomber des légendes et parfois ça alimente le complot ! – uglycharly

France 3 achete une interview de Kouchner. Bernard Kouchner choisit-il les médias qui l’interviewent?

France 3 achete une interview de Kouchner

C’est en tout cas ce que sous-entend un article du Canard Enchaîné publié mercredi. L'hebdomadaire satirique affirme que, dans l'affaire de Clotilde Reiss, l'interview du ministre des Affaires étrangères diffusée le dimanche 9 août dans sur France 3, a été achetée par la chaîne à LCI. Explications. Dimanche dernier, les spéculations vont bon train sur une possible libération de Clotilde Reiss, cette étudiante française accusée d’avoir participé aux manifestations à Téhéran et jugée en Iran. Pour en savoir un peu plus, les journalistes sollicitent le ministre des Affaires Etrangères, Bernard Kouchner. Quand les “experts” se trompent. On le sait, depuis des années : l’ADN n’est pas la “reine des preuves” : erreurs de manipulation, d’analyse ou de conservation, “faux positifs“… les annales policières et judiciaires ont d’ores et déjà répertorié plusieurs cas de personnes, accusées et incarcérées, à tort, parce que leur ADN les désignait comme suspects (voir aussi le documentaire que France Culture a récemment consacré à ce sujet).

J'ai entendu une affaire similaire avec une équipe de scientifiques israéliens qui ont contrefait de l'adn et l'ont fait testé par le FBI qui n'y a vu que du feu. Puis leur ont revendu le test qui invalide cette contrefaçon ! C'est du business – uglycharly

Le problème vient de se compliquer cet été, comme le rapporte LeMonde.fr : “des scientifiques israéliens ont découvert qu’il était aisé de contrefaire de l’ADN humain dans un but frauduleux de substitution d’identité génétique, notamment dans le cadre de relevés de scènes de crime” : Selon ces chercheurs, il n’est pas difficile, avec un matériel élémentaire et des connaissances équivalentes à celles d’un étudiant de première année en faculté de biologie, de fabriquer artificiellement des échantillons d’ADN qui peuvent être incorporés dans la salive et le sang humain.

Quand les “experts” se trompent

Lobbies religieux. La guerre des mondes n’a pas eu lieu, par Pierre Lagrange (Le Mo. IPSOS donne tort à HADOPI. Le 23 septembre dernier, jetait littéralement un pavé dans la mare avec la publication sur leur site des résultats d'une enquête traitant entre autre, du téléchargement illégal. La dépêche AFP relatant cette étude ne fut vraisemblablement qu'assez peu relayé par les médias de masse, tant les conclusions de ce sondage allaient à contre courant de l'argumentaire asséné par les pro- et par nos deux derniers ministres de la culture depuis près d'un an. Pour commencer, voici un premier point rarement précisé mais qui a son importance : le terrain de cette étude a en fait été mené entre janvier et février 2009, c'est à dire bien avant les débats parlementaires portant sur les différents volets successifs du projet de loi HADOPI. Il est donc très improbable que ces débats (durant lesquels furent évoquées une éventuelle portée pédagogique du projet et la peur de l'internaute pour son caractère répressif) aient eu une quelconque incidence sur les réponses des internautes sondés.

FrenchLeaks.


  1. uglycharly Nov 5 2009
    Oué et c'est facile de sombrer dans le hoax ou la désinformation ! N'hésite pas à publier des nouvelles perles ;)
  2. mixo Nov 3 2009
    Merci et surtout ....Il y a de quoi faire.